Le Sac Le Plus Désiré Au Monde, Le Kelly Hermès

Le Kelly Hermès, c’est ce sac simple et impeccable, devenu iconique au bras de la Princesse Grace Kelly.

L’Histoire Du Kelly Hermès

1892. Robert Dumas-Hermès imagine, à partir d’une sacoche de cavalier, le sac Haut à Courroies, ancêtre le plus célèbre des sacs à main pour dames. Réalisé à des fins purement pratiques, l’homme le destine à une utilisation fonctionnelle.

Son but: transporter les bottes et la selle des cavaliers. Prévu à cet effet donc, le sac possède une esthétique simple, épurée et architecturée. Une forme trapézoïdale ne comportant qu’une fermeture à deux courroies, et un petit fermoir-cadenas.

1935, la maison Hermès décide d’en faire une version absolument féminine, et résolument plus urbaine. L’idée est là encore de s’adapter aux besoins de l’époque. Pour les dames donc, Hermès imagine un sac de voyage. Pour cela, le premier sac  à courroies prend une dimension plus petite.

Pour le confectionner, un seul et unique ouvrier façonne chacun sac, tout au long des étapes de sa réalisation.

1956: le sac devient célèbre. Comment? Aux côtés de son époux le Prince Rainier III de Monaco, Grace Kelly, princesse de Monaco, est photographiée lors d’une descente d’avion devenue mythique.

La photo finit en couverture du magazine Life. On y voit la princesse plaquer sur son ventre à peine arrondi ce sac à dépêches… Elle y dissimule en fait un début de grossesse. Pas encore officielle. Un ventre arrondi de Princesse future maman occulté derrière un sac… Il n’en faut pas plus pour créer l’évènement.

Et Hermès, marque familiale discrète et majestueuse, semble en certifier le raffinement.

Le Premier It-Bag De l’Histoire?

En 1977, le sellier rebaptise le sac de voyage du nom de la princesse. Les frères Dumas-Hermès le nomment le « Kelly ».

S’il était rigide à ses débuts, il adopte bien vite un aspect plus casual avec l’arrivée d’un cuir très souple – le veau Gulliver. Cousu à l’envers et retourné comme un gant, c’est une nouvelle allure, plus moderne et décontractée, qui accompagne dès lors les femmes.

Un Kelly Hermès, c’est une mode classique, noble et généreuse, à l’image de la princesse.

Aujourd’hui, le sac se taille dans les matières les plus luxueuses… En autruche ou en crocodile, le cuir n’en reste pas moins la matière de prédilection.

Maintes couleurs et une vingtaine de matières… Huit tailles, lesquelles varient de 15 à 50 cm de largeur. Évoluant en même temps que des générations de femmes, il les accompagne à toute heure et dans toute les situations.

Version sport ou version ville, son habillage du soir, avec cadenas à bijoux en or et diamants… Il est l’emblème d’un luxe à la Française. Versatile et absolument parfait.

En 2004, pour son premier défilé réalisé pour la maison du 24 Rue du Faubourg Saint-Honoré, Jean Paul Gaultier le revisite pour la première fois. C’est que le sellier s’attache à faire des objets qui traversent le temps en fonction des besoins, et non des objets de musée.

Le résultat de cette première conversion par Jean Paul Gaultier? Le Shoulder Kelly, tout en longueur, à porter sous le bras. Une icône de la mode qui, en version classique ou plus contemporaine, constitue assurément le sac ultime.

Posséder un Kelly, c’est posséder un mythe. C’est tenir la beauté fraîche et l’élégance distinguée par la main. C’est posséder un bout de la grâce de la Princesse qui lui donna son nom.

La Chaîne d’Ancre Hermès

Motif iconique depuis métamorphosé en bracelet, bague, créoles et autres montres, la Chaîne d’Ancre signait au siècle dernier l’entrée d’Hermès dans la modernité.

Hermès Et La Normandie

A l’aube des années 40, le sellier Hermès est depuis longtemps connu et reconnu pour incarner la quintessence du chic et du raffinement, notamment en matière d’équipements sportif et de voyage.

Largement inspiré du milieu équestre , les pièces Hermès ne sont pas encore celles que l’on connait aujourd’hui. Mais voilà qu’en 1937, Robert Dumas, gendre du fils du fondateur Thierry Hermès, va faire entrer la maison dans la modernité. Et c’est lors d’un voyage sur les côtes Normandes que tout va commencer.

Hermès, on le sait, aime à reproduire dans ses lignes la pureté et l’élégance d’éléments souvent peu estimés.

Lorsque Robert Dumas repère la singularité et l’enchevêtrement des maillons de la chaîne reliant un bateau à son ancre, il se doute surement de l’impact d’une telle inspiration.

L’idée du mythique Bracelet Chaîne d’Ancre vient bel et bien de cet emmêlement aussi chic que complexe. Mais voilà, si Robert Dumas veut transmuer cette idée en bijou, aucun bijoutier de l’époque ne souhaite travailler à sa réalisation. Aucun n’est prêt à le suivre.

Il faut dire que Robert Dumas insiste pour que son bracelet soit conçu en argent… Alors que l’époque ne jure que par l’or et le platine. Finalement, c’est un certain Monsieur De Perçin qui accepte de travailler ce métal un brin folklorique pour son temps…

L’Icône Chaîne d’Ancre, Une Signature Hermès

En 1938 donc, le bracelet Chaîne d’Ancre est né. Bijou à l’équilibre naturel, à l’allure si chic et facile… La Chaîne d’Ancre ne tarde pas à devenir le bijou à posséder.

Et comme beaucoup d’icônes de la maison, Hermès aime les faire réapparaître là où l’on ne les attend pas.

On retrouve ainsi la Chaîne d’Ancre déclinée en motif. Ça et là, des lignes d’assiettes en porcelaine au garde-temps Nantucket… Imprimé sur le carré de soie…  Servant de motif de découpe à des sandales… Ce jeu de formes et de volumes embellit et magnifie nombre d’objets signés Hermès. D’ailleurs déposé en 1970, ce design est une signature appartenant à la seule maison !

En 2011, c’est à partir des maillons Chaîne d’Ancre qu’Henri d’Origny imagine la montre Hermès Cape Cod.

La même année, Pierre Hardy s’inspire du fermoir du bracelet Chaîne d’Ancre pour dessiner des boucles d’oreilles en suspension… D’or, d’argent, et pavé de diamants… Pierre Hardy travaille même toute une collection de haute joaillerie autour la Chaîne d’Ancre et ses maillons —  c’est pour lui « un point d’ancrage créatif permanent. » Parmi ces pièces, ce sac fait d’un total de 1.160 diamants, soit 33,94 carats.

 Oui, le motif est à la fois versatile et ultimement raffiné. Robert Dumas avait vu juste!

Au point que la Chaîne d’Ancre est plus actuelle que jamais. Aperçue sur un blouson homme de la collection Hermès Printemps/Eté 2018… Ou mise en vedette pour le Printemps/Eté 2020, autour d’un collier Chaîne d’Ancre d’inspiration punk… Le motif incarne bien l’esprit poétique et facétieux de la maison Hermès!

Les Cravates Hermès

Si la cravate doit faire son grand retour autour du cou de la nouvelle génération, elle le fera forcément signée du design Hermès.

L’Histoire Des Cravates Hermès

Autre époque, autres moeurs. Nous sommes en 1949, lorsque le directeur du magasin Cannois d’Hermès est face à un soucis de poids. Ces clients, ne pouvant entrer dans le Casino voisin faute de cravate, lui font la demande insistante pour leur en fournir.

C’est que la maison Hermès brille depuis longtemps d’un raffinement et d’un luxe décontractés — et il y a fort à parier que dans le domaine de la cravate sophistiquée, Hermès saurait y faire.

Ainsi, Bobby Breward, le directeur du magasin de Cannes, s’en va trouver Henri d’Origny, alors l’artiste derrière nombre des icônes Hermès. Son style très original et plein d’humour se retrouve déjà sur quelques carrés; plus tard sur l’Arceau.

En 1953, la première collection de cravates Hermès signée Henri d’Origny est mise sur le marché. Avec Patrick Guerrand-Hermès à la tête du département cravate durant plus de 30 ans, le duo va faire entrer l’expertise d’Hermès en matière d’impression du twill de soie dans la fabrique de cravates inventives !

Evidemment inspirées des thèmes chers à la maison, le cheval en tête, les cravates Hermès vont distiller des motifs chic et si amusants — le tout teinté de couleurs chatoyantes.

Quelle Cravate Acheter?

Avec le retour en grâce actuellement de tout ce qui a fait la gloire des années 90, il y a fort à parier que les cravates Hermès ne tarderont à faire des émules. C’est que ces petites signatures de style ont de quoi attirer l’oeil des esthètes.

Imprimées du savoir-faire et de la sophistication espiègle de la maison, les cravates Hermès sont extrêmement légères. Dans tous les sens du terme.

Récemment, Hermès a aussi su diversifier ses propositions. Les liverpool ou tie 7 (pour leur 7cm)…

 Les cravates en maille de soie à 4 cm, celles en tricot de laine à 6 cm… Frangée ou non… celles pour enfant. Les cravates Hermès ont cela de parfaites qu’elles conviennent partout, n’importe quand. De quoi ravir ceux qui doutent encore du potentiel allurant d’une cravate.

Le Cadenas Hermès

C’est un détail, mais qui change tout — d’abord apparu sur le mythique sac Kelly, le cadenas Hermès est devenu depuis un élément clé du langage de la maison.

Un Cadenas Sur Un Sac Mythique

Si le détail peut surprendre, le cadenas a en réalité toute sa place sur la création de la maison Hermès. Car avant de décorer des sacs mythiques comme le Kelly ou le Birkin, le cadenas est d’abord un élément essentiel aux premiers sacs à courroies crée par la maison Hermès.

Lorsque Thierry Hermès imagine ces bagages pour accompagner la naissance de l’automobile, il les destine d’abord à la pratique du sport ou au voyage. De fait, il prend soin d’intégrer des cadenas afin de protéger les effets personnels de leur porteur.

Mais voilà, lorsque ces grands sacs à courroies ont été redimensionnés pour devenir des sacs à main dans les années 30 — des besoins de l’époque agrément comblés par l’audace de Robert Dumas  — la maison Hermès a pris soin de conserver les codes de ces sacs… Les courroies, et ce fameux cadenas.

D’ailleurs, avant de prendre le nom de Kelly, le sac s’est tour à tour nommé Haut à Courroies et Sac de voyage à courroie pour dames. Conservant tout de cet esprit voyageur, le cadenas signe en fait l’authenticité d’un tel bien.

Le Cadenas Hermès, Une Icône En Soi

Ce cadenas a inspiré une collection de montres, un flacon de parfum, et des motifs design.

C’est en 1975 que le cadenas se transforme et vient prêter sa forme à une montre baptisée Kelly — un bracelet simple ou double tour, mais toujours ce cadenas en vedette !

Toujours aussi désirable aujourd’hui, la montre Kelly a aussi inspiré un autre système, tout autant inventif. Un flacon de parfum tout en élégance, auquel le cadenas prête l’audace du mystère.

2009. Le flacon cadenas renferme le Kelly Calèche… Il suffit de faire pivoter l’anneau pour en délivrer l’effluve.

Quelques années plus tard, en 2016, on retrouve là encore le cadenas, cette fois visible sur un vide poche ‘Kelly’. Autant de pièces signées de l’avant-garde clairement sophistiquée dont sait faire preuve la maison Hermès —  cet art de marier à la perfection classicisme et impertinence.

L’Histoire Du Carré Hermès

Le Carré Hermès est bien plus qu’un foulard — il est un graal que l’on se passe de génération en génération. Versatile, coloré et éminemment luxueux.

L’Origine du Carré Hermès

C’est en s’inspirant des mouchoirs à la gloire de Napoléon, mais aussi des mouchoirs d’instruction portés par les soldats pendant la Première Guerre mondiale que Robert Dumas donne vie à l’une des pièces les plus iconiques de l’histoire de la mode…

Seulement lui y injecte l’esthétique du monde équestre — chère depuis toujours à la maison Hermès. Robert Dumas parvient ainsi à couper son carré dans la même matière que celle des casaques de jockeys, le twill de soie.

Prenant ainsi la première direction artistique du carré – titre depuis transmis de père en fils – Robert Dumas dessine le tout premier carré de l’histoire. Intitulé Jeu des Omnibus et Dames Blanches, la pièce s’inspire en fait d’un thème particulier pour l’époque… celui du transport en commun Parisien, alors émergeant.

Mais la puissance d’Hermès se niche dans les détails. Robert Dumas prend en fait le soin d’y ajouter une pointe d’humour avec cette amusante inscription « Un bon joueur ne se fâche jamais. » La légèreté du carré rompt ainsi avec l’austérité de l’époque.

L’Esprit Du Carré Hermès

Son esprit bohème et fantaisiste séduit instantanément la clientèle, qui s’en empare avec enthousiasme. Cette malice devient par la suite la signature même d’Hermès – les thèmes apposés sur les carrés sont variés, allant du monde équestre, en passant par des hommages à l’Histoire Française, l’amour, les voyages ainsi que les éternels codes de la maison.

Mais le succès du carré repose aussi et surtout sur le savoir-faire exceptionnel de sa fabrication. C’est à Lyon, berceau de la soierie Française, que sont reproduit les mêmes gestes, et ce, depuis l’impression du premier carré en 1937.

Ces techniques précieusement transmises aux nouvelles générations par les artisans font qu’ils se définissent eux-mêmes comme des « passeurs ». Certains de ces savoirs sont uniques au monde; exclusivement détenus par la maison Hermès… Le fameux sabrage de la soie par exemple, dont seules trois personnes connaissent le secret.

Entre la conception du dessin et la finalisation du carré par son roulotté à la française, il faut deux ans aux ateliers… En moyenne, près de 27 couleurs sont présentes sur un seul carré — une véritable prouesse d’impression ! Et c’est ainsi que le carré Hermès se fait porteur de narration une fois déplié. Mais une fois noué, dans les cheveux, sur un sac ou au cou d’un toutou, le carré compose un véritable chatoiement de couleurs !

Le Hermès Carré Club

Aujourd’hui, avec environ deux mille dessins, le carré est le témoin inestimable des évolutions artistiques de ces dernières années. Jackson Pollock, Daniel Buren… ils sont nombreux à avoir paré le carré de leur imaginaire

Le plus célèbre de ces dessins est peut être celui d’Hugo Grykar, Brides de Gala. Et parce qu’il ne faut pas se murer dans son intemporalité, le carré innove sans cesse — toujours disponible dans de nouveaux coloris et de nouvelles matières.

Chaque année, en plus des nouveaux dessins, cinq anciens dessins sont réédités dans des couleurs différentes. En 2017, pour son 180e anniversaire, le carré rend par exemple hommage à la Russie impériale… Elle qui a d’ailleurs joué un rôle majeur dans l’histoire du sellier.

Ornement royal autour de la chevelure de la Reine Elizabeth II, pièce de prêt-à-porter pour Jean Paul Gaultier, souvenir ému de la France pour le voyageur, porteur de patrimoine pour d’autres, illuminateur d’humeur pour certains… De génération en génération, le carré Hermès a su marquer les esprits et séduire toute une diversité d’adeptes.

Et les nouvelles technologies ne font que souligner la versatilité du Carré. En 2019, l’exposition ‘Hermès Carré Club’ embarquait ainsi les spectateurs du Carreau du Temple dans une virée immersive au coeur même de son procédé de fabrication… C’est Pierre-Alexis Dumas résume parfaitement l’audace qui sied aux instigateurs du Carré : « Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait. »

Le Carré de Hermès en quelques dates

2018 : Hermès lance un projet spécial pour une édition limitée du Carré avec l’artiste Hiroshi Sugimoto.

2017 : Création du Carré « Fleurs et papillons de tissus », dessiné par Christine Henry, en hommage à l’amitié entre la maison Hermès et le musée des tissus de Lyon.

2017 : Le Carré de Hermès se décline au masculin.

2016 : Une édition limitée du Carré est créée avec l’artiste Rei Kawakubo.

2015 : Blake LivelyCharlotte de Monaco et Kate Middleton sont photographiées en portant le Carré de Hermès.

2015 : Naissance du carré Caducée Rock, imaginé par le japonais Daisuke Nomura.

2014 : Il est temps d’un court-métrage dédié au Carré et signé par l’artiste visuelle Olivia Bee.

2014 : Hermès lance une collection capsule révérant l’art ancestral de la teinture à l’indigo naturel.

2013 : Hermès lance le projet pour une édition limitée avec l’Institut Imagine.

2013 : Pour la 13ème édition de ses timbres en forme de cœur, La Poste fait appel à la maison Hermès et à son iconique Carré pour fêter la Saint Valentin.

2013 : Collaboration avec Hiroshi Sugimoto.

2012 – 2013 : Hermès lance l’emblématique campagne publicitaire pour la collection Automne/Hiver ou les modèles sont photographiées avec des Carrés comme des ailes d’un papillon.

2012 : Le Carré «habille» le parfum 24, Faubourg d’Hermès.

2012 : Hermès présente une édition limitée vendue à des fins caritatives.

2012 : Le dessinateur Kiraz signe un carré à la gloire des Parisiennes.

2012 : Pour la collection Printemps/Eté, Hermès lance une nouvelle campagne aux tons orangés avec la mannequin Coco Rocha.

2011 : Collaboration avec le pape de l’art cinétique et optique Julio Le Parc, avec un véritable hymne à la couleur.

2011 : Hermès lance une collection capsule du Carré en collaboration avec l’artiste de rue Kongo.

2010 : Ouverture d’un site totalement dédié à une nouvelle collection exclusive du Carré en twill de soie « J’aime mon Carré ».

2010 : Hermès réalise pour Colette une collection en édition limitée du modèle culte « Brides de gala ».

2010 Collaboration avec Daniel Buren un des grands noms de l’art contemporain.

2010 : Le Carré est protagoniste dans la grande exposition dédiée à Grace Kelly au musée Victoria and Albert de Londres.

2008 : Projet Hermès éditeur : début des collaborations avec des artistes de renommée internationale pour repenser le carré de soie Hermès.

2008 : Le Musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon consacre une  exposition temporaire pour ce foulard mythique.

2008 : Collaboration entre Hermès et Josef Albers.

2007 : Pour fêter ses 70 ans le Carré Hermès sort dans de nouvelles dimensions : 70*70 cm.

2007 : Cyrille Diatkine fut convié à livrer son interprétation personnelle du premier modèle du carré de soie à l’occasion du 70ème anniversaire.

2006 : Dans Le Diable s’habille en Prada de David Frankel, Meryl Streep achète des Carrés par dizaines.

Années 2000 : Encouragé par Christophe Goineau (directeur de la soie masculine), la maison Hermès se lance dans les Carrés au masculin.

2003 : La créatrice de mode Bali Barret arrive chez Hermès et prend la direction artistique du Carré. Elle conçoit une nouvelle collection et révolutionna le Carré tant au niveau des dimensions que des motifs.

2003 : Catherine Deneuve porte le Carré sur les écrans avec la série à succès Les Liaisons Dangereuses.

2000 : Apparition du Twilly.

1997 : Dans le film Le Mariage de mon Meilleur Ami de P.J Hogan, Cameron Diaz embourgeoise le carré Hermès.

1995 : Luciano Pavarotti est photographié en portant un Carré Hermès pendant un spectacle en Modena quand il parle à Lady Diana.

1986 : La reine Elizabeth II d’Angleterre est une grande admiratrice du Carré. Dans plusieurs occasions, elle est photographiée en portant le Carré Hermès. Cette fois c’est le tour d’une photo officielle pour des timbres qui célèbrent son soixantième anniversaire.

1972 : Jackie O a été vue avec le modèle « Astrologique ».

1961 : Audrey Hepburn apparait vêtu d’un Carré de soie noué sur la tête dans le film Diamant sur Canapé.

1960 : Brigitte Bardot crée l’hystérie en nouant son foulard juste sous le menton.

1957 : Hugo Grygkar imagine le Carré le plus célèbre au monde baptisé « Brides de Gala ».

1957 : Sophia Loren porte le carré “Brides de Gala”.

1956 : Grace Kelly, accompagné de son caniche Oliver, porte le fameux foulard Hermès.

1956 : Grace Kelly transforme le foulard Hermès en élégante prothèse pour soutenir son bras cassé.

1948 : Le Carré est porté par Sophie Desmarets, dans Croisière pour l’inconnu de Pierre Montazel.

1937 : Création du premier Carré de soie par Roger Dumas imaginé par la styliste Lola Prusac « Jeu d’Omnibus et de dames blanches ».

1937 : Début de la soie chez Hermès.

Les Selles Hermès

Travaillées depuis la fondation de la maison, les selles sont aujourd’hui encore fabriquées dans la pure tradition Hermès, toujours nichée au coeur du 24 Faubourg Saint-Honoré.

A l’Origine d’Hermès, L’Amour Du Cheval

Lorsque Thierry Hermès fonde sa maison en 1837, il ouvre en fait une boutique spécialisée dans la sellerie et l’harnachement des chevaux. L’époque est au transport équestre et, rapidement, Hermès passe maître en la matière.

Dès la seconde moitié du XIXe siècle, désormais installée au 24 rue du Faubourg Saint-Honoré, Hermès jouit d’une réputation sans faille — ayant remportée en 1867, la médaille première classe à l’exposition universelle de Paris… Forte d’un savoir-faire exceptionnelle, la maison réalise des selles parfaites car adaptées à tout types de chevaux et de cavaliers.

Ainsi, lorsque la voiture supplante le cheval, Hermès diversifie sa production, certes, mais jamais n’abandonnera le savoir-faire des selles. Et aujourd’hui encore, entre 400 et 500 selles sortent chaque année du 24 rue du Faubourg Saint-Honoré. C’est là que l’on trouve toujours les ateliers riches d’une expertise aussi luxueuse qu’efficace.

« Notre premier client, c’est le cheval; le deuxième, le cavalier » déclarait justement Jean-Louis Dumas. Car si le cheval n’est plus si commun, la maison puise dans ses racines des codes esthétiques promptes à inspirer son logo ou son mythique carrée… Mais aussi et surtout, Hermès puise dans ses archives les techniques idéales pour innover en matière de selles.

Et dans ce domaine, les registres d’Hermès tracent toutes les selles produites depuis 1909 — chacune d’entre elles est numérotée.

Le Design Des Selles Hermès

Minimaliste et performant. Comme le formule Laurent Goblet, maître-sellier chez Hermès depuis plus de 40 ans, et responsable du développement Equitation: « Je ne suis pas sellier pour faire des pièces de musée ! Mon métier, c’est de produire des selles adaptées aux besoins des cavaliers avec des matériaux, des technologies qui permettent de répondre aux mieux à leurs attentes. »

Au coeur des créations Hermès depuis ses origines, le métier de sellier revêt en effet une importance considérable dans la réalisation de pièces d’exception. Parmi celles-ci, les selles Hermès tiennent le haut du pavé.

Le temps et la passion investis dans les recherches et le développement sur l’ergonomie des selles ont en effet conduit Hermès à non seulement améliorer le confort du cheval et celui du cavalier, mais aussi à proposer des selles modulaires,  simple à faire évoluer.
Dans les ateliers du 24 Faubourg Saint-Honoré travaille chaque jour un petit groupe de 7 artisans. Et chacun de ses talents se compilent pour aboutir à la confection de selles exemplaires — façonnant tour à tour les sanglons, olives, troussequins, ou faux-quartiers, tous taillés dans les merveilleux cuirs de la maison Hermès. 

« Au début on apprend à travailler avec les outils, puis après on a le droit de rêver, on a le droit de réinventer, de transformer » — Laurent Goblet a ainsi initié la selle Talaris, en 2010.

Les Selles Du Catalogue d’Hermès

Au catalogue Hermès, on dénombre une dizaine de selles. Trois pour l’obstacle: les selles Cavale, Allegro et Steinkraus. Une selle mixte nommée Oxer ; une autre d’extérieur, la Senlis. Une selle de cross, une autre de polo. Et deux encore pour le dressage les Corlandus et la selle Arpège. Et la Talaris.

Quand d’autres maisons du luxe fondent leur succès sur le marketing, Hermès préfère cultiver l’excellence — et c’est dans un produit aussi performant que la selle que l’on lit cette quête.

Ainsi en 2010, Laurent Goblet imagine la selle Talaris. « Ce squelette de bois et d’acier empêchait toute évolution. Nous avons cherché comment tirer parti des nouveaux matériaux pour proposer une selle offrant de meilleures sensations au cavalier et au cheval » explique-t-il.

Rigide mais souple, solide mais fine, la Talaris offre la légèreté idéale pour l’obstacle. Conçue autour d’un arçon en carbone et titane, son siège sans coutures et ses panneaux à mousse injectée permettent en fait une excellente répartition de l’effort sur le dos du cheval.

En 2013, c’est au tour de la selle Hermès Cavale de voir le jour. Les selles se suivent et ne se ressemblent pas.

La selle Steinkraus, plate et conçue pour la monte en équilibre, s’adresse aux cavaliers de saut d’obstacles et de hunter. Réalisée pour une équitation sportive, sobre et naturelle.

L’Oxer est, elle, une selle sportive. Imaginée pour les cavaliers qui pratiquent plusieurs disciplines avec une dominante obstacle, elle est taillée autour d’un d’un arçon semi-creux — pour retrouver instantanément l’équilibre.

Mise au point avec Margit Otto-Crépin, championne de dressage, la selle Corlandus est dédiée à la pratique du dressage de haut niveau. Elle offre au cavalier de percevoir avec précision les attitudes du cheval.

Toutes ces selles sont évidemment estampillés du luxe discret et de la beauté dont jouissent les pièces Hermès… Elles sont en soi de véritables oeuvres d’art qui, bien que conçues pour être fonctionnelles, porte haut l’art d’atteler.

Le Point Sellier Et Les Matières Signatures Hermès

On reconnait d’un simple coup d’oeil une création estampillée Hermès — le cuir y est exquis, la soie y est onctueuse, et le point sellier en scelle le luxe extrême.

Le Point Sellier, La Touche Hermès

La perfection est une obsession chez les artisans d’Hermès. Afin de confectionner des pièces qui dureront des vies entières, la maison a introduit dans la maroquinerie le point sellier – hérité de l’univers équestre et réalisé par les seuls artisans de la maison.

Alors que l’usage du cheval devenait désuet, le sellier Hermès eut l’intelligence d’associer prouesse technique et savoir-faire ancestral… Les coutures faites au point sellier sont en effet particulières.

Directement issue des harnachements pour chevaux, la couture est réalisée à la main, avec deux aiguilles fixées sur les extrémités d’un même fil. On fait ainsi passer alternativement un fil dessus et un fil dessous, et ce à chaque point. Ainsi les fils se croisent au centre de la couture. C’est là le point le plus solide. C’est ce que l’on nomme le point sellier.

L’extraordinaire solidité des sacs Hermès réside ici. Un sac Kelly ( ou un Birkin dure et voyage des générations durant.

Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi le point sellier est devenu l’une des griffes 24 Faubourg Saint Honoré — son élégance est remarquable !

Imprimées de la tradition très exigeante du travail du cuir, toutes les créations Hermès reprennent ainsi le canon esthétique de la maison.

Les finitions du point sellier découlent donc d’un savoir-faire séculaire, et désormais inégalé… Des gestes, une tradition, une perfection qui se retrouvent sur des matières de prédilection.

La Soie Et Le Cuir, Les Matières Clés d’Hermès

Et il est vrai que les matières Hermès distillent une très vive émotion. A l’œil et au touché, les cuirs et les soies procurent un plaisir à nul autre pareil. C’est que la maison Hermès vieille à bien sourcer ses matières nobles, rares et précieuses.

Depuis longtemps déjà, Hermès est autonome dans la production de ses matières premières. La maison dispose en effet d’entreprises dont elle est l’unique actionnaire, à l’instar de Soficuir International. Le groupe, qui comprend la société Tanneries des Cuirs d’Indochine et de Madagascar, est spécialisé dans l’approvisionnement et le tannage de peaux précieuses, indispensable à la confection des icônes de la maison.

Mieux, les tanneries Hermès misent d’abord sur l’artisanat. La Holding Hermes Textile créée en 1924, est par exemple l’une des dernières entreprises Françaises à réaliser le velours au sabre sur satin double chaîne… Riche de milliers d’archives textiles et papier du XVIème siècle à nos jours, la maison Hermès jouit ainsi d’un vivier créatif incroyable pour l’ameublement et pour l’habillement.

D’ailleurs, Véronique Nichanian, directrice artistique l’univers homme, ne cache pas le point de départ de ses collections — les matières et les couleurs ,  dont le veau Bariena est sans doute le plus connu.

De ce goût qu’elle qualifie de « goût fanatique des tissus », Véronique Nichanian sait en distiller toute la subtilité. « Chez Hermès, on peut s’offrir les plus belles matières », qu’elles viennent de France, d’Italie ou du Japon. Le mélange des matières, le sens des lignes, du détail. »

En parlant de détail, la quintessence de la maison Hermès s’incarne surement ans cette idée de « fond de poche en agneau, dont seul l’homme qui portera le manteau sentira la sensualité » précise Véronique Nichanian. Le luxe, en somme.

Le Birkin Hermès, Ce Sac Qui Vaut Plus Que L’Or

1981. Jane Birkin, alors jeune maman de Lou Doillon, fait la rencontre du président de la maison Hermès, Jean-Louis Dumas, lors d’un vol Paris-Londres…

Le Birkin, La Rencontre Parfaite

La rencontre s’est passée à dix mille mètres d’altitude — dans un avion reliant Londres à Paris. Jane Birkin est alors une jeune maman un brin débordée. Si elle plus tard elle racontera plusieurs versions de la rencontre qui mena à la création du Birkin, la trame reste la même: aucun sac n’est adapté à ses besoins. Agenda, biberons, effets personnels…

« J’étais dans un avion entre Londres et Paris dans les années 80 et j’étais assise, sans le savoir, à côté de Jean-Louis Dumas, le président d’Hermès. Mon agenda Hermès était si chargé que tout est tombé. Il m’a dit que je ferais mieux de mettre mes effets personnels dans des poches fermées. Je lui ai répondu : ‘Si Hermès mettait des poches…’ il a répliqué ‘Je suis M. Hermès et je vais mettre des poches pour vous’. Un mois plus tard, il m’a fait envoyer un sac et m’a demandé s’il pouvait l’appeler le Birkin. »

Jean-Louis Dumas lui a dessiné un sac inspiré du premier sac Hermès à haut courroies, souple et profond, estampillé des caractéristiques de la maison pour laquelle il opère… Cale astiquée, cadenas (LINK), et couture sellier (LINK). Le Birkin était né. Chic et pratique.

Dès sa première édition, en 1984, le sac « Birkin » Hermès déchaîne les passions. Le succès est immédiat. D’une rencontre fortuite est ainsi née un sac iconique. Un sac comme un chef d’œuvre artisanal.

Comment Est Fait Le Birkin?

Cette pièce, coupée dans les peaux les plus précieuses est fabriquée à la main — réalisée de bout en bout par un même artisan. Près de 48 heures d’un travail minutieux…

Pendant des semaines, l’artisan Hermès appose sa signature comme un gage d’unicité. Chaque Birkin est bien une pièce unique. Composé d’un rabat, le sac se tient grâce à deux anses rigides. L’intérieur est compartimenté d’une grande poche plaquée et d’une poche munie d’une fermeture éclair. Grand, élégant, pratique.

Face à ce procédé de fabrication d’une infime minutie, un système de liste d’attente a du être mis en place; il perdurera jusqu’en 2011. Car le succès du modèle est tel qu’il a fallu multiplier les ateliers de fabrication.

Au gré des saisons, au gré des inspirations, l’allure du Birkin a sans cesse changé pour se parer de cuir lisse, de crocodile, de velours ou d’autruche… Dans une dizaine de tons unis, ou multicolores.

5 tailles en sont désormais proposées: 25 cm, 30 cm, 35 cm, 40 cm ou 45 cm.
Un sac de dame à la décontraction suprême… Le Birkin réédité, réinterprété, recréé, il n’en demeure pas moins un sac à la cotte exponentielle.

Et parce qu’il brille d’une perfection incroyable, signe de la maison Hermès, nul besoin d’en faire la publicité — le sac est un object d’exception.

Il n’y a qu’à voir les dernières enchères — la valeur des sacs Birkin a augmenté de 500%… Le plus cher jamais vendu?

1,9 millions de dollars pour le Crocodile Gold Birkin Bag. De quoi en faire un investissement plus lucratif que l’or.

Orange Est La Couleur Hermès

C’est une couleur particulière, raffinée donc captivante. La couleur orange est le signe distinctif de la maison Hermès.

Le Chocolat Et Hermès

Au départ était le marron. Oui, peu de gens le savent mais Emile-Maurice Hermès avait en fait choisi cette teinte pour en faire le signe de distinction de la maison Hermès.

En colorant ainsi de ce marron chocolat les boîtes qui renferment les pièces nouvellement acquises, Hermès est peu à peu associé à cette couleur.  Mais voilà que la Seconde Guerre Mondiale et l’Occupation de Paris vont en décider autrement.

Comme beaucoup de secteurs, la mode se trouve freinée, parfois censurée. Nombreux sont les biens devenus difficile voire impossible à se procurer.

La pénurie est telle que la maison Hermès ne peut mettre la main sur cette teinte marron. Et à vrai dire, aucun colorant n’est disponible. Le seul qui n’est pas en rupture de stock est un colorant de teinte orange.

La période de restriction terminée, Hermès confirme le tir — le marron initial délaissé, ce orange pimpant va devenir la signature visuelle de la maison. Avec le Duc Attelé et son travail exquis du cuir et de la soie , Hermès a désormais des codes efficaces et précis !

Quand Le Orange Est Devenu La Couleur Hermès…

Devenue partie intégrante de l’identité de la maison, la couleur orange a fait école – on parle aujourd’hui de l’Orange Hermès. Symbole de sérénité, de sagesse et de joie de vivre… Les boîtes orange elles-mêmes font l’objet de fantasme !

Les notions d’héritage et de valeurs sont en effet très chères à la maison. Tout en restant fidèle aux fondamentaux, en acceptant le cours du destin, Hermès s’est sans conteste imposée, prônant comme standard une teinte symbolisant désormais le raffinement ultime.