Hippodrome De Deauville-La Touques, Lieu D’Élégance

Inauguré à l’aube de la Belle Epoque, l’hippodrome de Deauville-La Touques est ce lieu d’excellence et d’élégance, où se presse le gratin, et ce depuis son ouverture. 

L’Hippodrome De Deauville-La Touques, Epicentre De La Vie Mondaine

 Si on lui doit déjà la fondation même de la ville de Deauville, c’est encore au Duc de Morny que l’on doit l’initiative de son hippodrome. 

L’Hippodrome de Deauville, Sport Et Luxe En Goguette 

L’hippodrome de Deauville-La Touques fut inauguré en 1863, mais son implantation dans l’urbanisme de la ville tient lieu de la destinée même de la station. En fait, dès l’élaboration du plan d’urbanisme de Deauville par le Duc de Morny, il est convenu que l’hippodrome tiendra une place de choix. 
C’est qu’à l’époque du Second Empire, les hippodromes tiennent lieu d’épicentre de la vie mondaine et politique. Quelques deux siècles plus tard, l’attrait pour ces courses équestres ne s’est pas démenti. 

Ainsi, les deux journées d’inauguration qui se sont tenues en Août 1863 ont comme donné le ton de l’avenir de ce lieu où sport et luxe entrent en goguette. Les 14 et 15 Août donc, se présente autour du Duc de Morny une foule considérable, composée des personnalités les plus en vue de l’époque. Les cocottes sont là… Emilienne d’Alençon, Liane de Pougy… Les personnalités politiques aussi; pour voir se tenir les six premières course de l’histoire d’un hippodrome devenu une icône du genre ! 

En 1871, on crée alors le Grand Prix de Deauville. En 1890, on l’agrandit autour de ses 70 hectares avec un pavillon des balances — taillé dans un style néo-normand des plus charmant. Toujours visible aujourd’hui, il marque la filiation avec cet héritage ô combien élégant. 

 En 1913, l’hippodrome va plus loin et se dote d’une piste en ligne droite — c’est ici que se courent les meilleures épreuves deauvillaises. Et ce n’est pas tout. 

Il y a une petite dizaine d’années, l’hippodrome de Deauville–La Touques fut le premier au monde à se doter d’une piste en sable fibré — faisant ainsi de lui le premier hippodrome quatre saisons. Et que de beaux prix y sont désormais disputés ! 

Le prix Rothschild, Maurice de Gheest, Jacques Le Marois, Morny, Jean Romanet, et le désormais mythique Grand Prix de Deauville… Autant d’évènements mondains et culturels qui placent Deauville comme l’épicentre de la vie élégante et sportive.

 Une vie à l’image d’une ville qui n’a cessé d’étendre son rayonnement pour atteindre le statut d’icône équestre. Car, à bien y regarder, nombre d’histoires liant l’élite des cavaliers et la clientèle internationale, que l’on parle de luxe et de mode, se sont écrites dans cet hippodrome. 

A commencer par celle de Coco Chanel, et de Arthur dit Boy Capel. Ou encore l’éternelle alliée du cheval et du luxe… La maison Hermès.