La Nouvelle Montre Hermès Arceau Squelette

Une vision encore plus poétique de l’icône Arceau, toute en transparence.

La Montre A Voir Et Avoir

Lorsqu’en 1978 Henri d’Origny imagine pour Hermès une montre à l’image de la maison, il fait entrer dans son répertoire une pièce qui joue avec bonheur entre fantaisie et classicisme.

Avec cette typographie de chiffres inspirée du mouvement si fascinant d’un cheval lancé au galop, Henri d’Origny compose un axe du temps bien différent de ce qui se fait alors. Et cette fois, en 2020, l’Arceau se fait un peu plus énigmatique.

La nouvelle Arceau Squelette offre au regard toute la complexité de l’architecture mécanique.  La rondeur d’un boîtier en acier, 25,6 mm, ouvert sur un cadran de saphir fumé…

Et voici que du noir profond se détache la mécanique du temps. Piqués d’une minuterie perlée et de chiffres argentés, la transparence du centre dévoile le mouvement squeletté. Une merveille rendue encore plus hypnotisante par les chiffres en lévitation.

Un affichage aérien qui en fait l’une des montres les plus poétiques de ce début d’année 2020 — l’Arceau Squelette est la montre idéale à voir et avoir. Le tout estampillé du luxe ultime de la maison Hermès.

Le Co-Branding Par Hermès, Une Leçon De Luxe

La maison Parisienne est passée maître dans l’art des collaborations surprenantes — de l’automobile à l’univers de la technologie, Hermès estampe son savoir faire sur des pièces incroyablement luxueuses car parfaites.

Hermès Et L’Automobile

On le sait, la maison Hermès a forgé ses valeurs dans la confection hautement technique et luxueuse d’articles d’équitation. A l’heure où le cheval constituait le principal moyen de locomotion, Hermès a fait du travail simple et efficace de la belle matière le fer de lance de son activité. Le cheval, depuis devenu l’emblème de la maison (a assuré tout au long du siècle suivant la transmission de ce savoir faire hors norme.

Ainsi lorsque, dans les années 20, la voiture supplante définitivement le cheval, la maison Hermès adapte, avec l’aisance qu’on lui reconnait, le travail des belles matières aux nouveaux besoins de l’époque.

Dès les années vingt donc, Hermès habille les sièges et fauteuils automobiles, assure la confection des indispensables aux automobilistes. Valises, gants, foulards, casquettes, et autres nécessaires de voyage…

A l’instar du bon mot de Jean-Louis Dumas (1938-2010), président de la maison durant trente ans – « Notre premier client, c’est le cheval ; le deuxième, le cavalier » – est ainsi venu s’ajouter l’automobiliste.

Mais chez Hermès, le savoir faire est doublé d’une audace qui force à s’ouvrir à bon nombre d’univers. Tant qu’ils sont en accord avec la vision d’Hermès, le co-branding est envisageable.

D’ailleurs, Pierre-Alexis Dumas, vice-président en charge de la direction artistique d’Hermès, l’a un jour clarifié: « Chez Hermès, nous nous efforçons de proposer à nos clients des objets élégants, créatifs et fonctionnels pour leur vie quotidienne. »

Hermès Et Les Voitures d’Exception

Forte de cette vision, Hermès a ainsi collaboré avec les constructeurs automobiles les plus doués. En 2008, la maison symbole de l’élégance à la Française collabore à produire l’édition spéciale d’une autre icône Française. La Citroën 2 CV.

A l’occasion de son 60ème anniversaire, Hermès a ainsi présenté gracieusement une version Citroën 2 CV signée de son luxe simple et décontracté. A l’intérieur, l’installation et la finition en cuir et toile distillent tous les codes Hermès — ses matières de prédilection, ses couleurs phareset sa sophistication.

La même année, c’est la série limitée Smart Toile-H qui célèbre là encore les dix ans du lancement de la citadine. Un modèle luxe où une quarantaine de pièces seulement jouissent d’un cuir et d’une toile d’Hermès signés du H.

Hermès fait plus — en 2008, c’est la Bugatti Veyron Fbg par Hermès qui casse les codes de l’automobile. Extrêmement raffiné, le modèle transcrit dans une vision 21ème siècle les exigences techniques et esthétiques partagées Ettore Bugatti et Émile Hermès.

Les artisans d’art Hermès ont collaboré avec le designer Gabriele Pezzini pour magnifié l’icône Veyron — on y lit les tics stylistiques d’Hermès, à l’instar du point sellier qui vient se dessiner sur les ouïes d’aération situées au niveau de la garniture de jante.

Une perfection très spéciale limitée à quatre exemplaires.

C’est cette voiture qui, en 2020, inspire le collectionneur Monsieur Khoshbin pour la réalisation de sa Bugatti x Hermès Chiron.

En collaboration avec Hermès, la voiture la plus puissante signée Bugatti rencontre le summum du raffinement. Au coeur de cette création, l’intérieur se pare de portières tapissées d’un imprimé équestre en laine et cachemire… Référence aux matières clés d’Hermès.

Hermès Et Apple, Rencontre Avec La Technologie

 C’est en 2015 que le géant de la tech’ approche Hermès dans l’idée de réaliser un modèle exclusif de l’Apple Watch. Ainsi s’est donc passée la rencontre entre le garant du luxe à la Française et le maître de l’innovation — le résultat?

L’Apple Watch Hermès, l’aboutissement d’une vision originale. Sublime et fonctionnelle, la montre reprend le design d’une autre icône Hermès, la Double Tour.

Ses bracelets taillés à la main par la précision extrême des artisans Hermès, le cadran dessiné par les ingénieurs Apple en Californie — l’Apple Watch Hermès est enfermée dans un emballage reprenant la mythique couleur orange de la maison.

Réitérée depuis, notamment en 2017, avec une montre en hommage aux lignes de la montre Hermès Carrick, imaginée par Henri d’Origny en 1993, la collaboration aboutie en 2019 à l’Apple Watch Hermès Séries 5.

Une pièce d’horlogerie imaginée, cette fois, dans une déferlante de nouveaux boîtiers, qui constitue une ode à l’héritage d’Hermès.  Chacun reprend en effet le dessin du carré Della Cavalleria… En simple ou double tour, les garde-temps démontrent la facilité avec laquelle le luxe Hermès embrasse nombre de références.

Cela, sans même mentionner ici la ribambelle de talents et de visions géniales ayant aboutit à la naissance de Carré incroyablement créatifs…

La Montre Reverso de Jaeger LeCoultre, Montre De Sport

Un design iconique et audacieux né de la pratique du polo — il fallait en effet une montre capable de sortir indemne des matchs de polo.

La Première Montre de Sport, La Reverso?

Comment née l’idée d’un design si ingénieux? De l’expérience… De l’expérience de César de Trey. En 1930, l’homme d’affaires de Lausanne et distributeur des montres pour les maisons Jaeger et LeCoultre (elles ne fusionnent qu’en 1937 pour devenir Jaeger LeCoultre) — l’homme d’affaire César de Trey se trouve donc en Inde pour développer le marché.

Les Indes sont alors une colonie Britanniques, et l’on y pratique le polo à foison. César de Trey côtoie ainsi les joueurs de polo de l’armée coloniale Britannique, et l’un d’eux à un défi à lui poser. L’officier de l’armée Britannique regrette en effet le bris de son garde-temps — il lui fait voir sa montre et lui pose comme défi celui de mettre au point un modèle suffisamment robuste pour réchapper à ces matchs.

César de Trey met son ami intime, Jacques-David LeCoultre, dans la confidence. Et Jacques-David LeCoultre relève le défi. Il s’occupe de la conception du mouvement horloger. Et confie à l’ingénieur Alfred Chauvot celle du boîtier. L’idée qui va révolutionner le monde de l’horlogerie est née — en lieu et place de matériaux qui ne cassent pas, ils conçoivent une montre dont le boîtier se retourne à l’envie, protégeant par là-même le cadran des commotions.

En 1931, ils la présentent aux joueurs et la baptisent Reverso, du latin signifiant ‘je me retourne’. Dans ce précieux réceptacle, le garde-temps recèle en réalité un véritable patrimoine tout constitué de passion et de prouesses horlogères. La maison créée en 1833, fondée en 1866, détaille là un boîtier doté d’ergots, qui glisse dans les rainures d’un support pour retourne sur lui-même à 180° degrés. D’un geste des plus élégants, la face fragile de la montre laisse place à un dos plus solide coulé dans l’acier.

La Reverso, Un Support d’Imagination

En inventant cette montre, un petit groupe d’hommes pleins d’imagination et d’esprit d’innovation firent bien plus que mettre au monde un boîtier réversible : ils inventèrent une émotion.

Dès les années 1930, sa popularité est telle que la maison permet à la clientèle de choisir, parmi des dizaines de modèles, le cadran qui ornera leur Reverso. Car la montre tient à cette personnalisation, et ce, dès ses débuts. Qu’on y grave des armoiries ou des initiales, le dos du cadran s’offre en noir, en argent ou en blanc, tandis que le modernisme et la rareté de l’icône se font jour dans des teintes comme le bleu, le rouge et le marron…

La Reverso ne répond qu’à la créativité ! Magnifiée à l’occasion par les Métiers d’Ar, rendant hommage à Van Gogh ou travaillée par les génies de la haute joaillerie … La Reverso de Jaeger LeCoultre a connu la fin d’un monde, la concurrence des montres Japonaises, la guerre, l’avènement du quartz, la mode des montres rondes… Mais l’icône reste toujours autant désirée !

La Classic Fusion Hublot, Histoire D’Une Icône

Objet le plus désiré de la maison Hublot, la Classic Fusion est une montre à l’esthétique élégant.

2008, Année De La Classic Fusion

Taillée dans une esthétique plus sport, un brin plus traditionnelle, la Classic Fusion ne tarde pas à devenir une icône de l’horlogerie. A l’instar de la Big Bang qui la précède de trois ans , la Classic Fusion adopte les codes Hublot pour les réinventer.

Vis apparentes sur la couronne, estampillées du logo H , elle emprunte ses lignes à la première montre imaginée en 1980 par l’Italien Carlo Crocco, fondateur de la maison. Avec ces vis qui justement lui donnent l’aspect d’une fenêtre de bateau, la première montre Hublot mêle déjà l’or et le caoutchouc naturel.

Légère, ultra résistante, agréable, elle ne tarde à conquérir les poignets de la famille royale Espagnole d’abord, puis ceux de personnalités comme la Princesse Diana, et de la jet-set.

En 2005, Carlo Crocco fait appel à Jean-Claude Biver pour reprendre la direction de la maison — la Big Bang née au même moment… que la Classic change de nom pour devenir, en 2008, la Classic Fusion !

Jean-Claude Biver aura un impact considérable sur l’univers Hublot, notamment en ouvrant l’expérimentation de la maison à d’autres univers. Toujours avec le concept “Art of Fusion“ au coeur de la création, celle-ci va ouvrir des portes inédites pour l’horlogerie.

Avec la version Richard Orlinski, celle pour la Juventus, et plus récemment avec la Classic Fusion AeroFusion Chronograph UEFA Champions League    Elle concourt à célébrer des oeuvres et des lieux d’exception — en droite ligne avec les valeurs de la maison Hublot. Audace, innovation et garde-temps admirables, les pièces originales distillent tout de l’aura Hublot.

Le Logo Hublot, Sceller La Fusion

La maison Hublot est passée maître dans l’art de la fusion — ou quand l’utilisation de matériaux inédits conduit à innover l’art horloger.

Les Fusions Des Montres Hublot

Dès 1980 et sa fondation par Carlo Crocco, la maison Hublot s’est distinguée dans la fusion de matériaux innovants et inattendus. Il y a d’abord son mantra, ‘l’art de la fusion’ exprimé une première fois dans une montre où se mêlait l’utilisation du caoutchouc naturel pour ses bracelets et celle de l’or. L’association de matériaux rares; audacieux pour l’époque !

Viennent ensuite la marque et le sceau Hublot. On reconnait une montre Hublot en ce qu’elle marie très souvent des mécanismes épatants, des matériaux innovants et des techniques inédites. On la reconnait ensuite à ce sceau, apposé en toute discrétion. Un H en mouvement, à l’image d’un savoir-faire en constante évolution. Les traits communs à toutes ces montres — un cadran à vis apparu dès 1980, et des boutons estampillés du logo H.

Côté matériaux, on mêle sans gène or et céramique, tantale et caoutchouc, Kevlar et or rose. L’année 2007 marque un tournant en la matière. Des matériaux presque inexistants en horlogerie font leur apparition sous la houlette de la maison Hublot —  le platine et le nomex, la fibre de carbone et le zirconium, le magnésium, le cermet ou encore le Hublonium, un alliage d’aluminium et de magnésium…

Le prestige Hublot tient dans cette utilisation adroite de matières audacieuses !

Les Icônes Hublot, Une Constante Réinvention

Et parmi les montres ayant fait la réputation Hublot, on note des icônes sans cesse réinventées. La Big Bang, une montre culte, est imaginée en 2005. Le diamètre a varié (38, 41, 44 ou 48 millimètres), l’allure a changé, mais toujours ce bracelet en caoutchouc naturel.

Et parce que la maison Hublot aime à célébrer ses univers favoris, du football à l’art contemporain en passant par la F1, nombre de Big Bang sont venues en prendre les traits et les couleurs.

Version José Mourinho ou Calaveras. Le sport est aussi à l’honneur dans les Big Bang Alps ou en collaboration avec la maison Ferrari pour la Big Bang Unico Ferrari en 2016.

Autre icône Hublot, la Classic Fusion se réinvente aussi à l’envie. Avec la version Richard Orlinski, celle pour la Juventus, et plus récemment avec la Classic Fusion AeroFusion Chronograph UEFA Champions League … Des objets du désir, l’innovation en plus !

La Montre Iconique d’Hublot Revient Pour l’UEFA

L’icône Classic Fusion adopte les codes de l’UEFA pour le retour de la Ligue des Champions !

La Ligue Des Champions 2020, Et Une Montre Iconique

La Classic Fusion est décidément une icône très versatile. Après avoir épousé la patte graphique de Richard Orlinski, après avoir célébré La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc en 2017 voici que la Classic Fusion d’Hublot se réinvente une nouvelle fois autour d’un univers cher à Hublot, le sport.

Et c’est pour la Ligue des Champions de l’UEFA que la montre change ses couleurs. Pour une édition très limitée. 100 pièces en céramique bleue, destinée aux adeptes du plus prestigieux championnat Européen de foot.

Il faut dire que la maison Hublot est l’une, sinon la première, a avoir fait du ballon rond son favori. Depuis 2008 et son premier partenariat avec l’UEFA, Hublot est en effet le chronométreur officiel de cette compétition. La passion est telle que la maison a fait des plus grands joueurs de foot ses ambassadeurs — le dernier en date? Le prodige Kylian Mbappé.

La Classic Fusion AeroFusion Chronograph UEFA Champions League

Dernière icône en date donc, la nouvelle Classic Fusion AeroFusion Chronograph UEFA Champions League dévoile sa lunette en céramique bleue nuit polie et satinée autour d’un boîtier de 45 mm.

Son bracelet en caoutchouc, de couleur assortie, entre en dissonance avec sa couronne, ses poussoirs ainsi que les vis caractéristiques de sa lunette, en titane poli — de quoi donner un cachet inédit à la montre !

Mais l’oeil est surtout attiré par son cadran tridimensionnel, tout en profondeur… Remarquable, il donne à la montre un aspect graphique où se détache le mouvement squelette HUB1155. L’index semble ici flotter au-dessus du mouvement — un ravissement qui vient se sceller d’un logo rare.

On peut en effet y lire le logo de l’UEFA Champions League — une touche saisissante qui ne manquera pas de plaire à l’ambassadeur du football contemporain, Kylian Mbappé.

La Big Bang Hublot, Une Montre Culte

Dès 1980, Carlo Crocco défie avec Hublot toutes les conventions en matières horlogères — la première icône fut la Big Bang.

La Big Bang, Montre Admirable

Exit les règles du genre, la maison Hublot introduit avec la Big Bang le premier bracelet noir en caoutchouc naturel. Chaque nouvelle montre Hublot devient ainsi l’occasion de repousser un peu plus les limites de l’esthétique horlogère.

Parfaite incarnation du concept de fusion cher à Hublot, le design iconique de la Big Bang – maintes fois primée et aujourd’hui icône de l’horlogerie – fut imaginé en 2005.

Si son nom, Big Bang, est une référence à la formation fortuite de l’univers, c’est que la maison Hublot désirait la nommer suivant le principe même de son travail horloger. L’idée essentielle derrière chaque création Hublot est en fait l’art de la fusion. Autrement dit, l’association d’objets et de matériaux qui jamais ne se retrouvent ensemble à l’état naturel des choses.

A l’instar du caoutchouc et de l’or, qui, de par leurs différences, font, ensemble, toute la particularité de la Big Bang. La Big Bang allie ainsi ces éléments dans un saisissant contraste qui confère une forte impression sur l’oeil. Devenue très rapidement une icône de l’horlogerie, la montre est aussi la toile idéale aux expérimentations de la maison…

La Big Bang, Une Montre Inspirée

Si elle reprend bien les lignes de la première montre imaginée par Carlo Crocco à partir du hublot d’un navire, la Big Bang se réinvente très vite.

Le carbone et l’or, la céramique et l’acier, la toile de jeans et les diamants… Hublot n’en finit pas d’étonner avec l‘usage de matières surprenantes.

Mieux, dans la Big Bang, l’audace de ces associations est visible dans un boîtier composé comme un triptyque comprenant nombre de composants. Avec ses quelques 70 éléments, la Big Bang incarne une autre idée du luxe — celle d’une montre qui se distingue par un vaste éventail de raffinements subtils.

En 2015, la Première Big Bang Unico Haute Joaillerie de Hublot se présente dans une réalisation exceptionnelle. La réalisation de ces pièces a nécessité trois techniques de sertissage des plus complexes : un sertissage invisible, un sertissage clou de Paris, et un sertissage sur rail.

Cela sans parler ici des versions José Mourinho ou Calaveras. Des Big Bang Alps ou encore celle imaginée en collaboration avec la maison Ferrari pour la Big Bang Unico Ferrari en 2016… Ni celle en collaboration avec le groupe Depeche Mode — ces merveilles ont une signature esthétique décidément bien trempée !


La Montre Snow Star de Milus, L’Icône Qui Sauva Des Vies

39 millimètres de diamètre. Acier supérieur 904L. Terminaison poli miroir — la réédition de l’icône Snow Star de Milus embrasse l’aventure en héritage !

La Snow Star de Milus est une montre aussi romanesque qu’aventurière. Aventurière d’abord. Dès 1940, l’armée Américaine opte pour faire de Milus l’élément indispensable aux soldats et parachutistes de l’US Navy. L’époque est au chaos et, au delà de ses indiscutables qualités de précision et de résistance en milieux extrêmes, la Snow Star de Milus est surtout choisie pour sa valeur d’échange.

Plus qu’un trait de bureau de presse, la véritable histoire de la Snow Star est en fait indissociable des pratiques d’une époque ou le troc était, parfois, le seul moyen de survivre. Livrée en kit de survie, en Anglais, ‘Life Barter Kit’ la Snow Star était accompagnée d’un pendentif, de deux bagues et d’une chaîne, tous coulés d’or. Ainsi, si le soldat venait à être capturé, manquait de nourriture, ou venait simplement à se retrouver dans une situation délicate… La Snow Star et son aspect très raffiné avait tout pour convaincre l’ennemi de sa valeur d’échange. Fiabilité, durabilité et préciosité, nombreux furent les héros de guerre à s’en sortir ainsi.

Romanesque, la Snow Star de Milus tient bien de ces icônes. Déjà en ce qu’elle a accompagné les découvertes les plus périlleuses — design épuré et forme oblongue, l’icône Milus sait faire preuve de souplesse. D’une grande robustesse, aussi. Coulée dans l’un des aciers les plus résistants, la Snow Star affirme son caractère dans ce fameux acier 904 L. Mais c’est bien son polissage miroir qui lui offre de briller de mille feux, tel un objet des plus précieux ! D’origine Suisse, évidemment.

Sobre, iconique, éternelle, son mouvement fait de ce garde-temps un véritable joyaux horloger. Le mouvement ETA 2892 lui confère son ultime noblesse… Romanesque encore, car la Snow Star dans sa version rééditée pour les 100 ans de la maison Milus, se veut l’idéal des aventuriers d’aujourd’hui. Repensée pour satisfaire les voyageurs contemporains à la recherche de nouvelles inspirations, d’expériences et, toujours avides d’explorer par delà les montagnes. Peu surprenant, lorsque l’on sait que la Snow Star de Milus emprunte son nom aux sommets enneigés du pays qui l’a bercé. Une icône à découvrir ici, ou

La Montre Polaris De Jaeger-LeCoultre, L’Icône Révolutionnaire

En 2018 elle célébrait ses 50 ans — l’icône Polaris fut toute à la fois une grande révolution dans l’univers de la plongée, et une nouveauté dans le quotidien des esthètes!

Si l’on parle du garde-temps le plus connu de Jaeger-LeCoultre, c’est sans conteste la Reverso qui viendrait en premier sur la table. Mais, si l’on veut aborder la question de la plus révolutionnaire des montres Jaeger-LeCoultre, c’est la Polaris qui tiendrait lieu de fil rouge. Pourquoi? Car la montre fut une véritable innovation dans l’histoire horlogère — une montre qui, pour la première fois, fit de la fonction sonnerie un signal indispensable aux plongeurs émérites!

Dans les années 1960 donc, les horlogers de Jaeger-LeCoultre se penchent sur le concept de plongée ‘Memovox’, en latin, la ‘voix de la mémoire’. L’idée? Faire de la sonnerie une fonction vitale à la plongée. Les bureaux d’étude de la maison Suisse se sont ainsi concentrés durant huit années sur la question avant d’aboutir à la montre parfaite: la Memovox Polaris de 1968 allait devenir culte. Il faut dire que ses atouts jouent en sa faveur: un boitier de 42 mm qui facilite la lecture de l’heure, un triple fond, une sonnerie plus résonnante, et une troisième couronne vraiment étanche… Que manque-t-il? Absolument rien.

Forts de leur expertise, les horlogers de Jaeger-LeCoultre allaient faire mouche — une nouvelle étape dans l’histoire des techniques, ce boîtier à triple fond a permis l’impossible. Sous l’eau, la voix de la mémoire qui rappelle aux plongeurs que le temps est venu de remonter à la surface; cette Memovox résonne comme jamais ! La diffusion optimale du son sous l’eau est donc permise par cette forme inédite de boîtier incurvé et à trous; évitant ici l’écueil d’un son étouffé par le contact de la combinaison de plongée…

Baptisée d’un nom entrant directement en résonance avec les grandes aventures des années 1960, la Polaris incarne cette course à dépasser les possibles! Découvertes océanographiques, conquête spatiale, et expéditions vers les Pôles — elle est de tous les défis ! Ainsi lorsqu’en 2018, la Memovox Polaris célèbre ses 50 ans, la maison Jaeger-LeCoultre lui dédie toute une collection.

« J’ai voulu que ce soit la montre sport-chic par excellence. Le garde-temps que l’on porte au quotidien ! Je voulais que l’on y retrouve le confort et la simplicité d’utilisation de ce que j’appelle une  » montre à vivre  » car les complications dont elle est dotée sont des complications utiles, simples et efficaces et sa fonction réveil s’avère bien pratique pour enregistrer l’heure d’un rendez-vous ! » détaille Lionel Favre, le talent qui contribua au design des nouvelles Polaris de Jaeger-LeCoultre. Le résultat?

Une nouvelle ligne à l’élégance racée et sportive, mêlant aux attributs de l’icône un caractère bien contemporain. La Polaris de Jaeger-LeCoultre présente une vision plus belle encore en acier, mais limitée à 1000 exemplaires… Le fond de son boîtier ainsi décoré reprend une gravure représentant un scaphandrier — ce même scaphandrier qui, déjà en 1968, venait orner le modèle originel. De quoi placer la Polaris au rang des pièces les plus désirables, signées de l’expertise de la vallée de Joux !

Pourquoi Opter Pour Une Montre Diesel ?

Au-delà de la nécessité de se situer par rapport au temps, la montre a pour objectif de donner du charme à son style, en partant du poignet. Chez les hommes comme chez les femmes, la montre est un accessoire très prisé. Cependant, il sied de bien la choisir, en privilégiant une marque qui a déjà fait ses preuves en la matière, à l’image de Diesel.

Les raisons qui justifient l’opportunité de miser sur une montre Diesel sont diverses. La première est d’abord la réputation de la marque. Si par le passé elle s’est spécialisée dans la conception et la commercialisation de jeans, aujourd’hui elle a entamé une certaine diversification, à travers la conception de montres de luxe, pour orner le poignet des demandeurs.

Outre la notoriété de la prestigieuse marque italienne, il faut remarquer la qualité de ses produits, notamment de ses montres. De fait, les montres Diesel ont la particularité de proposer un design chic, alliant fonctionnalités et praticité. Selon les demandes et le marché, la marque commercialise une large gamme de montres analogiques, digitales ou chronographes. Simples, classiques, de luxe, les possibilités existantes sont énormes, toujours dans le but de satisfaire toutes les envies. C’est là une autre raison de choisir les montres de la marque italienne.

Il faut souligner cependant que peu importe le choix, la qualité de ces produits reste de mise. La différence fondamentale se situe la plupart du temps au niveau des matières de fabrication et des fonctionnalités. Les adeptes d’horlogerie de luxe miseront certainement sur les montres en cuir italien, alors que d’autres porteront leur intérêt sur une montre conçue avec des pierres précieuses telles que l’or entre autres. En fonction des envies et des portefeuilles, les fabricants Diesel proposent aux clients des montres de qualité et de toutes catégories. C’est pourquoi collectionneurs, amateurs et spécialistes s’accordent et sont unanimes sur la qualité des montres diesel. Utiles aux particuliers, elles peuvent aussi rejoindre un contexte d’entreprise où elles optimiseront la gestion du temps ; cliquez ici pour découvrir quels sont les autres outils utiles dans une entreprise.

Par ailleurs, il est également opportun de remarquer que la marque a pour habitude de signer une particularité, afin d’assurer la fidélisation de ses clients. Peu importe le modèle choisi, une montre Diesel reste séduisante en tout point et valorise la personne qui la porte. Classe, qualité et élégance, sont les maîtres-mots des montres Diesel.

Les différents styles de montres Diesel pour homme

Comme évoqué ci-dessus, Diesel conçoit et commercialise une large variété de montres pour homme et femme. Dans la catégorie des montres pour homme, nombreuses sont les options disponibles, selon les envies des uns et des autres. Entre modèles surdimensionnés, rebelles, et novateurs, Diesel propose de véritables joyaux pour les messieurs.

Il est possible d’opter pour des montres avec bracelet en cuir, dotées de cadran très large, avec un affichage double analogique et digital. Alarme, Bluetooth, calendrier, voilà quelques fonctionnalités qui équipent certains modèles des produits Diesel. De même, des produits purement à affichage digital sont disponibles, avec la même garantie de qualité, de confort d’utilisation et de fonctionnalités. Les montres pour homme avec chrono, GPS et boussole sont elles aussi un choix qui ne manquera pas de classe et d’esthétique.

Présentation de quelques modèles

La Diesel Homme DZ1437

Conçue avec un cadran rond et un bracelet en silicone, la Diesel DZ1437 est une montre au design simple mais classe. Sa couleur noire épouse parfaitement l’ensemble de sa structure et la rend adaptée à tous types de poignets. Elle fonctionne à l’aide d’un mouvement à trois aiguilles, noires et blanches. Faite de verre minéral, elle est sobre mais ne manque pas de caractère et de finesse. Elle convient parfaitement aux adeptes de noir et de la discrétion, même si la lisibilité y devient faible quand la luminosité baisse. La DZ1437 homme allie toutes les caractéristiques de raffinement propres aux montres Diesel. Elle se prête à tous les styles vestimentaires.

La montre Diesel DZ4471

La Diesel DZ4471 est une montre d’un raffinement incomparable. Au bénéfice de son design séduisant en tout point, elle apporte du style au look de l’utilisateur. C’est une MS9, composée d’un boîtier imposant de 12 mm d’épaisseur et d’un cadran à mouvement chronographe à effet rayon de soleil noir recouvert d’une lentille à cristaux irisés texturés. C’est justement sur ce dernier aspect que le fabricant a capitalisé, pour conférer à cette montre authentique, un charme qui fait l’unanimité. Mieux, elle se dote d’un bracelet en cuir interchangeable de couleur marron. En termes d’étanchéité, elle reste remarquable (5ATM). Il s’agit d’une montre de type quartz.

La Diesel DZ1436

Diesel pense au goût de tous ses potentiels utilisateurs. C’est pourquoi les hommes adeptes de la couleur blanche devraient être satisfaits du design raffiné de la montre Diesel DZ1436 à affichage analogique dont le bracelet est en silicone entièrement blanc. A mouvement quartz, cette montre pour homme peut résister à une pression maximale d’eau de 3ATM. Malgré qu’elle soit simple, jolie et classe, on peut reprocher à la Diesel DZ1436 l’épaisseur de son cadran et la grosseur de son bracelet. Elle reste cependant un produit adapté aux utilisateurs enclins à la sobriété, qui trouvent leur plaisir dans les accessoires au design épuré, petits et au charme remarquable. Elle utilise un fermoir à pin et est dotée d’un verre minéral. Sa particularité est de posséder une main lumineuse.