Les Speakers Phantom Signés Devialet, Beauté et Haute Performance

Distribué depuis 2015, ce bijou de technologie Made In France allie à l’élégance de l’hexagone, un savoir-faire hautement technologique.

Lorsque le studio Devialet dévoilait en 2015 son enceinte connectée baptisée Phantom, il ne tarde à lui associer le qualificatif de ‘meilleure enceinte au monde’. Il est vrai que les 108 brevets déposés l’atteste: la Phantom a tout pour se hisser au rang des icônes du genre. Révolutionnaire, elle l’est tant il ne s’agit plus de diffuser le son mais bien de le faire vivre.

Imaginée de façon à faire de l’écoute une expérience émotionnelle, intense et clairement détonnante, la Phantom de Devialet touche à une netteté de restitution rarement atteinte. Le secret se niche au coeur d’une conception toute innovante. Par l’avant de l’enceinte, les sons aigus et mediums sortent, combinés aux graves qui, à travers les haut-parleurs latéraux, apportent une vibration puissante mais nette ! Autrement dit, même à faible volume, les sons que l’oreille n’entend pas jaillissent cette fois. Sans aucune distorsion.

La Phantom est unique. Sa pression acoustique interne de 174dB flirte avec la puissance d’une fusée au décollage. Mise au service de l’écoute de la musique, cette prouesse technologique se double d’une esthétique très agréable. Dans sa version Gold, magnifiée par une finition plaqué or 18 carats, la Phantom se fait véritable objet de désir. Une révolution technique qui vient, une nouvelle fois, sublimée l’émotion auditive. Mais cette fois, à l’état pur.

La Légende Phantom par Rolls-Royce

1200px-rr_phantom_v_james_young_sedanca_de_ville.jpg

Alors que la technologie automobile n’en est qu’à ses balbutiements, l’ingénieur autodidacte Frederick Henri Royce se prend à rêver d’un engin capable de concurrencer train et chevaux. Il en est persuadé : la voiture peut être un moyen de transport performant et accommodant. Mais lorsqu’il rencontre l’aristocrate Britannique Charles Rolls, pionnier de l’aviation et de la course automobile, l’homme en devient convaincu. Ensemble, ils fusionnent talents et situations dans le but de concevoir une voiture efficace, luxueuse et inaltérable – selon leurs propres standards de qualité, très élevés ! Lorsqu’en 1925 Rolls-Royce conçoit les modèles de la catégorie ‘Phantom’, les voitures estampillées du ‘Spirit of Ectasy’ sont déjà reconnues comme étant les meilleures au monde.

 

Modèle convoité aux quatre coins du monde, la Rolls-Royce new Phantom, rebaptisée Phantom I, est produite entre 1925 et 1929. Une automobile d’exception dont la rigueur, le sens du détail et les prouesses techniques figurent aujourd’hui encore pour référence absolue. La pièce respecte en tout point le principe édicté par Henry Royce ; selon lequel il faut « chercher la perfection en tout. » Et c’est en ce sens que la série Phantom déploie toute la finesse des grandes icônes du luxe. Il y a d’abord la grâce incroyable avec laquelle elle se déplace ; l’incroyable silence de son moteur… Un moteur à soupapes en tête de six cylindres avec poussoirs qui permet aussi l’absence totale de vibrations. Puis vient tout le raffinement de sa composition intérieure – une noblesse paroxysmique qui se retrouve dans l’équipement et l’habillage de cette voiture hors norme. Sanctuaire de tranquillité, la Phantom joue à la perfection son rôle d’icône pour les icônes.

 

Et celle qui lui succède, la Phantom IV, est la plus exclusive de toute la série. Se destinant aux têtes couronnées et aux chefs d’état, rien ne semble porter atteinte au plaisir ! Fabriquée à 18 exemplaires, entre 1946 et 1956, elle figure la pure expression du savoir-faire Rolls-Royce – son pinacle même ! Dotée du moteur V8 de la Silver Cloud, d’abord de 6,2 litres, puis de 6,7 litres, cette voiture fut produite en exclusivité pour la noblesse britannique. En 2018, c’est dans une Rolls-Royce Phantom IV, sortie de l’usine le 6 juillet 1950, que Meghan Markle s’est rendue à la Chapelle Saint-Georges du château de Windsor lors du Royal Wedding. Une distinction sans égale fruit de l’architecte d’une élégance éternelle.