La Fifty Fathoms de Blancpain, Montre Iconique

Une montre taillée pour le corps d’élite des Nageurs de combat de l’armée Française devenue l’une des icônes esthétiques de l’horlogerie — la Fifty de Blancpain se raconte autour de ses innovations.

Blancpain Et L’Unité Des Nageurs De Combat

Comment née une montre taillée pour une unité d’élite de l’armée Française? Par la volonté conjointe de deux hommes. L’un était capitaine, l’autre lieutenant. Et, à force de désillusions hologères, ils décidèrent de tailler une montre à leur mesure.

Car voilà l’histoire de la montre Fifity de Blancpain — tout a commencé dans les années 50, lorsque le capitaine Robert dit Bob Maloubier et le lieutenant Claude Riffaud décident, ensemble, de créer une montre qui réponde à leurs besoins caractéristiques.

Le duo derrière la création de l’unité des Nageurs de combat veut en effet une montre capable de résister à tout, notamment aux champs magnétiques. Et surtout capable d’offrir une lecture optimale du temps de plongée. Bob Maloubier cherchait alors, de ses propres mots: « une montre avec un cadran noir de grands chiffres et des indications claires sous la forme de triangles, cercles et carrées ainsi qu’une lunette extérieur tournante qui reprend les repères du cadran. »

« Finalement, une petite entreprise horlogère, Blancpain, accepta de développer notre projet qui prévoyait une montre avec un cadran noir, de grands chiffres et des indications claires sous la forme de triangles, cercles et carrés ainsi qu’une lunette extérieure pivotante qui reprenait les repères du cadran.

Nous souhaitions au début d’une plongée être en mesure de positionner la lunette en regard de la grande aiguille des minutes afin d’indiquer le temps restant. Nous voulions enfin que chacun des repères soit aussi évident qu’une étoile pour un berger » écrit, dans sa biographie, Bob Maloubier.

En 1954, la montre Fifty Fathoms de Blancpain est introduite à Bâle. Nous sommes un an avant le lancement de la légendaire Submariner de Rolex, ce qui fait de la Fifty Fathoms la première montre de plongée destinée aux professionnels.

La Montre Fifty Fathoms de Blancpain

La montre Fifty Fathoms de Blancpain ainsi introduite à Bâle en 1954 présentait un diamètre à contre-temps de son époque — avec 41mm, le cadran est plus large. Dotée d’aiguilles et d’index luminescents, la Fifty Fathoms cherche à remplie sa mission principale: celle d’offrir une lecture optimale, en toutes circonstances.

Trois brevets en sortent — l’un protège la couronne doublement verrouillée, un second le système de joints toriques qui visse le fond, et enfin c’est la lunette et son mécanisme de blocage qui bénéficient d’un brevet. Une petite révolution dans le monde horloger, et voici la Fifty Fathoms de Blancpain qui pose les nouveaux jalons de l’exigence horlogère.

En 1954, la montre présente en effet la quasi-totalité des caractéristiques indispensables aux montrse répondant à la norme NIHS 92-11 ISO 6425… Cette norme, posée en 1996, signe les caractérisées clé des montres de plongée !

Au tournant des années 60, Blancpain comprend le potentiel esthétique de sa montre taillée pour l’élite. Alors, elle transforme légèrement son icône avec le modèle Bathyscaphe — cette même montre de plongée adopte une taille adaptée pour tous les jours.

Elle conserve le nom de Fifty Fathoms pour traduire sa capacité de plongée — cinquante brasses, soit la limite de l’époque pour la plongée à air comprimé… Limite de 90m de profondeur.

En 2013, la maison réédite l’icône Fifty Fathoms Bathyscaphe dans une version anniversaire — le succès est tel que Blancpain réintègre cette montre professionnelle dans sa grammaire quotidienne. La Bathyscaphe existe désormais dans un large choix de modèles, aussi innovants dans leur complication que leur matériel.

D’ailleurs, en 2020, c’est dans l’or Sedna® que se taille la nouvelle Fifty Fathoms Bathyscaphe de Blancpain — dans ce bleu si cher à la maison. Elle qui, il y a près de 70 ans, imaginait l’une des montres professionnelles les plus révolutionnaires; ayant la double fonction d’instrument de plongée et de garde-temps civil, destinée aux élégants émérites !