La Big Bang E Par Hublot, Une Icône Connectée

La plus iconique des montres du répertoire Hublot abat une nouvelle frontière avec la Big Bang E. Une version inédite de l’icône, cette fois changée en montre connectée.

Hublot, La Fusion Entre Le Digital Et Les Matières Traditionnelles

On le sait, Hublot porte « l’art de la fusion » au coeur de sa création. Et c’est dans le logo même de la maison que l’on peut lire toute l’ambition portée, dès 1980, par Carlo Crocco, fondateur de Hublot.

Ainsi, les icônes que comptent le répertoire Hublot ne cessent de se réinventer au prisme des avancées technologiques ou esthétiques. Parmi elles, la montre Big Bang, imaginée en 2005.

La Nouvelle Big Bang E

La montre référence de l’UEFA se pare ainsi d’un nouveau concept faisant de la Big Bang E une montre connectée. Digitale, certes, mais une montre trempée du caractère et de l’esthétique Hublot.

Le CEO de Hublot, Ricardo Guadalupe, détaillait ainsi: « Nous voulons créer un nouveau marché avec une smartwatch de luxe qui s’adresse à une clientèle friande de technologie, mais qui recherche une montre connectée se différenciant par la qualité des composants extérieurs (qui sont exactement les mêmes que la Big Bang mécanique), un design reconnaissable (celui de notre icône, la Big Bang), ainsi que par sa rareté. »

Et il est vrai que la nouvelle Big Bang E révolutionne une fois encore le secteur de l’horlogerie. Boîtier céramique ou titane, bracelet caoutchouc, le système d’exploitation Wear OS de Google… « L’art de la fusion » Hublot opère donc autour de cette montre taillée entre technologies digitales et matières traditionnelles.

Les Fonctions de la Big Bang E Hublot

Car là où l’on peut aisément distinguer tous les codes de la Big Bang, la nouvelle Big Bang E Hublot surprend avec des fonctions jusque là inédites !

A côté des fonctions traditionnelles d’heure et de date, la Big Bang E dispose d’une fonction de cadran GMT… Couplée avec une représentation de la Terre, bénéficiant d’un effet 3D hors norme !

Ricardo Guadalupe précise encore: « Nous avons également développé un cadran calendrier perpétuel numérique d’une précision parfaite, impossible à créer mécaniquement. Vous pouvez voir la lune exactement comme vous pouvez la voir dans le ciel. Nous avons également décidé de faire participer nos ambassadeurs #Hublotlovesart, avec une première série de huit cadrans issus de l’imagination de l’artiste Marc Ferrero. Durant la journée, toutes les trois heures, le cadran change de couleur, ce qui permet de voir défiler les huit créations en 24 heures. La montre rythme donc la journée quand vous la portez. »

Le verre de l’iconique cadran de la Big Bang se couvre cette fois d’un écran tactile — à l’intérieur, le processeur Qualcomm Snapdragon wear permet à la Big Bang E de s’accommoder des fonctions d’une puce ePop… Soit à 1 Go de Ram et 8 Go d’espace de stockage.

De quoi décupler la désirabilité déjà exponentielle d’une telle icône de l’horlogerie, inspirée d’un hublot de navire… La Big Bang se réinvente en effet très vite, tant son design s’y prête allègrement !