Noeuds de Contrainte et Blanc Immaculé chez Comme Des Garçons pour le Printemps/Eté 2019

On le sait, Rei Kawakubo défend une mode à rebours des tendances — toujours à la recherche de l’inédit, la femme derrière Comme Des Garçons s’échine à produire chaque saison des vêtements comme autant de manifestes apportant au monde une vision sans précédent. Mais cette fois, elle n’y parviendra pas. « Je sentais que cette approche n’était plus nouvelle et je cherchais ce qu’il y avait à faire ensuite. Mais je n’ai pas trouvé. Puis j’ai fini par penser à une approche profondément intime (…) de ce qui se trouve au fond de moi » écrivait-elle dans un mail-statement en amont de son défilé parisien. 

 

Sur le podium, des réminiscences de sa mythique collection ‘Lumps & Bumps’ de 1997 viennent envelopper des silhouettes d’apparences canoniques. Mais elles n’en ont que l’apparence — des excroissances viennent en effet s’échapper des pans de vêtements merveilleusement coupés. Puis vient la silhouette n°25… Tout en noeuds de contrainte – poncif de la maison – la voilà qui éclaire le processus de créativité façon Rei Kawakubo. Pareille à l’idée de gestation et d’aliénation, la directrice artistique de Comme Des Garçons semble appeler à lutter contre l’enfermement de son propre imaginaire… Une collection indubitablement troublante mais essentielle en ces temps de repli sur soi ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *