Cuir Exquis Et Gommino En Vedette Pour le P/E Tod’s 2021

Pour cette nouvelle collection, Walter Chiapponi a injecté aux icônes de la maison des teintes peu habituelles pour l’univers Tod’s. Le résultat est tout bonnement inspiré !

Le Gommino Tod’s Du Printemps/Eté 2021: Pop Et Excentrique

Dans un contexte international qui remet en cause nombre d’approches esthétiques, Walter Chiapponi a choisi de tourner sa vision du Printemps/Eté 2021 vers le coeur même de cette maison. La nonchalance décontractée et le savoir-faire ancestral du Made In Italy, dont le Gommino est l’épitomé.

C’est ainsi que l’actuel directeur artistique la maison s’est appuyé sur l’artisanat exquis, maîtrisé par les ateliers Tod’s. Les matières chères à la maison de Diego Della Valle se présentent cette fois dans un mélange inédit de teintes et de textures.

« Travailler avec les artisans après le lockdown s’est avéré une source d’inspiration inestimable pour moi. Je voulais que leurs techniques adroites et habiles se ressentent dans la collection, comme une expression de leur humanité » explique Walter Chiapponi.

Les lignes de la collection Tod’s P/E 2021 sont simples — c’est bien le travail du cuir et l’association audacieuse des textures qui élèvent le propos ! D’ailleurs, en parlant de propos, la collection fut introduite au public sous un format non moins inspiré.

Une vidéo de quelques minutes, tournée à la Villa Necchi Campiglio de Milan, qui met en scène des mannequins posant en intérieur. Homme et femme, parmi lesquels Mariacarla Boscono, Karen Elson, Irina Shayk et Paul Hameline. Capturés presque sans maquillage, ils ajoutent plus de naturel encore à cette collection qui se veut nonchalante et spontanée à souhait. « Je voulais qu’ils se sentent réels et accessibles, leur humanité brille de la manière la plus charmante et la plus spontanée » précise Walter Chiapponi.

Leur silhouette distille toute l’approche du cuir et des matières à la Tod’s — des formes faciles et des textures malléables, douces et finalement naturelles. Des proportions légèrement surdimensionnées soulignent la vision contemporaine du confort. Des silhouettes finalement libres et nonchalantes, ainsi teintées de vert émeraude, de tournesol, d’un rose quasi-fané.

Des teintes qui viennent s’associer pour plus de décontraction et d’excentricité — on remarque ainsi les icônes Tod’s se faire plus créatives ! Le mythique mocassin Gommino du P/E 2021 se présente dans une teinte camel presque délavée… Quand il ne s’associe, dans son nouvel imprimé vache, au jaune tournesol d’un pantalon très facile à porter.

L’archive T Timeless ressort pour signer les ceintures ou les sacs de la saison, comme déconstruits par la souplesse de leur matériel.

Une collection Printemps/Eté 2021 finalement très à l’image de la maison Tod’s. Une ligne élégante, douce mais envolée par un artisanat hors pair.