Le Sénéquier, Emblème De Saint-Tropez

Un rouge iconique, des délices typiques, et un point d’observation sur la faune Tropézienne et ses curiosités — le Sénéquier est l’emblème de Saint-Tropez, depuis 1887 !

Si la légende de Saint-Tropez est toujours d’une telle actualité, c’est que tout ce qui la compose est le fruit de rencontres authentiques. A commencer par l’histoire du Sénéquier. 

1887. Au moment où Maupassant ou Paul Signac découvrent Saint-Tropez pour en chanter les louanges, le Sénéquier est fondé par un couple de boulanger-pâtissier, Martin et Marie Sénéquier. Et leur délice si particulier ne tarde à attirer à eux les grands artistes. 

Le Sénéquier, Nougat Iconique 

Car avant d’être la terrasse clé pour nombre d’artistes pouvant observer leur contemporain sans être vraiment reconnus, Le Sénéquier c’est d’abord un lieu de gourmandise. La spécialité? 

Le nougat mou, dit Nougat Sénéquier.  Une recette inchangée depuis près de 130 ans, et un secret très bien gardé… Composée par Martin Jacquemin-Sénéquier, le fondateur, la formule secrète du nougat qui a ravi les palais les plus exigeants est transmise comme un bien sacré. 

On parle d’amandes d’Espagne, de pistaches de Sicile et de miel de Provence… Mais on sait peu de choses de plus. 

D’abord confiée à son fils Aristide, c’est lui qui forma les artisans travaillant à la composition du nougat Sénéquier. Et c’est toujours dans ce que l’on nomme le labo, adjacent au Sénéquier, que l’on concocte ce nougat blanc iconique. 

Sur son emballage reconnaissable entre tous, le rouge et le bleu qui font écho aux deux récompenses obtenues par ce nougat très différent. La « Médaille d’argent Poitiers 1889 » et la « Médaille d’argent Bordeaux 1897. »

Alors pourquoi changer une recette qui a conquis Colette? Elle qui adorait le nougat Sénéquier… Et sa terrasse ! 

Le Sénéquier, La Terrasse De Saint-Trop’

L’histoire de la terrasse la plus courue de Saint-Tropez s’écrit en 1930. Face au succès rencontré par la pâtisserie Sénéquier – on parle de ce nougat blanc dans le monde entier – la seconde génération Sénéquier décide d’installer un café et une terrasse à côté de la pâtisserie. 

Bien avant la frénésie des terrasses, celle du Sénéquier est bien l’une des premières à Saint-Tropez. Et l’on s’y presse déjà. 

Parce que la terrasse du Sénéquier offre une vue imprenable sur le port, les yachts, et… Une promenade par laquelle tous le monde passe. Un point d’observation idéal pour nombre d’artistes. Les germanopratins en tête ! 

Scène éternelle de la French Riviera où l’humanité se révèle autrement, la terrasse du Sénéquier est une pièce de théâtre à ciel ouvert. 

Là encore, c’est le normal de Saint-Tropez qui se révèle — des icônes internationales ont bien forgé le mythe du Sénéquier, mais il est parfaitement normal de les côtoyer ici. 

Evidemment, c’est une fois encore la tornade Brigitte Bardot qui amena dans son sillon une popularité sans pareille au Sénéquier. Elle s’y attablait souvent. Mais avant elle, on a vu: Matisse, Colette, Cocteau, Boris Vian, Picasso et tant d’autres ! Seulement, Brigitte Bardot a fait de ce rouge vif l’emblème de Saint-Tropez

Gastronomie, spectacle, artistes en goguette… On y sirote aussi une autre spécialité de la maison, le Café glacé Sénéquier… En dévorant une tarte Tropézienne dont l’histoire résume beaucoup du mythe Sénéquier. 

Car si c’est aujourd’hui au Sénéquier que l’on se rend pour goûter à la tarte tropézienne, celle-ci n’a pas été créée ici… C’est au pâtissier polonais Alexandre Micka que l’on doit son procédé; breveté le 18 août 1972. 

Alexandre Micka a ainsi importé de Pologne la recette d’un gâteau brioché à la crème de sa grand-mère. En 1955, pour le tournage de ‘Et Dieu… Créa la Femme’ de Roger Vadim, c’est à lui que l’on confie les collations pour toute l’équipe du film. Brigitte Bardot adore sa tarte, et lui suggère alors de l’appeler ‘tarte de Saint-Tropez’. Le pâtissier, lui, préfère ‘tarte tropézienne’…

Le nom est trouvé. Et c’est une fois encore le Sénéquier qui propulse la gourmandise au rang de must-try. Avant cela, les Tropéziens avaient déjà pris l’habitude de venir au Sénéquier pour se satisfaire des spécialités de la maison. Avec la tarte Tropézienne, c’est une spécialité de plus qui concourt à la réputation de Saint-Tropez. 

Ça, la bienveillance et l’esprit bon enfant de ses habitants. D’ailleurs, sur la terrasse du Sénéquier, on se fréquente, on est là pour voir et être vu. Kate Moss ou Jacques Chirac, c’est à voir. Le dernier, en tout cas, avait une tendresse particulière pour la terrasse du Sénéquier: « Il aimait venir chez Sénéquier parce qu’il aimait le monde qui côtoyait le lieu c’est vrai, mais il aimait aussi le peuple qui traversait, qui le reconnaissait, et c’est là que commençait une grande histoire d’amour avec les français » précisait en 2019 la directrice du restaurant, Chloé Boullet. C’est en peu de mots l’âme même du Sénéquier ! 

La Mixologie Au Cheval Blanc St-Tropez

Le palace qui a pris lieu et place dans l’ancienne Résidence de la Pinède de Saint-Tropez est un ravissement total pour les hôtes de goût. La mixologie y est exercée avec beaucoup d’élégance.

La Haute Mixologie A Cheval Blanc St-Tropez

L’Art De L’Assemblage Confié à Des Ambassadeurs

A Cheval Blanc St-Tropez, tout n’est que beauté, élégance et raffinement. Dans une pinède centenaire le nouveau lieu, signé du savoir-recevoir de la ligne hôtelière du groupe LVMH, offre un cadre idyllique à l’évasion, et au bien-être. En lieu et place de la Résidence de la Pinède de Saint-Tropez, cet écrin de savoir-vivre et de bon goût se pense comme une expérience totale.

Ainsi la beauté ici est l’affaire de la maison Guerlain, dans un spa splendide qui lui est entièrement dédié. La restauration est, elle, l’affaire du Chef Arnaud Donckele… Et de son restaurant La Vague d’Or — 3 étoiles au MICHELIN, et une cuisine composée comme une ode à la Méditerranée, la Provence et les icônes culinaires de Saint-Tropez.

Ne restait ainsi à Cheval Blanc St-Tropez qu’à penser un exquis plaisir en harmonie avec cette vision culinaire du Chef Arnaud Donckele — le cocktail, ou l’art d’assembler les plus précieux champagnes et liqueurs. Et au coeur de ce savoir-faire duquel on se délecte au bar du palace, on trouve évidemment la mixologie.

Cheval Blanc St-Tropez a ainsi confié à des Ambassadeurs la savante tâche de constituer la carte de son bar. Autour d’une mixologie maîtrisée, les Ambassadeurs ont ainsi créé des cocktails innovants, en utilisant des ingrédients uniques, faits maison ou historiques pour le village de Saint-Tropez.

 Le but est aussi limpide que fabuleux: créer des goûts inédits, quand on ne revisite pas les classiques de la cocktailerie.

La Mixologie Façon Cheval Blanc St-Tropez

Les Ambassadeurs Cheval Blanc St-Tropez ont ainsi exploré de nouveaux profils de saveurs en s’appuyant sur les meilleurs spiritueux et produits. Une passion pour le goût et une dévotion au sublime que Cheval Blanc porte en lui… Les mixologues de la maison concoctent des gouttes de soleil et des bouchées légères pour sublimer la journée, du matin au soir.

Si les cocktails à Cheval Blanc St-Tropez sont si solaires, c’est qu’on les dresse dans un mix de haut-design et de haute-mixologie. Il en résulte des cocktails plus fantastiques encore !

Dans ce bar intimiste, la carte fut ainsi dressée en trois actes.

L’Acte I, baptisé ‘An Effervescent Interlude’, un intermède effervescent, propose notamment le cocktail La Dolce Vita. Un subtil mariage de limoncello, de liqueur de marasquin et d’ananas. Un esprit typiquement italien, complété par le champagne Moët & Chandon et surmonté d’une meringue flammée… Aussi poétique que succulent.

L’Acte II, lui, porte sur ‘A Melody of Creation’, autrement dit la douce musique que peut inspirer la mixologie. Ici, le cocktail clé se nomme L’Épicurien. C’est une harmonie de toutes les saveurs que le Chef Arnaud Donckele adore. A commencer par un Monkey 47 sloe gin, des notes fraîches de fruits rouges et de prunelles sauvages. Vient ensuite le parfum surprenant d’un citron vert kaffir dans un jus de canneberge, et enfin la douceur d’une liqueur de litchi… Le tout ponctué du bien-être que l’aloe vera et ses vertus rafraîchissantes apportent !

Et parce que la mixologie va plus loin que l’arrangement de liqueurs et autres champagnes sacrés, Cheval Blanc St-Tropez sublime aussi les cocktails sans alcool. C’est l’acte Acte III de cette carte renversante de goûts subtils.

Car c’est finalement l’ADN même du palace Cheval Blanc St-Tropez — offrir une bulle de sophistication totale où l’alchimie opère sur les cinq sens. Notamment à partir de ses deux restaurants et du bar dont les recettes et les goûts furent pensés en complète communion. Le tout dans un intérieur chic et inspiré, réalisé par Jean-Michel Wilmotte.

La Vague d’Or Au Cheval Blanc St-Tropez, Le Firmament De La Gastronomie

Avec ses trois étoiles au MICHELIN, la Vague d’Or figure le firmament de la gastronomie — et c’est à la sublime maison Cheval Blanc St-Tropez que le restaurant vient désormais s’associer.

La Vague d’Or Cheval Blanc St-Tropez

Si Cheval Blanc St-Tropez compte deux restaurants – La Terrasse pour les délices de l’instant, et la Vague d’Or, c’est bien ce-dernier qui figure la vision gastronomique du nouveau lieu signé de l’enchantement Cheval Blanc.

Lové dans une pinède centenaire, Cheval Blanc St-Tropez signe tout le savoir-recevoir digne de la ligne hôtelière du groupe LVMH — la quiétude et le parfum envoûtant de la Méditerranée en plus !

Car c’est bien avec la volonté de rencontrer et d’épouser l’environnement local, ces us et coutumes, que Cheval Blanc St-Tropez a installé ici son impeccable service. Ici, au coeur de ce qui fut jusqu’alors La Résidence de La Pinède. Si l’histoire du Cheval Blanc St-Tropez se détaille ici, celle de son écrin gastronomique se livre dans ces lignes.

La Vague d’Or, ce trois étoiles au MICHELIN, ouvre bien vers le firmament de la gastronomie.  C’est à la nuit tombée, quand le bleu du ciel de la Côté d’Azur se pare de son manteau profond et captivant, que les sens sont sur le point de s’émerveiller… au coeur de la pinède du Cheval Blanc St-Tropez.

A La Vague d’Or, on travaille l’extraordinaire terroir provençal autour d’ingrédients uniques et étonnants. Récoltes sauvages, recettes saisonnières et trésors oubliés mais collectés ici auprès des derniers pêcheurs Tropéziens… La cuisine à la Vague d’Or respecte le plus beau des jardins culinaires, le Jardin de La Piboule, pour le mener vers les cimes du goût.

En cuisine, c’est bien le talentueux Chef de La Vague d’Or, Arnaud Donckele, qui en pose les standards. Et il est toujours à la recherche du lien authentique et sincère entre nature et art de la gastronomie. Créative et élégante, espiègle et raffinée, la cuisine du Chef Arnaud Donckele figure la transcendance qui mène aux trois étoiles du MICHELIN. « Une cuisine remarquable, valant le voyage » comme le précise le guide.

Et ces trois étoiles ci, Arnaud Donckele et son équipe sont allés les décrocher au gré d’une approche et d’un travail époustouflant.

Arnaud Donckele, Une Autre Vision De la Gastronomie

Car pour Arnaud Donckele il s’agissait bien d’introduire ici une autre vision de la gastronomie. Cette vision avait déjà convaincu Alain Ducasse qui, en 2004, le recommande auprès de Jean-Claude Delion… Nul autre que le propriétaire de La Résidence de la Pinède — l’ancêtre de Cheval Blanc St-Tropez.

C’est ainsi qu’Arnaud Donckele arrive aux commandes de La Vague d’Or, en 2004 —  le restaurant possède alors une étoile au guide MICHELIN. La deuxième étoile arrive en 2010, et en 2013, c’est la consécration. La troisième étoile de ce restaurant au luxe discret mais savoureux a récompensé une approche différente de la gastronomie d’Arnaud Donckele, et celle du Chef pâtissier Florent Manini.

Jacques Bailly, le patron du guide MICHELIN, disait justement au sujet d’Arnaud Donckele: « Dans le monde de la cuisine, on va trouver plein de formats – les orthodoxes, les rigoureux, les précis, les hyper-créatifs – et puis il y a ce que j’appelle la poésie. Chez Arnaud Donckele, on est dans l’essence même du goût auquel tout le monde adhère. »

Ce que vise Arnaud Donckele, c’est avant tout le plaisir. Le plaisir donné à ses hôtes… Et aller décrocher ces trois étoiles passait aussi par l’art de la table, et par celui de recevoir.

« L’expérience exceptionnelle, c’est faire une table pour faire plaisir à nos hôtes. Comme s’il s’agissait des gens de votre propre famille. L’art de bien recevoir comme si nous recevions nos proches; cela passe par l’art de la table » précise le chef de table Thierry di Tullio. C’est cela, l’âme de cette maison Cheval Blanc.

A La Vague d’Or, le chef de table Thierry di Tullio manie ainsi le subjonctif avec brio — il présente les plats du chef avec poésie. Dans la porcelaine ou la verrerie de haute volée, on cherche à toucher les hôtes — l’idée? Que ces hôtes de qualité se sentent comme s’ils venaient dîner chez un proche. « Et nous on les transporte, on les accompagne et on leur prépare une soirée avec notre table… Une table c’est de l’échange et de l’amour dans le service; on recherche une forme de joie, de simplicité, de sincérité — c’est un état plus qu’un métier » précise encore le chef de table Thierry di Tullio.

Ce qu’accomplit La Vague d’Or, c’est parvenir à composer des mets comme une ode à cette Provence — tout en entrant en résonance avec les personnes en face d’eux.

Dans cette maison au charme renversant, entourée de pins et face à la mer, le Chef Arnaud Donckele orchestre donc un hommage sincère à la Méditerranée, et au village de Saint-Tropez. Des accords exaltants entre délices offerts par la Mer et spécialité des terres locales — parfois surprenantes !

Son plat signature est « le Chopin de liche façon Victor Petit » — un plat inspiré d’une rencontre avec un pêcheur qui lui a fait goûter ce poisson dans un sandwich. Arnaud Donckele, lui, l’a sublimé en le combinant à une autre recette — celle d’une salade inventée par un journaliste et critique gastronomique d’avant-guerre. Les sauces sont aussi un élément fort de l’identité culinaire d’Arnaud Donckele. Mais pas que…

Les légumes de Cogolin, l’huile d’olive de Gassin, le safran de La Môle, les yaourts de Trets, les fromages de chèvre de Collobrières, la tome de Châteaudouble… Fulgurante et dressée de manière très picturale, la cuisine du Chef Arnaud Donckele est un régal des sens; une flopée d’émotions.

Servie en symbiose avec l’approche du chef de salle, Thierry di Tullio — La Vague d’Or repose sur un savoir-recevoir hors norme… Il est alors normal de voir tant de reconnaissance reçue de la part des hôtes et des pairs du milieu.

Récompensé par trois étoiles au Guide MICHELIN donc, mais aussi 5 toques et la note de 19/20 par le Gault et Millau… qui a désigné le Chef Arnaud Donckele Chef de l’année en 2019. Elu, encore, meilleur Chef du monde après un vote de ses pairs, fin 2018.

Une cuisine exaltante et une autre vision de la gastronomie qui a convaincu Bernard Arnault de confier les destinées de la table du futur Cheval Blanc Paris, à la Samaritaine, au Chef Arnaud Donckele !

Cheval Blanc St-Tropez: Le Spa Cheval Blanc Signé Guerlain

A St-Tropez, le palace Cheval Blanc fait rayonner l’expertise Guerlain — au Spa Cheval Blanc par Guerlain, on procure des soins expressément taillés pour le village le plus iconique au monde.

Lorsque deux icônes du savoir-faire à la Française s’associent autour d’un écrin spécifiquement dédié à la beauté, le résultat ne pouvait que poser de nouveaux standards du luxe. La Maison Cheval Blanc St-Tropez s’est ainsi associé à la maison Guerlain pour orchestrer des soins d’une extrême précision.

Guerlain au Cheval Blanc St-Tropez

Au coeur de ce nouveau lieu dédié à sublimer l’héritage de St-Tropez – le lieu fut inauguré en 2019 – c’est bien tout le savoir-faire Guerlain qui se distille dans des soins qui allient fraîcheur et expertise.

Il faut dire que la maison Guerlain s’y connait en matière de beauté. Fondée en 1828, Guerlain a fait sienne les valeurs d’un luxe savant. Les abeilles, grigri de Guerlain, témoignent elles-mêmes de cette filiation — les abeilles de Guerlain sont des abeilles impériales. Le signe de la maison est bien ici un clin d’oeil à l’une de ces plus fidèles cliente — l’Impératrice Eugénie.

C’est pourquoi au Spa Cheval Blanc de St-Tropez par Guerlain, on est d’abord accueilli par la cave à parfums Guerlain. Ici trône en majesté le flacon iconique de la maison, décliné en une myriade de senteurs aux couleurs chatoyantes !

Ce flacon témoigne là encore de cette filiation impériale, puisque le verrier Pochet & du Courval l’avait en fait pensé pour l’Impératrice Eugénie, à l’occasion de son mariage avec l’Empereur Napoléon III en 1853… 69 abeilles dorées à la main viennent symboliser l’empire et les nombreuses batailles menées !

Ces abeilles désormais veillent sur la vigueur des créations Guerlain ! Et comme c’est le cas pour tous les hôtels Cheval Blanc, Guerlain a concocté une senteur dédiée à la singularité du lieu. A Cheval Blanc St-Tropez, le nez  Guerlain, Thierry Wasser s’est inspiré de l’atmosphère paisible et chantante de la Méditerranée pour composer une fragrance signature. Elle se nomme ‘Riviera Chic’.

Une senteur qui nous embaume dès la porte franchie — des notes fraîches et amères qui se mêlent aux parfums des feuilles de figuier et citrus… En son coeur, les notes boisées de la pinède se développent pour s’essouffler sur une touche jasminée et une légère brise iodée.

« Durant notre tendre enfance, nous ne pouvons nous mentir. Alors, la franchise de notre innocence et de nos instincts nous permet, jusqu’à nos 7 ans, de créer sans nous en rendre compte notre répertoire olfactif. La pureté de nos sens laisse les voyages olfactifs nous guider dans un univers où chaque senteur créer une émotion, un souvenir. L’odeur fusionnelle et rassurante d’une peau maternelle, la fraîcheur folle de l’herbe coupée les dimanche après-midi, les sous bois musquée et mystérieux lors de cueillette aux champignons…

La complexité de l’adulte souhaite maîtriser tout ce qui pourrait être instinctif, obligeant alors émotion, sensation a être sage. Lors d’une découverte parfum avec nos hôtes, la relaxation de l’être est primordiale. En berçant avec notre voix, avec la douceur du phrasé, nous laissons alors nos barrières se gommer, nous prenons le temps d’être nous même. Alors, l’émotion peut renaître! La puissance d’un parfum Guerlain peut nous renvoyer à l’authenticité d’un souvenir. Cet instant de partage est magique et très privilégié! » confie ainsi Audrey Courvoisier, la responsable du Spa Cheval Blanc

L’amour des belles fragrances vous accompagne ainsi lors des soins imaginés sur-mesure —  pour femme, et pour homme aussi ! Ici on pense la beauté dans son sens le plus naturelle. Et on sublime ce qui existe déjà dans la nature, aidé par une compréhension des dernières avancées en matière de rituels de beauté.

Les Soins Au Spa Cheval Blanc St-Tropez 

Au Spa Cheval Blanc de Saint-Tropez, des artistes facialistes s’appliquent ainsi à prodiguer des soins épatants. L’un se nomme ‘Le Dandy de Saint-Tropez’. 50 minutes d’un soin spécialement développé pour Cheval Blanc St-Tropez — une chorégraphie exclusive réalisée par trois experts beauté… Une expérience cette fois dédiée aux hommes !

Rare sont en effet les soins beauté conjugués au masculin. Mais pas à Cheval Blanc St-Tropez. Ici on propose une expérience pour les hommes en quête de bien-être et d’élégance — un moment sublime de détente qui se décompose autour d’un soin du visage conçu selon les besoins des hommes, une manucure et une pédicure. Une transformation holistique pour un bien-être durable en somme !

Le Spa Cheval Blanc de Saint-Tropez a une myriade de soins à offrir…

A Cheval Blanc St-Tropez, la beauté est aussi une affaire de quiétude. Ainsi, on pense le rituel comme une contextualisation — un passage au jardin zen avant de recevoir un massage beauté…

Le salon Orchidée, par exemple, est spécifiquement pensé pour recevoir des soins en couple. Dans ce havre de paix conçu pour deux, chaque soin est orchestré comme une chorégraphie en plusieurs actes.

Enfin, c’est au Boudoir Coiffure que l’on égaie et anime le cheveux travaillé par le soleil tropézien et la mer Méditerranée… Là encore, c’est suivant les besoins de chacun que l’artiste coiffeur imagine ses soins ! Tantôt réparateurs avec les rituels tokio gorgés de kératine, tantôt détoxifiants avec les soins Nathalie Tuils aux argiles !

C’est finalement un voyage sensoriel que propose le Spa Cheval Blanc St-Tropez — un voyage des sens qui mène allègrement vers la joie de vivre… Aidé par une nature environnante où la pinède centenaire trône comme par enchantement.

Cheval Blanc St-Tropez, Un Design Iconique Signé Jean-Michel Wilmotte

Cheval Blanc St-Tropez a fait appel à l’iconique architecte d’intérieur, Jean-Michel Wilmotte pour réhabiliter Résidence de La Pinède — et le résultat brille d’un chic très Tropézien!

Si les 30 chambres au style Tropézien qui font le charme et le confort du Cheval Blanc St-Tropez sont le travail de l’architecte François Vieillecroze, c’est à Jean-Michel Wilmotte que l’on doit leur décoration très inspirée !

Pour réhabiliter La Résidence de La Pinède, il a une nouvelle fois travaillé autour de son concept phare — la greffe architecturale. Et dans le résultat tient toute l’élégance de la continuité.

Cheval Blanc St-Tropez: Un Design Au Charme Fou

La Greffe Architecturale

Depuis 1975 qu’il exerce ses talents d’architecte au sein de son agence Wilmotte & Associés, Jean-Michel Wilmotte a su initier une approche différente de l’architecture. Qu’il s’agisse pour lui de créer un auditorium sous la halle Freyssinet de la Station F, de reconstituer en charpente métallique le grand comble cistercien du Collège des Bernardins… Ou encore lorsqu’il travaille à la réfection de l’Aile Richelieu du Louvre. Jean-Michel Wilmotte revisite et requalifie le patrimoine avec un vocabulaire contemporain — avant tout, il a la volonté de préserver la nature et l’environnement du dit-lieu. Une greffe plutôt qu’un remplacement; un travail en continuité plutôt qu’une démolition…

La greffe architecturale comme opérée par Jean-Michel Wilmotte permet ainsi à des monuments grandiloquents d’entrer sans mal dans le présent. Une synergie entre le patrimoine et l’architecture contemporaine en somme. C’est ainsi que Jean-Michel Wilmotte a aussi cherché à valoriser le savoir-faire artisanal et l’environnement naturel dans lequel La Résidence de La Pinède était plongée depuis près de 100 ans.

Jean-Michel Wilmotte Pour Cheval Blanc St-Tropez: Le Fil Rouge Roger Capron

Acquise en 2016 par le groupe LVMH, La Résidence de La Pinède a ainsi connu trois années de travaux avant de réouvrir, à l’été 2019, sous le nom de Cheval Blanc St-Tropez.

Trois années de travaux donc, où une fantasque découverte a très vite figuré le fil rouge à suivre. Car c’est bien lors de travaux préliminaires que s’est révélée une fresque oubliée du génie céramiste que fut Roger Capron. Lui qui, aux côtés de Picasso, a su donner à l’art de la céramique une approche plus décomplexée.

« Pour que ce lieu d’exception, baigné par la Méditerranée, exprime toute sa magie et résonne avec notre époque, nous allons valoriser l’existant avec une approche contemporaine, articulée autour du rapport à la nature, de matériaux nobles et, bien sûr, des œuvres de Roger Capron. Une composition d’une grande pureté, chaleureuse et extrêmement raffinée, qui incarne pleinement le concept de La Résidence de la Pinède » détaillait ainsi Jean-Michel Wilmotte.

Cette composition céramique fut réalisée à la demande du propriétaire des lieux de l’époque, dans les années 50, après que la vague Brigitte Bardot lui inspira une nouvelle vocation pour son hôtel. Roger Capron lui dessina ainsi une fresque en céramique dans les tons ocre et chaud. A cela, Jean-Michel Wilmotte a associé un bleu Riviera — un bleu si particulier que Cheval Blanc St-Tropez en a fait sa signature graphique. Un bleu Riviera qui se distille ainsi au détour des chambres du palace, et ses espaces au charme fou !

Le dernier né des palaces Cheval Blanc est d’ailleurs une sorte d’hommage vivant à Roger Capron. Vibrant ainsi autour d’un mobilier et de céramiques, de tableaux et de textiles reprenant l’espièglerie graphique de Roger Capron… Et il y a mieux.

Disparu en 2006, Roger Capron a laissé derrière lui nombre de dessins et esquisses inédits. En contactant son épouse et héritière, Jean-Michel Wilmotte a ainsi pu utiliser certains de ces dessins et esquisses sur les meubles ou les tapis mêmes du palace Cheval Blanc St-Tropez.

Les ateliers de Jean-Michel Wilmotte ont aussi spécialement conçu une partie du mobilier autour de ce fil rouge éminemment inspiré ! Mais c’est aussi dans un soucis de faire écho à la magnificence de la nature qui environne le Cheval Blanc St-Tropez que l’on sent la patte Jean-Michel Wilmotte.

Ici où la pinède centenaire ombrage et embaume un lieu hors du temps, c’est bien le sublime du Golfe de Saint-Tropez qui ravive et fait chavirer le coeur et l’esprit. Une vue inouïe et la lumière de la Riviera qui vient habiller jusque l’intérieur du Cheval Blanc St-Tropez…

Jean-Michel Wilmotte, en prenant soin d’injecter l’art de vivre propre aux maisons Cheval Blanc, a ainsi distillé les teintes Méditerranéennes, et notamment la paisible lumière, autour de teintes vives et épurées… Et des matériaux chauds. Traitée au naturel, à l’instar de la pierre chant-doré ocre clair et du bois, la lumière solaire se répand dans des volumes généreux qui font chavirer les sens.

Le résultat est remarquable tant tout n’est que sophistication  — Cheval Blanc St-Tropez a réussi le dialogue entre les époques et les vocations du lieu.

Un lieu où l’excellence tient lieu d’une vision esthétique — un lieu enchanteur où Jean-Michel Wilmotte a pensé le palace comme un lieu serein tant il déborde de beauté !

Justement, la beauté ici est orchestrée par Guerlain pour le Spa Cheval Blanc. Un spa de 350 m2 directement relié à l’entrée de la Maison par un escalier de verre… Un espace qui révèle, là encore, un travail inédit autour de la lumière et de la mer.

Une expérience de bien-être total qui porte l’art de vivre en triomphe  — une explosion de quiétude magistralement portée par le décor imaginé par Jean-Michel Wilmotte… qui se conclue sur le palais par la cuisine non moins créative et remarquable du Chef Arnaud Donckele à La Vague d’Or. Trois étoiles MICHELIN qui attestent de la prestance de ce lieu hors du monde !


Cheval Blanc St-Tropez, Nouvelle Icône Tropézienne

Inauguré il y a un peu plus d’un an, Cheval Blanc St-Tropez s’est érigé en lieu et place de la Résidence de la Pinède — un palace comme une ode à l’harmonie des lieux avec la nature environnante.

La Résidence De La Pinède, Icône Provençale

Si la famille Cheval Blanc est connue pour avoir remis au goût du jour nombre de destinations iconiques, c’est qu’il y règne une approche très élégante. Dans la ligne Cheval Blanc, et ce depuis le premier inauguré à Courchevel en 2006, on aime à respecter la nature et la tradition des lieux extraordinaires que l’on reprend.

C’est ainsi que le dernier né de la famille, Cheval Blanc St-Tropez, a repris une ancienne maison provençale, familiale. Car c’est bien niché au coeur de l’icône provençale qu’est l’ancienne Résidence de la Pinède que se distille désormais tout l’art de recevoir digne de Cheval Blanc.

Et l’histoire de cette résidence s’est écrite sous les hospices de l’art et de l’élégance tournée vers la nature. Erigée dans les années 1930, la Résidence de la Pinède fait face à la mer Méditerranée — lovée dans un ancien champ d’oliviers et un parc de pins centenaires. On le devine, la vue est inouïe; l’atmosphère encore plus divine avec ces parfums provençaux.

Ainsi, en 1936, Monsieur Michel, le propriétaire de ce paradis entre verdure luxuriante, mer et terre, a choisi de confier sa demeure au Chef Galier. Le gastronome et ami de la famille conserve alors tout de l’endroit, mais décide à son tour de lui offrir une autre vocation.

C’est là qu’il transforme le lieu pour qu’il devienne la Résidence de la Pinède — une auberge axée sur les délices gastronomiques d’une région ô combien fantasmée.

Mais voilà que la tornade BB va souffler un vent nouveau sur le Saint-Tropez discret et familial. En 1956, le phénomène culturel est tel autour du film ‘Et Dieu… Créa la Femme’ de Roger Vadim que les foules, bientôt, vont littéralement déferler sur la Côté d’Azur. Dans leur giron, c’est Saint-Tropez et rien d’autre !

Il faut dire que le mythe est de taille — village favori des peintres, terre d’accueil du swing de Saint-Germain-Des-Près… Tout cela se raconte ici.

L’effet Saint-Tropez met alors le propriétaire de la demeure sur une nouvelle idée — celle de transformer l’auberge en hôtel. Monsieur Michel va alors faire appel à des artistes de la région. Et lorsque l’on sait que Matisse ou Picasso aimaient particulièrement Saint-Tropez, ce n’est pas un hasard de découvrir que l’un des artistes appelés à en revisiter le décor soit… Roger Capron.

En 1968, il est en effet sollicité pour rénover la demeure — les céramiques de Roger Capron, proche de Picasso, capturent tout de l’esprit bon enfant, de la gaieté et des espiègleries propres à Saint-Tropez. Ses céramiques parsèment alors l’endroit, ça et là, d’une touche toute iconique !

Mais voilà, le temps passe, et l’on oublie Roger Capron, la résidence et… un peu de l’âme de Saint-Tropez. En 2008, et c’est l’équipe du Cheval Blanc qui le raconte le mieux…

« En 2008, un matin pluvieux au cœur de l’hiver, un collectionneur parisien frappe à la porte de la maison à la recherche des œuvres disparues de l’artiste. A l’aide d’une photo ancienne, une fresque solaire est retrouvée derrière un mur. Originale, intacte, après de longues décennies protégée par le panneau. »

Car voilà bien la mission que s’est confié Cheval Blanc — celui de sublimer ce qui a été oublié. Comme une filiation, le symbole du Cheval Blanc St-Tropez reprend cette fresque iconique imaginée par Roger Capron.

Rénové durant quelques années, voici enfin venu l’été 2019 et l’inauguration du Cheval Blanc St-Tropez… C’est l’architecte tropézien Francois Vieillecroze qui a mené le dialogue. Cherchant à respecter l’âme de cette résidence hors du commun .

Aux manettes pour son décor intérieur, Jean-Michel Wilmotte — et il s’est largement inspiré de cette fresque !

Le Cheval Blanc Saint-Tropez, L’Elégance Dans La Continuité

Confiée à Jean-Michel Wilmotte donc, la décoration intérieure de la Résidence de la Pinède s’est faite dans l’élégance de la continuité… Jusqu’à devenir le Cheval Blanc St-Tropez !

Le coeur du Cheval Blanc St-Tropez bat ainsi autour de matières brutes. Les murs se taillent dans de fines lamelles de bois, assemblées une à une à la main — du bois de chêne dont les nervures ont volontairement été laissée visibles. Une façon de révérer la beauté de la nature environnant cette superbe bâtisse.

30 chambres et suites seulement, avec terrasse ou large balcon… Nichées au coeur du parc sensationnel de la Pinède — une vue sur le Golfe à littéralement couper le souple… Une vue sur l’infini du ciel… Tout ici n’est que volupté, raffinement. L’art de recevoir à la Française en somme.

Dans ce palace aux allures mirifiques, on tient à rendre hommage à l’histoire provençale du lieu. C’est par exemple l’ancien moulin à huile qui abrite les chambres 001 et 101.

C’est encore le bleu Rivera — véritable colorama du Cheval Blanc St-Tropez. Ici il se fait vif ou profond; captant la lumière pour la renvoyer de façon plus éclatante encore.

Jean-Michel Wilmotte a bien cherché à distiller ici tout le charme et le confort d’un endroit où tout n’est que savoir-vivre et perfection séduisante.

Ce n’est évidemment pas tout. Car les bulles de sophistication que sont les Cheval Blanc se lisent dans les détails. Ici, ce sont des citations extraites de L’Odyssée, gravées sur verre, qui figurent un peu plus cet écrin de tranquillité ouvert sur la mer.

© Richard Haughton

Un écrin où l’on peut aussi goûter aux cimes de la gastronomie. La Vague d’Or, le restaurant qui déjà appartenait à La Résidence de la Pinède, trouve sa place dans ce nouveau palace Cheval Blanc. Le Chef Arnaud Donckele y orchestre toujours une cuisine ayant obtenue 3 étoiles au MICHELIN !

Un écrin où, encore, on peut se laisser guider par le savoir-faire centenaire de la maison Guerlain en matière de beauté. Un savoir-faire qui rencontre ici les formules ancestrales des beautés Méditerranéennes… Le tout dans un Spa Cheval Blanc signé Guerlain chic au possible !

Définitivement, le Cheval Blanc St-Tropez a bien tout ce qui fait les icônes Tropéziennes. Le chic, la sincérité, et le luxe lové dans l’authenticité.

Bagatelle Ramatuelle, Fête Et Joie De Vivre à Pampelonne

Un restaurant aux airs de beach club faisant face à l’une des plages les plus iconiques de Saint-Tropez — Bagatelle Ramatuelle s’est donné pour mission de faire revivre l’ivresse festive de Pampelonne !

Bagatelle Beach St. Tropez, Un Concept Tropézien

On le sait, la destination iconique qu’est Saint-Tropez repose sur un savoir-vivre total — gastronomie, fête, nature, lâcher-prise et farniente sont les maîtres mots qui définissent l’esprit de Saint-Tropez.

Il n’y a qu’à se remémorer les films ayant été bercés par Saint-Tropez — en tête, le mythique ‘Et Dieu Créa… La Femme’ de Roger Vadim. Que reste-t-il alors de ce Saint-Tropez libre et profondément envoûtant? Ce Saint-Tropez qui, avant même de faire danser Brigitte Bardot, faisait swinguer, sur les notes des grands noms du jazz, les locaux, les vedettes et les icônes de Saint-Germain-Des-Près.

Depuis quelques années, le Bagatelle Beach St. Tropez, planté sur la plage de Ramatuelle, entend faire revivre l’âge d’or de Saint-Tropez. La musique électro en plus !

Car voilà bien le fil rouge d’un lieu total comme le Bagatelle Ramatuelle… Une expérience festive, culinaire, mode et artistique — le tout lové dans un lieu où design et artisanat local se mêlent pour offrir une vision fantastique sur la plage de Pampelonne. Dans une ambiance allumée qui signe bien l’esprit Saint-Tropez.

Un lieu pensé pour la vie dans son sens le plus esthétique — cette saison, le Bagatelle Ramatuelle fut imaginé dans un nouveau décor signé Samy Chams. Solaire et éminemment chic, le Bagatelle Ramatuelle a conservé son bleu et blanc déjà iconiques !

Comment est née l’idée Bagatelle? Et bien c’est d’abord à New York que les deux entrepreneurs Français, Aymeric Clemente et Rémi Laba, font un coup de maître. En 2008, lors même que la conjoncture prête à tout sauf à cette aventure, les deux associés inaugurent le Bistrot Bagatelle.

Ce lieu, Aymeric Clemente et Rémi Laba vont l’imaginer en porte-à-faux avec ce qui se fait alors. Atmosphère léchée, cuisine simple mais élaborée par des chefs de renom, le raffinement très Français et… On pense une ambiance taillée pour les noceurs. Festive et décomplexée, la fête au Bistrot Bagatelle est à la hauteur des grands clubs.

Le succès est tel que le Bagatelle Group va exporter sa vision disruptive de l’hospitalité aux quatre coins du monde. Courchevel, Dubaï, Miami — exit les codes figés, Bagatelle encense la liberté de ton !

Peu étonnant alors de retrouver ce concept sur une plage à la liberté révérée .

Cuisine Et Cocktails Au Bagatelle Ramatuelle

C’est sous un ciel ouvert que le restaurant Bagatelle invite à l’allégresse. De tous les sens !

En bouche, c’est la cuisine du Chef Bilal Amrani qui entraîne le goût vers des cimes peu explorées. Le Chef Bilal Amrani, lui, en a visité des contrées avant de venir exercer son talent pour Bagatelle… Natif de Carpentras, il a aiguisé sa gastronomie à Courchevel ou encore Marrakech avant de mettre son talent au service de la carte du Bagatelle.

« J’aime sélectionner de beaux produits pour pouvoir les cuisiner sans les dénaturer, pour atteindre le vrai goût unique du produit. C’est cela que j’essaie de mettre en avant: les produits que je travaille. »

Une carte où les délices locaux rencontrent sans chichi les produits rares, d’une qualité impeccable ! Une seule ligne: des produits locaux, et des partenaires locaux.

Autour d’accords audacieux mais harmonieux, on retrouve ici l’équilibre du Chef Bilal Amrani dans des mets très appréciés sous les rayons du soleil Tropézien.

Les plats signatures? Le tartare de thon Bagatelle, les rougets de Méditerranée, la pizza à la truffe ou encore les pâtes langoustes.

De quoi ravir les convives qui tiennent ici de la jet-set ou des sommités locales. Un mélange typique de Saint-Tropez en somme.

Et justement, puisqu’à Saint-Tropez tout est question d’équilibre entre naturel et sophistication… C’est au sommelier Frédéric Lebeau que revient la tâche d’équilibrer les savoureux mets du Chef Bilal Amrani, avec des vins et des champagnes en harmonie !

On déguste ici d’excellents vignobles, allant des vins locaux, des millésimes et de grands crus très envolés. Evidemment les iconiques champagnes Armand de Brignac, Dom Perignon ou encore Petrus et Cristal Roederer ne sont jamais loin ! A Bagatelle, on s’enivre d’excellence et d’esthétique. Voilà tout.

Au bar, cocktails « Home Made » et boissons sans alcool à base de fruits frais et de saison se succèdent pour répondre au mieux à l’accord des plats signatures. D’ailleurs, le cocktail signature tient d’un mélange très frais ! Nommé Bagatelle Limonade, il mêle adroitement Gin Bombay Saphir, concombre, citron et… Une note secrète qu’il faut découvrir par soi-même.

Fête Et Mode à Bagatelle Ramatuelle

Si Bagatelle Ramatuelle est devenu un lieu  incontournable de Saint-Tropez c’est qu’il a su ravir gourmets et noceurs — comme le village a toujours su le faire.

Il est en effet exaltant de se laisser porter par les sets des plus grands Djs internationaux qui, le temps d’une soirée ou d’une résidence, animent l’expérience Bagatelle d’un groove très inspiré.

Mieux, pour que l’expérience Bagatelle soit totale, on pense aussi mode… Mais la mode façon Saint-Tropez. Détachée et légère. Comme Brigitte Bardot, on se contente de l’essentiel à Bagatelle.

L’expérience shopping, avec les pièces présentées sur des modèles déambulant entre les tables… Les pieds presque dans l’eau, avec une vue imprenable sur la plage qui a fait naître le mythe Bardot. Bagatelle Ramatuelle ravive tout l’intérêt d’un mode de vie devenu culte il y a plus de 60 ans — sans ne rien perdre de l’élégance de son savoir-recevoir, déjà si caractéristique; tant la sympathie et la bienveillance des équipes de table brillent d’une sincérité finalement très Tropézienne.

Les Caves du Roy, Icônes De Fête

Connues dans le  monde entier, les Caves du Roy de Saint-Tropez incarnent l’effervescence des nuits Tropéziennes, la frivolité en plus.

Les Caves du Roy: Dancing Du Byblos

Si l’iconique hôtel Byblos se raconte entièrement ici, il est impossible de raconter la légende des Caves du Roy sans le mentionner.

Les Caves du Roy, le dancing du Byblos, font en effet partie de ce palace total imaginé par un riche homme d’affaires Libanais pour son idole. Une certaine Brigitte Bardot.

Car voilà bien l’histoire du Byblos et des Caves du Roy: Jean-Prosper Gay-Para a voulu édifier un palais en l’honneur de Brigitte Bardot. Et c’est évidemment à Saint-Tropez qu’il a décidé de l’ériger.

Dans les années 60, Jean-Prosper Gay-Para fait ainsi construire le Byblos sur les plans d’un palais mauresque. Baptisé du nom de la ville ancestrale du Liban, le Byblos a tout du palais mirifique et magnifique.

A deux pas de la Place des Lices, la bâtisse s’étend ainsi autour d’une piscine non moins inspirée ! Calquée sur le modèle d’une villa romaine de Byblos, celle-ci est surmontée d’un Jupiter, qui en reproduit les sublimes mosaïques. Entre contre-bas, une porte mène aux Caves du Roy. Ce Jupiter sera un tel symbole de reconnaissance qu’il inspirera artistes et cinéastes — à l’instar de Gérard Oury pour ‘Le Coup du parapluie’, en 1980.

En attendant, ce jour de 1967, jour de l’inauguration, quelque chose prend forme. La légende des Caves du Roy est une affaire éclaire — l’affaire d’une nuit. Enfin, de trois nuits…

Car ce jour de l’été 1967, en présence des marraines du lieu qu’étaient Mireille Darc et Brigitte Bardot, c’est tout un pan de l’histoire des nuits Tropéziennes qui va s’esquisser.

Si un mois plus tard, pris dans la géopolitique de la Guerre des Six Jours, le Libanais Jean-Prosper Gay-Para doit se séparer du Byblos… Il fit bien de le vendre à Sylvain Floirat; qui tient à cette vision éclairée de la vie nocturne !

Les Caves Du Roy, Un Exemple Du Genre

Les palmiers en néon, le zest de décor oriental, la moquette et les couleurs pimpantes… Les Caves du Roy, malgré trois grandes rénovations, ont conservé tout ce qui a fait la légende du lieu. Et cette légende s’est bien écrite ces trois jours de 1967.

Car si les Caves du Roy furent inaugurées en juillet 1967, soit un mois après Le Byblos, l’écho de ces trois jours d’inauguration a suffit à forger cette réputation.

C’est à la « reine des nuits Tropéziennes »  Jacqueline Veyssière qu’est revenue l’organisation de ces trois jours de festivités… Du 27 au 30 mai 1967, elle va mettre en forme le seul voeu de Jean-Prosper Gay-Para — celui de faire des Caves du Roy un lieu de fête permanente.

Dès la première soirée, les standards furent posés ! Les Caves du Roy accueillent alors les icônes qui ont déjà fait la renommée de Saint-Tropez. Juliette Greco, Michel Piccoli, Françoise Sagan, Jacques Chazot, pour ne citer qu’eux. C’est tout un mythe qui s’amorce.

C’est à l’hôtel Byblos que Mick Jagger et Bianca Perez Morena de Macías passeront leurs noces.

Ainsi les Caves du Roy furent-elles le théâtre des moments les plus intenses de la vie à Saint-Tropez. Des boeufs inattendus, comme Charles Aznavour au piano et Liza Minelli au micro…

C’est aux Caves que Mick Jagger et Bianca Perez Morena de Macías ont célébré leur mariage. Avec Keith Richards, Anita Pallenberg, Paul McCartney, Ringo Starr, Eric Clapton et Keith Moon des Who !

Bardot y célèbre ses noces avec Gunther Sachs, aussi. Grace Jones dansant avec Elton John, ou Cher posant avec Jack Nicholson. Liz Taylor et Richard Burton en goguette…

Aux Caves du Roy, il règne une atmosphère détachée, luxueuse mais jamais prétentieuse. Ici l’hédonisme est une affaire de culture… On est à Saint-Tropez pour vivre, différemment et franchement !  Jouir de la vie sans entrave…

Que reste-t-il des nuits blanches passées aux Caves du Roy? Des souvenirs, et un passé qui s’éveille à chaque saison pour éclairer le présent. Connues dans le monde entier, les Caves du Roy sont une icône du genre.

A quoi doivent-elles leur permanence?

A cela, l’arrière petit-fils de Sylvain Floirat, Antoine Chevanne, actuel propriétaire des lieux, sait y répondre. « Il est très agréable pour nos clients de retrouver le même personnel au fil des ans. Une relation de confiance se tisse, raconte Antoine Chevanne. Le Byblos n’a cessé d’évoluer, gagnant ses étoiles jusqu’à devenir palace en 2012, sans jamais se renier. En fait, nous pourrions faire nôtre cette devise empruntée au prince de Lampedusa dans son Guépard: ‘Il faut que tout change pour que rien ne change’. »

Et rien n’a peut-être changé dans ce lieu qui tient pour être le Saint des Saints de la fête. Car quand le soleil se couche, c’est bien aux Caves du Roy que le son monte pour faire résonner l’âme et l’esprit de Saint-Tropez !

Le Byblos, Garant De l’Esprit Saint-Tropez

« C’est une forteresse, un château fort imprenable. Dressé sur les hauteurs de la Place des Lices, il est à la fois à l’écart et en même temps au cœur de la vie tropézienne » Antoine Chevanne, actuel directeur du Byblos et des Caves du Roy.

La Légende du Byblos

La légende du Byblos s’est écrite à Byblos même, au nord de Beyrouth. L’une des plus anciennes villes du monde a ainsi inspiré un palais à Saint-Tropez. Ou peut-être…

Le Byblos: Bardot Mérite Bien Un Palais

Peut-être était-ce Brigitte Bardot. C’est même certain. Car ce jour de 1960, alors que deux amis s’entretiennent sur la terrasse d’un restaurant à Byblos, c’est bien pour Brigitte Bardot que Jean-Prosper Gay-Para veut ériger un palais. Voici la légende du Byblos.

1965. Après cinq années de travaux, l’hôtelier Libanais Jean-Prosper Gay-Para est sur le point d’inaugurer son oeuvre la plus complète. Et c’est par passion pour Brigitte Bardot (1956, ‘Et Dieu Créa… la Femme’ est déjà un phénomène culturel) que Jean-Prosper Gay-Para a construit « un palais digne des Mille et Une Nuits, unique en son genre d’un bout à l’autre de la Méditerranée. »

Ce palais, il va le baptisé Byblos. Mais surtout, il en a confié l’architecture à Christian Auvrignon, Philippe Monnin et Philippe Siccardon. Le résultat? Il subjugue !

Un style néo-provençal mêlant au style mauresque le pittoresque de Saint-Tropez… C’est autour d’une piscine, à l’ombre d’un olivier centenaire importé du Liban, et d’une végétation luxuriante que s’érige le Byblos — planté sur le plus haut sommet de Saint-Tropez, juste au-dessus de la Place des Lices.

Son emblème, un Jupiter surplombant la piscine, est l’oeuvre de Jean Derval. Le Grand Escalier, lui, fut confié Roger Capron. Tous deux sont des céramistes proches de Picasso… Faut-il rappeler que Picasso lui-même était un habitué de Saint-Tropez, où il s’est tourné vers la céramique?

Alors voici bien un palais « phénicien » de style « tropézien » — le Byblos porte le nom de son rang. Celui du port Libanais fondé pas les Phéniciens et fréquenté par la jet-set internationale. En fallait-il plus pour en faire une icône? Il ne manquait que l’inauguration à la hauteur du sublime de l’édifice.

Le 27 mai 1967 c’est chose faite. En présence de Brigitte Bardot et Mireille Darc, les marraines de l’établissement, Jean-Prosper Gay-Para va mettre son hôtel sur les rails qui mènent à la légende.

Et ce soir là n’est pas le seul. Au Byblos, l’inauguration s’étale sur trois jours de festivités. Près de 700 invités triés sur le volet découvrent la bâtisse aux allures de palais hors du temps. Parmi eux, les icônes du Saint-Tropez-des-Près… Juliette Greco, Bernard et Annabel Buffet, Françoise Sagan. Et ceux qui les ont rejoint — Eddie Barclay, Lucien Barrière, Jacques Chazot, Michel Piccoli, Gilbert Trigano, Eddy Mitchell et Michel Polnareff !

Ces trois jours de fête entrent dans les annales — on s’y amuse avec ce détachement si typique de Saint-Tropez… Sous les glycines et les guirlandes de jasmin, on ose tout.

Un mois plus tard, en juillet 1967, Les Caves du Roy ouvrent. La boîte de nuit achève de compléter le mythe qu’est le Byblos.

Jean-Prosper Gay-Para vient alors d’initier une nouvelle façon de recevoir. Bohème et authentique — l’amitié, les rires, la joie de vivre et la simplicité du luxe entrent en osmose avec l’esprit Saint-Tropez. Dès lors, on sait exactement ce qu’on vient chercher à Saint-Tropez. Et on sait où le trouver.

Si Jean-Prosper Gay-Para, à cause de la Guerre des Six Jours, a du se séparer de son palais rêvé, il a su le confier à la bonne personne. En 1967 c’est Sylvain Floirat qui acquiert le Byblos. Aujourd’hui, son arrière-petit-fils Antoine Chevanne en est le président.

Le Byblos, lui, n’a fait que gagner en magnificence. 5 500 m2 à ses débuts, il distille aujourd’hui son charme sur près de17 000 m2. De 59 chambres, il compte désormais 40 chambres et 50 suites toutes décorées de façon unique.

L’Âge d’Or De Saint-Tropez… Tout Commence Au Byblos

Si les murs pouvaient parler, que raconteraient-ils? Peut-être s’enthousiasmeraient-ils d’abord d’avoir servi d’écrin à l’une des noces les plus iconiques de l’histoire moderne.

Car lorsque Mick Jagger épouse Bianca Pérez Mora-Macias, en 1971 à Saint-Tropez, c’est au Byblos qu’ils séjournent. Eux, et leurs invités. Keith Richards, Anita Pallenberg, Paul McCartney, Ringo Starr, Eric Clapton et Keith Moon des Who !

Ils raconteraient, ensuite, quels furent leurs premiers occupants. Liz Taylor et Richard Burton, Duke Ellington, Romy Schneider, Charles Aznavour, Michel Polnareff, Gibert Bécaud… Louis de Funès.

Oui, Louis de Funès ! Autant de mythes ayant crées le mythe Saint-Tropez.

Lors des tournages de la saga de Jean Girault toute l’équipe du film choisie le Byblos pour y séjourner. C’est qu’on s’y sent presque comme à la maison.

Et ce luxe si charmant… Peu étonnant de les entendre ensuite raconter comment Eddie Barclay et Michel Polnareff ont en chacun fait leur seconde maison. A l’entrée des caves, le très mondain Eddie Barclay avait même installé le Barclay’s Club, à l’entrée des Caves du Roy… Où tous se mêlaient pour y jouer des parties de billard endiablées !

Ils pourraient en égrener encore longtemps des noms, ces murs du Byblos. Certaines images nous sont parvenues. Comme celle de la sculpturale Grace Jones, en 1977. Savamment assise sur le grand escalier, menant de la réception à la piscine. L’air bien espiègle !

Un Palace Intime Et Hors Du Temps

Héritié de cet âge d’or, le Byblos est le garant de l’esprit Saint-Tropez. Un esprit vivant plus que muséalisé qui s’est perfectionné au fil du temps.

En 1991, le Byblos entre dans le cercle des Leading Hotels of the World. En 2012 il obtient la distinction palace. Autant dire que le Byblos délivre du grand luxe dans un écrin d’intimité…

La Gastronomie Ducasse Au Byblos

C’est en 2001 que Alain Ducasse est appelé à orchestrer l’offre gastronomique du Byblos. Il y décline ainsi son concept ‘Spoon Food & Wine’ en ‘Spoon Byblos. Il y a peu, le concept change une nouvelle fois de nom pour prendre celui de Cucina Byblos.

Sa ligne gastronomique? Une vision élevée des spécialités culinaires de l’Italie, à déguster sous la flore luxuriante du Byblos. Travaillés par le Chef exécutif Rocco Seminara, tous les produits sont issus du potager en permaculture de l’hôtel ou sourcés auprès de producteurs locaux — le luxe façon Riviera, en somme ! Tout est dans la délectation des sens, et la simplicité.

Récemment, c’est le nouveau restaurant Arcadia qui plante, face à la piscine turquoise de l’hôtel, une offre culinaire toute méditerranéenne. Une vingtaine d’accord salées et sucrées concoctés à quatre mains par le Chef Rocco Seminara et le Chef pâtissierYann Odic. Une offre impeccable.

La Nouveauté, La Byblos Beach

Si le Byblos a su traverser les époques sans jamais céder aux sirènes de la tendance, voici que la nouveauté de la saison 2019 entre en écho avec les nécessités de l’époque. Car si le palace a mis longtemps à obtenir sa plage privée – la Byblos Beach – celle-ci se fonde dans son environnement… La structure éminemment chic se taille ainsi dans du bois naturel, tandis que l’espace a définitivement banni le plastique !

De quoi assurer à la mythique plage de Pampelonne, sur laquelle la Byblos Beach s’est installée, de briller encore de sa nature sauvage et mystique !

On le voit, l’hôtel Byblos est assurément le garant de l’esprit Saint-Tropez. Un esprit pétillant, effronté, chic et privilégié — un lieu magique où les légendes d’hier pavent la route pour celles de demain. Les Rihanna et autres Gigi Hadid ne nieraient pas la filiation avec les illustres icônes qui ont fait la légende du Byblos !

Les Peintres A Saint-Tropez

Avant de figurer l’épicentre d’un mode de vie tout fait de volupté, d’audace et de liberté, Saint-Tropez, le village, attira à lui les peintres en quête de lumière et de paysages pittoresques.

Signac, Le Premier Peintre A Saint-Tropez

Paul Signac avait pour habitude de sillonner les côtes Atlantiques et Méditerranéennes à bord de son yacht, baptisé l’Olympia. Ainsi, lorsqu’il mouille au large de Saint-Tropez, un jour de 1892, Paul Signac a déjà en tête le récit fait par Guy de Maupassant, quatre années plus tôt.

Paul Signac, Le Port De St-Tropez,1899

Dans ce livre, Sur L’Eau, Maupassant y dépeint toute la splendeur de ce village caché, peu connu car comme localisé au bout du monde… Il y note: « Saint-Tropez, à l’entrée de l’admirable golfe nommé jadis golfe de Grimaud, est la capitale de ce petit royaume sarrasin dont presque tous les villages, bâtis au sommet de pics qui les mettaient à l’abri des attaques, sont encore pleins de maisons mauresques avec leurs arcades, leurs étroites fenêtres et leurs cours intérieures où ont poussé de hauts palmiers qui dépassent à présent les toits.

Si on pénètre à pied dans les vallons inconnus de cet étrange massif de montagnes, on découvre une contrée invraisemblablement sauvage, sans routes, sans chemins, même sans sentiers, sans hameaux, sans maisons. De temps en temps, après sept ou huit heures de marche, on aperçoit une masure, souvent abandonnée, et parfois habitée par une misérable famille de charbonniers. »

Touché par le même charme foudroyant de Saint-Tropez, Paul Signac va y faire une halte. A l’origine, le peintre débarquait par curiosité, le temps d’un instant. Mais cet instant va durer 20 ans. Signac s’attache en effet à ce petit village de caractère — une impression d’avoir atteint le point tant recherché, au vue de la lumière solaire qui baigne Saint-Tropez.

Paul Signac, l’Orage de St-Tropez 1895

Signac vit ainsi d’abord dans un cabanon avant de faire l’acquisition d’une villa, la Hune, qu’il transforme en ateliers. C’est cette villa qui va devenir l’épicentre Provençal d’une génération de peintres.

Car à l’été 1904, Signac invite ses amis à venir découvrir ce village hors du temps. Parmi eux, Matisse, Pierre Bonnard, Raoul Dufy, Albert Marquet, Manguin et Francis Picabia…

Matisse, Vue De St-Tropez, 1904

Ces peintres à la recherche d’un nouveau langage pictural vont trouver dans les ruelles escarpées, le port, la modeste chapelle, son clocher, les points de vus magistraux qu’offrent le village de Saint-Tropez sur la mer, une manne de formes, de tons et de couleurs idéale !

Du post-impressionnisme au fauvisme, en passant par le pointillisme — Saint-Tropez, dit-on, aurait été l’élément déclencheur de ces nouveaux mouvements picturaux.

Pierre Bonnard, Le Golfe De Saint-Tropez 1937

Ce qui est certain, c’est que des toiles demeurent pour témoigner de la découverte de Saint-Tropez par ces peintres. Deux d’entre d’elles, datées entre 1905 et 1906, présentent la complicité existante entre ces génies du pinceaux… Deux toiles représentant la même femme: l’une de Matisse, l’autre de Manguin. Peintes dans la maison de Manguin à Saint-Tropez, elles témoignent bien d’un esprit fédérateur et amical qui habite alors les peintres à Saint-Tropez.

Complémentaire plutôt que compétitive, cette période passée à Saint-Tropez a comme porté l’art moderne vers le chemin qui en a fait l’un des plus révolutionnaires…

Bernard Buffet, Amour A Saint-Tropez

Ayant ainsi ouvert la voie aux générations à venir, les peintres de ce début de siècle ont concouru à mettre des lignes et des couleurs sur l’imaginaire de la Côte d’Azur. Près d’un demi-siècle plus tard, c’est une autre génération qui lui donnera son aspect festif et décontracté !

Cette génération n’est autre que celle de Boris Vian, Juliette Gréco, Sartre et De Beauvoir. Arrivant tout droit de Saint-Germain-des-Près, ils vont faire déferler le jazz, l’insouciance, le swing et la jeunesse sur Saint-Tropez.

C’est ainsi au coeur du Saint-Tropez-des-Prés que le peintre Bernard Buffet, venu sur les pas de ces grands maîtres à la recherche d’une contradiction picturale, va rencontrer l’amour…

Tout juste séparé de Pierre Bergé, Bernard Buffet en 1958 tombe amoureux sur la mythique la terrasse du bar de La Ponche… Elle s’appelle Annabel Schwob, et c’est une figure de l’âge d’or de Saint-Germain-des-Prés. Amie de Françoise Sagan, de Juliette Gréco et… du photographe Luc Fournol.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

C’est par son entremise qu’Annabel Schwob va rencontrer Bernard Buffet. Quelques mois plus tard, elle devient Annabel Buffet. Dans la plus grande discrétion, typique de ce Saint-Tropez, Bernard Buffet a en effet épousé celle qui partagera sa vie jusqu’à son dernier souffle — à Ramatuelle !

Annabel Buffet notait ainsi en 1981 dans le livre Saint-Tropez d’hier et d’aujourd’hui : « Notre amour est né à Saint-Tropez… Je sais pourquoi j’aime les arbres, les mâts de bateaux… »

De cette période du peintre à Saint-Tropez il reste des oeuvres puissantes et audacieuses — en porte-à-faux des premières visions impressionnistes de Saint-Tropez, elles caractérisent bien le tempérament volcanique que la ville insuffle à ses hôtes.

On le voit, Saint-Tropez est une presqu’île ayant portée en elle l’inspiration de plus d’un artistes. Il n’est alors pas étonnant de lire que la toile la plus chère jamais vendue fut inspirée de Saint-Tropez.

En effet, la toile de David Hockey ‘Portrait of an Artist (Pool with Two Figures)’ adjugée pour 80 millions d’euros chez Christie’s à New York en 2018 fut… Composée à Saint-Tropez.

C’est bien dans la villa de son ami Tony Richardson dans les hauteurs de Saint-Tropez que David Hockney a fait poser son assistant et un ami avant de figer la scène sur un appareil photo Pentax.

En travaillant à partir de la centaine de clichés faite ce jour là, David Hockney n’a pas seulement capturé l’atmosphère de Saint-Tropez. Il a aussi contribué à forgé l’idéal de l’imaginaire collectif contemporain: la Dolce Vita sur la Riviera !