« Une Passion Pour Jean Prouvé »

La Pinacothèque Giovani et Marella Agnelli met à l’honneur un des plus grands designers français du XXème siècle, Jean Prouvé. C’est l’émotion et la passion qui animent Laurence et Patrick Seguin que ces deux derniers essaient de transmettre avec cette exposition de 40 pièces. 

L’architecte nancéien Jean Prouvé était méconnu dans les années 80 lorsque Laurence et Patrick Seguin en font, émerveillés, la découverte. Jean Prouvé, né à l’orée du XXème siècle, était un fervent de l’art industriel, qu’il souhaitait universel, alliant fonctionnalité et fabrication rationnelle. Bien avant Ikea, Jean Prouvé avait exprimé le souci de produire des meubles démontables et facilement transportables, s’inscrivant dans la mouvance des Artistes Modernes symbolisée par Le Corbusier. La construction d’un meuble et celle d’un bâtiment participaient pour Jean Prouvé d’un même tout, y appliquant la même méthode dans les deux domaines.

Jean Prouvé a indéniablement marqué l’histoire de l’architecture et de la construction du XXème siècle, participant à la construction de nombreux monuments désormais classés comme historiques – la tour Nobel (désormais Initiale) à la Défense par exemple. Si l’on devait retenir une œuvre de Jean Prouvé, ça serait certainement la maison Métropole élaborée en 1948. Conçu dans l’optique de la reconstruction, c’est un modèle adaptable à tout type de site, structuré entièrement en acier grâce à deux portiques porteurs laissant place à l’intérieur à ce qu’on appellerait aujourd’hui un ‘open space’. Tellement pratique et bien pensée qu’elle a gagné un prix du ministère de l’éducation car elle permettait de créer en masse et rapidement des écoles rurales avec des salles de classe.

Ce chef d’œuvre de construction nomade de 8 mètres sur 12 sera monté en deux jours par quatre personnes sur le toit de Lingotto à Turin. D’autres prototypes et exemplaires très rares seront également exposés pour la première fois. On pourra profiter du célèbre fauteuil pensé pour la cité universitaire de Nancy en 1932 ou encore des meubles à destination de l’Afrique. Grâce à l’exposition de la collection privée de Laurence et Patrick Seguin, Turin abritera, du 6 avril au 8 septembre 2013 à la Pinacothèque Giovanni et Marella Agnelli, les œuvres d’un des plus grands designers du XXème siècle qui a su s’approprier codes et matériaux de son époque pour les réinventer. Aujourd’hui, il jouit d’une notoriété – couronnée par cette exposition – enfin à la hauteur de son talent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *