La Mixologie Au Cheval Blanc St-Tropez

Le palace qui a pris lieu et place dans l’ancienne Résidence de la Pinède de Saint-Tropez est un ravissement total pour les hôtes de goût. La mixologie y est exercée avec beaucoup d’élégance.

La Haute Mixologie A Cheval Blanc St-Tropez

L’Art De L’Assemblage Confié à Des Ambassadeurs

A Cheval Blanc St-Tropez, tout n’est que beauté, élégance et raffinement. Dans une pinède centenaire le nouveau lieu, signé du savoir-recevoir de la ligne hôtelière du groupe LVMH, offre un cadre idyllique à l’évasion, et au bien-être. En lieu et place de la Résidence de la Pinède de Saint-Tropez, cet écrin de savoir-vivre et de bon goût se pense comme une expérience totale.

Ainsi la beauté ici est l’affaire de la maison Guerlain, dans un spa splendide qui lui est entièrement dédié. La restauration est, elle, l’affaire du Chef Arnaud Donckele… Et de son restaurant La Vague d’Or — 3 étoiles au MICHELIN, et une cuisine composée comme une ode à la Méditerranée, la Provence et les icônes culinaires de Saint-Tropez.

Ne restait ainsi à Cheval Blanc St-Tropez qu’à penser un exquis plaisir en harmonie avec cette vision culinaire du Chef Arnaud Donckele — le cocktail, ou l’art d’assembler les plus précieux champagnes et liqueurs. Et au coeur de ce savoir-faire duquel on se délecte au bar du palace, on trouve évidemment la mixologie.

Cheval Blanc St-Tropez a ainsi confié à des Ambassadeurs la savante tâche de constituer la carte de son bar. Autour d’une mixologie maîtrisée, les Ambassadeurs ont ainsi créé des cocktails innovants, en utilisant des ingrédients uniques, faits maison ou historiques pour le village de Saint-Tropez.

 Le but est aussi limpide que fabuleux: créer des goûts inédits, quand on ne revisite pas les classiques de la cocktailerie.

La Mixologie Façon Cheval Blanc St-Tropez

Les Ambassadeurs Cheval Blanc St-Tropez ont ainsi exploré de nouveaux profils de saveurs en s’appuyant sur les meilleurs spiritueux et produits. Une passion pour le goût et une dévotion au sublime que Cheval Blanc porte en lui… Les mixologues de la maison concoctent des gouttes de soleil et des bouchées légères pour sublimer la journée, du matin au soir.

Si les cocktails à Cheval Blanc St-Tropez sont si solaires, c’est qu’on les dresse dans un mix de haut-design et de haute-mixologie. Il en résulte des cocktails plus fantastiques encore !

Dans ce bar intimiste, la carte fut ainsi dressée en trois actes.

L’Acte I, baptisé ‘An Effervescent Interlude’, un intermède effervescent, propose notamment le cocktail La Dolce Vita. Un subtil mariage de limoncello, de liqueur de marasquin et d’ananas. Un esprit typiquement italien, complété par le champagne Moët & Chandon et surmonté d’une meringue flammée… Aussi poétique que succulent.

L’Acte II, lui, porte sur ‘A Melody of Creation’, autrement dit la douce musique que peut inspirer la mixologie. Ici, le cocktail clé se nomme L’Épicurien. C’est une harmonie de toutes les saveurs que le Chef Arnaud Donckele adore. A commencer par un Monkey 47 sloe gin, des notes fraîches de fruits rouges et de prunelles sauvages. Vient ensuite le parfum surprenant d’un citron vert kaffir dans un jus de canneberge, et enfin la douceur d’une liqueur de litchi… Le tout ponctué du bien-être que l’aloe vera et ses vertus rafraîchissantes apportent !

Et parce que la mixologie va plus loin que l’arrangement de liqueurs et autres champagnes sacrés, Cheval Blanc St-Tropez sublime aussi les cocktails sans alcool. C’est l’acte Acte III de cette carte renversante de goûts subtils.

Car c’est finalement l’ADN même du palace Cheval Blanc St-Tropez — offrir une bulle de sophistication totale où l’alchimie opère sur les cinq sens. Notamment à partir de ses deux restaurants et du bar dont les recettes et les goûts furent pensés en complète communion. Le tout dans un intérieur chic et inspiré, réalisé par Jean-Michel Wilmotte.

La Vague d’Or Au Cheval Blanc St-Tropez, Le Firmament De La Gastronomie

Avec ses trois étoiles au MICHELIN, la Vague d’Or figure le firmament de la gastronomie — et c’est à la sublime maison Cheval Blanc St-Tropez que le restaurant vient désormais s’associer.

La Vague d’Or Cheval Blanc St-Tropez

Si Cheval Blanc St-Tropez compte deux restaurants – La Terrasse pour les délices de l’instant, et la Vague d’Or, c’est bien ce-dernier qui figure la vision gastronomique du nouveau lieu signé de l’enchantement Cheval Blanc.

Lové dans une pinède centenaire, Cheval Blanc St-Tropez signe tout le savoir-recevoir digne de la ligne hôtelière du groupe LVMH — la quiétude et le parfum envoûtant de la Méditerranée en plus !

Car c’est bien avec la volonté de rencontrer et d’épouser l’environnement local, ces us et coutumes, que Cheval Blanc St-Tropez a installé ici son impeccable service. Ici, au coeur de ce qui fut jusqu’alors La Résidence de La Pinède. Si l’histoire du Cheval Blanc St-Tropez se détaille ici, celle de son écrin gastronomique se livre dans ces lignes.

La Vague d’Or, ce trois étoiles au MICHELIN, ouvre bien vers le firmament de la gastronomie.  C’est à la nuit tombée, quand le bleu du ciel de la Côté d’Azur se pare de son manteau profond et captivant, que les sens sont sur le point de s’émerveiller… au coeur de la pinède du Cheval Blanc St-Tropez.

A La Vague d’Or, on travaille l’extraordinaire terroir provençal autour d’ingrédients uniques et étonnants. Récoltes sauvages, recettes saisonnières et trésors oubliés mais collectés ici auprès des derniers pêcheurs Tropéziens… La cuisine à la Vague d’Or respecte le plus beau des jardins culinaires, le Jardin de La Piboule, pour le mener vers les cimes du goût.

En cuisine, c’est bien le talentueux Chef de La Vague d’Or, Arnaud Donckele, qui en pose les standards. Et il est toujours à la recherche du lien authentique et sincère entre nature et art de la gastronomie. Créative et élégante, espiègle et raffinée, la cuisine du Chef Arnaud Donckele figure la transcendance qui mène aux trois étoiles du MICHELIN. « Une cuisine remarquable, valant le voyage » comme le précise le guide.

Et ces trois étoiles ci, Arnaud Donckele et son équipe sont allés les décrocher au gré d’une approche et d’un travail époustouflant.

Arnaud Donckele, Une Autre Vision De la Gastronomie

Car pour Arnaud Donckele il s’agissait bien d’introduire ici une autre vision de la gastronomie. Cette vision avait déjà convaincu Alain Ducasse qui, en 2004, le recommande auprès de Jean-Claude Delion… Nul autre que le propriétaire de La Résidence de la Pinède — l’ancêtre de Cheval Blanc St-Tropez.

C’est ainsi qu’Arnaud Donckele arrive aux commandes de La Vague d’Or, en 2004 —  le restaurant possède alors une étoile au guide MICHELIN. La deuxième étoile arrive en 2010, et en 2013, c’est la consécration. La troisième étoile de ce restaurant au luxe discret mais savoureux a récompensé une approche différente de la gastronomie d’Arnaud Donckele, et celle du Chef pâtissier Florent Manini.

Jacques Bailly, le patron du guide MICHELIN, disait justement au sujet d’Arnaud Donckele: « Dans le monde de la cuisine, on va trouver plein de formats – les orthodoxes, les rigoureux, les précis, les hyper-créatifs – et puis il y a ce que j’appelle la poésie. Chez Arnaud Donckele, on est dans l’essence même du goût auquel tout le monde adhère. »

Ce que vise Arnaud Donckele, c’est avant tout le plaisir. Le plaisir donné à ses hôtes… Et aller décrocher ces trois étoiles passait aussi par l’art de la table, et par celui de recevoir.

« L’expérience exceptionnelle, c’est faire une table pour faire plaisir à nos hôtes. Comme s’il s’agissait des gens de votre propre famille. L’art de bien recevoir comme si nous recevions nos proches; cela passe par l’art de la table » précise le chef de table Thierry di Tullio. C’est cela, l’âme de cette maison Cheval Blanc.

A La Vague d’Or, le chef de table Thierry di Tullio manie ainsi le subjonctif avec brio — il présente les plats du chef avec poésie. Dans la porcelaine ou la verrerie de haute volée, on cherche à toucher les hôtes — l’idée? Que ces hôtes de qualité se sentent comme s’ils venaient dîner chez un proche. « Et nous on les transporte, on les accompagne et on leur prépare une soirée avec notre table… Une table c’est de l’échange et de l’amour dans le service; on recherche une forme de joie, de simplicité, de sincérité — c’est un état plus qu’un métier » précise encore le chef de table Thierry di Tullio.

Ce qu’accomplit La Vague d’Or, c’est parvenir à composer des mets comme une ode à cette Provence — tout en entrant en résonance avec les personnes en face d’eux.

Dans cette maison au charme renversant, entourée de pins et face à la mer, le Chef Arnaud Donckele orchestre donc un hommage sincère à la Méditerranée, et au village de Saint-Tropez. Des accords exaltants entre délices offerts par la Mer et spécialité des terres locales — parfois surprenantes !

Son plat signature est « le Chopin de liche façon Victor Petit » — un plat inspiré d’une rencontre avec un pêcheur qui lui a fait goûter ce poisson dans un sandwich. Arnaud Donckele, lui, l’a sublimé en le combinant à une autre recette — celle d’une salade inventée par un journaliste et critique gastronomique d’avant-guerre. Les sauces sont aussi un élément fort de l’identité culinaire d’Arnaud Donckele. Mais pas que…

Les légumes de Cogolin, l’huile d’olive de Gassin, le safran de La Môle, les yaourts de Trets, les fromages de chèvre de Collobrières, la tome de Châteaudouble… Fulgurante et dressée de manière très picturale, la cuisine du Chef Arnaud Donckele est un régal des sens; une flopée d’émotions.

Servie en symbiose avec l’approche du chef de salle, Thierry di Tullio — La Vague d’Or repose sur un savoir-recevoir hors norme… Il est alors normal de voir tant de reconnaissance reçue de la part des hôtes et des pairs du milieu.

Récompensé par trois étoiles au Guide MICHELIN donc, mais aussi 5 toques et la note de 19/20 par le Gault et Millau… qui a désigné le Chef Arnaud Donckele Chef de l’année en 2019. Elu, encore, meilleur Chef du monde après un vote de ses pairs, fin 2018.

Une cuisine exaltante et une autre vision de la gastronomie qui a convaincu Bernard Arnault de confier les destinées de la table du futur Cheval Blanc Paris, à la Samaritaine, au Chef Arnaud Donckele !

Cheval Blanc St-Tropez, Un Design Iconique Signé Jean-Michel Wilmotte

Cheval Blanc St-Tropez a fait appel à l’iconique architecte d’intérieur, Jean-Michel Wilmotte pour réhabiliter Résidence de La Pinède — et le résultat brille d’un chic très Tropézien!

Si les 30 chambres au style Tropézien qui font le charme et le confort du Cheval Blanc St-Tropez sont le travail de l’architecte François Vieillecroze, c’est à Jean-Michel Wilmotte que l’on doit leur décoration très inspirée !

Pour réhabiliter La Résidence de La Pinède, il a une nouvelle fois travaillé autour de son concept phare — la greffe architecturale. Et dans le résultat tient toute l’élégance de la continuité.

Cheval Blanc St-Tropez: Un Design Au Charme Fou

La Greffe Architecturale

Depuis 1975 qu’il exerce ses talents d’architecte au sein de son agence Wilmotte & Associés, Jean-Michel Wilmotte a su initier une approche différente de l’architecture. Qu’il s’agisse pour lui de créer un auditorium sous la halle Freyssinet de la Station F, de reconstituer en charpente métallique le grand comble cistercien du Collège des Bernardins… Ou encore lorsqu’il travaille à la réfection de l’Aile Richelieu du Louvre. Jean-Michel Wilmotte revisite et requalifie le patrimoine avec un vocabulaire contemporain — avant tout, il a la volonté de préserver la nature et l’environnement du dit-lieu. Une greffe plutôt qu’un remplacement; un travail en continuité plutôt qu’une démolition…

La greffe architecturale comme opérée par Jean-Michel Wilmotte permet ainsi à des monuments grandiloquents d’entrer sans mal dans le présent. Une synergie entre le patrimoine et l’architecture contemporaine en somme. C’est ainsi que Jean-Michel Wilmotte a aussi cherché à valoriser le savoir-faire artisanal et l’environnement naturel dans lequel La Résidence de La Pinède était plongée depuis près de 100 ans.

Jean-Michel Wilmotte Pour Cheval Blanc St-Tropez: Le Fil Rouge Roger Capron

Acquise en 2016 par le groupe LVMH, La Résidence de La Pinède a ainsi connu trois années de travaux avant de réouvrir, à l’été 2019, sous le nom de Cheval Blanc St-Tropez.

Trois années de travaux donc, où une fantasque découverte a très vite figuré le fil rouge à suivre. Car c’est bien lors de travaux préliminaires que s’est révélée une fresque oubliée du génie céramiste que fut Roger Capron. Lui qui, aux côtés de Picasso, a su donner à l’art de la céramique une approche plus décomplexée.

« Pour que ce lieu d’exception, baigné par la Méditerranée, exprime toute sa magie et résonne avec notre époque, nous allons valoriser l’existant avec une approche contemporaine, articulée autour du rapport à la nature, de matériaux nobles et, bien sûr, des œuvres de Roger Capron. Une composition d’une grande pureté, chaleureuse et extrêmement raffinée, qui incarne pleinement le concept de La Résidence de la Pinède » détaillait ainsi Jean-Michel Wilmotte.

Cette composition céramique fut réalisée à la demande du propriétaire des lieux de l’époque, dans les années 50, après que la vague Brigitte Bardot lui inspira une nouvelle vocation pour son hôtel. Roger Capron lui dessina ainsi une fresque en céramique dans les tons ocre et chaud. A cela, Jean-Michel Wilmotte a associé un bleu Riviera — un bleu si particulier que Cheval Blanc St-Tropez en a fait sa signature graphique. Un bleu Riviera qui se distille ainsi au détour des chambres du palace, et ses espaces au charme fou !

Le dernier né des palaces Cheval Blanc est d’ailleurs une sorte d’hommage vivant à Roger Capron. Vibrant ainsi autour d’un mobilier et de céramiques, de tableaux et de textiles reprenant l’espièglerie graphique de Roger Capron… Et il y a mieux.

Disparu en 2006, Roger Capron a laissé derrière lui nombre de dessins et esquisses inédits. En contactant son épouse et héritière, Jean-Michel Wilmotte a ainsi pu utiliser certains de ces dessins et esquisses sur les meubles ou les tapis mêmes du palace Cheval Blanc St-Tropez.

Les ateliers de Jean-Michel Wilmotte ont aussi spécialement conçu une partie du mobilier autour de ce fil rouge éminemment inspiré ! Mais c’est aussi dans un soucis de faire écho à la magnificence de la nature qui environne le Cheval Blanc St-Tropez que l’on sent la patte Jean-Michel Wilmotte.

Ici où la pinède centenaire ombrage et embaume un lieu hors du temps, c’est bien le sublime du Golfe de Saint-Tropez qui ravive et fait chavirer le coeur et l’esprit. Une vue inouïe et la lumière de la Riviera qui vient habiller jusque l’intérieur du Cheval Blanc St-Tropez…

Jean-Michel Wilmotte, en prenant soin d’injecter l’art de vivre propre aux maisons Cheval Blanc, a ainsi distillé les teintes Méditerranéennes, et notamment la paisible lumière, autour de teintes vives et épurées… Et des matériaux chauds. Traitée au naturel, à l’instar de la pierre chant-doré ocre clair et du bois, la lumière solaire se répand dans des volumes généreux qui font chavirer les sens.

Le résultat est remarquable tant tout n’est que sophistication  — Cheval Blanc St-Tropez a réussi le dialogue entre les époques et les vocations du lieu.

Un lieu où l’excellence tient lieu d’une vision esthétique — un lieu enchanteur où Jean-Michel Wilmotte a pensé le palace comme un lieu serein tant il déborde de beauté !

Justement, la beauté ici est orchestrée par Guerlain pour le Spa Cheval Blanc. Un spa de 350 m2 directement relié à l’entrée de la Maison par un escalier de verre… Un espace qui révèle, là encore, un travail inédit autour de la lumière et de la mer.

Une expérience de bien-être total qui porte l’art de vivre en triomphe  — une explosion de quiétude magistralement portée par le décor imaginé par Jean-Michel Wilmotte… qui se conclue sur le palais par la cuisine non moins créative et remarquable du Chef Arnaud Donckele à La Vague d’Or. Trois étoiles MICHELIN qui attestent de la prestance de ce lieu hors du monde !


Cheval Blanc St-Tropez, Nouvelle Icône Tropézienne

Inauguré il y a un peu plus d’un an, Cheval Blanc St-Tropez s’est érigé en lieu et place de la Résidence de la Pinède — un palace comme une ode à l’harmonie des lieux avec la nature environnante.

La Résidence De La Pinède, Icône Provençale

Si la famille Cheval Blanc est connue pour avoir remis au goût du jour nombre de destinations iconiques, c’est qu’il y règne une approche très élégante. Dans la ligne Cheval Blanc, et ce depuis le premier inauguré à Courchevel en 2006, on aime à respecter la nature et la tradition des lieux extraordinaires que l’on reprend.

C’est ainsi que le dernier né de la famille, Cheval Blanc St-Tropez, a repris une ancienne maison provençale, familiale. Car c’est bien niché au coeur de l’icône provençale qu’est l’ancienne Résidence de la Pinède que se distille désormais tout l’art de recevoir digne de Cheval Blanc.

Et l’histoire de cette résidence s’est écrite sous les hospices de l’art et de l’élégance tournée vers la nature. Erigée dans les années 1930, la Résidence de la Pinède fait face à la mer Méditerranée — lovée dans un ancien champ d’oliviers et un parc de pins centenaires. On le devine, la vue est inouïe; l’atmosphère encore plus divine avec ces parfums provençaux.

Ainsi, en 1936, Monsieur Michel, le propriétaire de ce paradis entre verdure luxuriante, mer et terre, a choisi de confier sa demeure au Chef Galier. Le gastronome et ami de la famille conserve alors tout de l’endroit, mais décide à son tour de lui offrir une autre vocation.

C’est là qu’il transforme le lieu pour qu’il devienne la Résidence de la Pinède — une auberge axée sur les délices gastronomiques d’une région ô combien fantasmée.

Mais voilà que la tornade BB va souffler un vent nouveau sur le Saint-Tropez discret et familial. En 1956, le phénomène culturel est tel autour du film ‘Et Dieu… Créa la Femme’ de Roger Vadim que les foules, bientôt, vont littéralement déferler sur la Côté d’Azur. Dans leur giron, c’est Saint-Tropez et rien d’autre !

Il faut dire que le mythe est de taille — village favori des peintres, terre d’accueil du swing de Saint-Germain-Des-Près… Tout cela se raconte ici.

L’effet Saint-Tropez met alors le propriétaire de la demeure sur une nouvelle idée — celle de transformer l’auberge en hôtel. Monsieur Michel va alors faire appel à des artistes de la région. Et lorsque l’on sait que Matisse ou Picasso aimaient particulièrement Saint-Tropez, ce n’est pas un hasard de découvrir que l’un des artistes appelés à en revisiter le décor soit… Roger Capron.

En 1968, il est en effet sollicité pour rénover la demeure — les céramiques de Roger Capron, proche de Picasso, capturent tout de l’esprit bon enfant, de la gaieté et des espiègleries propres à Saint-Tropez. Ses céramiques parsèment alors l’endroit, ça et là, d’une touche toute iconique !

Mais voilà, le temps passe, et l’on oublie Roger Capron, la résidence et… un peu de l’âme de Saint-Tropez. En 2008, et c’est l’équipe du Cheval Blanc qui le raconte le mieux…

« En 2008, un matin pluvieux au cœur de l’hiver, un collectionneur parisien frappe à la porte de la maison à la recherche des œuvres disparues de l’artiste. A l’aide d’une photo ancienne, une fresque solaire est retrouvée derrière un mur. Originale, intacte, après de longues décennies protégée par le panneau. »

Car voilà bien la mission que s’est confié Cheval Blanc — celui de sublimer ce qui a été oublié. Comme une filiation, le symbole du Cheval Blanc St-Tropez reprend cette fresque iconique imaginée par Roger Capron.

Rénové durant quelques années, voici enfin venu l’été 2019 et l’inauguration du Cheval Blanc St-Tropez… C’est l’architecte tropézien Francois Vieillecroze qui a mené le dialogue. Cherchant à respecter l’âme de cette résidence hors du commun .

Aux manettes pour son décor intérieur, Jean-Michel Wilmotte — et il s’est largement inspiré de cette fresque !

Le Cheval Blanc Saint-Tropez, L’Elégance Dans La Continuité

Confiée à Jean-Michel Wilmotte donc, la décoration intérieure de la Résidence de la Pinède s’est faite dans l’élégance de la continuité… Jusqu’à devenir le Cheval Blanc St-Tropez !

Le coeur du Cheval Blanc St-Tropez bat ainsi autour de matières brutes. Les murs se taillent dans de fines lamelles de bois, assemblées une à une à la main — du bois de chêne dont les nervures ont volontairement été laissée visibles. Une façon de révérer la beauté de la nature environnant cette superbe bâtisse.

30 chambres et suites seulement, avec terrasse ou large balcon… Nichées au coeur du parc sensationnel de la Pinède — une vue sur le Golfe à littéralement couper le souple… Une vue sur l’infini du ciel… Tout ici n’est que volupté, raffinement. L’art de recevoir à la Française en somme.

Dans ce palace aux allures mirifiques, on tient à rendre hommage à l’histoire provençale du lieu. C’est par exemple l’ancien moulin à huile qui abrite les chambres 001 et 101.

C’est encore le bleu Rivera — véritable colorama du Cheval Blanc St-Tropez. Ici il se fait vif ou profond; captant la lumière pour la renvoyer de façon plus éclatante encore.

Jean-Michel Wilmotte a bien cherché à distiller ici tout le charme et le confort d’un endroit où tout n’est que savoir-vivre et perfection séduisante.

Ce n’est évidemment pas tout. Car les bulles de sophistication que sont les Cheval Blanc se lisent dans les détails. Ici, ce sont des citations extraites de L’Odyssée, gravées sur verre, qui figurent un peu plus cet écrin de tranquillité ouvert sur la mer.

© Richard Haughton

Un écrin où l’on peut aussi goûter aux cimes de la gastronomie. La Vague d’Or, le restaurant qui déjà appartenait à La Résidence de la Pinède, trouve sa place dans ce nouveau palace Cheval Blanc. Le Chef Arnaud Donckele y orchestre toujours une cuisine ayant obtenue 3 étoiles au MICHELIN !

Un écrin où, encore, on peut se laisser guider par le savoir-faire centenaire de la maison Guerlain en matière de beauté. Un savoir-faire qui rencontre ici les formules ancestrales des beautés Méditerranéennes… Le tout dans un Spa Cheval Blanc signé Guerlain chic au possible !

Définitivement, le Cheval Blanc St-Tropez a bien tout ce qui fait les icônes Tropéziennes. Le chic, la sincérité, et le luxe lové dans l’authenticité.

Cheval Blanc Organise Une Virée En Montagne Inédite

Du 24 au 29 février 2020, le triple champion du monde de ski freeride Manu Gaidet offre ses talents pour une exploration inédite du domaine de Courchevel. Attention, le temps d’une journée seulement…

Explorer Courchevel Avec Un Guide Hors Du Commun

Le Cheval Blanc Courchevel, c’est avant tout un palace et une authenticité sans pareilles. Il faut dire qu’au départ, Bernard Arnault voulait en faire son chalet personnel. Sans obtenir l’autorisation, il a fait de Cheval Blanc le joyau de la région.

L’atmosphère porte en elle-même tout le chic LVMH : bois nobles et cuirs patinés se mêlent ici à des équipements high-tech hyper pointus. Puis il y a l’art, aussi. On connait la passion et le goût du propriétaire : Paola Pivi, Jeff Koons et Xavier Veilhan ; les oeuvres sont distillées un peu partout. Comme ce Cheval de Troie de Bruno Peinado — tout simplement majestueux.

Alors lorsque le Cheval Blanc fait appel à un guide de montagne hors du commun pour offrir une expérience exceptionnelle — c’est évidemment vers un triple champion du monde de ski freeride qu’il se tourne.

Manu Gaidet est un natif de Courchevel. Ainsi, explorer avec lui les pistes, les vallées et le domaine de Courchevel revient à entrer dans un conte tout fait d’histoires et d’aventures.

« Je garde la même détermination pour la montagne, c’est grâce à elle que je suis libre, que j’ai la chance de vivre pleinement et sans retenue. C’est un booster permanent! »

L’Excursion Inoubliable Avec Manu Gaidet

Parce que le Cheval Blanc aime offrir à ses hôtes la nature et les environs de Courchevel de façon totalement nouvelle, Manu Gaidet va cette année partager son enthousiasme et son amour immodérés pour la montagne.

Il montre, observe, souligne et explique les nuances de blancs du manteau neigeux, la forme des arbres, le sens du vent — la veille de l’excursion, il prendra le temps d’échanger avec chacun des skieurs pour entendre et comprendre leur attente.

Mieux, le jour J, alors que le Cheval Blanc Courchevel se réveille en douceur, les sportifs auront déjà commencé leur épopée des sens. D’abord autour d’un petit déjeuner gourmand, concocté par les Chefs.

Puis, l’athlète qu’est Manu Gaidet mettra en forme ses invités autour d’une mise en jambe, avec étirements et échauffement des muscles — essentielle au bon déroulé d’une telle aventure.

Ski alpin, hors-piste, snowboard, randonnée en raquettes ou peaux de phoque et retour en hélicoptère… Les possibilités sont infinies tant Manu Gaidet est là pour imaginer avec ses hôtes une journée entièrement sur mesure.

Enfin, ce sera au tour des émotions d’être ravivées comme rarement, à travers la découverte des plus beaux points de vue de la vallée. De cette journée, les hôtes retiendront surement une ribambelle de petites histoires jusque-là connues des seuls initiés.

Des histoires et des moments qui, le soir venu, s’échangeront avec ravissement autour d’une création pâtissière à choisir selon les envies — le luxe et l’épanouissement façon Cheval Blanc Courchevel.

De quoi, peut-être, s’échapper une fois encore en direction du spa, où le soin signature ski  enchantera un peu plus les aventuriers d’un jour. A voir…

L’Echappée Glaciale de Cheval Blanc Courchevel

Il y le spa Guerlain, certes, mais aussi un circuit intérieur/extérieur qui propose de vivre un authentique voyage sensoriel à Cheval Blanc Courchevel

L’Echappée Glaciale de Cheval Blanc

C’est un circuit aussi exaltant que téméraire — un circuit au coeur d’un séjour vivifiant dans la sublime Courchevel. Ce circuit, s’il n’est pas officiellement reconnu pour être la clé de voûte d’une beauté apaisée, contribue largement à la réputation de Cheval Blanc.

Un parcours initiatique aux bienfaits de la Montagne — l’Echappée Glaciale est un rendez-vous avec soi, et avec la nature environnante. Le principe est simple : profiter des luxueuses installations en intérieur/extérieur mises en place par le Cheval Blanc pour un délicieux moment.

A l’intérieur donc, la piscine miroitante où l’on se mire à l’envie offre un débordement des plus apaisants — chauffée entre 30 et 31 degrés, elle concrétise l’idée de cocon et de ravissement.

On se dirige ensuite vers l’extérieur, où un Hot tube chauffé, lui, à 45 degrés, offre un premier éveil des sens. Planté sur la terrasse avec une vue grandiose sur les pistes et le Jardin Alpin, il contribue à vivifier le corps et l’esprit. Lové dans 45 degrés par un temps glacial… Un véritable bonheur.

Mais c’est là que l’échappée Glaciale prend tout son sens. Car, si le courage nous porte, le jeu sur les différences de température peut atteindre son paroxysme si l’on décide de se jeter dans la neige du Jardin Alpin !

Sauna, Hammam Et Fontaine A Glace

On court alors se réfugier dans le sauna où la chaleur enveloppante calme et détend les muscles. Mais le rendez-vous n’est pas terminé.

Le réveil de la volupté opère une nouvelle fois sous la précieuse et fantasque fontaine à glace.. Pour se rafraîchir et raviver, une fois encore, toute l’euphorie d’une telle échappée.

L’expérience se poursuit dans le hammam ou le bain banya russe…  Pour sentir les exquises caresses prodiguées par les experts de Cheval Blanc avec les branches de bouleaux.

Un moment hors du temps qui fait tout le sublime d’un séjour étincelant à Cheval Blanc Courchevel. L’Echappée Glaciale invite aussi au réconfort ultime — en ce qu’elle est un prélude au soin sur mesure prodigué, cette fois, au Spa Guerlain.

Le Spa Guerlain Cheval Blanc Courchevel

lHaut rendez-vous orchestré par la maison Guerlain, le Spa Cheval Blanc a développé pour Courchevel une série de soins exquis spécifiquement dédiée à la pratique du ski.

Les 1001 Attentions Du Spa Cheval Blanc Courchevel

Lorsque l’on a l’abeille comme animal totem, et ce depuis que Napoleon III et l’Impératrice Eugénie nous ont attitrés « Parfumeur breveté de sa Majesté », on est assurément expert en luxe et beauté.  La somptueuse cave à parfums de la maison Guerlain dit tout de ces emblématiques flacons abeille et leurs fragrances d’exception…  69 abeilles symboles de l’Empire. Symbole de Guerlain, aussi.

Guerlain est aussi la maison en charge du Spa  Cheval Blanc Courchevel. Un spa un brin différent puisque ici nombre de soins sont exclusivement pensés pour la pratique des sports d’hiver. Le soin signature l’est définitivement.

Le soin signature après-ski Cheval Blanc? Emotion et sensorialité faites pour récupérer. Car dans ce sanctuaire dédié à la beauté et à l’expérience du bien-être, le Rituel Après-Ski concocte une série de solutions douces et salvatrices, à destination des skieurs.

Inspirés des besoins que le froid et l’altitude vivifiante appellent, les soins et de massages signatures visent dans un premier temps à protéger et hydrater les mains. Le Rituel Haute Altitude…

Les pieds, ensuite, vont être ravivés autour d’une chorégraphie orthopédique —  pétris, étirés, les orteils vont ensuite jouir de pressions digitales exercées sur les points lymphatiques… Un délice !

La voûte plantaire est ainsi détoxifiée — la circulation sanguine relancée, la démarche allégée, on retrouve l’aisance de ses pas. Une détente extraordinaire qui, du bout des orteils au sens les plus aigus, vient se diffuser dans tout le corps.

Le Rituel Après-Ski Cheval Blanc Courchevel, Réveil d’Hiver

Ses soins se prolongent autour du soin Chaleur de l’Hiver — exclusif à Cheval Blanc Courchevel, le rituel se fonde sur le pouvoir des pierres chaudes.

En déposant à endroits précis les galets, pochons de paraffine et d’autres pièces réconfortantes, les tensions musculaires s’effacent. Et, corrélée à des massages visage et corps, l’harmonie du corps se réveille pour renforcer l’ensemble du système immunitaire.

Second épisode de ce rituel, le Soin Altitude Extrême marie soin et modelage. Une nouvelle fois,  l’action combinée des pierres chaudes et des sphères froides joue en profondeur sur les muscles du visage — éclat et fermenté ainsi retrouvés, l’ensemble des muscles est réveillé !

Mais le véritable réveil hivernal du Cheval Blanc Courchevel est peut-être une histoire de communion avec les éléments de la montagne… Celle qui conduit toute personne à se prêter à l’Echappée Glaciale.

Le Goûter Du Skieur, Délice Absolu De Cheval Blanc Courchevel

Après le délice de la glisse sur les pistes follement chic de Courchevel, Cheval Blanc a imaginé l’ultime délice en bouche.

Le Goûter Du Skieur Signé du Chef Pâtissier Loison

C’est ça aussi, les 1001 attentions de la Maison Cheval Blanc. En plus d’un Ski Service exceptionnel où l’on prépare de façon individualisée les skis et les chaussures. En plus de la Ski Room proposant des skis haut de gamme signés Lacroix. En plus de n’avoir qu’à enfiler ses skis qui, patiemment, attendent numérotées selon la chambre, qu’on les enfile…

Le Cheval Blanc offre le détail qui change tout : le Goûter du Skieur. C’est là, confortablement lové près de la cheminée, que le skieur déguste un réconfort bien pensé.

Servis au Ski Service, entre 16h et 17h, ou au bar, le goûter du skieur est fait d’un chocolat chaud fait maison accompagné du gâteau du jour… De quoi savourer la distinction, la gourmandise en prime !

Le Palace Inoubliable? Le Cheval Blanc Courchevel

La simple évocation de son nom suscite fantasme, rêve et utopie : le palace Cheval Blanc trône sur le massif de la Vanoise comme le joyau des Alpes.

Une Destination D’Exception

On dit que venir ici, c’est ne plus jamais vouloir aller ailleurs. 5 étoiles, une authenticité sans pareille – le Cheval Blanc est un chalet confidentiel. Il faut dire qu’au départ, Bernard Arnault en fait l’acquisition pour son propre profit. Il a en effet acheté cet ancien hôtel pour en faire son chalet. Mais n’ayant obtenu l’autorisation d’en faire un lieu privé, il décide de créer son premier hôtel. A son image et tel qu’il l’aurait aménagé pour lui-même.

Ainsi devenu celui d’un palace où le luxe se niche jusque dans les plus infimes détails son nom, Cheval Blanc, ne laisse rien au hasard.

Le Palace Signé LVMH

Une référence au prestigieux Bordeaux rouge Saint-Emilion du groupe LVMH, le palace Cheval Blanc Courchevel précise son caractère exceptionnel en évoquant de nombreuses cultures comme celles des Celtes, Germains ou Mongols… Elles attribuent à la figure du cheval blanc des pouvoirs fabuleux comme la clairvoyance.

Le cheval blanc est aussi la monture traditionnellement associée aux rois et aux héros, hissant, implicitement et habilement, les hôtes de l’hôtel au même rang. Avec l’exception pour thématique, Cheval Blanc dispose de 34 chambres et suites, conçues avec élégance et raffinement. Œuvres d’art, objets de créateurs, bois nobles et cuirs patinés; l’art se mêle ici aux équipements les plus pointus.

La Spa Cheval Blanc, C’est Guerlain

Pointu, le Spa l’est évidemment tout autant. Haut rendez-vous des maisons de luxe, au cœur du jardin alpin, les salles de bains disposent d’une douche hammam et chaque chambre possède une terrasse ou un balcon qui offre une vue époustouflante sur la montagne. Au spa, c’est Guerlain qui y prend ses quartiers – haut lieu de rencontre entre la technologie et le savoir-faire illustre de la maison.

Pour se relaxer de façon tonique ou apaisante, on a donc le choix… Dans la piscine incrustée dans la roche du spa des neiges. Et le piano en fond chante juste, évidemment ! Après la détente, souvent, c’est au 1947 que les convives aiment à se rencontrer.

Le 1947, Restaurant Gastronomique

D’un atelier de maquillage Guerlain en présence d’Olivier Echaudemaison lui-même, à une promenade en chiens de traîneaux ; des expositions de joaillerie en petits comités comme Bvlgari ou Chaumet à quelques présentations Dior, Fendi ou Vuitton, jusqu’aux skis sur-mesure griffés Cheval Blanc et développés avec la maison Lacroix… Les surprises sont derrière chacune des portes !

Mais la surprise est surtout dans l’assiette : les arts de la bouche sont à l’honneur avec 1947, du restaurant ayant pour chef Yannick Alléno, 3 macarons. Le chef Yannick Alléno y repense l’esprit brasserie savoyarde avec audace. A ces côtés, le sommelier Sébastien Labe précise une sélection impressionnante, divine et délicieuse de spiritueux. A l’instar du Krug Ambassade Cheval Blanc Slabe Interior – la pause idéale entre deux descentes… Le tout dans un décor sensationnel mais intimiste, imaginé par Sybille de Margerie.

Chanel A Courchevel, Une Etoile De Plus

Chanel inaugure sa boutique hivernale dans la vallée la plus étoilée au monde — on parle ici des palaces et des tables iconiques de Courchevel.

Courchevel, Station De Ski La Plus Luxueuse

Si les pistes de Courchevel peuvent aussi servir au ski chrono, on s’y rend d’abord pour ses nombreux palaces et lieux hautement luxueux. Plantée au coeur d’une vallée se dégageant de la montagne de la Savoie, Courchevel fait figure de station de ski hautement distinguée. Il n’y qu’à lister ses palaces iconiques pour s’en rendre compte.

Le Barrière Courchevel, premier hôtel perché à la montagne pensé par les pionniers du tourisme luxe — la famille Barrière. Ici, on se laisse bercer par le bois de mélèze, les étoffes soyeuses… On s’émerveille devant le feu de cheminée. Barrière Courchevel, c’est le charme des montagnes qui s’harmonise avec un design très moderne et franchement génial.

Et puisque le luxe n’est pas qu’une question de sensations, l’hôtel sert aussi la grande gastronomie dans la mythique brasserie Fouquet’s. Mieux? Son spa, tout bonnement grandiose. Avec ses 1 000m2, c’est le plus grand de la station de ski ! A l’intérieur, une piscine majestueuse et un jacuzzi extérieur mettent les sens à l’honneur. Une expérience émotionnelle unique.

Lieu de rêves et d’utopie à Courchevel, le palace Cheval Blanc mêle sans façon 5 étoiles et authenticité. Il faut dire qu’au départ, Bernard Arnault voulait en faire son chalet personnel. Sans obtenir l’autorisation, il a fait du Cheval Blanc le joyau de la région. Le secret? Tout le chic du groupe LVMH.

Bois nobles et cuirs patinés se mêlent ici à des équipements high-tech hyper pointus. Puis vient la passion de Bernard Arnault pour l’art contemporain. Paola Pivi, Jeff Koons  et Xavier Veilhan… Les oeuvres sont distillées un peu partout. Comme ce Cheval de Troie de Bruno Peinado — majestueux. Le spa est lui l’affaire de Guerlain. Haut rendez-vous des maisons de luxe, les soins développés ici sont spécifiquement taillés pour les sports d’hiver.

Le White 1921, dernière création du groupe LVMH sur le domaine de Courchevel, est, elle, tout aussi dédiée au bien être. Si l’hôtel ne dispose pas de restaurant, c’est qu’il préfère se concentrer sur les soins après une longue journée sur les pistes. Se relaxer dans le sauna ou le hammam… Pour les plus sportifs, c’est une salle de sport hyper-moderne qui accompagne l’entraînement quotidien. Enfin, pour celles et ceux avides de détente intellectuelle, l’hôtel propose une bibliothèque qui saura enchanter tout vagabondage de l’esprit.

A Courchevel Les Palaces Se Suivent Mais Ne Se Ressemblent Pas…

Enfin, sauf pour leur luxe extrême. Les Airelles de Courchevel fut ainsi adoubé du qualificatif de ‘meilleur hôtel de montagne au monde’. Pourquoi? Ce château à l’allure de conte de fée niché dans les vallées enneigées de la Savoie offre une véritable avalanche de bien-être qui forge la réputation du palace.

Bâti en 1850 dans un style architectural italo-tyrolien-hongrois des plus enchanteur, les Airelles est décoré de boiseries, d’objets chinés et de tapis anciens. Les 37 chambres et 14 suites qui le composent se conçoivent lambrissées de bois ancien, associé à des céramiques faites main. Côté gastronomie, le Chef étoilé Pierre Gagnaire excelle; plusieurs tables à la fois.

Pour le déjeuner, le généreux buffet de la Table du Jardin Alpin. Pour le diner c’est le Cala di Volpe pour les Airelles qui vient proposer une cuisine italienne et Sarde. Pierre Gagnaire pour Les Airelles, avec ses 2 étoiles au guide Michelin, travaille ainsi ce haut lieu de la gastronomie – avec les spécialités de la région à base des meilleurs fromages, évidemment  !

Le Spa Cellcosmet pour Les Airelles offre un moment de pure relaxation: massages, soins cellulaires, piscine et entrainement personnalisé, espace fitness, saunas à thème, hammam, bains à remous intérieurs et extérieurs, douches sensorielles, sans oublier l’exceptionnelle et unique grotte à neige. Le tout au cœur de la station de ski française la plus en vogue.

Autre lieu où dormir à Courchevel, le K2 —  le palace aux allures de chalet Himalayen. Les lignes du K2 ne pouvaient être qu’inspirées de cette région  montagneuse, et particulièrement belle du Tibet et du Népal où les temples sont comme suspendus entre ciel et terre. Et il est merveilleux: en puisant son sens et ses origines dans le défi et l’accomplissement d’un rêve, le K2 prend alors des airs de hameau de luxe situé en plein cœur des vallées enneigées de la Savoie.

5 chalets privés imaginés par Philippe Capezzone, s’égrènent au cœur de la montagne, tandis que les 29 chambres et suites de l’hôtel illustrent son caractère exceptionnel. Quant au spa, le Goji Spa, qui comprend 550m2 répartis sur deux niveaux, il jouit d’un savoir-faire ancestral remis au goût du jour par des équipes aussi expertes que dévouées.

Un autre restaurant à Courchevel? Le K2 accueille le Kintessence, restaurant gastronomique qui a décroché une seconde étoile au guide Michelin en 2014. Une récompense méritée pour la cuisine du Chef Nicolas Sale, inspirée, épurée, et qui ne cesse d’étonner en magnifiant produits locaux et circuits courts ! Rigoureuse et sincère, la cuisine du Kintessence ouvre ses portes lorsque la nuit apparaît dans la magie d’un lieu hors-norme.

Mais de grands restaurants à Courchevel, il y en a plein ! Le Comptoir de l’Apogée par exemple. Connu pour être cette brasserie sous la houlette de Jean-Luc Lefrançois — en vedette? Crémeux de topinambour, fine quenelle de volaille truffée; jarret de veau caramélisé au miel de sapin, mousseliner de panais…

Le Chabichou de Courchevel, La Formidable Saga Familiale

C’est le le petit préféré de Courchevel. Cet hôtel ayant obtenu ses quatre étoiles, où le blanc sur blanc surplombe les pistes de ski, est l’oeuvre d’un jeune couple d’alors, Michel et Maryse Rochedy. En 1963, ils acquièrent un petit chalet de 9 chambres. C’est un petit hôtel où Michel se charge du restaurant, Maryse de l’hôtellerie – leur but: fabriquer du bonheur au pieds des pistes de ski.

Les débuts sont délicats et, quand les neuf chambres par chance sont louées, les Rochedy dressent pour eux un lit de camp dans la salle à manger… Mais la dévotion est telle que dès 1970, le Chabichou gagne ses premiers galons dans l’hôtellerie lorsqu’il se voit attribuer 2 étoiles. Petit à petit, le couple et leur équipe cherchent à procéder une ambiance, une atmosphère enveloppant de douceur et discrétion, comme pour libérer l’imaginaire des invités.

En 1984, c’est la table du restaurant de l’hôtel qui se fait remarquer et, voici que le Chef Michel Rochedy décroche un 2ème macaron au Guide Michelin pour son restaurant, déjà consacré par le Bottin Gourmand et le Gault et Millau. Un restaurant doublement étoilé donc qui bientôt contribuera à la réputation de l’hôtel, devenue incontestable grâce à cette cuisine. Une cuisine néoclassique toute à la fois inventive et saisonnière qui tend à sublimer les meilleurs produits de la région.

En 2003, pour ces 40 ans le Chabichou opère un lifting et se pare d’un manteau blanc. Il sera désormais la perle blanche de Courchevel. Deux élégants chalets de bois blanc, 41 chambres et 8 suites constituent à présent des cocons d’amour au raffinement et confort absolus.

D’autant plus que son magnifique spa Cha’Banya, ouvert fin 2011, est un délice de 1100 m² sous la piste de ski…

Courchevel, C’est 14 Etoiles Pour 2400 Habitants — Et Chanel !

En cette saison hivernale, la maison Chanel a en effet choisi de s’installer de nouveau dans la mythique station de sports d’hiver de Courchevel. Sur la place du Rocher, les lettres Chanel viennent désormais s’illuminer de néons rouges.

Un contraste graphique qui n’est pas sans rappeler la force de la mode de Coco Chanel. Un style qui se retrouve sur la façade blanche où sont encastrées des vitrines liserées de noir. À l’intérieur, les références à la mode tenant déjà de l’activewear de Coco se condensent… Le noir, le blanc, le beige, le rouge et le kaki se mêlent au tweed. L’escalier en fer forgé rappelle celui du 31 rue Cambon.

Une boutique de 160m2 donc, qui accueille la collection Croisière 2019/20 et la ligne Coco Neige imaginées cette fois par Virginie Viard. Les sacs et accessoire icônes se mêlent aux pièces horlogères et joaillières. De quoi rappeler la simplicité du style Chanel — tout se mélange, dans une totale liberté de ton. Un lieu qui vient compléter le charme des vacances au ski. Mais en version mega-luxe.