Bagatelle Ramatuelle, Fête Et Joie De Vivre à Pampelonne

Un restaurant aux airs de beach club faisant face à l’une des plages les plus iconiques de Saint-Tropez — Bagatelle Ramatuelle s’est donné pour mission de faire revivre l’ivresse festive de Pampelonne !

Bagatelle Beach St. Tropez, Un Concept Tropézien

On le sait, la destination iconique qu’est Saint-Tropez repose sur un savoir-vivre total — gastronomie, fête, nature, lâcher-prise et farniente sont les maîtres mots qui définissent l’esprit de Saint-Tropez.

Il n’y a qu’à se remémorer les films ayant été bercés par Saint-Tropez — en tête, le mythique ‘Et Dieu Créa… La Femme’ de Roger Vadim. Que reste-t-il alors de ce Saint-Tropez libre et profondément envoûtant? Ce Saint-Tropez qui, avant même de faire danser Brigitte Bardot, faisait swinguer, sur les notes des grands noms du jazz, les locaux, les vedettes et les icônes de Saint-Germain-Des-Près.

Depuis quelques années, le Bagatelle Beach St. Tropez, planté sur la plage de Ramatuelle, entend faire revivre l’âge d’or de Saint-Tropez. La musique électro en plus !

Car voilà bien le fil rouge d’un lieu total comme le Bagatelle Ramatuelle… Une expérience festive, culinaire, mode et artistique — le tout lové dans un lieu où design et artisanat local se mêlent pour offrir une vision fantastique sur la plage de Pampelonne. Dans une ambiance allumée qui signe bien l’esprit Saint-Tropez.

Un lieu pensé pour la vie dans son sens le plus esthétique — cette saison, le Bagatelle Ramatuelle fut imaginé dans un nouveau décor signé Samy Chams. Solaire et éminemment chic, le Bagatelle Ramatuelle a conservé son bleu et blanc déjà iconiques !

Comment est née l’idée Bagatelle? Et bien c’est d’abord à New York que les deux entrepreneurs Français, Aymeric Clemente et Rémi Laba, font un coup de maître. En 2008, lors même que la conjoncture prête à tout sauf à cette aventure, les deux associés inaugurent le Bistrot Bagatelle.

Ce lieu, Aymeric Clemente et Rémi Laba vont l’imaginer en porte-à-faux avec ce qui se fait alors. Atmosphère léchée, cuisine simple mais élaborée par des chefs de renom, le raffinement très Français et… On pense une ambiance taillée pour les noceurs. Festive et décomplexée, la fête au Bistrot Bagatelle est à la hauteur des grands clubs.

Le succès est tel que le Bagatelle Group va exporter sa vision disruptive de l’hospitalité aux quatre coins du monde. Courchevel, Dubaï, Miami — exit les codes figés, Bagatelle encense la liberté de ton !

Peu étonnant alors de retrouver ce concept sur une plage à la liberté révérée .

Cuisine Et Cocktails Au Bagatelle Ramatuelle

C’est sous un ciel ouvert que le restaurant Bagatelle invite à l’allégresse. De tous les sens !

En bouche, c’est la cuisine du Chef Bilal Amrani qui entraîne le goût vers des cimes peu explorées. Le Chef Bilal Amrani, lui, en a visité des contrées avant de venir exercer son talent pour Bagatelle… Natif de Carpentras, il a aiguisé sa gastronomie à Courchevel ou encore Marrakech avant de mettre son talent au service de la carte du Bagatelle.

« J’aime sélectionner de beaux produits pour pouvoir les cuisiner sans les dénaturer, pour atteindre le vrai goût unique du produit. C’est cela que j’essaie de mettre en avant: les produits que je travaille. »

Une carte où les délices locaux rencontrent sans chichi les produits rares, d’une qualité impeccable ! Une seule ligne: des produits locaux, et des partenaires locaux.

Autour d’accords audacieux mais harmonieux, on retrouve ici l’équilibre du Chef Bilal Amrani dans des mets très appréciés sous les rayons du soleil Tropézien.

Les plats signatures? Le tartare de thon Bagatelle, les rougets de Méditerranée, la pizza à la truffe ou encore les pâtes langoustes.

De quoi ravir les convives qui tiennent ici de la jet-set ou des sommités locales. Un mélange typique de Saint-Tropez en somme.

Et justement, puisqu’à Saint-Tropez tout est question d’équilibre entre naturel et sophistication… C’est au sommelier Frédéric Lebeau que revient la tâche d’équilibrer les savoureux mets du Chef Bilal Amrani, avec des vins et des champagnes en harmonie !

On déguste ici d’excellents vignobles, allant des vins locaux, des millésimes et de grands crus très envolés. Evidemment les iconiques champagnes Armand de Brignac, Dom Perignon ou encore Petrus et Cristal Roederer ne sont jamais loin ! A Bagatelle, on s’enivre d’excellence et d’esthétique. Voilà tout.

Au bar, cocktails « Home Made » et boissons sans alcool à base de fruits frais et de saison se succèdent pour répondre au mieux à l’accord des plats signatures. D’ailleurs, le cocktail signature tient d’un mélange très frais ! Nommé Bagatelle Limonade, il mêle adroitement Gin Bombay Saphir, concombre, citron et… Une note secrète qu’il faut découvrir par soi-même.

Fête Et Mode à Bagatelle Ramatuelle

Si Bagatelle Ramatuelle est devenu un lieu  incontournable de Saint-Tropez c’est qu’il a su ravir gourmets et noceurs — comme le village a toujours su le faire.

Il est en effet exaltant de se laisser porter par les sets des plus grands Djs internationaux qui, le temps d’une soirée ou d’une résidence, animent l’expérience Bagatelle d’un groove très inspiré.

Mieux, pour que l’expérience Bagatelle soit totale, on pense aussi mode… Mais la mode façon Saint-Tropez. Détachée et légère. Comme Brigitte Bardot, on se contente de l’essentiel à Bagatelle.

L’expérience shopping, avec les pièces présentées sur des modèles déambulant entre les tables… Les pieds presque dans l’eau, avec une vue imprenable sur la plage qui a fait naître le mythe Bardot. Bagatelle Ramatuelle ravive tout l’intérêt d’un mode de vie devenu culte il y a plus de 60 ans — sans ne rien perdre de l’élégance de son savoir-recevoir, déjà si caractéristique; tant la sympathie et la bienveillance des équipes de table brillent d’une sincérité finalement très Tropézienne.

Le Byblos, Garant De l’Esprit Saint-Tropez

« C’est une forteresse, un château fort imprenable. Dressé sur les hauteurs de la Place des Lices, il est à la fois à l’écart et en même temps au cœur de la vie tropézienne » Antoine Chevanne, actuel directeur du Byblos et des Caves du Roy.

La Légende du Byblos

La légende du Byblos s’est écrite à Byblos même, au nord de Beyrouth. L’une des plus anciennes villes du monde a ainsi inspiré un palais à Saint-Tropez. Ou peut-être…

Le Byblos: Bardot Mérite Bien Un Palais

Peut-être était-ce Brigitte Bardot. C’est même certain. Car ce jour de 1960, alors que deux amis s’entretiennent sur la terrasse d’un restaurant à Byblos, c’est bien pour Brigitte Bardot que Jean-Prosper Gay-Para veut ériger un palais. Voici la légende du Byblos.

1965. Après cinq années de travaux, l’hôtelier Libanais Jean-Prosper Gay-Para est sur le point d’inaugurer son oeuvre la plus complète. Et c’est par passion pour Brigitte Bardot (1956, ‘Et Dieu Créa… la Femme’ est déjà un phénomène culturel) que Jean-Prosper Gay-Para a construit « un palais digne des Mille et Une Nuits, unique en son genre d’un bout à l’autre de la Méditerranée. »

Ce palais, il va le baptisé Byblos. Mais surtout, il en a confié l’architecture à Christian Auvrignon, Philippe Monnin et Philippe Siccardon. Le résultat? Il subjugue !

Un style néo-provençal mêlant au style mauresque le pittoresque de Saint-Tropez… C’est autour d’une piscine, à l’ombre d’un olivier centenaire importé du Liban, et d’une végétation luxuriante que s’érige le Byblos — planté sur le plus haut sommet de Saint-Tropez, juste au-dessus de la Place des Lices.

Son emblème, un Jupiter surplombant la piscine, est l’oeuvre de Jean Derval. Le Grand Escalier, lui, fut confié Roger Capron. Tous deux sont des céramistes proches de Picasso… Faut-il rappeler que Picasso lui-même était un habitué de Saint-Tropez, où il s’est tourné vers la céramique?

Alors voici bien un palais « phénicien » de style « tropézien » — le Byblos porte le nom de son rang. Celui du port Libanais fondé pas les Phéniciens et fréquenté par la jet-set internationale. En fallait-il plus pour en faire une icône? Il ne manquait que l’inauguration à la hauteur du sublime de l’édifice.

Le 27 mai 1967 c’est chose faite. En présence de Brigitte Bardot et Mireille Darc, les marraines de l’établissement, Jean-Prosper Gay-Para va mettre son hôtel sur les rails qui mènent à la légende.

Et ce soir là n’est pas le seul. Au Byblos, l’inauguration s’étale sur trois jours de festivités. Près de 700 invités triés sur le volet découvrent la bâtisse aux allures de palais hors du temps. Parmi eux, les icônes du Saint-Tropez-des-Près… Juliette Greco, Bernard et Annabel Buffet, Françoise Sagan. Et ceux qui les ont rejoint — Eddie Barclay, Lucien Barrière, Jacques Chazot, Michel Piccoli, Gilbert Trigano, Eddy Mitchell et Michel Polnareff !

Ces trois jours de fête entrent dans les annales — on s’y amuse avec ce détachement si typique de Saint-Tropez… Sous les glycines et les guirlandes de jasmin, on ose tout.

Un mois plus tard, en juillet 1967, Les Caves du Roy ouvrent. La boîte de nuit achève de compléter le mythe qu’est le Byblos.

Jean-Prosper Gay-Para vient alors d’initier une nouvelle façon de recevoir. Bohème et authentique — l’amitié, les rires, la joie de vivre et la simplicité du luxe entrent en osmose avec l’esprit Saint-Tropez. Dès lors, on sait exactement ce qu’on vient chercher à Saint-Tropez. Et on sait où le trouver.

Si Jean-Prosper Gay-Para, à cause de la Guerre des Six Jours, a du se séparer de son palais rêvé, il a su le confier à la bonne personne. En 1967 c’est Sylvain Floirat qui acquiert le Byblos. Aujourd’hui, son arrière-petit-fils Antoine Chevanne en est le président.

Le Byblos, lui, n’a fait que gagner en magnificence. 5 500 m2 à ses débuts, il distille aujourd’hui son charme sur près de17 000 m2. De 59 chambres, il compte désormais 40 chambres et 50 suites toutes décorées de façon unique.

L’Âge d’Or De Saint-Tropez… Tout Commence Au Byblos

Si les murs pouvaient parler, que raconteraient-ils? Peut-être s’enthousiasmeraient-ils d’abord d’avoir servi d’écrin à l’une des noces les plus iconiques de l’histoire moderne.

Car lorsque Mick Jagger épouse Bianca Pérez Mora-Macias, en 1971 à Saint-Tropez, c’est au Byblos qu’ils séjournent. Eux, et leurs invités. Keith Richards, Anita Pallenberg, Paul McCartney, Ringo Starr, Eric Clapton et Keith Moon des Who !

Ils raconteraient, ensuite, quels furent leurs premiers occupants. Liz Taylor et Richard Burton, Duke Ellington, Romy Schneider, Charles Aznavour, Michel Polnareff, Gibert Bécaud… Louis de Funès.

Oui, Louis de Funès ! Autant de mythes ayant crées le mythe Saint-Tropez.

Lors des tournages de la saga de Jean Girault toute l’équipe du film choisie le Byblos pour y séjourner. C’est qu’on s’y sent presque comme à la maison.

Et ce luxe si charmant… Peu étonnant de les entendre ensuite raconter comment Eddie Barclay et Michel Polnareff ont en chacun fait leur seconde maison. A l’entrée des caves, le très mondain Eddie Barclay avait même installé le Barclay’s Club, à l’entrée des Caves du Roy… Où tous se mêlaient pour y jouer des parties de billard endiablées !

Ils pourraient en égrener encore longtemps des noms, ces murs du Byblos. Certaines images nous sont parvenues. Comme celle de la sculpturale Grace Jones, en 1977. Savamment assise sur le grand escalier, menant de la réception à la piscine. L’air bien espiègle !

Un Palace Intime Et Hors Du Temps

Héritié de cet âge d’or, le Byblos est le garant de l’esprit Saint-Tropez. Un esprit vivant plus que muséalisé qui s’est perfectionné au fil du temps.

En 1991, le Byblos entre dans le cercle des Leading Hotels of the World. En 2012 il obtient la distinction palace. Autant dire que le Byblos délivre du grand luxe dans un écrin d’intimité…

La Gastronomie Ducasse Au Byblos

C’est en 2001 que Alain Ducasse est appelé à orchestrer l’offre gastronomique du Byblos. Il y décline ainsi son concept ‘Spoon Food & Wine’ en ‘Spoon Byblos. Il y a peu, le concept change une nouvelle fois de nom pour prendre celui de Cucina Byblos.

Sa ligne gastronomique? Une vision élevée des spécialités culinaires de l’Italie, à déguster sous la flore luxuriante du Byblos. Travaillés par le Chef exécutif Rocco Seminara, tous les produits sont issus du potager en permaculture de l’hôtel ou sourcés auprès de producteurs locaux — le luxe façon Riviera, en somme ! Tout est dans la délectation des sens, et la simplicité.

Récemment, c’est le nouveau restaurant Arcadia qui plante, face à la piscine turquoise de l’hôtel, une offre culinaire toute méditerranéenne. Une vingtaine d’accord salées et sucrées concoctés à quatre mains par le Chef Rocco Seminara et le Chef pâtissierYann Odic. Une offre impeccable.

La Nouveauté, La Byblos Beach

Si le Byblos a su traverser les époques sans jamais céder aux sirènes de la tendance, voici que la nouveauté de la saison 2019 entre en écho avec les nécessités de l’époque. Car si le palace a mis longtemps à obtenir sa plage privée – la Byblos Beach – celle-ci se fonde dans son environnement… La structure éminemment chic se taille ainsi dans du bois naturel, tandis que l’espace a définitivement banni le plastique !

De quoi assurer à la mythique plage de Pampelonne, sur laquelle la Byblos Beach s’est installée, de briller encore de sa nature sauvage et mystique !

On le voit, l’hôtel Byblos est assurément le garant de l’esprit Saint-Tropez. Un esprit pétillant, effronté, chic et privilégié — un lieu magique où les légendes d’hier pavent la route pour celles de demain. Les Rihanna et autres Gigi Hadid ne nieraient pas la filiation avec les illustres icônes qui ont fait la légende du Byblos !

La Bastide Ramatuelle, Lieu De Volupté

C’est un nouvel hôtel comme seul Saint-Tropez peut inspirer. Un quatre étoiles intime, à la sophistication mesurée, lové dans un jardin luxuriant, fleurant (très) bon la Méditerranée.

La Bastide Ramatuelle, Un 4 Etoiles Solaire Et Naturel

S’il fallait qualifier la Bastide Ramatuelle en trois mots, ceux-ci ne seraient exagérés: havre de paix.

Un Lieu Enchanteur Niché Dans Un Jardin Tropical

C’est à l’abri des regards, dans un jardin aux allures tropicales, que s’érige l’hôtel Bastide Ramatuelle. Dernier né des lieux enchanteurs comme seul Saint-Tropez peut inspirer, La Bastide Ramatuelle déploie un charme emprunt de volupté. Il faut le connaître pour s’y rendre — car La Bastide Ramatuelle a l’élégance de la discrétion. Et le raffinement des gens de goûts !

Il n’y a qu’à voir son aménagement. Entre mer et montagne, air marin et parfums boisés… Dans un décor mêlant allègrement design contemporain, couleurs piquantes et mise en scène Provençale, La Bastide Ramatuelle touche les esthètes au coeur même. Il faut dire que le luxe a ici une saveur particulière — authentique même !

L’élégante maison de maître ne propose que peu de chambres et suites. 9 au total qui, chacune, propose un confort optimal, et une vue épatante de sérénité. Jardin ou montagnes sont rendues visibles à partir de balcon privé, dans chacune des chambres.

Car c’est bien pour cela qu’il faut se rendre à La Bastide Ramatuelle — une parenthèse d’enchantement où corps et esprit viennent s’inscrire en parfaite harmonie avec l’environnement qui les entoure. Et quel environnement !

Un mythe même — la Plage de Pampelonne, rendu mythique par le film ‘Et Dieu Créa… La Femme’. Véritable phénomène artistique et culturel, c’est par ce film de Roger Vadim que Saint-Tropez perdit un brin de son secret pour devenir une destination iconique.

Justement, La Bastide Ramatuelle tend à renouer avec la discrétion, le secret et le sentiment d’avoir atteint un bout du monde… Autant d’émotions qui ont fait la poésie de Saint-Tropez. Avant que Saint-Tropez ne soit Saint-Trop’. A l’époque où Signac, Matisse ou encore Bonnard venaient y inventer le fauvisme, et le pointillisme.

C’est bien cette âme toute faite de beauté et d’appel à contempler la nature qui forge l’atmosphère de ce lieu baigné de soleil et de saveurs.

Un 4 Etoiles Solaire

Une piscine chauffée, entourée de grands arbres… Un bar qui la jouxte, où l’on se laisse enivrer du charme du lieu. C’est que l’esprit créatif derrière la fondation de La Bastide Ramatuelle est passionné par l’idée de chiner dans les enchères Drouot des pièces d’un luxe hors du temps et de tous les temps.

C’est ainsi que le petit-déjeuner concocté autour de brioches faites maison, et de viennoiseries succulentes, se sert dans de la porcelaine de Limoges. Très beau et gourmand, il ajoute plus d’authenticité encore à la beauté indescriptible de ce lieu typique de Saint-Tropez. L’esprit Riviera en somme !

En parlant de Riviera justement, Saint-Tropez ne sonne-t-il pas comme un exhausteur de beauté naturelle? Brigitte Bardot, Bianca Jagger, ou encore Alain Delon, Romy Schneider et Jane Birkin dans le film ‘La Piscine’… Tous semblent avoir été magnifiés par l’air de Saint-Tropez.

Pour découvrir cet air littéralement séduisant, La Bastide Ramatuelle propose une virée en voilier de course. Nommé le Oscar 2, taillé en carbone, un Mylius 50… A bord, le capitaine Fred, un Brestois (Tonnerre !), invite ses hôtes à sillonner ici les eaux paisibles et cristallines de Saint-Tropez —  une navigation à la carte, la tête bercée de songes sous un soleil éclatant. Une escapade idéale pour rejoindre le haut lieu de la voile à quelques kilomètres de Saint-Tropez, Cogolin.

Et il faut croire que toute la demeure de La Bastide Ramatuelle fut elle même orchestrée pour faire chavirer les sens, et ainsi porter l’esprit vers des pensées solaires. Le tout lové dans une approche charmante et bon enfant qui sied tant Saint-Tropez.

L’Hôtel Regina Biarritz, Témoin De La Belle Epoque

L’hôtel, construit au début du siècle dernier, tient à rappeler toute la magnificence de la Belle Epoque dans son esthétique.

Le Regina Biarritz, Icône Hôtelière

L’histoire du Regina Biarritz s’écrit en 1900, à Paris. C’est à cette date qu’est inauguré sur la place des Pyramides un hôtel d’un genre nouveau, taillé pour la grandeur de l’exposition universelle. Ainsi, la même année où fut inaugurée la Tour Eiffel, le Regina, lui aussi, trônait d’une splendeur toute nouvelle.

En 1906, la société parisienne de l’Hôtel Régina veut ouvrir une succursale dans l’un des haut lieux de la vie mondaine et artistique de l’époque — Biarritz. Une destination glamour par excellence.

Le Petit Palace De Biarritz

Inauguré un an plus tard, soit en 1907, le Regina Biarritz est un travail d’orfèvre de l’architecture Belle Epoque. Confiée à l’architecte paysagiste Henri Martinet, la structure de la bâtisse se fonde sur un terrain tout juste acquis — dressé sur les hauteurs de Biarritz, face à la baie d’un sublime envoûtant, entre le Golf du phare et l’océan… Le Regina sort ainsi de terre sous la forme pentagonale que lui donna Henri Martinet.

Et quelle forme ! Flanqué de deux dômes, bâti autour d’une cour intérieure fermée d’une verrière style Eiffel, le Regina est d’une beauté rare.
Un style architectural Second Empire et Art déco —168 chambres ouvraient alors sur des galeries surplombant le patio, recouvert de sa splendide verrière Style Eiffel de 17 mètres de haut…

Tous ce qui nous est parvenu de plus iconique en matière d’esthétique et de luxe de la Belle Epoque vit aujourd’hui encore dans le Regina.

Car le Regina est bel et bien un chef d’oeuvre architectural — que l’on repère de loin. D’ailleurs, dès son inauguration en 1907, on vient du monde entier pour y poser bagages. Le temps d’un weekend ou d’une villégiature, les têtes couronnées d’Europe et les grandes familles internationales s’y redent pour goûter aux joies et aux bienfaits des bains de mer. Mais pas que.

Le golf de Biarritz, adjacent au Regina, attire aussi à lui les gentlemen du monde entier. Naturellement, ceux-ci posent leurs valises dans ce qui est alors concédé pour être l’un des fleurons de l’hôtellerie. Surnommé  ‘Le Petit Palace De Biarritz’, le Regina va ainsi devenir l’un des haut lieux de la vie mondaine et artistique des Années Folles !

Au coeur des années 20, on lit ainsi dans la presse; « Ici danse à tout-va le Biarritz des milliardaires américains et des grands d’Espagne. »

Le Regina Biarritz, Haut lieu De La Vie Mondaine

Si tout lieu devient iconique à force d’anecdotes trépidantes et un service impeccable, le Regina, lui, l’est devenu en un soir… Et ce soir là fut celui de la Saint-Sylvestre de 1908.

La haute société s’est en effet délectée à célébrer la nouvelle année dans ce nouvel écrin de splendeur — avec son panorama exceptionnel face à l’océan, son jardin d’hiver surmonté de cette fameuse verrière, son savoir-recevoir centré autour d’un savoir-vivre très Français… Tout fait sens ce premier soir de 1908. Et alors que près de 125 invités de haute volée participaient à la fête, c’est toute la majesté du Regina qui se dévoilait…

Dès lors, le Regina brillera d’une réputation d’hôtel où luxe, opulence, aristocratie, arts et sport entrent en totale osmose. Une osmose qui attira à lui les esthètes du monde entier, et les têtes couronnées en quête de simplicité.

Car si Coco Chanel, Picasso ou encore le roi Édouard VII y ont séjourné, c’est qu’ils y ont goûté un luxe opulent mais jamais ostentatoire. Peu étonnant alors de savoir que Jeanne Lanvin, couturière de renommée internationale pour sa mode chic et sportswear, y avait élu domicile.

L’élégance enveloppée de naturel et de décontraction — voici bien la formule de l’iconique Régina Biarritz Hôtel & Spa.

L’Hôtel Regina, Icône Luxe Sans Ostentation

Qu’en est-il aujourd’hui? Et bien lorsqu’en 2013 l’icône change de propriétaire pour battre le pavillon du groupe hôtelier Néris, le Regina connait une profonde rénovation. Histoire de renouer un peu plus avec son passé haute couture…

Oui, le Regina fut bel et bien un haut lieu mondain, permettant aux couturiers et couturières de la Belle Epoque et des Années Folles d’y rencontrer les clientes indispensables à leur créativité !

6 mois seulement furent nécessaires à la métamorphose. Le Regina dispose désormais de 65 chambres, où se déploie toute la splendeur d’une décoration Art Déco. Mais en version couture.

C’est ainsi que la grammaire iconique des plus grandes maisons Parisiennes se distille, ça et là, dans les renouveaux esthétiques du Regina.

De Chanel, on retrouve les légendaires camélias,  parsemés et déclinés au fil de la décoration. Et notamment sur le grand lustre, suspendu dans le hall d’entrée.

De Paul Poiret, habitué aussi de Biarritz, le Regina lui fait l’honneur d’un boudoir — baptisé boudoir de Paul Poiret.

Mais le souci de conserver l’authenticité du Regina Biarritz était aussi une affaire de réaménagements adéquats. Ainsi, l’iconique patio qui accueillit tant de bals et fêtes somptueuses est désormais un lieu où l’on peut se laisser enivrer des bienfaits de la mixologie.

Sous la verrière donc, le bar Lounge baptisé le Café N est placé sous la houlette de du créateur de cocktails, Thomas Callede. Un « enfant du pays » qui en sublime les spécialités !

Un nouveau restaurant, nommé IQORI,  a aussi émergé pour laisser la vue spectaculaire sur l’océan Atlantique accompagner les mets les plus fabuleux ! Et c’est au Chef Antoine Chuard qu’est revenu le prestige d’en orchestrer la cuisine.

Autour des saveurs locales, évidemment, celui qui remporta en 2016 le concours international Les chefs en Or, taille des recettes à la hauteur du sublime de l’endroit ! Au menu? Des icônes telles Le Homard bleu fumé au bois de pommier, criste marine, épinards asiatique, poutargue de homard et capucines; ou Le Pigeon, foie gras et colonnata en tourte, aubergine et pêches…

Nouvelle pierre angulaire du prestige du Regina Biarritz, sa piscine réaménagée et son Spa by Sothys. Au coeur de l’approche beauté et bien-être on retrouve ainsi l’élément clé qui a fait la réputation de Biarritz… celui qui a fait chavirer le coeur de l’Impératrice Eugénie pour la côte Basque: la Nature !

Imaginé comme une bulle de douceur intimiste et raffinée, le Spa by Sothys introduit des protocoles de soins inédits, et sur-mesure. Un mélange de plaisir des sens doublé d’une efficacité redoutable… Une expérience unique et raffinée qui pose les jalons d’une approche synergique de la beauté et du bien-être.

De quoi se laisser bercer par tant d’attentions précieuses — jusqu’à laisser l’imagination et les sens s’envoler vers les cimes du luxe sur lesquelles veillent le Regina Biarritz…

L’Hôtel Du Palais A Biarritz, Palace Total

D’une villa construite par amour d’une ville et d’une femme a ainsi émergé l’un des palaces les plus iconiques au monde — ou quand Napoléon III érigeait pour l’Impératrice Eugénie les fondations de l’actuel hôtel du Palais.

L’Hôtel Du Palais, Une Histoire De France

L’Impératrice Eugénie est l’icône par qui la vogue pour Biarritz a commencé, et depuis jamais ne s’est tarie. Elle qui, enfant, découvrait les joies des bains de mer en compagnie de sa mère, attira à Biarritz son époux, l’Empereur Napoléon III.

Il lui fit construire une villa aux vrais airs de château.

La Villa Eugénie, Ou Napoléon III Sous Le Charme de Biarritz

La nouvelle tomba un jour de Juillet 1854. Le journal qui informait alors quotidiennement des faits et gestes du couple impérial lance la rumeur: Napoléon III et l’Impératrice Eugénie vont installer leur résidence d’été à Biarritz. Le 3 Août 1854 la rumeur se confirme: Napoléon III a bien donné pouvoir au maire de Biarritz afin d’acquérir, en son nom, les terrains nécessaires à la construction du futur domaine impérial… 10 hectares sur lesquels va s’ériger la villa Eugénie.

Construite entre 1854-1855 en brique et pierre, la villa Eugénie brille d’une esthétique pleine de noblesse et de panache. Dans le style Louis XIII donc, le couple Impérial a confié l’oeuvre à une série d’architectes. Le premier Hippolyte Durand, architecte du département des Basses-Pyrénées, en dresse les plans —  Louis-Auguste Couvrechef reprendra le travail.

Résidence impériale de 1856 à 1868, année de la dissolution du Second Empire, la villa Eugénie n’a cessé de s’étoffer. Une nouvelle aile fut ainsi construite en 1859, par l‘architecte Gabriel-Auguste Ancelet. En 1867, il est remplacé par Auguste Lafollye — cette fois, l’architecte va ajouter une bergerie, une vacherie, avant d’hausser le bâtiment d’un étage. L’ensemble trace dans le paysage un E de par sa forme. Un E comme Eugénie.

Mais voilà, la fin de l’Empire sonne le glas de cette villa hors paire, véritable bijou de l’architecture Belle Epoque. L’Impératrice en devient propriétaire à la mort de Napoléon III, en 1873.

Sept ans plus tard, elle la vend à la Banque de l’Union parisienne. Pour la première fois, la villa Eugénie perd son nom et sa fonction — désormais appelée le Palais Biarritz, elle est un hôtel-casino en 1881… un hôtel tout court en 1893. C’est l’Hôtel du Palais.

Quelques dix ans plus tard, un incendie ravage pourtant l’ouvrage. Un hôtel plus luxueux encore est alors rebâti et augmenté sur les murs de l’ancienne villa. Dès lors le destin de l’Hôtel du Palais peut s’écrire en lettres d’or.

La Villa Eugénie Devient L’Hôtel Du Palais

L’Hôtel du Palais capture beaucoup de l’architecture Art nouveau et Art déco. Sorte d’oeuvre vivante d’une esthétique devenue iconique, l’Hôtel du Palais surplombe l’océan avec un aplomb tout sauf ampoulé.

Ainsi édifié à partir de la villa Eugénie, l’Hôtel du Palais peut se targuer d’avoir conservé tout ce qui a fait la grandeur du Second Empire — le luxe, le savoir-vivre et un goût particulier pour le sublime. Tout se lit sur cette magnifique façade.

Comment le vit-on à l’intérieur? Situé à flanc de falaise, sa vue littéralement époustouflante sur l’océan se savoure à travers certaines des grandes fenêtres des 154 chambres. Des fenêtres hautes et agréables qui ouvrent sur l’ardeur vivifiante de l’océan Atlantique.

50 suites et 100 chambres ainsi décorées dans la plus pure tradition du style Second Empire… L’Hôtel du Palais veille sur son héritage.

Dans le hall à colonnes, des lustres impérieux… Dans les suites, du marbre de Carrare, du bois de teck de Birmanie. Des mosaïques en pâte de verre Italienne… Tout y distille une vision noble, discrète et précieuse du luxe.

Classé 5 étoiles en 2011, distingué de la « Distinction Palace » renouvelée en 2016… L’Hôtel du Palais figure sans aucune doute l’un des derniers palaces à l’authenticité avérée.

D’ailleurs, ses illustres hôtes s’y rendaient, et s’y rendent encore pour vivre ce glamour tranquille qui sied tant à Biarritz. Une atmosphère intemporelle qui a ravi Garry Cooper, Romy Schneider, Edmond Rostand, Hemingway, le Roi Farouk ou la Duchesse de Windsor… La reine Victoria ou encore Elizabeth d’Autriche, aka Sissi. Venue à Biarritz en 1896 et 1897, une suite porte son nom, en sa mémoire.

L’Hôtel Du Palais, Symbole De La Villégiature de Biarritz

Si l’hôtel est actuellement fermé pour rénovation jusqu’au Printemps 2021, c’est pour mieux raviver ce qui en a fait un symbole de la villégiature de Biarritz. Didier Beautemps et Valéria Sanchez d’ATELIER COS sont derrière la rénovation de l’icône.

Icône Du Raffinement A La Française

C’est bien cela qui attire tant de gens de goût à l’Hôtel du Palais — le raffinement à la Française. Du sol au plafond, des colonnes aux services de table: tout n’est que charme, magnificence, grandeur et mesure.

Fidèle à la grande tradition de l’art de vivre à la Française, l’Hôtel du Palais distille ainsi en cuisine et dans ses soins tout le luxe qui fait sa singularité.

En gastronomie, c’est sous la houlette du Chef Jean-Marie Gautier que l’on pense les délices des trois restaurants de l’Hôtel du Palais. Le premier, la Villa Eugénie, une étoile au Michelin, puise son inspiration « Entre terre & océan. » Proche des pêcheurs amarrés sur les bords de l’Adour, le Chef s’y approvisionne en saumon ou alose. L’asperge, le piment d’Espelette, le porc basque, le petit pois, le foie gras, les girolles, les cèpes, la truffe…

Le second restaurant, l’Hippocampe offre une vue hypnotisante sur la grande plage — servant des mets composés à partir de fruits de mer, salades et desserts… Au bord de la piscine non moins sublime.

Enfin, c’est le restaurant La Rotonde qui requiert une attention particulière. Avec sa vue magique sur l’océan, son ambiance Belle Epoque et les mets raffinés imaginés autour de la gastronomie basque… Il est sans aucun doute l’un des plus beaux restaurants au monde. D’ailleurs, pour Alain Ducasse qui y a célébré son mariage, c’est incontestablement « la plus belle salle à manger au monde. »

Tout dans l’Hôtel du Palais n’est que beauté. D’ailleurs, en parlant de beauté, au Spa Impérial, les soins prodigués par Guerlain et l’institut du cheveu Leonor Greyl y veillent.

De quoi entendre, lors de ces moments d’intense bien-être, les murs chuchoter les histoires secrètes des icônes qui y ont séjournées. En juillet 1918, Pablo Picasso y passa sa lune de miel avec Olga Kholklova, sa première épouse, danseuse des Ballets russes. Gabrielle Chanel, qui avait ouvert sa maison de couture à Biarritz en 1915, fréquentait alors le Palais devenue épicentre de la vie mondaine et artistique.

Charlie Chaplin y occupa un appartement, Ernest Hemingway aussi. De quoi l’attester: la vie à l’Hôtel du Palais ressemble à s’y méprendre à une fête, façon Belle Epoque ou Années Folles ! L’esprit villégiature en plus.

Paris Fashion and Luxury Icons Tour

C’est le circuit des curieux, des gourmets, des passionnés et des connaisseurs de la mode et du luxe !

Un tour des lieux iconiques et enchanteurs de la capitale. Ces lieux où les icônes de la mode, du luxe et de la gastronomie furent, tour à tour, pensées, imaginées, crées, concoctées, et vécues !

Découvrez les lieux où s’est forgée la réputation de Paris comme capitale indiscutable du chic, du luxe et de la joie de vivre. Avec un Parisien, doublé d’un professeur opérant pour les prestigieuses écoles de mode et d‘hôtellerie…

Je vous invite à flâner en ma compagnie — en partant de la Place Vendôme. Là où s’érige le premier palace moderne — le Ritz ! Tant d’histoires s’y sont passées.

Tant d’innovations, aussi. Et notamment celle de l’Ecole de la gastronomie Française, avec Auguste Escoffier opérant à partir des cuisines du Ritz.

Un savoir faire unique, et l’excellence pour signature… Le Chef Nicolas Sale est aux commandes et, côté pâtisserie, c’est François Perret qui ravive aujourd’hui les papilles. Mais l’iconique chocolat chaud et les madeleines, notamment celle de Proust, sont encore bien d’actualité !

Nous poursuivrons ensuite en remontant la Rue de la paix.

La rue des joyaux de la couture et des diamants des orfèvres… Cartier. Mellerio dit Mellers. La boutique du premier couturier de l’histoire… Dont je tais le nom pour mieux le révéler. Et celle de Massaro, dont le nom risque de ne rien éveiller. Pour l’instant !

Nous arriverons ensuite au coeur du luxe à la Française. La Place Vendôme et son aura de magnificence. Le haut lieu de la haute joaillerie —Chaumet, Boucheron, Van Cleef et… Je vous raconterai le scandale provoqué par la première collection de haute joaillerie taillée par une couturière…

Cette même couturière qui s’est inspirée des lignes octogonales de la Place Vendôme pour son parfum N°5.

Des mythes du luxe, et tant d’histoires qui ont encore à s’écrire, comme dans la boutique Louis Vuitton imaginée par le fantasque architecte Peter Marino.

Ensuite ?

Ensuite ce circuit qui retrace les hauts lieux de la mode et du luxe vous plongera au cœur de la Rue Saint Honoré.

Avec Goyard, tout d’abord. Le malletier installé ici, depuis 1853.

Plus loin, c’est l’univers Moynat qui lie la mode, la danse et l’opéra…

Puis ce sera le moment de revenir sur l’art de Francis Kurkdjian, éditeur clé des parfums Français.

Nous débarquerons ensuite sur l’artère pleine de vie qu’est la Rue de Rivoli.
C’est alors que ces secrets chuchotés par la céramique de son trottoir, sous ses arcades, vous seront tous dévoilés…

La libraire Galignani, Angelina, Meyrowitz au 5 rue de Castiglione… Premier lunetier de luxe !

Goutal, autre maison qui fait la grandeur de la parfumerie Française.

Il y a tellement à raconter sur ces icônes ! Des pièces qui ont révolutionné le genre… Mais pas que !

La pâtisserie du Meurice par Cédric Grolet fusionne la sculpture, les fruits et la gourmandise… Le Meurice, encore, d’où Alain Ducasse a littéralement révolutionné la cuisine, en prônant le retour à la simplicité culinaire. Une expérience gustative devenue un exemple du genre…

C’est d’ailleurs là que Guerlain fonde sa maison… En 1828, la parfumerie Guerlain s’installe au rez-de-chaussée de l’hôtel Meurice !

Autre icône de la gastronomie, c’est au Mandarin Oriental que l’on trouvera la cuisine Thierry Marx — et son plat signature… Le Risotto au…

Nous passerons ensuite devant le lieu qui abrita le tout premier défilé d’Yves Saint Laurent.

Nous nous retrouverons au cœur de l’univers Chanel. Là où bat le cœur de ses ateliers, depuis 1910. La rue Cambon.
En un siècle, elle est devenue le coeur de la galaxie Chanel. Et notamment avec les maisons alentours, rachetées par celle de Coco. A l’instar de Maison Michel — on imagine bien la femme Chanel en chapeau Virginie, non?

Enfin, nous arriverons dans le temps de la nuit Parisienne — Maxim’s, haut lieu du Second Empire. Haut lieu de la vie Parisienne, où le plaisir des sens est devenu un mode de vie. Haute couture, champagne, fêtes jusqu’au petit matin — les cocottes ont bien posé les jalons de la vie Parisienne…

L’hôtel du Crillon, lui, en a vu des Parisiennes justement. Le premier palace de l’histoire vieille à ce savoir-vivre !

Ainsi après avoir vu les lieux où s’est écrit un grand pan de l’histoire de la mode et du luxe, nous traverserons la rue Royale pour rejoindre l’artère mondiale du beau et du sublime.

La rue du Faubourg Saint Honoré — la rue la plus luxueuse au monde détient les clés de plus d’un produits universellement désirés aujourd’hui.

Il sera alors temps de remonter, non loin, vers la boutique où s’acquiert l’extase du luxe à la Française… La boutique Hermès déborde d’objets du désir, de vitrines très inspirées. Et d’anecdotes qui ont hissé bien haut les standards de la mode et du luxe, dans le monde entier !

Jeanne Lanvin, aussi, a eu sa part à jouer. En 1889, elle inaugure ici, au 16 rue Boissy d’Anglas, ce qui deviendra la plus ancienne maison de mode Française.

Paris est une histoire de chic et de sophistication.
Une histoire de plaisir et de savoir vivre. Une histoire que La Durée raconte toujours. Alors, comment ne pas clore ce « Paris Fashion and Luxury Icons Tour » avec ces macarons, gourmandises si chic.

Il faut ainsi avoir vu et goûté ces petits bouts de la vie Parisienne pour mieux la comprendre encore !

Réservations

Les Recettes Du Ritz Paris A Faire Chez Soi

Les Chefs Nicolas Sale et François Perret dévoilent les recettes les plus iconiques du mythique palace Parisien. De façon à les faire chez soi !

Les Plats Iconiques A Faire Chez Soi, Selon Le Chef Nicolas Sale

Quelques uns des plats du Ritz Paris, qui d’habitude font chavirer les plus fins palais, dévoilent leur recette secrète.

Le Burger Du Ritz, Un Classique

En attendant la réouverture du plus iconique des palaces Parisiens… Et du Bar Vendôme, fréquenté par le tout Paris, le Ritz Paris dévoile la recette de son burger !

Imaginé par le talentueux  chef doublement étoilé Nicolas Sale, le burger sort de sa zone de confort. Et part dans des envolées lyriques — on parle de gastronomie, évidemment.

Un burger pas comme les autres à réaliser à la maison. En toute liberté !

La Salade De Saumon Thaï, L’Exquis Exotique

Le plat à succès du Salon Proust à l’heure du déjeuner, la salade de saumon thaï dit tout de ses secrets ! Une salade follement inspirée qui distille des saveurs fascinantes — une recette franchement accessible à faire et refaire toute la belle saison.

Une histoire de gourmet… De quoi renouer avec l’inspiration première de Marcel Proust — la figure de proue de la littérature gourmande.

Les Desserts A Faire Maison, Par François Perret

Les desserts adorés par Marcel Proust, habitué du Ritz, étaient-ils tous en chocolat? Ce que l’on sait c’est que François Perret adore composer autour de cet ingrédient fétiche !

Les Soufflés Au Chocolat

On les déguste habituellement au coeur du très chic hôtel  Ritz Paris. Mais cette fois, son Chef Pâtissier, nommé en 2019 le Meilleur Chef Pâtissier des Grandes Tables, dévoile sa recette secrète.

Celle des soufflés au chocolat – un régal devenu une icône de la pâtisserie. Cette fois, façon Ritz Paris !  Léger et printanier, c’est le genre de dessert qui ravit les sens avec douceur !

La Tarte Au Chocolat

C’est sous forme de tarte que le Chef Pâtissier François Perret propose aussi de déguster le chocolat. Gourmande à souhait, la tarte au chocolat façon Ritz Paris semble aussi exquise que facile à réaliser.

Des desserts à faire maison donc, suivant la recette du plus grand Chef Pâtissier du moment… De quoi s’essayer sans plus tarder à la cuisine de haute volée !

La Table De Mathieu, Nouveau Restaurant D’Exception A Courchevel

Le Chef Mathieu Hericotte pour l’hôtel Pralong orchestre son savoir-faire cet hiver pour ‘La Table de Mathieu’. Et c’est une première.

La Table De Mathieu, 20 Couverts, Aucune Hésitation

A la Table de Mathieu, le Chef Mathieu Hericotte fait prendre à la gastronomie des allures de voyage, sans retour. Le Chef qui orchestre aussi la table du Mas de Chastelas à Saint Tropez concocte pour la première fois au coeur du charmant hôtel Pralong.

Un cinq étoiles qui conserve tout de l’aspect montagnard et chaleureux des icônes de Courchevel. Ainsi, le restaurant la Table de Mathieu offre une cuisine délicate dans le parfait respect des traditions pour le dîner… Autour d’une carte très raffinée !

Lové dans un restaurant de 20 tables seulement, le personnel accueille ses hôtes comme rarement — attentifs et très accessibles, le Chef et le personnel sont là pour distiller un savoir-recevoir exemplaire.

L’aventure gastronomique, elle, s’ouvre sur la base d’une cuisine Française classique — et revivifiée ! Les plats signatures? Foie gras poêlé autour d’une gelée de clémentine. Pot au feu. Et La poule au pot d’Henry IV avec truffes. Des plats d’exception sublimés par la simplicité adroite dont fait preuve Mathieu Hericotte.

Viandes et poissons ainsi magnifiés, on retrouve les délices de la mer comme les Saint Jacques mêlées, ici encore piquées de truffe noire. Un délice.

Note ultime d’un repas idéal, les desserts font danser les papilles. Signée de la talentueuse Cheffe Pâtissière Solène Degletagne, le dessert phare n’est autre que… Le Mont-Blanc ! Mais ici, c’est autour du kalamansi, un agrume peu utilisé qui évoque l’orange amère, que la Cheffe Solène Degletagne éveille les sens. Autant de de saveurs douces et espiègles pour égayer le palais. La Table De Mathieu est à tester d’urgence !

L’Echappée Glaciale de Cheval Blanc Courchevel

Il y le spa Guerlain, certes, mais aussi un circuit intérieur/extérieur qui propose de vivre un authentique voyage sensoriel à Cheval Blanc Courchevel

L’Echappée Glaciale de Cheval Blanc

C’est un circuit aussi exaltant que téméraire — un circuit au coeur d’un séjour vivifiant dans la sublime Courchevel. Ce circuit, s’il n’est pas officiellement reconnu pour être la clé de voûte d’une beauté apaisée, contribue largement à la réputation de Cheval Blanc.

Un parcours initiatique aux bienfaits de la Montagne — l’Echappée Glaciale est un rendez-vous avec soi, et avec la nature environnante. Le principe est simple : profiter des luxueuses installations en intérieur/extérieur mises en place par le Cheval Blanc pour un délicieux moment.

A l’intérieur donc, la piscine miroitante où l’on se mire à l’envie offre un débordement des plus apaisants — chauffée entre 30 et 31 degrés, elle concrétise l’idée de cocon et de ravissement.

On se dirige ensuite vers l’extérieur, où un Hot tube chauffé, lui, à 45 degrés, offre un premier éveil des sens. Planté sur la terrasse avec une vue grandiose sur les pistes et le Jardin Alpin, il contribue à vivifier le corps et l’esprit. Lové dans 45 degrés par un temps glacial… Un véritable bonheur.

Mais c’est là que l’échappée Glaciale prend tout son sens. Car, si le courage nous porte, le jeu sur les différences de température peut atteindre son paroxysme si l’on décide de se jeter dans la neige du Jardin Alpin !

Sauna, Hammam Et Fontaine A Glace

On court alors se réfugier dans le sauna où la chaleur enveloppante calme et détend les muscles. Mais le rendez-vous n’est pas terminé.

Le réveil de la volupté opère une nouvelle fois sous la précieuse et fantasque fontaine à glace.. Pour se rafraîchir et raviver, une fois encore, toute l’euphorie d’une telle échappée.

L’expérience se poursuit dans le hammam ou le bain banya russe…  Pour sentir les exquises caresses prodiguées par les experts de Cheval Blanc avec les branches de bouleaux.

Un moment hors du temps qui fait tout le sublime d’un séjour étincelant à Cheval Blanc Courchevel. L’Echappée Glaciale invite aussi au réconfort ultime — en ce qu’elle est un prélude au soin sur mesure prodigué, cette fois, au Spa Guerlain.

Le Spa Guerlain Cheval Blanc Courchevel

lHaut rendez-vous orchestré par la maison Guerlain, le Spa Cheval Blanc a développé pour Courchevel une série de soins exquis spécifiquement dédiée à la pratique du ski.

Les 1001 Attentions Du Spa Cheval Blanc Courchevel

Lorsque l’on a l’abeille comme animal totem, et ce depuis que Napoleon III et l’Impératrice Eugénie nous ont attitrés « Parfumeur breveté de sa Majesté », on est assurément expert en luxe et beauté.  La somptueuse cave à parfums de la maison Guerlain dit tout de ces emblématiques flacons abeille et leurs fragrances d’exception…  69 abeilles symboles de l’Empire. Symbole de Guerlain, aussi.

Guerlain est aussi la maison en charge du Spa  Cheval Blanc Courchevel. Un spa un brin différent puisque ici nombre de soins sont exclusivement pensés pour la pratique des sports d’hiver. Le soin signature l’est définitivement.

Le soin signature après-ski Cheval Blanc? Emotion et sensorialité faites pour récupérer. Car dans ce sanctuaire dédié à la beauté et à l’expérience du bien-être, le Rituel Après-Ski concocte une série de solutions douces et salvatrices, à destination des skieurs.

Inspirés des besoins que le froid et l’altitude vivifiante appellent, les soins et de massages signatures visent dans un premier temps à protéger et hydrater les mains. Le Rituel Haute Altitude…

Les pieds, ensuite, vont être ravivés autour d’une chorégraphie orthopédique —  pétris, étirés, les orteils vont ensuite jouir de pressions digitales exercées sur les points lymphatiques… Un délice !

La voûte plantaire est ainsi détoxifiée — la circulation sanguine relancée, la démarche allégée, on retrouve l’aisance de ses pas. Une détente extraordinaire qui, du bout des orteils au sens les plus aigus, vient se diffuser dans tout le corps.

Le Rituel Après-Ski Cheval Blanc Courchevel, Réveil d’Hiver

Ses soins se prolongent autour du soin Chaleur de l’Hiver — exclusif à Cheval Blanc Courchevel, le rituel se fonde sur le pouvoir des pierres chaudes.

En déposant à endroits précis les galets, pochons de paraffine et d’autres pièces réconfortantes, les tensions musculaires s’effacent. Et, corrélée à des massages visage et corps, l’harmonie du corps se réveille pour renforcer l’ensemble du système immunitaire.

Second épisode de ce rituel, le Soin Altitude Extrême marie soin et modelage. Une nouvelle fois,  l’action combinée des pierres chaudes et des sphères froides joue en profondeur sur les muscles du visage — éclat et fermenté ainsi retrouvés, l’ensemble des muscles est réveillé !

Mais le véritable réveil hivernal du Cheval Blanc Courchevel est peut-être une histoire de communion avec les éléments de la montagne… Celle qui conduit toute personne à se prêter à l’Echappée Glaciale.