La Collection Imaginaire De Schiaparelli Haute Couture 2020

La pandémie mondiale ayant empêchée Daniel Roseberry de rejoindre la Place Vendôme et les ateliers Schiaparelli pour réaliser, ensemble, la collection Haute Couture 2020, c’est l’esquisse d’une « collection imaginaire » qui nous parvient aujourd’hui.

La Collection Haute Couture 2020 De Schiaparelli

La crise mondiale a certainement réorganisé la création de toutes les collections couture cette année. Celle de la maison Schiaparelli un peu plus encore. Bloqué aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie, Daniel Roseberry n’a pu rejoindre les ateliers de la maison situés Place Vendôme, à Paris.

Alors, c’est dans une courte vidéo, intense et poétique, que l’on découvre la vision de Daniel Roseberry pour la saison Haute Couture 2020.

«Schiaparelli était une maître du moderne; son travail reflètait le chaos et l’espoir de l’ère turbulente dans laquelle elle a vécu. Aujourd’hui, nous nous retrouvons à nous poser des questions aussi importantes, qui façonnent notre propre identité: à quoi ressemble l’art? Qu’est-ce que l’identité? Comment s’habiller pour la fin du monde? » écrit Daniel Roseberry.

Et, telle une ode à l’optimisme et la force de résilience qu’est, parfois, la Haute Couture, Daniel Roseberry esquisse ici la trame de sa collection: « C’est l’histoire d’une collection qui aurait pu être. »

Présentée sous une courte vidéo, la collection reste malheureusement ici à l’état de croquis. Mais quels croquis ! Des silhouettes toutes en volupté et manches volumineuses — bijoux surréalistes et traits de feutre rose shocking. La couleur iconique inventée en 1937 par la fondatrice de la maison Elsa Schiaparelli.

« La pandémie a tout renversé. Maintenant, au lieu d’une équipe pour exécuter cette collection, j’ai juste ma propre imagination. Au lieu de la place Vendôme à Paris, elle a été conçue et esquissée sur un banc de parc » ajoute Daniel Roseberry.

Ce banc, c’est celui du Washington Square Park. On lit facilement dans les traits géniaux de Daniel Roseberry les pièces iconiques du vestiaire Schiaparelli. L’iconique top lustre, le chapeau chaussure ou encore la robe colonne ! Tant de pièces que l’on aimerait voir surgir du papier et prendre vie dans des matières aussi onctueuses que renversantes.

Et c’est d’ailleurs bien là l’ethos de la maison d’Elsa Schiaparelli. Celle de retourner la réalité dans une inversion surréaliste, certes, mais toujours plus pertinente que de céder au chaos.

Justement, cette collection sortira bien du papier pour devenir, en décembre prochain, sous la forme d’une collection capsule qui sera présentée à Los Angeles.

En attendant, c’est ici que l’on peut visionner la collection Haute Couture 2020 de Schiaparelli — une collection que l’on veut exquise et surnaturelle !