Chanel Au Palais Galliera:  Rétrospective D’une Mode Radicale

L’évènement est double — la réouverture tant attendue du Palais Galliera s’est faite le 1er Octobre 2020 avec, à l’affiche, une rétrospective colossale consacrée à l’oeuvre radicale de Gabrielle Chanel.

Il s’agit bien de la toute première rétrospective à Paris consacrée à Chanel — et le défi fut relevé avec brio. Car replonger dans le corpus de celle qui, dès 1912, a radicalement changé la définition même de l’élégance et de la féminité, c’est finalement traverser un siècle de révolutions esthétiques.

Chanel Par Man Ray

« C’est notre point de vue sur la créatrice et pas sur la maison, nous ne parlons pas d’ailleurs de ses successeurs » précise Miren Arzalluz la nouvelle directrice du Palais Galliera.

Car Coco Chanel, née en 1883 et disparue en 1971, a laissé derrière elle des gestes modes, des allures, des couleurs et des tissus qui font aujourd’hui partie d’un patrimoine universel. Mais lorsqu’elle ouvre sa première maison à Deauville, puis à Biarritz et Paris, la chose est loin d’être une mince affaire. Dépouillée les toilettes de leur fanfreluche, déplumer les femmes de leur froufrous, et surtout: libérer ces dernières pour leur permettre de circuler dans la vie, active et sans entrave.

Nombre de femmes se sont ainsi appuyées sur l’univers Chanel pour affirmer leur liberté. Les actrices. Puis les femmes publiques. Toujours aussi renversantes d’élégance dans les silhouettes imaginées par Coco, en porte-à-faux de la définition à laquelle le luxe pouvait encore répondre à l’époque.

La directrice du Palais Galliera, Miren Arzalluz, a ainsi su rassembler près de 350 pièces iconiques du style Chanel, dans près de 1 500 m2 !

Des années 20 à l’allure garçon et l’invention du chic, en passant pas la sophistication des années 30 et le déclin de Chanel durant la guerre avant son retour triomphal qui légua aux femmes le tailleur mythique, et le sac 2.55… Rien n’a été oublié.

Mieux, en approchant des musées internationaux et les propriétaires de pièces de collection — la nouvelle directrice du Palais Galliera, Miren Arzalluz, a su mettre en oeuvre une rétrospective claire et limpide. Divisée en 10 chapitres, la rétrospective ‘Gabrielle Chanel, Manifeste de Mode’ imprime sur le visiteur la véritable influence qu’a eu Coco sur ses contemporains… Et le futur de la mode !

Le jersey d’abord utilisé exclusivement pour les sous-vêtements. Le tweed, matière masculine ô possible. Les lignes épurées. La ligne de corps longiligne. Les couleurs clé de Chanel, dont l’introduction du noir autour d’une petite robe… L’idée même du couturier tout puissant; meilleur ambassadeur de sa maison. On doit beaucoup à l’univers de Coco Chanel.

Audacieuse et visionnaire, Gabrielle Chanel a ouvert la voie à nombre de mouvements, esthétiques ou commerciaux — que l’on parle de la radicalité du minimalisme des années 90 ou de l’entrée des couturiers dans le monde du parfum ou celui de la joaillerie. Coco Chanel fut souvent la première dans tous !

‘Gabrielle Chanel, Manifeste de Mode’ est une exposition à voir du 1er octobre 2020 au 14 mars 2021, au Palais Galliera, Paris.