L’Echappée Glaciale de Cheval Blanc Courchevel

Il y le spa Guerlain, certes, mais aussi un circuit intérieur/extérieur qui propose de vivre un authentique voyage sensoriel à Cheval Blanc Courchevel

L’Echappée Glaciale de Cheval Blanc

C’est un circuit aussi exaltant que téméraire — un circuit au coeur d’un séjour vivifiant dans la sublime Courchevel. Ce circuit, s’il n’est pas officiellement reconnu pour être la clé de voûte d’une beauté apaisée, contribue largement à la réputation de Cheval Blanc.

Un parcours initiatique aux bienfaits de la Montagne — l’Echappée Glaciale est un rendez-vous avec soi, et avec la nature environnante. Le principe est simple : profiter des luxueuses installations en intérieur/extérieur mises en place par le Cheval Blanc pour un délicieux moment.

A l’intérieur donc, la piscine miroitante où l’on se mire à l’envie offre un débordement des plus apaisants — chauffée entre 30 et 31 degrés, elle concrétise l’idée de cocon et de ravissement.

On se dirige ensuite vers l’extérieur, où un jaccuzzi chauffé, lui, à 90 degrés, offre un premier éveil des sens. Planté sur la terrasse avec une vue grandiose sur les pistes et le Jardin Alpin, il contribue à vivifier le corps et l’esprit. Lové dans 90 degrés par un temps glacial… Un véritable bonheur.

Mais c’est là que l’échappée Glaciale prend tout son sens. Car, si le courage nous porte, le jeu sur les différences de température peut atteindre son paroxysme si l’on décide de se jeter dans la neige du Jardin Alpin !

Sauna, Hammam Et Fontaine A Glace

On court alors se réfugier dans le sauna où la chaleur enveloppante calme et détend les muscles. Mais le rendez-vous n’est pas terminé.

Le réveil de la volupté opère une nouvelle fois sous la précieuse et fantasque fontaine à glace.. Pour se rafraîchir et raviver, une fois encore, toute l’euphorie d’une telle échappée.

L’expérience se poursuit dans le hammam ou le bain banya russe…  Pour sentir les exquises caresses prodiguées par les experts de Cheval Blanc avec les branches de bouleaux.

Un moment hors du temps qui fait tout le sublime d’un séjour étincelant à Cheval Blanc Courchevel. L’Echappée Glaciale invite aussi au réconfort ultime — en ce qu’elle est un prélude au soin sur mesure prodigué, cette fois, au Spa Guerlain.

Le Spa Guerlain Cheval Blanc Courchevel

lHaut rendez-vous orchestré par la maison Guerlain, le Spa Cheval Blanc a développé pour Courchevel une série de soins exquis spécifiquement dédiée à la pratique du ski.

Les 1001 Attentions Du Spa Cheval Blanc Courchevel

Lorsque l’on a l’abeille comme animal totem, et ce depuis que Napoleon III et l’Impératrice Eugénie nous ont attitrés « Parfumeur breveté de sa Majesté », on est assurément expert en luxe et beauté.  La somptueuse cave à parfums de la maison Guerlain dit tout de ces emblématiques flacons abeille et leurs fragrances d’exception…  69 abeilles symboles de l’Empire. Symbole de Guerlain, aussi.

Guerlain est aussi la maison en charge du Spa  Cheval Blanc Courchevel. Un spa un brin différent puisque ici nombre de soins sont exclusivement pensés pour la pratique des sports d’hiver. Le soin signature l’est définitivement.

Le soin signature après-ski Cheval Blanc? Emotion et sensorialité faites pour récupérer. Car dans ce sanctuaire dédié à la beauté et à l’expérience du bien-être, le Rituel Après-Ski concocte une série de solutions douces et salvatrices, à destination des skieurs.

Inspirés des besoins que le froid et l’altitude vivifiante appellent, les soins et de massages signatures visent dans un premier temps à protéger et hydrater les mains. Le Rituel Haute Altitude…

Les pieds, ensuite, vont être ravivés autour d’une chorégraphie orthopédique —  pétris, étirés, les orteils vont ensuite jouir de pressions digitales exercées sur les points lymphatiques… Un délice !

La voûte plantaire est ainsi détoxifiée — la circulation sanguine relancée, la démarche allégée, on retrouve l’aisance de ses pas. Une détente extraordinaire qui, du bout des orteils au sens les plus aigus, vient se diffuser dans tout le corps.

Le Rituel Après-Ski Cheval Blanc Courchevel, Réveil d’Hiver

Ses soins se prolongent autour du soin Chaleur de l’Hiver — exclusif à Cheval Blanc Courchevel, le rituel se fonde sur le pouvoir des pierres chaudes.

En déposant à endroits précis les galets, pochons de paraffine et d’autres pièces réconfortantes, les tensions musculaires s’effacent. Et, corrélée à des massages visage et corps, l’harmonie du corps se réveille pour renforcer l’ensemble du système immunitaire.

Second épisode de ce rituel, le Soin Altitude Extrême marie soin et modelage. Une nouvelle fois,  l’action combinée des pierres chaudes et des sphères froides joue en profondeur sur les muscles du visage — éclat et fermenté ainsi retrouvés, l’ensemble des muscles est réveillé !

Mais le véritable réveil hivernal du Cheval Blanc Courchevel est peut-être une histoire de communion avec les éléments de la montagne… Celle qui conduit toute personne à se prêter à l’Echappée Glaciale.

Le Strato, L’Ours Blanc Symbole Du Luxe De Courchevel

Avec sa mascotte l’ours blanc, l’un des derniers nés des palaces de Courchevel jouit d’un héritage hors norme — celui de la famille Boix-Vives, l’esprit derrière la mythique Strato de la maison Rossignol.

Le Strato, L’Hôtel de Luxe Signé Rossignol

C’est en 2010 que s’achève la construction du Strato — l’hôtel de luxe initié par la famille Boix-Vives. Et c’est Janine Boix-Vives qui en résume le mieux l’ambition: « Grâce au Strato, nous espérons faire partager à nos hôtes les mille et un plaisirs que le ski et la montagne ont offerts à notre famille depuis de si nombreuses années. » Il est vrai que l’esprit novateur derrière la maison Rossignol connait bien la montagne.

Imaginée en 1965 par Laurent Boix-Vives, l’iconique ski ‘Strato’ a rapidement conquis les skieurs du monde entier. Près de 4 million de skis Strato vendus, elle fut aussi et surtout derrière nombre d’exploits sportifs. Alors, un hôtel niché au coeur de Courchevel ne pouvait qu’ouvrir sur l’art de vivre le ski et la montagne dans l’excellence.

10 ans après, qu’est-ce qui fait du Strato un refuge hyper-luxe au coeur de Courchevel? Un esprit familial couplé à une vision intimiste de la pratique du ski à Courchevel.

Le Strato, Ambiance Feutrée Et Séjour Inoubliable

Janine Boix-Vives le décrit elle-même comme un « confort empreint d’art de vivre et de douceur, pour une expérience mémorable au cœur des 3 Vallées. » Il est vrai que l’ambiance, confiée au duo de décorateurs, Pierre Dubois et Aimé Cécile, d’ailleurs récompensée d’un Milan Design Award en 2011, mêle à merveille art contemporain, traditions de montagne et élégance feutrée.

Murs de bois gougés, lumière chaude, coloris doux mais acidulés, le Strato fut érigé sous des toits de lauze et des façades boisées — 25 suites offrant une expérience douillette et poétique.

La vue sur les montagnes est époustouflante. Les fenêtres, larges et très présentes, laissent à l’imagination le soin de vagabonder sur les cimes des sapins enneigés. Mieux, aux murs, ce sont des oeuvres d’art contemporaines, et celles réalisées par l’un des patriarches de la famille, qui viennent titiller l’esprit.

Côté équipement, il est évidemment signé Rossignol.  Leader dans le domaine du ski, la maison s’offre aussi le concours d’artistes contemporains. Dernière collaboration en date celle de Richard Orlinski. L’artiste habitué de Courchevel imagine une collection capsule célébrant la Strato, en fibre de verre.

Le Spa Au Strato Est L’Affaire De Sothys

800m2 en ardoise dédiés au soin, au plaisir des sens et… à la vue sur les montagnes, visible de la piscine. Le spa du Strato, confié à la maison Sothys, baigne dans une lumière tendre, grâce à un grand lustre noir Murano. Entièrement dédié à l’après-ski, le spa Sothys fait de son soin signature ‘Le Strato’ la formule idéale. Energétique et relaxante. Les gestes fluides et fermes profitent d’une huile tonifiante à base d’huiles essentielles de cyprès, fucus, romarin et reine des prés… Réconfort absolu.

Le Restaurant Baumanière 1850

Et un havre de luxe ne peut être complet sans un lieu dédié à la gastronomie. Au Strato, c’est Thomas Prod’Homme, parrainé par Jean-André Charial (Chef du célèbre restaurant provençal L’Oustau de Baumanière, deux étoiles au Michelin) qui se charge de la poésie culinaire.

« Ma cuisine est sincère, gourmande, et pure. » Il est vrai que la gastronomie par Thomas Prod’Homme, une étoile au Michelin, vise à mettre au goût du jour des saveurs simples, et drôlement efficaces. Pommes de terre José cultivées à La Pierre en Isère, la truffe noire, le safran des Bauges, le beurre fermier de la ferme de St Ours…

Avec une once d’influence montagnarde, Thomas Prod’Homme fait de la cuisine de la Méditerranée une expérience follement hétéroclite ! Un chic en bouche complété par la dégustation dans le salon en chêne massif, couvert de tissus feutrés. Le luxe au Strato est une affaire de plaisirs discrets.

L’Annapurna, Courchevel Et L’Harmonie

Un cinq étoiles toute en harmonie, fondé à l’aube des années 70 par un couple, Christiane et André Pinturault… L’Annapurna, l’un des premiers hôtels luxe de Courchevel, fait office de référence.

Le Luxe A Courchevel? Le Pionnier L’Annapurna

C’est au début des années 60 que Christiane et André Pinturault découvrent Courchevel — la station est alors un aimant pour les passionnés de ski et de montagne. Et comme beaucoup d’entres eux, Christiane et André Pinturault sentent tout le potentiel de cette station, déjà en quête du damage parfait. C’est ici qu’ils bâtiront leur second établissement.

Le premier hôtel de luxe ‘nouvelle génération’ est nommé l’Annapurna — inauguré pour Noël 1974, il n’est qu’au début de sa légende. Car très vite, l’affaire familiale attire nombre de clients, satisfaits de découvrir un lieu enchanteur, toujours en phase avec son temps.

Déjà, en 1980, lorsque Christiane et André Pinturault lèguent la direction de  l’Annapurna à leur fils, Claude Pinturault, les premiers changements ont lieu avec la créations des premières suites de l’hôtel. Quelques trente-ans plus tard, en 2008, une nouvelle série de transformations viendra définitivement ancrer l’Annapurna dans son époque. L’ensemble des chambres ainsi rénové dans un style contemporain, l’hôtel peut se targuer d’un style remarquable car singulier.

Bois, pierre et verre se mêlent ainsi pour gagner en panache; la piscine, extérieure ou intérieure, brille d’un aspect aussi apaisant que rêveur. Et de rêve infini il est aussi question dans la vision gastronomique proposée par le restaurant de l’Annapurna.

Le Restaurant Altitude 1900

Le Chef Lionel Blondin a su lier une cuisine charmante et savoureuse au raffinement de l’hôtel. Une alliance de produits locaux et de saveurs exotiques qui, le long de la piste du Pralong, vient piquer la quiétude environnante.

Sous les rayons de soleil, la cuisine du Chef Lionel Blondin, servie en terrasse, prend une nouvelle dimensions tant les couleurs et les saveurs se font un peu plus chatoyantes sous cette lumière. De quoi justifier les étoiles, dans les yeux et celles de l’Annapurna.

Mais ses 5 étoiles au compteur, l’Annapurna les doit aussi aux soins exquis de son spa.

Le 32 Montorgueil, Spa Et Harmonie

C’est à Nuxe que l’Annapurna a confié ses soins. Et le plus iconique d’entre eux, le 32 Montorgueil, vise à être le soin anti-âge global. En sublimant la peau, subtilement, il met au diapason les cellules à travers les vibrations rassurantes d’un bol de cristal chantant, et les techniques de respiration tirées de la sophrologie.

Le résultat? Une chorégraphie aux gestuelles fluides qui vient détendre la peau. Mieux, le protocole étant un soin sur mesure, on parie que l’effet s’adapte à tous les besoins. D’ailleurs, les autres soins et massages, pour hommes et femmes, ne laissent nullement place au doute… Une évasion sensorielle exceptionnelle, à découvrir ici.

L’Hôtel White 1921, l’Autre Courchevel

Le White 1921… Habituellement, le nom évoque le très prisé hôtel de Saint Tropez, avec ses 8 chambres seulement. Mais voilà qu’en2015, le groupe LVMH décide d’implanter le White 1921 au cœur de la station de ski la plus élégante au monde : Courchevel.

Le White 1921 Courchevel, Luxe Et Sobriété

C’est un prolongement finalement très naturel qui a conduit à l’arrivée du White 1921 au cœur de Courchevel. Ouvert depuis décembre 2015, l’hôtel peut en effet se taguer de développer ici, ou plutôt d’apporter un cachet frais et pétillant sur ces montagnes enneigées. Le White 1921 Courchevel compte ainsi un peu plus de chambres que celui de Saint-Tropez : 25 chambres et suites imaginées pour conserver les piliers fondamentaux de sa philosophie… Composer une atmosphère intimiste autour d’un design contemporain et d’une luminosité éclatante !

Rapidement distingué de quatre étoiles, l’hôtel fut imaginé par l’architecte Français Jean-Michel Wilmotte – sa blancheur immaculée, sa façade contrastant avec le style alpin traditionnel, tout ambitionne ici de réinventer les codes de l’hôtellerie de montagne…

A l’intérieur, Le White 1921 Courchevel fut ainsi composé autour d’un style moderne dominé par le blanc, mais piqué de décors géométriques et de quelques touches de couleurs, par-ci par-là… Un design raffiné qui peut en réalité se targuer de compter comme la dernière fierté de l’empire LVMH.

Il est l’exacte transposition du très chic établissement de Saint-Tropez. Situé au pied des pistes au nom-référence à un mythique millésime champenois, l’hôtel se pense comme un refuge chic et sobre. L’endroit parfait pour un séjour sans tapage au cœur de l’une des stations de ski les plus prisée au monde !

Les Services Du White 1921

C’est pour cela que l’établissement dispose de son propre service ski, dédié à ses clients afin de leur permettre d’avoir à portée de main tout le matériel nécessaire pour dévaler les pistes… Si l’hôtel ne dispose pas de restaurant, c’est qu’il préfère se concentrer sur les soins suivant une longue journée sur les pistes.

Se relaxer dans le sauna ou le hammam… Pour les plus sportifs, c’est une salle de sport hyper-moderne qui accompagne l’entraînement quotidien. Enfin, pour les hommes avides de détente intellectuelle, l’hôtel propose une bibliothèque qui saura enchanter tout vagabondage de l’esprit.

Finalement, cet hôtel affirme la stratégie de LVMH visant à répondre avec grâce et élégance à une demande toujours plus forte de la part de ses clients avides de découvrir des destinations de rêve et variées tout en bénéficiant de “l’expérience LVMH“. Mais le modèle repose ici sur une vision qui, naturellement, valorise l’héritage pour stimuler la créativité et l’excellence !

Le Lana, Luxe Et Esprit De Famille à Courchevel

L’un des premiers palaces de la région, à près de 62 ans, est aussi l’un des dernières bijoux du luxe de Courchevel à être sous le giron d’une famille. La famille Tournier, garante d’un art de recevoir hors norme.

Une Histoire Très Chic, Très Courchevel

Route de Bellecôte, 1958. Joseph Claret-Tournier, visionnaire originaire de Chamonix, a l’idée de planter là, sur l’une des plus belles pistes de Courchevel son hôtel. C’est que l’homme a pour ambition d’y distiller un savoir recevoir à nul autre appareil — là, dans un bâtiment de style alpin, il crée 20 chambres. Un « hotel de premier ordre »; le Lana concourt à faire la réputation de Courchevel. C’est que Joseph Claret-Tournier a su croire en la force d’une station de ski toute juste naissante.

Nicolas Tournier raconte: « Originaire de Haute-Savoie, mon père Joseph Claret-Tournier était un des pionniers de Courchevel. Il y a notamment créé le premier bar, la première boîte de nuit, ainsi que divers établissements et a même participé à la construction de la patinoire. Le premier «décollage» de la station remonte au milieu des années 60. Mon père a repris Le Lana en 1961. Il a fait rajouter un étage aux deux existants et mené des travaux d’embellissement. Cet hôtel construit en 1959 était le premier quatre étoiles de Courchevel 1850. »

Sa disparition en 1993 marque un tournant pour l’hôtel . Dès lors placé sous la houlette de sa femme et son fils cadet, Nicolas Tournier, le Lana va se transformer. Pour le mieux ! En gardant tout cet esprit convivial qui a fait sa réputation, Nicolas Tournier fait s’agrandir le Lana jusqu’à obtenir cet hôtel de luxe 5 étoiles qui, aujourd’hui, brille sur les 528 hectares de domaines skiable de Courchevel.

Il fait alors confiance à la vision de Jean-Marc Mouchet — l’architecte d’intérieur fait le choix d’une ambiance hétéroclite. Des origines, il conserve la descente d’escalier et le bar en pierre. Cette fois d’inspiration byzantine, le bar s’insert ingénieusement dans une ambiance intérieure où bois, pierre, tissus et cuirs prédominent. Un arpège esthétique qui préserve tout du charme traditionnel du Lana.

Aux pieds du Mont-blanc, à 1850m d’altitude, le Lana jouit aussi de la délicatesse de grandes baies vitrées qui subliment la beauté du lieu. De quoi, justement, mettre en lumière la vue sur les montagnes enneigées. « C’est cet esprit montagne que j’aime. C’est magique » ajoute Nicolas Tournier.

Réserver Au Lana De Courchevel

Parce que la famille Tournier aime à écouter les demandes et les suggestions de ses clients, les 55 chambres, 28 suites et 2 appartements de 80 et 200 m² ont tous quelque chose d’unique!

Aspect rustique et must have design — réserver au Lana de Courchevel revient à faire le choix de la beauté et du confort à la fois traditionnel et très moderne. Un cinq étoiles cosy, luxe et surtout pas guindé, le Lana jouit d’un confort exceptionnellement décontracté.

Un confort qui force un peu plus le respect tant la Ski room offre un service irréprochable aux clients sur le point de s’élancer sur les pistes. C’est simple, il n’y a plus aucun effort à faire, sinon celui de se laisser porter par les experts du Lana.

Les Tables Gastronomiques Du Lana Courchevel

Avec ce même dessein de recevoir de la meilleure façon possible, le Lana propose deux restaurants, où la gastronomie, elle aussi, se fait opéra des sens.

A La Table du Lana, la cuisine sophistiquée et raffinée s’allie ainsi aux vins exceptionnels. Des grands crus, aux nouvelles découvertes, le Table du Lana est le point de départ d’un voyage vers de nouvelles saveurs. Une expérience de haut vol culinaire orchestrée par le Chef Philippe Guerin.

Un délicieux moment de dégustation où l’on redécouvre les mets et produits typiquement savoyards… Quand le Chef Philippe Guerin ne choisit de travailler des mets venus d’ailleurs, notamment en provenance de l’empire du soleil levant ! Justement, lorsque la météo le permet, c’est vers le paradis que l’on s’envole — au pied des pistes, sur la terrasse exposée plein Sud avec vue sur la forêt, buffet et barbecue sont servis sous le soleil dardant !

Autre restaurant du Lana, Le Saint-Nicolas. Ouvert tous les soirs pour le dîner, c’est là que l’on se délecte d’une cuisine savoyarde authentique… Dans une véritable ambiance montagnarde.

Le Spa Du Lana, Clarins à Courchevel

Et c’est au spa que les délices du corps et de l’esprit atteignent leur apogée. Taillé dans le roc, le spa Clarins fut le tout premier spa de la maison — l’idée? En faire une véritable expérience sensorielle. Toute en luxe et décontraction, celle-ci vise à rétablir l’équilibre des énergies.

6 cabines sur 400m2 où les spécialistes Clarins prodiguent massages, soins du corps et du visage pour femmes et hommes… La piscine intérieure vaut le détour, à l’instar du soin signature.

Le soin haute montagne distille un protocole bien ciblé visant à réaliser étirements et relaxation. Sur une table chauffante, la détente ô possible vient se compléter d’un travail d’expert qui tend à travailler les mollets et les cuisses. Un modelage en profondeur qui s’achève sur un soin hydratant du visage afin de, là encore, rééquilibrer la peau face au froid et aux rayons du soleil. A pratiquer avant ou après l’exercice réalisé au coeur de la plus chic vallée au monde.

L’Hôtel Les Neiges De Courchevel, Un Temple Signé Barrière

Inauguré en Décembre 2015, l’Hôtel Barrière Les Neiges à Courchevel ouvrait une nouvelle ère pour le groupe Barrière. « Un petit bijou », devenu palace en 2019, l’hôtel porte en effet la griffe iconique du groupe… Mais ici, ce n’est pas la Croisette mais bien la piste de Bellecôte que l’hôtel 5 étoiles offre à ses hôtes.

L’Hôtel Les Neiges Barrière, Le Luxe Emotionnel

L’hôtel du groupe jadis développé par les frères Barrière s’implante à Courchevel en 2015 – une première à la montagne. Il faut dire que les Barrière sont plus habitués aux côtes – en Normandie ou sur la Croisette, leur griffe a déjà conquis les clients les plus exigeants en provenance du monde entier.

Le 16 décembre 2015, c’est donc à 1850 m d’altitude sur les Trois-Vallées, que fut inauguré le nouveau palace de la région. Mais en réalité, l’Hôtel Les Neiges n’est que le transfuge de l’une des adresses historiques de Courchevel, vielle de 70 ans  !

Chalet d’exception et cocon enneigé donc, le groupe Barrière a voulu le lieu voué à la convivialité et à la famille. En affichant l’élégance discrète du confort haut de gamme, c’est un véritable haut lieu du luxe et des règles du recevoir qui s’érige au coeur des pistes de la Savoie. Des escapades hivernales inoubliables s’incarnent désormais dans le nouvel Esprit Barrière, pétillant et chaleureux  !

Mais c’est toujours un impératif d’excellence du service et de l’accueil de la clientèle qui anime la maison des frères Barrière. Ainsi, la perfection et l’exigence s’associent à la tradition alpine pour donner naissance à une architecture montagnarde où la pierre et le bois fondent une atmosphère toute particulière. Au pied de l’escalier monumental qui dessert les étages, un lustre poétique évoque la chute légère des flocons de neige dans la nuit…. Du haut de ses 7 étages, l’hôtel Les Neiges propose 42 chambres et suites d’un très haut standing pour un confort finalement très douillet.

« Nous avons travaillé les matériaux de montagne de façon contemporaine »  explique Nathalie Ryan, l’architecte d’intérieure qui a privilégié le bois et notamment le mélèze, une essence locale, le schiste et les étoffes soyeuses et chaleureuses dans un esprit très couture.

Les Restaurants du Palace Des Neiges, Le Fouquet’s Et Le BFire By Mauro Colagreco

Et le premier offre une gastronomie à la Française, orchestrée par le Chef 3 étoiles, Pierre Gagnaire — la brasserie Fouquet’s est sans doute l’antre des références classiques de la gastronomie à Courchevel. On y déguste une cuisine traditionnelle inspirée des saveurs locales, comme un parcours visant à égayer les sens.

Le second, le BFire By Mauro Colagreco, est, lui, le temple de la cuisine au feu de bois. Et sous la houlette de Mauro Colagreco, récemment consacré meilleur Chef du monde et Chef 3 étoiles au Guide Michelin, on découvre le mélange des saveurs argentines, italiennes et alpines. Une cuisine métissée qui frôle l’extase gustative !

Le Spa Le Plus Grand De Courchevel? Le Diane Barrière

Un spa de plus de 1000m², le plus grand de Courchevel vient ainsi compléter la superbe du palace. Un havre de douceur et d’attention au coeur de l’hiver — 6 cabines de soin et une piscine de 20 mètres baignée de lumière naturelle… Le jacuzzi extérieur et l’espace fitness dernière génération… Le Spa Diane Barrière est aussi et surtout le lieu où l’on prend des corps et de l’esprit dans une expérience-soin performante haute-couture signée de la Biologique Recherche. Evidemment sur-mesure, évidemment plus que parfait !

K2 Altitude, Le Palace Au Luxe Haut Perché

Il constitue avec le K2 Palace, deux joyaux De Courchevel — mais le K2 Altitude, lui, jouit d’une position haut perchée… 1900m, juste au-dessus du village de Courchevel !

Un Hôtel 5 Etoiles A Courchevel Aux Airs Tibétains

Le K2 Altitude se plante le long de la piste de Pralong. Là, c’est un véritable hameau qui se laisse découvrir — 11 chalets interconnectés qui, en 2016, furent entièrement rénovés. 14 chambres et 18 suites ainsi connectées, plongées dans une ambiance très contemporaine. Si le K2 Palace offre un écrin de luxe aux pieds des pistes, le K2 Altitude, lui, offre la magie des cimes. Et le spectacle de Courchevel et à nul autre pareil.

Un spectacle stellaire et lunaire qui, du K2 Altitude, semble à portée de main. Il faut dire que le K2 Altitude est lui aussi inspiré des sommets enneigés du K2 — deuxième plus haut sommet du monde ! Véritable bâtisse flamboyante, édifié juste au-dessus du plus chic des villages de Savoie, le K2 Altitude propulse littéralement l’art de recevoir vers des sommets peu atteints !

La Détente au K2 Altitude

A l’instar du Goji Spa niché dans son double qu’est le K2 Palace, le K2 Altitude possède aussi ce havre de paix et de luxe. Plongé dans cet ornement hors-norme, le Goji Spa s’attache à faire du bien-être une dimension où ni le temps ni les faits n’ont d’emprises. Seule la rêverie compte !

Réparti su 340m2, 2 étages et 3 cabines de massage, la sérénité est ici aussi confiée à la maison suisse Valmont. Avec ses soins iconiques visant la cosmétique anti-âge haute performance, Valmont ravive ici l’idée de bien-être à fleur de peau. Le tout couplé à des infusions et thés de la Tisanerie venues de l’Extrême-Orient.

Les Restaurants Où Dîner, Savourer, Se Délecter A Courchevel

On est dans la ville la plus étoilée au monde où on n’est pas. Au K2 Altitude, trois restaurants concourent à faire la réputation hautement gastronomique des Trois Vallées.

Le Montgomerie et ses 2 étoiles Michelin. Un lieu taillé dans les bois nobles, une l’élégance exquise complétée d’assises enveloppantes, d’un feu de cheminée et d’une vue sur les cimes… Avec un nom emprunté à celui de l’alpiniste qui baptisa Le K2, le sommet non l’hôtel, le Montgomerie assure sa lignée héroïque. C’est que les créations du Chef Pieter Riedijk propulsent la gastronomie vers les hauts sommets.

Les ressources des terroirs rhônalpins ainsi combinées aux produits d’exception d’autres provenances — le Chef Pieter Riedijk en fait une cuisine créative et franchement époustouflante.

Une créativité doublée là encore par celle de Sébastien Vauxion… Le Chef Pâtissier assure de ponctuer l’expérience du Chef Pieter Riedijk par des créations sucrées audacieuses et très originales.

A la nuit tombée, et seulement pour le dîner, c’est au restaurant La Cima du K2 Altitude qu’il fait bon aller. Une porte ouverte sur la gourmandise et l’élégance, nichée dans un salon cosy au doux bois, la cuisine y est généreuse et savoureuse. Un travail admirable sous la houlette, là aussi, du génial Chef Pieter Riedijk.

Enfin, c’est à l’Altiplano que l’on s’envole vers un voyage gustatif. Dans les assiettes, c’est la cuisine du Pérou qui se célèbre. Les échanges et la partage au coeur d’une vison cosmopolite — la gastronomie est ici celle d’un Pérou fruit d’une histoire originelle andine et amazoniennes. Le tout saupoudré d’influences européennes, africaines, chinoises et japonaises. C’est un tout, le K2 Altitude. Un sublime 5 étoiles où les plaisirs prennent un sens nouveau !

Noël Au Ritz Paris: Le Chalet de la place Vendôme

C’est une première! Du 7 décembre au 5 janvier 2020, le plus chic des chalets de Noël trônera en face du Ritz Paris, place Vendôme.

Tous les jours de 15h à 20h, le chalet de Noël du Ritz Paris sera le rendez-vous immanquable des gourmets en goguette. L’idée? Pour la première fois, l’hôtel le plus glamour de la galaxie proposera dans un chalet en bois qui trônera sur la place devant l’entrée de l’hôtel ses goûters iconiques — sur place ou à emporter. Et notamment des gourmandises à offrir, nichées dans de belles boîtes siglées… Quelles douceurs contiennent-elles? Un duo de clés en chocolat, un cake marbré, sans oublier l’incontournable ourson en chocolat du Ritz Paris. Il ne reste qu’à choisir!

Car derrière le feuilleté au chocolat ou à la noisette cuit minute, on retrouve évidemment le talent du Chef pâtissier du Ritz, François Perret. Celui qui vient d’être élu meilleur chef pâtissier de restaurant du monde par Les Grandes Tables du Monde, profite aussi de l’occasion pour offrir une version revisitée du traditionnel Apfelstrudel… Le pain d’épices de Noël version chic, au Ritz Paris? Ce n’est, finalement, que la continuité avec le maître de la haute cuisine Française, un certain Auguste Escoffier. Considéré comme le « roi des cuisiniers », et « cuisinier des rois » il a longtemps œuvré au côté de César Ritz, fondateur du mythique hôtel qui porte aujourd’hui son nom, bien haut! Que lui doit-on, sinon l’invention des crêpes Suzette et celle de la pêche Melba… Des délices qui viennent désormais ravir les papilles du monde entier.

Le chalet du Ritz Paris proposera aussi une tradition bien Française. Pour l’Épiphanie, François Perret a en effet réalisé une galette gourmande, travaillée autour d’une frangipane crémeuse et fondante. Mais au Ritz, rien n’est comme ailleurs. Le chalet sera entièrement dédié à la vente des galettes des rois le weekend du 4 et 5 janvier. Alors, le chef pâtissier a glissé dans trois d’entre elles, une surprise de taille… Trois fèves dorées à l’or fin.  Les trois heureux gagnants remporteront chacun un brunch pour deux personnes. De quoi réveiller son attrait, en même temps que le palais.

En attendant, le lieu sera aussi l’endroit où déguster une autre spécialité du Ritz Paris. Le délicieux chocolat chaud, véritable signature du lieu. Le secret? Un chocolat Venezuela 70% au crémeux incomparable! Voilà qui séduira les plus gourmands. En même temps, comment résister à l’envie d’attraper un chocolat chaud avec une pâtisserie signée François Perret au milieu d’une des plus belles places de la capitale…

Noël Au Soleil, Luxe Et Volupté aux Canaries

Entre neige et soleil, sable et volcans — l’archipel dévoile le meilleur spot de cette fin d’année. En même temps que la voie lactée !

La destination la plus luxe de cette fin d’année? Les îles Canaries. Lieu de naissance du superbe Manolo Blahnik, les îles Canaries sont surtout celles d’où l’on perçoit la douceur et le luxe de vivre ! L’archipel de sept îles est caressé par les alizés, lové dans l’anticyclone des Açores. Petit coin de douceur absolue à tout moment de l’année, il constitue aussi et surtout le lieu de prédilection pour une fin d’année bien inspirée. Entre baignade porte-bonheur au douze coups de minuit, sous l’un des cieux les plus étoilés au monde, en passant par les traditionnels fruits de mer de la Nochebuana (le réveillon de Noël) — les Canaries ont plus d’une finesses à offrir.

On pose ses valises au Gran Hotel Bahía Del Duque ou à l’iconique Ritz-Carlton, Abama, pour un séjour où la tradition rencontre la surprise. Au détour de l’un des nombreux marchés de Noël, c’est le Mont Teide qui, sous un climat flirtant avec les 22°C en plein mois de décembre, dévoile au loin ses neiges. Mieux, observer le lever du soleil sur le Mont Teide et son manteau blanc contrastant avec la lave noire est une expérience à couper le souffle. C’est tout ça, les fêtes de fin d’année aux Canaries. Un brin moins alambiqué que le film ‘The Man Who Killed Don Quixote’ de Terry Gilliam; tourné sur l‘archipel durant 17 ans… Mais tout aussi iconique !