L’Hôtel Armani De Milan

Accueil / Destinations Iconiques / L’Hôtel Armani De Milan
ahm_1.jpg

Après un premier palace à Dubaï édifié en 2010, le couturier italien imprime son style dans l’hôtellerie milanaise ; 16 500 mètres carrés où se conjuguent luxe, minimalisme et hédonisme. C’est dans le Triangle d’Or de Milan, à deux pas de la via della Spiga et de la via Montenapoleone, que vient se planter l’hôtel Armani Milano. Et, comme un signe du destin, vu d’en haut, la bâtisse se déploie en forme de A. L’hôtel incarne ainsi tout que Giorgio Armani attend d’une maison idéale : un lieu intime où l’on peut vivre à la fois dans le silence et recevoir dans un environnement qui respire l’harmonie visuelle ! « Je pense à l’architecte contemporain Tadao Ando et à son sens de l’épure, au designer-architecte Mies van der Rohe, qui a dirigé l’école du Bauhaus dans les années 30, à Le Corbusier, qui a su avant tout le monde trouver l’équilibre parfait entre esthétique et fonctionnalité, ou encore au décorateur Art déco Jean-Michel Frank, pour ses créations d’une parfaite simplicité mais réalisées à partir de matériaux précieux. » C’est ça, l’inspiration de Giorgio : les grands-maîtres de l’architecture contemporaine. Mais l’artiste n’en oublie pas moins d’y insuffler sa vision esthétique.

C’est ainsi que l’on y retrouve tout le confort et l’élégance nichés dans les moindres détails de ses créations mode. « Comme dans tout ce qu’il entreprend, Armani ne fait jamais d’excès : les lignes sont simples, et l’innovation se cache : la cabine de douche est, par exemple, habillée d’une vitre sans tain, permettant de voir sans être vu… Tout un art ! Le restaurant et le Bamboo Bar jouissent aussi de toute la créativité et l’inspiration d’Armani : le sol à damier luminescent d’onyx blanc vient contraster avec le bois laqué, tandis que le marbre noir pose les bases d’un décor néoclassique apaisant. Mais c’est la nuit que l’onyx éclairé de l’intérieur prend tout son sens dans un espace bénéficiant d’une fabuleuse hauteur sous plafond. Habillée de verre miroir, de l’extérieur, l’extension semble ainsi se fondre dans le ciel milanais. Et c’est tout simplement magique.

Partager

Laissez une réponse

Your email address will not be published.