L’Enchère de l’Année : le Birkin Himalaya Niloticus Crocodile Diamond

S’il nous apparaît aujourd’hui comme le classique des classiques, ce n’est qu’en 1984 que la manufacture Hermès imagine le sac Birkin. Tout commence dans un avion reliant Londres à Paris. A bord, Jane Birkin raconte : « Mon agenda Hermès était si chargé que tout est tombé. Il m’a dit que je ferais mieux de mettre mes effets personnels dans des poches fermées. Je lui ai répondu : ‘Si Hermès mettait des poches…’ il a répliqué ‘Je suis Monsieur Hermès et je vais mettre des poches pour vous’ » – c’est ainsi que s’amorce l’une des plus belles collaborations de l’histoire de la mode. Et c’est bel et bien Jane qui en dessine les lignes. Un mois plus tard, Jean-Louis Dumas lui fait envoyer la pièce en lui demandant s’il pouvait la baptiser de son nom.

Ainsi, lorsqu’en 2015, le scandale des peaux exotiques utilisées dans l’industrie rebat une nouvelle fois les cartes de l’opinion, Jane Birkin exige que son nom ne soit plus lié au sac. En dénonçant ainsi des « pratiques d’abattage cruelles » pour les animaux, Birkin convainc en réalité Hermès de prendre des dispositions satisfaisantes pour changer la donne – ni une, ni deux, les deux parties se réconcilient. Il apparaît évident à présent que le sac Birkin qui s’est envolé aux enchères Christie’s de Hong-Kong le 31 mai dernier est bien plus qu’une pièce d’exception.

Et pour cause, ce modèle ne fut que très peu produit – il s’en crée chaque année un ou deux exemplaires, seulement. Et aujourd’hui, Hermès parle même d’en stopper définitivement la production, « ce qui peut expliquer en partie l’augmentation de sa cote cette saison » a déclaré Matthew Rubinger, chef du département sacs et accessoires à l’international chez Christie’s. Le sac Himalaya Niloticus Crocodile Diamond Birkin 30 est ainsi réalisé en peau de crocodile ; incrusté de diamants, ses finitions sont aussi faites d’or… L’un des sacs de luxe les plus convoités au monde, selon Christie’s, fut ainsi adjugé à 338 000 euros auprès d’un enchérisseur anonyme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *