L’Histoire De l’Etiquette Du Champagne Veuve Clicquot

A quoi reconnait-on un champagne d’exception? Il porte souvent l’étiquette Veuve Clicquot. Des codes qui, de la comète à la ‘carte jaune’, veillent à sa perfection… Depuis plus de 200 ans !

La Veuve Clicquot, Première Femme A La Tête D’Une Maison De Champagne

A 27 ans, la toute jeune Veuve Clicquot n’a pas seulement hérité d’une maison de champagne florissante. Au contraire. C’est son esprit d’innovation et sa force d’initiative qui ont fait prospérer la maison de champagne Veuve Clicquot.

Portrait de Madame Clicquot par le peintre Cogniet (1794-1880). Peinte entre 1851 et 1861.

La Veuve Clicquot, première femme à la tête d’une maison de champagne, a ainsi posé les jalons qui font du champagne Clicquot l’icône qu’il est aujourd’hui.

Les Innovations de La Veuve Clicquot

1805. Barbe Nicole Clicquot a 27 ans lorsque son mari, François Clicquot décède. Il lui lègue la maison de champagne fondée par son père, Philippe Clicquot-Muiron, en 1772. Si la maison est, depuis 1775, la seule à être autorisée à produire du champagne rosé, on estime la production annuelle à environ 100 000 bouteilles.

Mais la Veuve Clicquot ne va se reposer sur ses lauriers. Dès 1810, les innovations de la Veuve Clicquot vont, tour à tour, plus que quadrupler la production annuelle. En même temps que ses innovations vont révolutionner la production du champagne. En 1866, à la disparition de Veuve Clicquot, la maison commercialisait près de 750 000 bouteilles par an.

Les innovations de la Veuve Clicquot attestent dès 1810 de l’esprit d’innovation et la force d’initiative de Barbe Nicole Clicquot, dite Veuve Clicquot. Elle crée ainsi le premier millésime connu en Champagne, en 1810.

Quatre ans plus tard, la Veuve Clicquot va se débrouiller pour contourner le blocus continental alors en place dans l’Europe victorieuse de Napoléon Ier. Avec astuce, elle parvient à expédier son champagne jusqu’à  Saint-Pétersbourg. 10 550 bouteilles qui enthousiasment la cour du Tsar, et Pouchkine, Tchékhov et Gogol.

Les innovations de la Veuve Clicquot portent aussi sur la technique. Elle invente la table de remuage. Ce procédé qui permet de clarifier le vin, va par la suite devenir la norme dans toutes les maisons de champagne. Mieux, en 1818, elle réalise, peut être sans le savoir, l’une des plus grandes révolutions de l’histoire du vin.

Rompant définitivement avec les conventions de l’époque en matière de champagne rosé. En lieu et place des rosés teints à l’aide d’une préparation à base de baies de sureau, la Veuve Clicquot innove.

Là voici qui assemble le vin rouge de son vignoble de Bouzy avec les vins qui composent son champagne. Le premier champagne rosé d’assemblage est crée. L’iconique cuvée Veuve Clicquot Rosé est ainsi née.

Et en 2020, les innovations de la Veuve Clicquot ont encore de quoi surprendre les papilles.

Une Femme d’Affaire Avant L’Heure

Femme d’affaire avant l’heure, la Veuve Clicquot va aussi saisir l’importance de signer l’excellence de sa maison.

Du temps de son beau-père, Philippe Clicquot, fondateur de la maison, les bouteilles étaient marquées sur leur bouchon. Scellés d’une ancre, les bouchons symbolisaient l’espoir et la prospérité.

En 1805, suite à la disparition de son mari, Barbe Clicquot signa chacune de ses correspondances par « Veuve Clicquot Ponsardin ». Ponsardin étant son lieu de naissance, elle initia ainsi sa signature.

À une époque où les femmes sont à leur place dans la vie domestique, la Veuve Clicquot a l’audace et l’intelligence d’entrer dans les affaires. Et il ne lui faut pas longtemps pour faire de la maison Clicquot un synonyme d’excellence. Surnommée « la Grande Dame de la Champagne » la Veuve Clicquot est bien la première femme d’affaire moderne.

Ainsi, en 1972, la maison honore son bicentenaire avec une double célébration. D’un côté, la création du premier millésime de La Grande Dame. De l’autre, la création du prix Veuve Clicquot de la femme d’affaires, attribué chaque année, dans 27 pays. Un hommage à l’esprit d’entreprise et d’initiative de Madame Clicquot.

L’Histoire De l’Etiquette Veuve Clicquot

Autre innovation importante de la Veuve Clicquot — l’étiquette de son champagne !

La Comète , Le Carte Jaune, L’Ancre. Les Symboles du Champagne Veuve Clicquot

L’histoire de l’étiquette Veuve Clicquot, c’est d’abord l’ancre. Le premier signe apparu en 1798, choisi par Phillipe Clicquot comme signe distinctif avant l’apparition des étiquettes. Le symbole d’origine chrétienne appelle la prospérité.

Etiquette Veuve Clicquot Actuelle

L’histoire de l’étiquette Veuve Clicquot, c’est ensuite l’apparition de la comète, qui se trouve juste derrière l’ancre. Ce symbole remonte aux vendanges exceptionnelles de 1811. On attribuait alors la production de ce millésime remarquable au passage d’une comète Halley. Surnommé le vin de la comète, il compte pour beaucoup dans l’histoire de la maison Veuve Clicquot.

Après la réussite de la maison Clicquot en Russie en 1814, et pour éviter le mauvais oeil, certains bouchons sont gravés d’une étoile rappelant l’influence bienfaisante de la comète de Halley. Ce symbole est resté.

Etiquette Veuve Clicquot de 1893

Mais, l’étiquette majestueuse et raffinée que l’on connait aujourd’hui fut imaginée en 1877. Lors des premiers habillages de bouteilles, c’est la couleur jaune qui fut choisi pour magnifier un champagne déjà iconique.

En février 1877 donc, la maison Veuve Clicquot innove encore et dépose la première étiquette jaune, ‘V. Clicquot P. Werlé’. Couleur Référence aux cuvées spéciales de vin sec pour le marché anglo-saxon, désormais, la signature Veuve Cliquot sera cette étiquette noble et solaire. Le sceau d’un champagne audacieux et exceptionnel !

Une Etiquette Qui A Plus de 200 Ans

Car l’étiquette garantit aussi l’exacte perfection du champagne Veuve Clicquot. Preuves s’il en fallait… En Juillet 2008, on découvre dans un buffet du Château de Torosay sur l’Ile de Mull en Ecosse, une bouteille de Veuve Clicquot. Datée de 1893.

La bouteille est alors en parfait état. L’étiquette qui a plus de 100 ans recouvre l’excellence de ce champagne —  la plus vieille bouteille existante connue ! Inestimable, elle trône à Reims, au siège de la maison.

En 2010, c’est une autre découverte qui prouve une nouvelle fois l’immortalité des champagnes Veuve Clicquot. Dans une épave, au large des îles Finlandaises d’Åland, on découvre un coffre contenant des bouteilles de champagne, dont 47 de champagne Veuve Clicquot. Uniques au monde, ces bouteilles ont passé deux siècles au fond de la mer. Le goût du champagne, lui, n’a pas changé.

En définitive, on le voit, l’étiquette de la maison Veuve Clicquot scelle un héritage aussi fort qu’exceptionnel. Un héritage dont le respect de la qualité est confié à une lignée de Chefs de Caves. 10 Chefs de Caves se sont aujourd’hui succédés pour veiller à sa pérennité. Et c’est depuis le 1er Janvier 2020 la charge de Didier Mariotti de garantir ce champagne à part, mélange de puissance et de complexité.

L’Histoire Du Carré Hermès

Le Carré Hermès est bien plus qu’un foulard — il est un graal que l’on se passe de génération en génération. Versatile, coloré et éminemment luxueux.

L’Origine du Carré Hermès

C’est en s’inspirant des mouchoirs à la gloire de Napoléon, mais aussi des mouchoirs d’instruction portés par les soldats pendant la Première Guerre mondiale que Robert Dumas donne vie à l’une des pièces les plus iconiques de l’histoire de la mode…

Seulement lui y injecte l’esthétique du monde équestre — chère depuis toujours à la maison Hermès. Robert Dumas parvient ainsi à couper son carré dans la même matière que celle des casaques de jockeys, le twill de soie.

Prenant ainsi la première direction artistique du carré – titre depuis transmis de père en fils – Robert Dumas dessine le tout premier carré de l’histoire. Intitulé Jeu des Omnibus et Dames Blanches, la pièce s’inspire en fait d’un thème particulier pour l’époque… celui du transport en commun Parisien, alors émergeant.

Mais la puissance d’Hermès se niche dans les détails. Robert Dumas prend en fait le soin d’y ajouter une pointe d’humour avec cette amusante inscription « Un bon joueur ne se fâche jamais. » La légèreté du carré rompt ainsi avec l’austérité de l’époque.

L’Esprit Du Carré Hermès

Son esprit bohème et fantaisiste séduit instantanément la clientèle, qui s’en empare avec enthousiasme. Cette malice devient par la suite la signature même d’Hermès – les thèmes apposés sur les carrés sont variés, allant du monde équestre, en passant par des hommages à l’Histoire Française, l’amour, les voyages ainsi que les éternels codes de la maison.

Mais le succès du carré repose aussi et surtout sur le savoir-faire exceptionnel de sa fabrication. C’est à Lyon, berceau de la soierie Française, que sont reproduit les mêmes gestes, et ce, depuis l’impression du premier carré en 1937.

Ces techniques précieusement transmises aux nouvelles générations par les artisans font qu’ils se définissent eux-mêmes comme des « passeurs ». Certains de ces savoirs sont uniques au monde; exclusivement détenus par la maison Hermès… Le fameux sabrage de la soie par exemple, dont seules trois personnes connaissent le secret.

Entre la conception du dessin et la finalisation du carré par son roulotté à la française, il faut deux ans aux ateliers… En moyenne, près de 27 couleurs sont présentes sur un seul carré — une véritable prouesse d’impression ! Et c’est ainsi que le carré Hermès se fait porteur de narration une fois déplié. Mais une fois noué, dans les cheveux, sur un sac ou au cou d’un toutou, le carré compose un véritable chatoiement de couleurs !

Le Hermès Carré Club

Aujourd’hui, avec environ deux mille dessins, le carré est le témoin inestimable des évolutions artistiques de ces dernières années. Jackson Pollock, Daniel Buren… ils sont nombreux à avoir paré le carré de leur imaginaire

Le plus célèbre de ces dessins est peut être celui d’Hugo Grykar, Brides de Gala. Et parce qu’il ne faut pas se murer dans son intemporalité, le carré innove sans cesse — toujours disponible dans de nouveaux coloris et de nouvelles matières.

Chaque année, en plus des nouveaux dessins, cinq anciens dessins sont réédités dans des couleurs différentes. En 2017, pour son 180e anniversaire, le carré rend par exemple hommage à la Russie impériale… Elle qui a d’ailleurs joué un rôle majeur dans l’histoire du sellier.

Ornement royal autour de la chevelure de la Reine Elizabeth II, pièce de prêt-à-porter pour Jean Paul Gaultier, souvenir ému de la France pour le voyageur, porteur de patrimoine pour d’autres, illuminateur d’humeur pour certains… De génération en génération, le carré Hermès a su marquer les esprits et séduire toute une diversité d’adeptes.

Et les nouvelles technologies ne font que souligner la versatilité du Carré. En 2019, l’exposition ‘Hermès Carré Club’ embarquait ainsi les spectateurs du Carreau du Temple dans une virée immersive au coeur même de son procédé de fabrication… C’est Pierre-Alexis Dumas résume parfaitement l’audace qui sied aux instigateurs du Carré : « Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait. »

Le Carré de Hermès en quelques dates

2018 : Hermès lance un projet spécial pour une édition limitée du Carré avec l’artiste Hiroshi Sugimoto.

2017 : Création du Carré « Fleurs et papillons de tissus », dessiné par Christine Henry, en hommage à l’amitié entre la maison Hermès et le musée des tissus de Lyon.

2017 : Le Carré de Hermès se décline au masculin.

2016 : Une édition limitée du Carré est créée avec l’artiste Rei Kawakubo.

2015 : Blake LivelyCharlotte de Monaco et Kate Middleton sont photographiées en portant le Carré de Hermès.

2015 : Naissance du carré Caducée Rock, imaginé par le japonais Daisuke Nomura.

2014 : Il est temps d’un court-métrage dédié au Carré et signé par l’artiste visuelle Olivia Bee.

2014 : Hermès lance une collection capsule révérant l’art ancestral de la teinture à l’indigo naturel.

2013 : Hermès lance le projet pour une édition limitée avec l’Institut Imagine.

2013 : Pour la 13ème édition de ses timbres en forme de cœur, La Poste fait appel à la maison Hermès et à son iconique Carré pour fêter la Saint Valentin.

2013 : Collaboration avec Hiroshi Sugimoto.

2012 – 2013 : Hermès lance l’emblématique campagne publicitaire pour la collection Automne/Hiver ou les modèles sont photographiées avec des Carrés comme des ailes d’un papillon.

2012 : Le Carré «habille» le parfum 24, Faubourg d’Hermès.

2012 : Hermès présente une édition limitée vendue à des fins caritatives.

2012 : Le dessinateur Kiraz signe un carré à la gloire des Parisiennes.

2012 : Pour la collection Printemps/Eté, Hermès lance une nouvelle campagne aux tons orangés avec la mannequin Coco Rocha.

2011 : Collaboration avec le pape de l’art cinétique et optique Julio Le Parc, avec un véritable hymne à la couleur.

2011 : Hermès lance une collection capsule du Carré en collaboration avec l’artiste de rue Kongo.

2010 : Ouverture d’un site totalement dédié à une nouvelle collection exclusive du Carré en twill de soie « J’aime mon Carré ».

2010 : Hermès réalise pour Colette une collection en édition limitée du modèle culte « Brides de gala ».

2010 Collaboration avec Daniel Buren un des grands noms de l’art contemporain.

2010 : Le Carré est protagoniste dans la grande exposition dédiée à Grace Kelly au musée Victoria and Albert de Londres.

2008 : Projet Hermès éditeur : début des collaborations avec des artistes de renommée internationale pour repenser le carré de soie Hermès.

2008 : Le Musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon consacre une  exposition temporaire pour ce foulard mythique.

2008 : Collaboration entre Hermès et Josef Albers.

2007 : Pour fêter ses 70 ans le Carré Hermès sort dans de nouvelles dimensions : 70*70 cm.

2007 : Cyrille Diatkine fut convié à livrer son interprétation personnelle du premier modèle du carré de soie à l’occasion du 70ème anniversaire.

2006 : Dans Le Diable s’habille en Prada de David Frankel, Meryl Streep achète des Carrés par dizaines.

Années 2000 : Encouragé par Christophe Goineau (directeur de la soie masculine), la maison Hermès se lance dans les Carrés au masculin.

2003 : La créatrice de mode Bali Barret arrive chez Hermès et prend la direction artistique du Carré. Elle conçoit une nouvelle collection et révolutionna le Carré tant au niveau des dimensions que des motifs.

2003 : Catherine Deneuve porte le Carré sur les écrans avec la série à succès Les Liaisons Dangereuses.

2000 : Apparition du Twilly.

1997 : Dans le film Le Mariage de mon Meilleur Ami de P.J Hogan, Cameron Diaz embourgeoise le carré Hermès.

1995 : Luciano Pavarotti est photographié en portant un Carré Hermès pendant un spectacle en Modena quand il parle à Lady Diana.

1986 : La reine Elizabeth II d’Angleterre est une grande admiratrice du Carré. Dans plusieurs occasions, elle est photographiée en portant le Carré Hermès. Cette fois c’est le tour d’une photo officielle pour des timbres qui célèbrent son soixantième anniversaire.

1972 : Jackie O a été vue avec le modèle « Astrologique ».

1961 : Audrey Hepburn apparait vêtu d’un Carré de soie noué sur la tête dans le film Diamant sur Canapé.

1960 : Brigitte Bardot crée l’hystérie en nouant son foulard juste sous le menton.

1957 : Hugo Grygkar imagine le Carré le plus célèbre au monde baptisé « Brides de Gala ».

1957 : Sophia Loren porte le carré “Brides de Gala”.

1956 : Grace Kelly, accompagné de son caniche Oliver, porte le fameux foulard Hermès.

1956 : Grace Kelly transforme le foulard Hermès en élégante prothèse pour soutenir son bras cassé.

1948 : Le Carré est porté par Sophie Desmarets, dans Croisière pour l’inconnu de Pierre Montazel.

1937 : Création du premier Carré de soie par Roger Dumas imaginé par la styliste Lola Prusac « Jeu d’Omnibus et de dames blanches ».

1937 : Début de la soie chez Hermès.

Le Made In France C’est Aussi Bugatti

« Rien n’est trop beau, rien n’est trop cher » — la devise d’Ettore Bugatti accompagne aujourd’hui encore les plus belles voitures du monde.

Bugatti, 110 Ans de Made In France

Ettore Bugatti avait le perfectionnisme dans le sang. Alors, lorsqu’en 1909, il fonde l’écurie Bugatti, c’est pour construire les voitures les plus belles du monde, les plus puissantes aussi. Il aimait à dire : « Si la comparaison se fait, alors ce n’est plus une Bugatti. » Première voiture à faire entrer son nom dans l’histoire, la Bugatti Type 2 éblouit lors de sa présentation à l’Exposition automobile internationale de Milan en 1901.

C’est le début de l’ère automobile, mais déjà, en 1921, Bugatti est définitivement entré dans l’histoire de la compétition automobile avec la T22 et ses quatre victoires à Brescia. Quelques années plus tard, Bugatti peut se targuer de plus de 2 000 victoires avec la T35. En 1939, le pilote Français Pierre Veyron offre les 24 Heures du Mans à l’écurie au volant de la Bugatti Type 57. Voilà pour les chiffres mais le succès Bugatti tient aussi à autre chose

Les Veyron et Chiron de Bugatti, Des Voitures Très Puissantes

En 2005, Bugatti présente la Veyron, nommée en hommage à son célèbre pilote et à son sacre absolu au 24 Heures du Mans. Un impressionnant moteur seize cylindres en W, gavé par quatre turbos. Une boîte robotisée à double embrayage, seule capable d’en digérer le couple titanesque… La Veyron de 2005 répond aux exigences originelles d’Ettore Bugatti: « Mes véhicules sont destinés à rouler et non à freiner. » A partir de 1998 donc, le cahier des charges édicté par le patron ne tient qu’en quelques chiffres : « 1001 ch et 400 km/h »…

En 2012 l’écurie Bugatti va plus loin encore dans cette réalisation. Elle édite alors la Bugatti Veyron Grand Sport Vitesse. Sa vitesse de pointe record de 408,84 km/h en fait le roadster le plus rapide du monde. Et en 2016, place à la Bugatti Chiron ! La voiture la plus puissante de Bugatti fut dévoilée au Salon de Genève  — sa vitesse de pointe : plus de 400 km/h ; de 0 à 100 km/h en 2,4 secondes… Sous le capot, elle abrite un moteur W16 de plus de 1 000 ch. Une icône signé du logo Bugatti: le très recherché Perloval cerné de 60 perles.

La Paraboot Michael

pa.jpg

A l’origine comme aujourd’hui, les idées directrices sont innovation, savoir-faire artisanal et travail de qualité. L’histoire a commencé au début du vingtième siècle dans le petit village d’Izeaux, situé au pied des Alpes. C’était ici que Remy Richard-Pontvert installe son atelier de cordonnerie. Le chausseur conçoit « Chaussure Extra » une collection de fines chaussures haut de gamme. Suite au succès grandissant de son affaire, il décide de partager le travail avec une vingtaine d’artisans et finiT par les racheter tous, devenant de fait l’un des premières industriels de la chaussure régional.

En 1926, son esprit d’évasion le pousse à partir pour les Amériques. Il en revient avec des bottes en caoutchouc que les Américains portent au-dessus de leurs chaussures, pour les protéger du mauvais temps. De cette tradition, I ‘inventeur fait breveter sa propre formule en utilisant le latex, qu’il importe, directement du port de Para sur le fleuve Amazone. C’est ainsi que dés 1927, le nom Para-Boot est déposé par Remy Richard-Pontvert. Le style récurrent des modèles : l’épaisseur des cuirs et la longévité des semelles. Le fils Julien rejoint la société en 1937, juste avant la drôle de guerre. L’occupation met l’entreprise au ralenti faute de matières premières et de mains d’œuvre. Enfin en 1945, puisqu’il a repris les commandes de la marque, le fils doit faire face à un dilemme : soit changer ses méthodes de fabrication, soit persévérer en ciblant mieux ses clients. Passionné de nature, Julien recentre la production sur des chaussures à semelles massives et cuir épais, toujours « cousues main » destinées aux artisans, et tous travailleurs ayant besoin de marcher. Une chaussure fonctionnelle de qualité. Et c’est ainsi que « la  légendaire  Michaël » voit le jour, dont le prénom rend hommage à son premier fils né en 1946. Cependant depuis 1985 marque et cible se confondent pour que 265.000 paires de « Michael »  soient produites devenant ainsi la chaussure la plus copiée au monde.

Combiner la qualité « made in France » reconnue internationalement par une clientèle à la recherche du produit parfait. Paraboot chausse les plus grandes stars telles que Tom Cruise, Georges Clooney, ou  bien encore Vanessa Paradis !

 

Neuf Grandes Maisons Célèbrent les 80 ans de Lacoste

lacoste-boucheron.jpg

La légendaire marque au crocodile fondée en 1933 par René Lacoste fête cette année ses 80 ans. En signe d’amitié et de reconnaissance, neuf grandes maisons ont pour l’occasion imaginé des cadeaux uniques. Avec tout leur savoir-faire et leur talent, elles revisitent avec brio l’héritage de la marque.
 
Neuf éminentes griffes de luxe françaises se trouvent aujourd’hui réunies pour souffler les 80 bougies de Lacoste. La marque connue et reconnue en un coup d’œil, grâce à son célèbre logo en forme de crocodile vert, a proposé à ces neuf marques de réinterpréter son patrimoine à travers des objets d’exception. Baccarat, Fauchon, Goyard, Boucheron, Hermès, Christofle, Bernardaud, S.T Dupont et Veuve Clicquot, véritables fleurons du luxe français ont donc rendu un bel hommage au fameux reptile.
 
Le joaillier Boucheron a conçu deux broches en forme de crocodile, l’une blanche parée de diamants, l’autre verte sertie d’émeraudes. Le pâtissier Fauchon a quant à lui décliné son célèbre éclair au chocolat en quatre nouvelles variantes en s’inspirant des codes de la marque ; le reptile orne le dessert gourmand habillé de blanc, vert ou magenta.
De la part d’Hermès ce sera un sac de tennis en crocodile, venant de Goyard un sac de voyage et de Christofle, un club de golf en argent. S’ajoutent un coffret S.T Dupont, un chariot à champagne Veuve Clicquot, un vase de cristal Baccarat et pour finir un nuancier de 27 tees inspiré de la palette des polos Lacoste offert par la marque de golf Bernardaud.
 
Lacoste, symbole d’un style masculin sportif chic est aujourd’hui une référence dans l’univers du sportswear. Lacoste c’est  l’esprit du sport associé à l’élégance, la qualité, l’innovation et la performance. Cet anniversaire célèbre donc les 80 ans de la marque, mais aussi le succès et l’excellence du chic « made in France ».

Les Ballerines Repetto

repetto_bb_elle.jpg

En 1959, Brigitte Bardot, la célèbre héroïne de « Et Dieu Créa la Femme », commande le modèle Cendrillon couleur carmin pour les besoins de son rôle. Tout comme leur propriétaire, la ballerine Repetto s’élève rapidement au rang d’icône. Et devinrent le symbole d’une élégance Made In France. L’année qui suit, c’est au tour d’Audrey Hepburn de chausser les légendaires souliers dans son film « Drôle de Frimousses ». A l’écran comme dans la vie, les petits chaussons occupèrent une place primordiale dans la garde-robe chic et classique de l’actrice. Jacky Kennedy devint rapidement adoratrice des ballerines Repetto – qu’elle associait à un pantalon Capri, des lunettes-mouches et un foulard. Ni plus, ni moins qu’un style effortless-chic.

Encore aujourd’hui, l’intemporel soulier Repetto demeure synonyme de grâce et de prestige. La griffe, nous offre une fois de plus, une déclinaison de l’incontournable ballerine Cendrillon, en bleu, en rouge, en beige, en cuir, en chèvre velours, en veau verni, et continue ainsi de combler toutes nos envies.