Le Polo Ralph Lauren

polo_ralph.jpg

Alors que rien d’autre que le talent n’appelait Ralph Lauren au succès, la marque du jeune homme, initialement vendeur de cravates dans le Bronx, connait la gloire dès 1970. Se faisant connaître par les costumes preppy et bon ton qu’il réalise pour le film The Great Gatsby, c’est grâce à son logo que la marque acquerra son côté iconique. En 1971 paraît le symbole de son enseigne américaine, le joueur de polo monté sur un cheval, inspiré de ce sport bourgeois tant admiré par Ralph Lauren. Entrant avec résonnance dans l’histoire des self-made men, il connait un succès retentissant au travers du polo en 1972. Désigné dans son magasin de Beverly Hills indiscernable d’un authentique manoir anglais, le vêtement phare se décline en vingt-quatre couleurs différentes. A manches courtes, léger mais habillé, le polo est la quintessence même du style Ralph Lauren, à l’effigie des Hamptons families.

Le polo est l’incarnation d’un chic populaire et d’une nonchalance « made in USA » : il donne au créateur une place méritée parmi les plus grands, comme le rappelle Calvin Klein, voisin de Ralph Lauren à ses débuts : « Il s’habillait toujours de manière originale. Moi, j’étais plus marginal, plus provoc. […] Ralph, lui, avait l’air de venir d’ailleurs. ». La « Laurenisation de l’Amérique » se poursuit alors au travers du polo et de sa mixité, faisant des années 1980 la décade estampillée Ralph Lauren. En effet, la version féminine, empruntée au vestiaire masculin, vient s’ajouter à la collection de prêt-à-porter un an après la sortie du modèle pour hommes. C’est en réalité à la demande de sa femme, Ricky Lauren, qui avait pour habitude de se composer des tenues avec des habits masculins, qu’il crée sa première gamme de vêtements pour dames.

Représentation classique d’une Amérique accomplie et distinguée, le polo Ralph Lauren s’exporte et se mondialise, comme égérie d’un chic intemporel et décontracté. Après avoir pris part à la réalisation des costumes de l’équipe nationale olympique des Etats-Unis en 2012, le créateur réaffirme le rayonnement international de sa pièce maîtresse par un succès indubitable. Substantif d’un vêtement qui s’était vu initialement donner d’autres noms, comme le « tennis shirt » de Lacoste, le polo est à lui seul le pionner d’un genre. Devenu l’image universelle des élites et classes moyennes aisées à travers le monde, le polo est plébiscité pour sa qualité, préoccupation première du créateur. Rêve accompli du jeune Ralph Lauren lycéen qui inscrivait vouloir devenir millionnaire au yearbook de fin d’année, le polo et ses inventives déclinaisons continuent de faire briller la marque depuis quarante ans déjà. Comme le rappelait David Lauren, fils du fondateur renommé, l’histoire de la marque est l’histoire d’un polo : « It’s not about fabric. It’s about dreams. ».

Telling You More About… Le Polo De Ralph Lauren

Le Polo Ralph Lauren, Une Icône à Wimbledon

Le Polo Ralph Lauren, Quintessence d’un Style à l’Américaine

La Collection Wimbledon 2012 par Polo Ralph Lauren

Le Polo Ralph Lauren

Le Polo par Ralph Lauren

Laissez une réponse

Your email address will not be published.