Instagramming

couverture_instagraming_1ere_de_couv_light.jpg

DATE DE PARUTION : 29 JANVIER 2018

Instagram, l’outil global rêvé des marques ? Chimère ou réalité ? « Une réalité qui s’impose et qui impose une remise à plat des stratégies de communication des marques » déclare Sébastien Girard, auteur de cet ouvrage consacré à Instagram : #INSTAGRAMMING – L’Art de Développer une Marque de Luxe sur Instagram.

« Nous vivons de plus en plus cadencés par le rythme des photos, vidéos et autres stories proposées sur Instagram… La Génération Y et la Génération Z s’informent de plus en plus par Instagram, comme si le storytelling en images devenait la norme » explique Sébastien Girard. « Dans ce contexte, une évidence s’impose » poursuit-il : « L’image publicitaire qui sublime le produit ne suffit plus. Il faut révéler ce qui est trop souvent resté sous silence… exit l’art de la simplification, bonjour l’art du storytelling en images. Il appartient donc à chaque marque de définir une stratégie de communication sur Instagram, pour distraire, éduquer au-delà de votre seule actualité, montrer l’invisible, donner à voir, éveiller la curiosité des consommateurs, donner du sens, pour in fine rendre une marque encore plus désirable ».

UN LIVRE POUR AIDER LES MARQUES À PENSER LEUR STRATÉGIE INSTAGRAM

Ainsi, cet ouvrage explique comment, par la photographie, la vidéo et les stories, optimiser la communication sur ce réseau social. A cette fin, il offre au lecteur deux outils de références : le Brand Identity NAV Model et les 15 lois d’Instagram pour développer une marque. Chanel, Tod’s en passant par Gucci, Hermès, Dior, Yves Saint Laurent, Louis Vuitton, Jaeger-Lecoultre, Omega, Ruinart, Dom Pérignon ou dans les palaces comme le Shangri-La Paris… Grâce aux nombreux exemples concrets qui émaillent ces pages, il constitue à la fois une mine d’informations sur l’histoire des marques, leurs valeurs, les créateurs et leurs produits iconiques et un guide pour mieux identifier des sujets de communication sur Instagram.

Destiné aux utilisateurs d’Instagram, aux étudiants et professionnels du marketing, de la communication, de la mode et du luxe, ce livre édité par Meltem Editions s’inscrit comme un outil de référence  pour optimiser la communication d’une marque sur Instagram.
 
 
SÉBASTIEN GIRARD est diplômé MBA de l’Institut Français de la Mode (IFM) et de l’ESSEC. Il est titulaire d’un PGCERT (Post Graduate Certificate) in Higher Education et d’une certification Master Black Belt Six Sigma. Après avoir assumé les fonctions de directeur Marketing France puis EMEA de Motorola, de directeur Marketing Europe pour le LG/Prada Phone, il enseigne aujourd’hui en écoles de Mode et de Commerce, au Master Luxe de l’Université Paris Dauphine et au Centre de Management Hôtelier de Paris. Il occupe également le poste de responsable du module « Stratégie Marketing » du Master en Marketing du Luxe & Mode de l’école Créa Genève. Consultant, conférencier, Il intervient à ce titre régulièrement auprès de professionnels du luxe et de la communication. Il a créé il y a trois ans un site d’informations dédié aux produits iconiques : www.icon-icon.com
 
 Acheter le livre sur AMAZON ou FNAC
 
Contact presse : Marc ISRAEL +33 6 27 44 19 90 – 49 rue de Cléry 75002 Paris

Histoire en Images des Rolling Stones

sans_titre_-_1.jpg

Le fait que les Rolling Stones aient comme jamais auparavant ouvert leurs propres archives de New York et de Londres ajoute à cette histoire du groupe une dimension intimiste tout aussi exceptionnelle. Cet ouvrage constitue en quelque sorte l’album photo personnel de Mick, Keith, Ronnie et Charlie. Les fans – et les amateurs de rock – ne vont pas rater cette date. Le 11 décembre, le photographe Gered Mankowitz, auteur de la couverture de ce livre exceptionnel (mais aussi du portrait historique de Jimmy Hendrix) sera présent à la boutique Taschen pour une séance de dédicaces, à l’occasion de la publication de « The Rolling Stones ».

Une première édition grand public proposée à 99,99 €, une édition collector limitée à 1150 exemplaires et signée par les quatre membres du groupe à 4000€, et une dernière édition luxe, la version “sumo” accompagnée d’un tirage d’art signé par l’un des photographes ayant participé au livre, David Bailey, Guy Webster, Ethan Russel,  Bent Rej, Anton Corbijn et Gered Mankowitz ( 8000 à 12 000 €).

« Ce livre, ce n’est pas que du rock’n roll, c’est dévaler 50 années de souvenirs comme sur des montagnes russes » Keith Richards

« Le livre rassemble des clichés incroyable pris sur 50 ans »  Mick Jagger

Monsieur Dior, Il Etait une Fois…

dior_fr_cover.jpg

Monsieur Dior, il était une fois… Il était une fois le premier défilé de Christian Dior ; 1947, la naissance du New-Look : de chapitre en chapitre, c’est le développement, ou plutôt la propagation d’un style, d’une maison. C’est le portrait d’une griffe devenue, en très peu de temps, l’évidence de la modernité. Entre les lignes, parmi les documents d’archives et les nombreux témoignages de ceux qui ont connu le couturier, Natasha Fraser-Cavassoni dresse un portrait intime et vivant du fondateur. Puis, cela devient l’histoire d’un homme discret, un homme par tous appelé « Monsieur Dior ». « Les tenues de Dior étaient spectaculaires et faisaient impression. Pouvoir glisser, ‘J’ai mon Dior, et alors ? ‛, cela en disait long.» Pas de meilleure formule que celle de Lauren Bacall pour percevoir à quel point le travail de Dior tenait de la révolution autant que de la fascination. Un mythe communiqué au rythme des confessions de grandes actrices, de clientes fidèles, de mannequins, et des couturières de l’atelier : finalement, Dior, l’artiste, est aussi délicat que déterminé, aussi fasciné par la couture et la féminité que par l’art et les plaisirs hédonistes.

Enfin, il était une fois une histoire d’amour et de conquêtes. Un couturier-parfumeur, visionnaire et passionné qui, parcourant le monde pour habiller les femmes de tous les continents, inventa le luxe : l’élégance et la modernité de ses créations ne peuvent se refléter autrement que dans les clichés de ses robes, fragrances et autres accessoires devenus mythiques. L’ouvrage Monsieur Dior il était une fois retrace les premières années d’une maison sans pareille, d’une maison dont l’héritage, aujourd’hui, se poursuit sous le crayon de Raf Simons. « L’association de la prestance et de la ligne architecturée », c’est l’un des faits d’armes que Raf Simons admire tout particulièrement chez le couturier Français…