Bugatti Chiron L’Ébé : L’Art Se Conjugue Aussi Au Passé

Bugatti Chiron L’Ébé : L’Art Se Conjugue Aussi Au Passé

Il n’y a plus aucune Bugatti Chiron à vendre. Les 500 exemplaires ont tous trouvé preneur. Les trois dernières versions destinées à l’Europe quittent actuellement l’usine de Molsheim, et ces trois modèles sont un peu spéciaux puisqu’ils sont dédiés à la mémoire d’Ébé Maria Teresa Bugatti, la fille aînée d’Ettore Bugatti, l’iconique fondateur de la firme française. 

Ébé Maria Teresa Bugatti a notamment rédigé la biographie L’histoire de Bugatti, dans laquelle de nombreux extraits du journal de son père ont été dévoilés. Même si son nom est moins connu que celui de son père, elle fut une figure importante pour Bugatti, et la marque lui rend hommage aujourd’hui grâce à plusieurs versions spéciales baptisées “Bugatti Chiron L’Ébé”. Les couleurs font écho à l’Art déco, l’une des grandes passions d’Ébé.

Bugatti Chiron L’Ébé

Nous retrouvons ainsi diverses références aux Bugatti du passé. Quelques éléments font écho à la Type 57 G triomphant aux 24 Heures du Mans en 1937 et notamment une carrosserie bleue avec des fibres de carbone apparentes et des inserts dorés. Ces inserts, nous les retrouvons au niveau du diffuseur, de l’aileron ou encore des jantes. C’est absolument splendide.

Le nuancier est repris dans l’habitacle, avec du carbone bleu et une alternance de cuir clair et foncé, les couleurs étant par ailleurs inversées entre les côtés conducteur et passager. Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessous, sur chacun des deux panneaux de porte est également illustrée l’évolution de la partie avant des différentes Bugatti, des premières voitures de course jusqu’à la Chiron.

L’intérieur de la Bugatti Chiron L’Ébé

Comme énoncé plus haut, la Chiron va peu à peu déserter les usines de Molsheim et ne plus être produite. Le puissant W16 8,0 litres de 1 500 ch et 1 600 Nm de couple va donc bientôt prendre sa retraite et sera remplacée en 2024 par un modèle doté d’un groupe motopropulseur hautement électrifié.

Rappelons que Bugatti a en quelque sorte fusionné avec l’entreprise croate Rimac, une société spécialisée dans la conception de supercars 100 % électriques. La prochaine Bugatti devrait être hybride et ce nouveau moteur sera probablement développé dans le nouveau centre de recherche de la marque qui sera construit dans la Motor Valley, en Italie.

Partager

Laissez une réponse

Your email address will not be published.