Cheval Blanc St-Tropez, Un Design Iconique Signé Jean-Michel Wilmotte

Cheval Blanc St-Tropez a fait appel à l’iconique architecte d’intérieur, Jean-Michel Wilmotte pour réhabiliter Résidence de La Pinède — et le résultat brille d’un chic très Tropézien!

Si les 30 chambres au style Tropézien qui font le charme et le confort du Cheval Blanc St-Tropez sont le travail de l’architecte François Vieillecroze, c’est à Jean-Michel Wilmotte que l’on doit leur décoration très inspirée !

Pour réhabiliter La Résidence de La Pinède, il a une nouvelle fois travaillé autour de son concept phare — la greffe architecturale. Et dans le résultat tient toute l’élégance de la continuité.

Cheval Blanc St-Tropez: Un Design Au Charme Fou

La Greffe Architecturale

Depuis 1975 qu’il exerce ses talents d’architecte au sein de son agence Wilmotte & Associés, Jean-Michel Wilmotte a su initier une approche différente de l’architecture. Qu’il s’agisse pour lui de créer un auditorium sous la halle Freyssinet de la Station F, de reconstituer en charpente métallique le grand comble cistercien du Collège des Bernardins… Ou encore lorsqu’il travaille à la réfection de l’Aile Richelieu du Louvre. Jean-Michel Wilmotte revisite et requalifie le patrimoine avec un vocabulaire contemporain — avant tout, il a la volonté de préserver la nature et l’environnement du dit-lieu. Une greffe plutôt qu’un remplacement; un travail en continuité plutôt qu’une démolition…

La greffe architecturale comme opérée par Jean-Michel Wilmotte permet ainsi à des monuments grandiloquents d’entrer sans mal dans le présent. Une synergie entre le patrimoine et l’architecture contemporaine en somme. C’est ainsi que Jean-Michel Wilmotte a aussi cherché à valoriser le savoir-faire artisanal et l’environnement naturel dans lequel La Résidence de La Pinède était plongée depuis près de 100 ans.

Jean-Michel Wilmotte Pour Cheval Blanc St-Tropez: Le Fil Rouge Roger Capron

Acquise en 2016 par le groupe LVMH, La Résidence de La Pinède a ainsi connu trois années de travaux avant de réouvrir, à l’été 2019, sous le nom de Cheval Blanc St-Tropez.

Trois années de travaux donc, où une fantasque découverte a très vite figuré le fil rouge à suivre. Car c’est bien lors de travaux préliminaires que s’est révélée une fresque oubliée du génie céramiste que fut Roger Capron. Lui qui, aux côtés de Picasso, a su donner à l’art de la céramique une approche plus décomplexée.

« Pour que ce lieu d’exception, baigné par la Méditerranée, exprime toute sa magie et résonne avec notre époque, nous allons valoriser l’existant avec une approche contemporaine, articulée autour du rapport à la nature, de matériaux nobles et, bien sûr, des œuvres de Roger Capron. Une composition d’une grande pureté, chaleureuse et extrêmement raffinée, qui incarne pleinement le concept de La Résidence de la Pinède » détaillait ainsi Jean-Michel Wilmotte.

Cette composition céramique fut réalisée à la demande du propriétaire des lieux de l’époque, dans les années 50, après que la vague Brigitte Bardot lui inspira une nouvelle vocation pour son hôtel. Roger Capron lui dessina ainsi une fresque en céramique dans les tons ocre et chaud. A cela, Jean-Michel Wilmotte a associé un bleu Riviera — un bleu si particulier que Cheval Blanc St-Tropez en a fait sa signature graphique. Un bleu Riviera qui se distille ainsi au détour des chambres du palace, et ses espaces au charme fou !

Le dernier né des palaces Cheval Blanc est d’ailleurs une sorte d’hommage vivant à Roger Capron. Vibrant ainsi autour d’un mobilier et de céramiques, de tableaux et de textiles reprenant l’espièglerie graphique de Roger Capron… Et il y a mieux.

Disparu en 2006, Roger Capron a laissé derrière lui nombre de dessins et esquisses inédits. En contactant son épouse et héritière, Jean-Michel Wilmotte a ainsi pu utiliser certains de ces dessins et esquisses sur les meubles ou les tapis mêmes du palace Cheval Blanc St-Tropez.

Les ateliers de Jean-Michel Wilmotte ont aussi spécialement conçu une partie du mobilier autour de ce fil rouge éminemment inspiré ! Mais c’est aussi dans un soucis de faire écho à la magnificence de la nature qui environne le Cheval Blanc St-Tropez que l’on sent la patte Jean-Michel Wilmotte.

Ici où la pinède centenaire ombrage et embaume un lieu hors du temps, c’est bien le sublime du Golfe de Saint-Tropez qui ravive et fait chavirer le coeur et l’esprit. Une vue inouïe et la lumière de la Riviera qui vient habiller jusque l’intérieur du Cheval Blanc St-Tropez…

Jean-Michel Wilmotte, en prenant soin d’injecter l’art de vivre propre aux maisons Cheval Blanc, a ainsi distillé les teintes Méditerranéennes, et notamment la paisible lumière, autour de teintes vives et épurées… Et des matériaux chauds. Traitée au naturel, à l’instar de la pierre chant-doré ocre clair et du bois, la lumière solaire se répand dans des volumes généreux qui font chavirer les sens.

Le résultat est remarquable tant tout n’est que sophistication  — Cheval Blanc St-Tropez a réussi le dialogue entre les époques et les vocations du lieu.

Un lieu où l’excellence tient lieu d’une vision esthétique — un lieu enchanteur où Jean-Michel Wilmotte a pensé le palace comme un lieu serein tant il déborde de beauté !

Justement, la beauté ici est orchestrée par Guerlain pour le Spa Cheval Blanc. Un spa de 350 m2 directement relié à l’entrée de la Maison par un escalier de verre… Un espace qui révèle, là encore, un travail inédit autour de la lumière et de la mer.

Une expérience de bien-être total qui porte l’art de vivre en triomphe  — une explosion de quiétude magistralement portée par le décor imaginé par Jean-Michel Wilmotte… qui se conclue sur le palais par la cuisine non moins créative et remarquable du Chef Arnaud Donckele à La Vague d’Or. Trois étoiles MICHELIN qui attestent de la prestance de ce lieu hors du monde !


Cheval Blanc St-Tropez, Nouvelle Icône Tropézienne

Inauguré il y a un peu plus d’un an, Cheval Blanc St-Tropez s’est érigé en lieu et place de la Résidence de la Pinède — un palace comme une ode à l’harmonie des lieux avec la nature environnante.

La Résidence De La Pinède, Icône Provençale

Si la famille Cheval Blanc est connue pour avoir remis au goût du jour nombre de destinations iconiques, c’est qu’il y règne une approche très élégante. Dans la ligne Cheval Blanc, et ce depuis le premier inauguré à Courchevel en 2006, on aime à respecter la nature et la tradition des lieux extraordinaires que l’on reprend.

C’est ainsi que le dernier né de la famille, Cheval Blanc St-Tropez, a repris une ancienne maison provençale, familiale. Car c’est bien niché au coeur de l’icône provençale qu’est l’ancienne Résidence de la Pinède que se distille désormais tout l’art de recevoir digne de Cheval Blanc.

Et l’histoire de cette résidence s’est écrite sous les hospices de l’art et de l’élégance tournée vers la nature. Erigée dans les années 1930, la Résidence de la Pinède fait face à la mer Méditerranée — lovée dans un ancien champ d’oliviers et un parc de pins centenaires. On le devine, la vue est inouïe; l’atmosphère encore plus divine avec ces parfums provençaux.

Ainsi, en 1936, Monsieur Michel, le propriétaire de ce paradis entre verdure luxuriante, mer et terre, a choisi de confier sa demeure au Chef Galier. Le gastronome et ami de la famille conserve alors tout de l’endroit, mais décide à son tour de lui offrir une autre vocation.

C’est là qu’il transforme le lieu pour qu’il devienne la Résidence de la Pinède — une auberge axée sur les délices gastronomiques d’une région ô combien fantasmée.

Mais voilà que la tornade BB va souffler un vent nouveau sur le Saint-Tropez discret et familial. En 1956, le phénomène culturel est tel autour du film ‘Et Dieu… Créa la Femme’ de Roger Vadim que les foules, bientôt, vont littéralement déferler sur la Côté d’Azur. Dans leur giron, c’est Saint-Tropez et rien d’autre !

Il faut dire que le mythe est de taille — village favori des peintres, terre d’accueil du swing de Saint-Germain-Des-Près… Tout cela se raconte ici.

L’effet Saint-Tropez met alors le propriétaire de la demeure sur une nouvelle idée — celle de transformer l’auberge en hôtel. Monsieur Michel va alors faire appel à des artistes de la région. Et lorsque l’on sait que Matisse ou Picasso aimaient particulièrement Saint-Tropez, ce n’est pas un hasard de découvrir que l’un des artistes appelés à en revisiter le décor soit… Roger Capron.

En 1968, il est en effet sollicité pour rénover la demeure — les céramiques de Roger Capron, proche de Picasso, capturent tout de l’esprit bon enfant, de la gaieté et des espiègleries propres à Saint-Tropez. Ses céramiques parsèment alors l’endroit, ça et là, d’une touche toute iconique !

Mais voilà, le temps passe, et l’on oublie Roger Capron, la résidence et… un peu de l’âme de Saint-Tropez. En 2008, et c’est l’équipe du Cheval Blanc qui le raconte le mieux…

« En 2008, un matin pluvieux au cœur de l’hiver, un collectionneur parisien frappe à la porte de la maison à la recherche des œuvres disparues de l’artiste. A l’aide d’une photo ancienne, une fresque solaire est retrouvée derrière un mur. Originale, intacte, après de longues décennies protégée par le panneau. »

Car voilà bien la mission que s’est confié Cheval Blanc — celui de sublimer ce qui a été oublié. Comme une filiation, le symbole du Cheval Blanc St-Tropez reprend cette fresque iconique imaginée par Roger Capron.

Rénové durant quelques années, voici enfin venu l’été 2019 et l’inauguration du Cheval Blanc St-Tropez… C’est l’architecte tropézien Francois Vieillecroze qui a mené le dialogue. Cherchant à respecter l’âme de cette résidence hors du commun .

Aux manettes pour son décor intérieur, Jean-Michel Wilmotte — et il s’est largement inspiré de cette fresque !

Le Cheval Blanc Saint-Tropez, L’Elégance Dans La Continuité

Confiée à Jean-Michel Wilmotte donc, la décoration intérieure de la Résidence de la Pinède s’est faite dans l’élégance de la continuité… Jusqu’à devenir le Cheval Blanc St-Tropez !

Le coeur du Cheval Blanc St-Tropez bat ainsi autour de matières brutes. Les murs se taillent dans de fines lamelles de bois, assemblées une à une à la main — du bois de chêne dont les nervures ont volontairement été laissée visibles. Une façon de révérer la beauté de la nature environnant cette superbe bâtisse.

30 chambres et suites seulement, avec terrasse ou large balcon… Nichées au coeur du parc sensationnel de la Pinède — une vue sur le Golfe à littéralement couper le souple… Une vue sur l’infini du ciel… Tout ici n’est que volupté, raffinement. L’art de recevoir à la Française en somme.

Dans ce palace aux allures mirifiques, on tient à rendre hommage à l’histoire provençale du lieu. C’est par exemple l’ancien moulin à huile qui abrite les chambres 001 et 101.

C’est encore le bleu Rivera — véritable colorama du Cheval Blanc St-Tropez. Ici il se fait vif ou profond; captant la lumière pour la renvoyer de façon plus éclatante encore.

Jean-Michel Wilmotte a bien cherché à distiller ici tout le charme et le confort d’un endroit où tout n’est que savoir-vivre et perfection séduisante.

Ce n’est évidemment pas tout. Car les bulles de sophistication que sont les Cheval Blanc se lisent dans les détails. Ici, ce sont des citations extraites de L’Odyssée, gravées sur verre, qui figurent un peu plus cet écrin de tranquillité ouvert sur la mer.

© Richard Haughton

Un écrin où l’on peut aussi goûter aux cimes de la gastronomie. La Vague d’Or, le restaurant qui déjà appartenait à La Résidence de la Pinède, trouve sa place dans ce nouveau palace Cheval Blanc. Le Chef Arnaud Donckele y orchestre toujours une cuisine ayant obtenue 3 étoiles au MICHELIN !

Un écrin où, encore, on peut se laisser guider par le savoir-faire centenaire de la maison Guerlain en matière de beauté. Un savoir-faire qui rencontre ici les formules ancestrales des beautés Méditerranéennes… Le tout dans un Spa Cheval Blanc signé Guerlain chic au possible !

Définitivement, le Cheval Blanc St-Tropez a bien tout ce qui fait les icônes Tropéziennes. Le chic, la sincérité, et le luxe lové dans l’authenticité.