La Bande Web Gucci, Histoire d’une Reconnaissance

Déjà de son vivant, Guccio Gucci avait su faire de sa maison l’apanage d’une certaine élite. Il faut dire que l’essence même du style Gucci procède de l’observation d’un jeune Guccio alors maître d’hôtel dans le prestigieux hôtel Savoy de Londres. C’est là qu’il découvre un monde dont il ignore tout ; celui de la haute bourgeoisie britannique, férue d’aventures et d’équitation. Ainsi, lorsqu’au début des années 1920, il puise une nouvelle fois son inspiration dans l’univers équestre, Guccio Gucci crée cette fois-ci un signe de reconnaissance, sourd mais perceptible – la bande web, ou bande vert-rouge-vert est ainsi née de cette volonté de signer le savoir-faire de la maison, tout en apposant là une griffe reconnaissable entre initiés. Cette bande, le fondateur en extrait les lignes et l’ajustement du contre-sanglon traditionnel. La bande rayée verte et rouge est en effet la combinaison des couleurs de la tradition équestre anglaise… 

            Son décès en 1953 ne fait qu’accélérer le travail sur les points de reconnaissance. Ses quatre fils désormais à la tête de Gucci, la bande web vient orner les pièces avec beaucoup de succès. Très vite, les plus grandes stars de l’époque s’affichent en Gucci… Jackie Kennedy donne son nom à un modèle, le Jackie O. L’écharpe Flora est créée pour Grace Kelly à sa demande. La maison florentine est dès lors une maison internationale. À cela, la bande vert-rouge-vert ne peut qu’ajouter un caractère exclusif. Et celle-ci commence à apparaître de façon plus appuyée sur les sacs et accessoires – sensualité, distinction, contemporanéité, savoir-faire et un style incomparable : la bande web lègue à ces créations toute la philosophie Gucci.

            Aujourd’hui, l’héritage de la maison est revisité par le talentueux Alessandro Michele – une façon romantique et maximaliste d’ancrer la vision du fondateur dans notre modernité. Pour le PDG, Marco Bizzarri, la maison Gucci retrouve ainsi « sa réputation de créativité et sa légitimité dans la mode, plutôt que de s’appuyer sur son glorieux passé. » Et il est vrai que les pièces imaginées par l’actuel directeur artistique revisitent avec brio et aplomb les sceaux même de la maison – en tête, la mythique bande web. Pour l’Automne/Hiver 2018/19, Michele imagine les silhouettes post-humaines des cyborgs à venir – tout naturellement, la griffe absolue de la maison se voit investie sur une veste glitter des plus iconiques ! Comme pour honorer la tradition Gucci, Michele élève ici le signe de reconnaissance des années 50 vers le romantisme et l’hédonisme de la jeunesse actuelle.

 

La Bande Rayée Vert-Rouge-Vert Gucci en Quelques Dates

2017 : Gucci lance une nouvelle collection de montres disruptives où la bande rayée est protagoniste.

2017 : Pour la saison Automne/Hiver 2017-2018, Alessandro Michele pense les accessoires Gucci comme complémentaires en exerçant la conjugaison des icônes de la maison dont la bande vert-rouge-vert avec la toile diamante.

2016 : Gucci fait ses débuts sur Snapchat avec un logo dédié et un compte géré par Jared Leto.

2016 : Alessandro Michele lance une nouvelle collection de montres en plexiglas : la G-Timeless dotée de la bande vert-rouge-vert.

2015 : Gucci étoffe sa ligne Gucci Dive de huit nouveaux modèles déclinés en une multitude de matières et de couleurs

2014 : Gucci lance une nouvelle version de sa bande à rayures.

2013 : Gucci lance la nouvelle montre SYNC pour sa campagne “Chime for Change”, la montre unisexe a été inspirée par les réseaux sociaux.

2012 : Le groupe rayé est protagoniste de la collection de lunettes Printemps/Eté.

2011 : Gucci lance la gamme de vélos Bianchi lors d’une collaboration entre Frida Giannini et la marque Bianchi. En noir ou blanc, le vélo est paré de la célèbre bande vert-rouge-vert.

2011 : Naissance de la citadine Fiat 500 de Gucci en version berline noire et en cabriolet noir ou blanc, la bande vert-rouge-vert rehausse les portières et les ceintures de sécurité.

2010 : Gucci lance le yacht AquaRiva à l’occasion de son 90ème anniversaire, la bande vert-rouge-vert sert de toit en toile.

2010 : La bande devient horizontale sur des sacs de voyage semi-rigides et sur les sacs à bandoulières Gucci Heritage de la collection Automne/Hiver 2010-2011.

2009 : Le motif vert-rouge-vert recouvre les murs de la boutique Gucci Icon-Temporary à New York pour présenter la ligne de baskets créée en série limitée par Frida Giannini et Mark Ronson

2008 : En hommage à sa tradition, Gucci sponsorise la coupe internationale d’équitation Paris Masters.

2008 : La bande vert-rouge-vert apparait dans le magazine Men’s Vogue US.

2008 : Frida Giannini créé pour les Paris Masters, un foulard en édition limitée où l’on retrouve la bande vert-rouge-vert.

2006 : La bande rayée fait son apparition sur les maillots de bain.

1999 : En juin, les maillots de bain à bande vert-rouge-vert font la une du Vogue Russie.

1989 : Apparition des premières montres Gucci affichant la bande rayée.

1989 : Apparition des premières bandes rayées sur le cou et les manches.

1984 : Gucci crée les premières baskets de luxe, le Gucci Tennis 84. La bande rayée est présente et sera rééditée en 2014.

1979 : Gucci conçoit une édition limitée en version blanche noire ou marron de la Cadillac Seville avec les initiales GG en or 24 carats sont placées sur le capot. La bande vert-rouge-vert court autour de la voiture hauteur des roues pour le prix de 30 000 dollars.

Années 1970 : La bande devient rose, jaune, vert pomme, orange et noire sur les accessoires en cuir.

Années 1960 et 1970 : Plusieurs modèles de sacs à main et de sacs de voyage commencent à afficher la bande rayée. Le bleu marine-rouge-bleu marine fait son apparition.

1964 : Première apparition du légendaire Jacky O ‘Bag, si cher à Jacqueline Kennedy. Certains modèles affichent la bande vert-rouge-vert et aujourd’hui l’accessoire est l’une des pièces les plus emblématiques de Gucci.

Années 1960 : John Wayne, Sammy Davis Jr. et bien d’autres personnalités du show-biz américain deviennent des clients de Gucci. Ils deviennent fous pour les mocassins de Gucci avec les collections de chevaux et de bagages avec la bande rayée.

1950 : La bande rayée commence à apparaître sur les sacs et accessoires. Le sac de toile est l’un des sacs « it » de la décennie.

Années 1950 : Au début de la décennie, la famille Gucci adopte la bande vert-rouge-vert – la bande web – comme emblème de la marque avec le double GG, le cheval et le motif Diamond.

1921 : Guccio Gucci revient à Florence et commence sa propre fabrication de cuir. Depuis le début, il est spécialisé dans les vêtements d’équitation et la ceinture verte-rouge-verte est utilisée dans ses produits

1900 : Guccio Gucci travaille comme porteur à l’hôtel Savoy à Londres. Il y observe les habitudes et le style des aristocrates anglais. La bande rayée verte et rouge, combinaison typique des couleurs de la tradition équestre anglaise est utilisée pour la ceinture située sous le ventre du cheval afin de tenir la selle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *