Petite Robe Noire Et Tweed Chanel Se Font Cinématographiques Pour le PE 2021

Virginie Viard a placé sa nouvelle collection Chanel sous le sceau du cinéma — une célébration des liens très étroits qui lient, depuis toujours, la maison à l’univers cinématographique.

« Je pensais aux actrices au moment du photo call, sur le tapis rouge, ce moment où elles sont interpellées par les photographes : leurs visages un peu ailleurs, leur attitude un peu en décalage avec les tenues qu’elles portent. Et puis les fans qui les attendent derrière les barrières, ce côté très vivant du cinéma hors du cinéma, c’est ce que j’aime. Cette collection est un clin d’œil aux égéries de la Maison. Certaines sont loin, cela fait longtemps que nous n’avons pas pu les voir. Gabrielle Chanel et Karl Lagerfeld ont tellement habillé d’actrices dans les films comme dans la vie. J’ai pensé à elles qui nous font tant rêver. Mais sans refaire à l’identique. Sans tomber dans la citation vintage. Je voulais que ce soit très joyeux, coloré, très vivant aussi. »

Et Virginie Viard est parvenue à fusionner les classiques du cinéma Chanel au goût du moment. Le résultat? Les icônes du vestiaire Chanel jouent de leur histoire pour se faire plus désirables encore.

Parmi elles, le mythique tailleurs en tweed conserve ses teintes clé — noir ou écru – pour mieux s’associer à la dynamique de lignes, elles, très actuelles. Cropped ou fendu, le tailleur en tweed Chanel n’en devient que plus moderne encore !

Ainsi plongé au coeur du cinéma Hollywoodien, la petite robe noire, qui avait déjà habillé plus d’une actrices, se réinvente une nouvelle fois parsemée de plumes. Longiligne et élégante — elle n’est pas sans rappeler le raffinement et l’allure étrange mais si chic de Delphine Seyrig dans L’Année Dernière à Marienbad, le film d’Alain Resnais.

Enfin, ce sont bien les totems Chanel qui rétrécissent pour mieux correspondre à la facétie de l’époque. A cela, l’icône absolue qu’est le 2.55 gagne des dimensions lilliputiennes, pour mieux s’accrocher ça et là. Souvent sur un rang de perles Chanel.

Il se porte l’envie en collier ou à la ceinture — une façon très Chanel de porter la préciosité. Avec chic et détachement; une liberté d’associer déjà mise en avant dans la dernière collection Joaillerie de la maison.