Le Chic Tod’s de l’Homme AH 2015 

1978, c’est l’aventure Tod’s qui s’amorce : lors d’un voyage aux États-Unis, le jeune Diego Della Valle, alors âgé de 24 ans, se prend de passion pour les chaussures de pilote. Ces chaussures, drôles de petits mocassins équipés de picots en caoutchouc, sont l’origine même des iconiques « Gommino ».  Connu pour sa passion pour le cuir, et quinze ans avant la vague du sportswear, le président de Tod’s érige son savoir-faire dans cette chaussure emblématique de l’art de vivre à l’Italienne. Diego Della Valle raconte : « … alors qu’à l’époque, en Italie, on était toujours tiré à quatre épingles, j’ai voulu créer un produit casual à porter la semaine avec un costume, le week-end avec un jean : c’était ça la grande idée de Tod’s : donner de l’élégance à une semelle de caoutchouc. » L’esprit Tod’s est né. Intemporel et minimaliste, le style de la maison devient le symbole d’une élégance tout en retenue. En 1996, Lady Di n’hésite pas à déclarer au New York Times : « Ces chaussures sont un talisman contre la vulgarité. On peut les chausser aussi bien avec une tenue sportive que les assortir à un tailleur ou un smoking. » Le Gommino devient iconique. 

Depuis deux saisons, Andrea Incontri s’attache à faire de la ligne prêt-à-porter de Tod’s une référence en la matière. Pour l’hiver prochain, le directeur artistique de la maison livre ainsi un prêt-à-porter maîtrisé ; et une nouvelle collection forte et soignée. Avec sa précision graphique, les clins d’œil à la conception du Gommino fusent comme un rappel encore palpable de la première rencontre de Diego Della Valle. Des matériaux de qualité, une coupe précise, le souci du détail et une dose de modernité ancrent définitivement le vêtement Tod’s dans l’air du temps. En s’appropriant les codes de la griffe, Andrea Incontri rend hommage au travail artisanal et minutieux de la maison. Et la cohérence est évidente. « Je suis sensible au fait de proposer un vestiaire portable. Je ne transige pas sur le confort des pièces tout simplement, car un homme à l’aise est un homme potentiellement élégant » précisait le directeur artistique. Des matières nobles, des pièces belles et résolument contemporaines ; un twist fashion qui donne le sentiment de pièces rares et exceptionnelles… Quand la technique rencontre le tailoring, le sportwear épouse le chic, et voilà le réexamen contemporain des pièces qui ont fait la réputation de la maison Tod’s. Les Gommino, Spyder cette fois-ci, se présentent avec une boucle sur la tige dans une nouvelle gamme de cuir inédit ; les couleurs vives sont en sourdine, pour une collection au clacissisme apaisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *