La Robe-Manteau Du Défilé Haute Couture Chanel Automne/ Hiver 2017

Accueil / Mode et accessoires / Haute Couture / La Robe-Manteau Du Défilé Haute Couture Chanel Automne/ Hiver 2017
La Robe-Manteau Du Défilé Haute Couture Chanel Automne/ Hiver 2017

 On le sait, depuis que le navire Chanel a remis sur les flots les métiers d’art en voie de disparition, il n’est pareil défilé couture. Avec le rachat du parurier Desrue, qui a précédé celui du plumassier Lemarié, puis du chapelier Michel, du brodeur Lesage, du chausseur Massaro, de l’orfèvre Goossens et du gantier Causse, la maison Chanel peut se targuer de posséder (et protéger) le fleuron de l’artisanat français. Dans les ateliers, les couturières, ainsi, s’affairent, coupent, taillent, brodent et repassent, mettant au monde des pièces aussi ingénieuses que merveilleuses. Dans le plus grand secret, les mal nommées « petites mains » s’investissent et mettent leur talent au service de la créativité Chanel. Mais aujourd’hui, Karl Largerfeld décide enfin de dévoiler l’envers du sublime Chanel.

Tandis que les mannequins défilent sous les yeux de l’assistance installée au centre d’une habile mise en scène, les ateliers, eux, sont répliqués comme à l’identique. Au milieu du podium donc, voici que les couturières s’affairent, coupent, taillent et brodent comme dans la vraie vie. Pour le directeur artistique de la maison, ici l’occasion fut donnée de réhabiliter le sens de la Haute Couture : « Les gens parlent de couture comme ils parlent de luxe. Non, c’est un travail, et beaucoup de personnes travaillent pour cette industrie. Un travail très précieux, dont quelques personnes possèdent le talent. » Voilà qui est dit.

Et c’est fort de ces talents que Chanel propose un look particulièrement désirable : les « petites mains » signent ici une robe-manteau sablier structurée et graphique. Avec ses épaulettes biseautées, la pièce est maintenue en place par un système imperceptible, là pour créer de la rigidité tout en provoquant un volume maîtrisé. Mais c’est l’esprit tie-and-dye, réalisé à travers des broderies bleue et argent, qui clairement rend hommage aux talents des artisans : irisées par les coups d’aiguille des ateliers, la pièce se double d’une aura très couture au contact des piqûres compliquées, des spirales frangées. Teintes douces, volume juste et aspect molletonné, voici comment le look ici porté par Leona “Binx” Walton se mue en une ode aux savoir-faire exceptionnels, signées de la maison Chanel.

Laissez une réponse

Your email address will not be published.