Le Nouveau Soin Signature Du Four Seasons Hotel des Bergues

Il est un lieu enchanteur, posé sur les bords du Lac Léman — le Four Seasons Hotel des Bergues présente un nouveau soin signature à la hauteur de son histoire exceptionnelle.

Avec son architecture néo-classique, son intérieur somptueux et raffiné, le Four Seasons Hotel des Bergues conte l’histoire du plus ancien palace suisse. Fondé en 1834, l’hôtel est vite devenu la référence absolue d’un savoir-recevoir bien rare. Artistes, écrivains, politiques et têtes couronnées, nombreuses sont les personnalités à avoir ici trouvé un lieu à la hauteur de leur attente.

Il distille tour à tour le long de ses six étages, la poésie des lointains sommets enneigés des Alpes, des vues enchanteresses sur Genève et toute la fougue émanant du lac Léman. Ainsi donc lorsque le palace genevois fait peau neuve en 2005, c’est à l’architecte d’intérieur Pierre-Yves Rochon que l’on confie la création des chambres et des suites. Une atmosphère riche mais chaude, charmante et éminemment sophistiquée. Orchestrée dans le restaurant étoilé Il Lago, la cuisine italienne se fait délicate ; le bar et sa vue époustouflante accompagnent des cocktails franchement inspirés. Ne manquait au Four Seasons Hotel des Bergues qu’un soin signature alliant avec allégresse les desseins de beauté pure aux pouvoirs de la Nature.

Niché au sixième et dernier étage, le SPA Mont Blanc introduit son soin signature en collaboration avec la maison Docteur Burgener — un soin inédit aux cristaux des Alpes suisses. L’expertise du Dr. Pauline Burgener aidant, le SPA est aujourd’hui en mesure d’offrir une expérience à nulle autre pareille : marier l’eau dynamisante à la rose des neiges, et la fleur de l’edelweiss… Ces fleurs d’une grande rareté se conjuguent ainsi jusqu’à mettre en exergue leurs propriétés anti-âges, régénérantes et antioxydantes. Un soin radical. « Ce partenariat entre la marque de cosmétiques de Dr. Pauline Burgener et l’Hotel des Bergues est une magnifique association des valeurs d’excellence, d’innovation et de recherche constante de l’expérience inoubliable. Nous mettons au centre de nos préoccupations le bien-être et la pleine satisfaction de nos clients » indique la Directrice du Spa Mont Blanc, Virginie Descombes-Fliegans. Il faut dire que l’Ultra Luxe prend un tout autre sens à l’Hotel des Bergues ; un sens certainement plus enchanteur.

Le ‘Boy de Chanel’ a Enfin son Make-Up

chanel1-2.jpg

Si Gabrielle Chanel a toujours pioché dans les codes du vestiaire masculin la grammaire de sa nouvelle femme, Karl Lagerfeld initie un mouvement inédit pour la maison. Empruntant cette fois un geste du maquillage devenu au fil du temps le seul apanage des femmes, Chanel devance une fois encore son époque. Au cœur de la démarche se niche évidemment une immense liberté ; celle de n’être que soi-même, celle de s’affranchir des codes pour en réinventer les règles. Lignes, couleurs, attitudes, gestes… Tout reste à définir !

 

Be.Only.You. C’est à travers cette philosophie que Chanel avance désormais en terres quasi-inconnues pour l’époque. La ligne veut accompagner les hommes au jour le jour, et ce, pour leur apporter la possibilité d’une image en exacte conformité avec ce qu’ils désirent être. Une fluidité. Un savoir-vivre. Un état d’esprit. C’est dans une ligne aux packs bleu nuit et design épuré que se présentent ces nouveaux éléments du style masculin. Un fond de teint, un baume à lèvres et un stylo sourcils.

 

Sans effet brillant, le baume à lèvres hydrate ainsi pendant 8 heures, sans faillir. Adoucissant les lèvres pour leur redonner du confort. Indétectable, le fond de teint, lui, gomme les imperfections avec justesse. Enfin, le stylo sourcils agit comme un exhausteur de confiance ; l’élément clé, aussi, pour se réinventer à l’infini ! Avec ces textures à l’utilisation instinctive, ces formules imperceptibles et un résultat naturel, Chanel offre enfin à ses Boys le luxe de se sentir soi-même, mais en mieux. D’abord disponible en Corée dès le 1er septembre 2018, il faudra attendre novembre 2018 pour voir la collection ‘Boy de Chanel’ débarquée sur le site e-commerce de la maison. Et janvier 2019 dans les boutiques Chanel. 

 

You Know Me and You Don’t : Chanel en Campagne

n_5-the-deodorant.p105730.jpg

L’occasion du lancement de N°5 l’Eau All-Over Spray et N°5 l’Eau On Hand Cream fut pour la maison Chanel celle d’éditer une campagne digitale à forte intensité. L’idée est aussi précise qu’innovante : un court film sur une danse à la gestuelle paradoxale. Imaginés par le chorégraphe Dimitri Chamblas, les mouvements ici interprétés sont l’évocation énergique des nouveaux gestes induits par N°5 l’Eau All-Over Spray et N°5 l’Eau On Hand Cream. Une orchestration de lignes, de pas et des corps ; celui d’une femme « double » exprimant ses différents tempéraments à travers une danse cathartique.

N°5 est toujours en mouvement. Et ces nouvelles façons de se parfumer démontrent toute l’évidence d’une eau plus qu’iconique. À chaque produit, son geste, sa sensation, son intensité – le film de campagne réalisé par Jacob Sutton distille ainsi une énergie sensuelle et progressive, puissante et évanescente. Une énergie qui capture dans les mouvements de la danseuse, la poésie de la N°5 l’Eau On Hand Cream et la légèreté de la brume N°5 l’Eau All-Over Spray.

Joué en écran divisé, le film installe un dialogue en miroir – un dialogue qui devient interactif lorsque le spectateur devient l’acteur de l’expérience sensorielle N°5 l’Eau. Ainsi invité à dessiner son propre mouvement sur l’écran ou sur le trackpad, le spectateur est capable de diriger la grâce de la danseuse qui, immédiatement, interprètera ce mouvement en gestuelle. 15 gestes sont donc à découvrir sur les réseaux sociaux à partir du 10 mai prochain. Une campagne libre et bouillonnante ! 

Gabrielle, la Nouvelle Senteur Chanel

chanel1.jpg

Un conte olfactif. Le parfum Gabrielle porte en lui l’audace d’un nom devenu commun – celui de Coco Chanel. Elle était une femme forte , visionnaire et déterminée à faire plier les conventions d’une beauté exagérée… Anti-conformiste pour l’époque, Chanel a bâti son mythe sur une passion ; laissant au monde un style comme une leçon de pureté. Aujourd’hui, la maison qui porte haut son nom choisit de donner vie à cette histoire dans les arômes d’un parfum inédit – et cela faisait quinze ans que Chanel n’avait édité pareille merveille. Solaire et lumineux, le dernier né de la griffe diffuse, ou plutôt, fait jaillir une énergie semblable aux battements d’un cœur en action. Car oui, Gabrielle Chanel est avant tout cette femme ayant pulvérisé les mille et uns carcans qui l’éloignaient de sa destinée. Le parfum Gabrielle est la métaphore même de la vie de Coco. Olivier Polge le sait – parler des senteurs Chanel revient toujours à parler des fleurs. Et justement, ce bouquet mirifique, le nez l’extrait de la Tubéreuse, la fameuse fleur de Grasse. « Pour la première fois on a utilisé un nouvel extrait de Tubéreuse. On a créé ce nouvel extrait né d’un procédé inédit qui permet à la fleur de révéler toute sa complexité et sa naturalité. » C’est là encore un parfum artificiel, comme le souhaitait Mademoiselle. Jasmin, Fleur d’oranger, Ylang-ylang et Tubéreuse s’épousent ainsi dans une senteur construite – un parfum artificiel où les essences se mêlent les unes aux autres pour créer une identité différente… 

Et c’est justement cette identité, cette philosophie que le réalisateur Ringan Ledwidge a voulu transmettre dans son spot publicitaire : « Je voulais exprimer un sentiment : la libération. » Ce qui se conte ici, c’est la course pour la liberté, la lutte incessante menée par Coco – une jeune femme incarnée à l’écran par l’égérie et amie de la griffe, Kristen Stewart. Dans un décor chaud mais dépouillé, sur le rythme de la chanson Runnin’ de Beyonce, l’actrice Américaine s’élance dans la quête d’une féminité très moderne toute faite de confiance, de volonté et d’indépendance. « Nous avons volontairement pris le contre-pied du storytelling » explique Thomas Du Pré de Saint-Maur, directeur général des Ressources Créatives Chanel. « Nous tenions à mettre en avant une émotion qui se capte en quelques secondes, raconter une sensation plutôt qu’une histoire. (…) Au lieu de retracer sa vie, nous avons choisi de mettre en avant sa personnalité libre et insoumise. Aujourd’hui, cette qualité est à mon sens la plus difficile et en même temps la plus impérative à avoir. Être soi et être fidèle à soi-même, c’est ce que nous transmet Gabrielle Chanel. » Un message dès lors capturé dans une essence olfactive des plus délicieuses. 

La Nouvelle Palette Dior Metallics

palette.jpg

Pour cette nouvelle saison, le directeur de la création et de l’image du maquillage Dior, Peter Philips explore les multiples possibilités de couleurs opulentes et de textures riches – l’idée : faire naître un clash métallique autour de teintes vibrantes et de mats sourds. Inspirés du maquillage professionnel, nomade et intuitif, les fards Metalizer Eyes & Lips ont cela qu’ils renferment des pigments à l’effet métallisé ici encapsulés dans une texture ultra-crémeuse séchant en un clin d’oeil. Une texture sans matière, ou le semblant d’un maquillage à haute pigmentation aussi puissant que le métal hurlant !

Pour accompagner cette touche chromée, il pense aussi dans un esprit smoky la palette cinq couleurs empruntant à l’automne ses jeux contrastés entre matité et luminosité – mais le tout piqué de la fougue métallique. Bénéficiant de nouvelles formules aux textures glissant sur la peau, les tons chauds autour d’un brique exubérant rencontre ainsi le chrome d’un vert végétal illuminé d’un rose pastel… Pour un peu plus sublimer l’allure, la maison Dior édite ainsi son sourire signature autour d’un joli beige Sensual Matte, un bois de rose Hypnotic et un brun rosé Eccentric… Enfin, le look de cette saison se ponctue dans les laques magnétiques que sont les nouveaux Dior Vernis : trois nouvelles teintes exclusives électrisent un peu plus la collection Metallics: le gris rutillan, le vert néo-classique Paradox et le champagne Enigma. A découvrir très bientôt.

Le Rouge Chez D&G, Une Affaire de Tradition

dolce-and-gabbana-miss-sicily-makeup-ad-campaign1.jpg

On le sait, Dolce & Gabbana empruntent leur code et esthétique à une Italie révérée, et notamment à la Sicile, berceau des deux compères. Le costume traditionnel Sicilien par exemple : les femmes souvent portent des jupes à rayures rouges et bleues foncées, accompagnées de blouses aux manches larges et lacées la plupart du temps, rayées elles aussi, ainsi que des mouchoirs de coton serrés autour du cou. Et c’est à cette tradition que le duo de designers rend hommage lorsqu’il fait de la teinte rouge sa couleur de prédilection. En 2012, déjà, Dolce and Gabbana ainsi compose une collection célébrant le rouge – dans des pièces, mais aussi et surtout dans des teintes de rouge à lèvres aussi sublimes que sexy.

« Nous adorons Monica [Bellucci], et nous avons plusieurs fois travaillé avec elle au cours de ces vingt dernières années. Sa beauté est éternelle, et elle n’a jamais cessé de nous inspirer » se confiait alors Domenico Dolce. C’est ainsi en puisant dans l’aura et la grâce de Monica Bellucci que la maison a pensé une collection très limitée de rouge à lèvres – six teintes finalement affriolantes. « Les couleurs sont très sexy et flatteuses pour tous les teints. Ils sont le reflet des tendances de rouge à lèvres qui se dessinent dans les défilés, des tons neutres à ces rouges intenses » indiquait alors l’égérie de la collection.

Et justement, pour créer cette collection, la maison a fait appel à la créatrice make-up de génie Pat McGrath, qui a tout imaginé pour la collection maquillage Dolce & Gabbana. « Ce sont les tons des stars du cinéma Italien classique » déclarait-elle alors. Et il est vrai que ce rouge n’a jamais été aussi bien inspiré qu’entre les mains de Dolce & Gabbana. Pour leur collection Automne/Hiver 2013, les deux compères ont aussi rendu hommage au rouge cardinal en l’honneur du nouveau Pape François tout juste élu. Dans ce rouge ecclésiastique se coupait ainsi des robes d’inspiration byzantine… Un mariage entre sensualité, beauté et tradition qui finalement sied bien à l’esthétique Dolce & Gabbana.

Les Cinq Fragrances Phares Des Exclusifs Chanel Maintenant Disponibles

pa2017_00_0007_rec.cpimg_.868.jpg

N°22, Gardénia, Beige, 28 La Pausa, Jersey, Bois des Iles, N°18, 31 rue Cambon, Sycomore, Cuir de Russie… ici sont égrainés tant de chapitres de l’histoire de la maison Chanel qu’il est évident de remarquer qu’ils réservent encore bien des secrets. Les Exclusifs de Chanel composent ainsi un coffret découverte où 15 miniatures des senteurs emblématiques de la griffe se dévoilent sous un jour nouveau. Eau de Cologne, 1932, Misia, Bel Respiro, ces parfums sont en réalité quinze témoignages uniques d’une histoire de mode toute faite d’amour, de pertes, de succès et de mystères. 

Toujours comblée d’élégance, l’épopée de Coco Chanel devient donc un voyage olfactif, avec ses lieux légendaires et les références qui l’ont toujours suivies. Créés entre 1922 et 2016, ces quinze jus, rares et singuliers, regroupent les matières les plus nobles afin de célébrer tour à tour les Hespérides, les boisés, les floraux, les orientaux… Le tout capturé dans une élégance simplifiée : un coffret écrin aux lignes épurées. Ainsi, pour célébrer l’art du parfum selon Chanel, la maison édite les cinq fragrances les plus appréciées de la ligne : L’Eau de Cologne, Beige, Sycomore, Coromandel et Gardénia s’offrent ici en un format généreux et élégant de 400ml.  

L’Eau de Cologne se comprend donc comme une fragrance joyeuse et dynamique, autour de la fraîcheur vive des agrumes et des notes aériennes de néroli.  Beige quant à lui est un parfum de nectar aux fleurs tendres et poudrées et aux accents de miel. Sycomore est ce parfum boisé, construit autour du vétiver, afin de laisser une empreinte fumée, authentique, rassurante, et légèrement épicée. Pour un parfum plus oriental, c’est Coromandel, une fragrance boisée, avec une envolée intense de notes ambrées, qui évolue tout en volupté et douceur ! Enfin, Gardénia est sans doute le parfum fleuri par excellence – intense, suave et opulent, il incarne tout l’absolu de Coco : une féminité sans compromis. Ces pièces d’exception sont ainsi disponibles depuis le 14 avril, en exclusivité dans les boutiques Chanel Beauté et sur le site internet de la maison de la rue Cambon. 

Le Nouveau J’adore Hair Mist de Dior

dior_hair_mist.jpg

 

Incontournable, sophistiqué et finalement très glamour, le parfum J’adore de Christian Dior symbolise la féminité unanime. La senteur, imaginée par le nez Calice Becker en 1999, respecte tout le « diorness », autrement dit, la féminité, l’élégance et l’émotion des femmes Dior. Le nez imagine alors un parfum en rupture avec les codes olfactifs des parfumeurs de la décennie, et initie le genre floral fruité ; planétairement accessible, J’adore devient l’un des parfums les plus connus et vendus au monde !

Et voici qu’aujourd’hui, la maison Dior travaille ce geste aussi ravissant que vivifiant : parfumer les cheveux d’un trait généreux, mais dans un effet léger. J’adore Hair Mist est un ainsi nouveau parfum dédié à sublimer un peu plus la chevelure – un geste antique finalement qui se réinvente au contact d’un parfum quasi-intemporel. Dans son amphore nomade teintée d’un rose tendre, la brume J’adore se fait infiniment légère… Enrichie de nectar de coton et de fleur de jasmin, fait notamment pour la protéger contre les agressions de l’environnement, la chevelure retrouve ainsi tout son éclat. Délicatement parfumée, d’un seul geste !

Composée par François Demachy, parfumeur-créateur de la maison, la brume J’adore Hair Mist souligne avec délicatesse le charme du bouquet floral que constitue le parfum J’adore. Mais ici, la beauté se fait vive et, c’est dans une légèreté toute sensuelle que l’Orange Sanguine juteuse et pétillante s’exprime. La verdeur jaillissante du Néroli de Grasse et la nervosité sexy de la Rose Damascena la piquent d’une ténacité rafraichissante et raffinée… Un sillage subtil, à acquérir dès ce mois d’Avril. 

 

Dior Hydra Life, La Nouvelle Hydratation

dior.jpg

C’est un véritable concentré de plaisir, de nature et de technologie : Dior Hydra Life lègue en effet une hydratation jusque là inatteignable. Parce qu’elle est gorgée d’actifs aux actions ciblées, la Dior Hydra Life contribue à préserver et à valoriser le capital de jeunesse et de beauté de la peau – dans le respect de son équilibre naturel, la peau promet ainsi de révéler sa beauté aujourd’hui tout en construisant celle de demain !

Plus forte et plus lumineuse chaque jour, la peau devient naturellement si belle qu’on la préfère nue… Et c’est en ce sens que la campagne shootée par Cass Bird, iconique photographe de mode, s’inspire de l’idée que la beauté se suffit à elle-même lorsqu’on en prend soin. Ainsi, ce sont deux jeunes modèles à la beauté singulière,  la Danoise Frederikke Søe Falbe-Hansen, 19 ans et la Coréenne Sora Choi, 24 ans qui incarne cette merveilleuse philosophie.

Bien dans leur temps, elles démontrent la vision d’une femme, d’une beauté bien dans leur vie, mix and matchant  les soins au gré de leurs envies. Et, sous la caméra de Cass Bird, dans un grand appartement Bourgeois du cœur de Paris, c’est le traité argentique réaliste de la Californienne, sa superposition de couleurs solarisées et de pigments saturés qui insèrent au clip une signature à la fois pleine de vie, authentique et joliment décalée. This is the life.

Dior Homme Dermo System

d.jpg

Les besoins pour les hommes sont parfois différents de ceux des femmes ; la peau par exemple. Plus épaisse de 25%, celle des hommes ne souffre pas des mêmes problématiques – grasse par nature, voilà que l’épiderme masculin a bien plus tendance à se ternir durablement… La pollution, la transpiration, l’agression du rasage semblent ainsi être des problèmes inhérents à l’homme. C’est pourquoi les laboratoires Dior ont introduit Dermo System en 2006 ; et sa nouvelle Essence Perfectrice Pore Control veut, elle, atténuer l’apparence des pores, en contrôler les brillances, le tout pour maximiser l’éclat de la peau.

La solution pour une peau zéro défaut se retrouve ainsi dans ce nouveau chapitre. Pour aider à réguler au quotidien les pores et la brillance, due à l’excès de sébum, la formule se trouve enrichie en agents cooling. En douceur, à la manière d’une goutte sur la peau, le sérum pénètre ainsi instantanément. Légère, l’Essence Dior ne laisse aucun film gras, et tient à distiller un très léger parfum de musc poudré – la signature olfactive de la ligne Dior Homme Dermo System.

Un soin quotidien capable de répondre aux différents besoins, enfin pensé dans une formule conciliant technologie et actifs naturels. Et, puisque la virilité se cache dans l’approche des sens, c’est dans un design très architecturé, presque graphique, que les équipes Dior ont pensé le flacon de l’Essence Perfectrice Pore Control. Massif, travaillé en verre givré, le soin quotidien s’adopte comme un geste simple – élégant et viril.