Maison Lalique: La Sublime Collection Gaïa

Maison Lalique: La Sublime Collection Gaïa

La Maison Lalique introduit le chapitre II de la collection Gaïa — une collection de vases, de carafe, de verres et de photophores portant aux nues l’inspiration de Mère-Nature.

Lalique Et La Nature: Une Inspiration Indéfectible Visible Dans Gaïa

Si le nom de René Lalique résonne tout particulièrement dans le patrimoine du luxe Française, c’est que ce verrier d’exception a participé sinon initié l’ère de l’Art Nouveau. Que l’on parle de l’art de table, de bijoux, de broches, de parures ou de luminaires — le talent de Réné Lalique s’est exprimé sur nombre de supports, magnifiant chaque fois un peu plus la matière vers un sublime devenu légendaire !

On lui doit par exemple la coiffe monumentale de la non moins phénoménale Sarah Bernardht. On doit à la maison à qui il donne son nom d’avoir su confectionner, après sa mort, nombre de bouteilles de parfums devenues iconiques — à commencer par le flacon l’Air du Temps de Nina Ricci.

Le fil esthétique de toutes ces sublimes créations signées de la maison Lalique, c’est l’inspiration de la Nature. Opulentes mais discrètes, les pièces distillent en effet milles et uns aspects de la Nature; dans des lignes voluptueuses ou dans le choix même de la structure filaire inspirée des feuilles, vignes et autres aspects copiés de la Terre-Mère…

Et justement, la nouvelle collection Gaïa met à l’honneur cet héritage autour de pièces inédites — coulées dans l’excellence Lalique ! « Avec cette nature pour fil d’Ariane, Lalique revisite son histoire, ses codes et ses motifs iconiques. Le cristallier puise dans son A.D.N pour proposer un nouveau regard, se réinventer » précise la maison Lalique.

Le résultat est d’une beauté époustouflante — la collection Gaïa renoue avec la puissance d’évocation du savoir-faire Lalique pour donner forme, entre autres, à trois lignes de vases, de verres et une carafe chic au possible.

La ligne Merles & Raisins dévoile ainsi des vases inspirés de panneaux décoratifs Merles & Raisins imaginés par René Lalique en 1928. Des panneaux justement imaginés pour orner les marqueteries en acajou de Cuba du mythique Orient Express… Réinterprété en 2021, cette inspiration donne forme à une nouvelle expression à travers des vases et une coupe. Des pièces sur lesquelles l’oeil peut s’extasier sur: des « oiseaux au plumage finement ciselé se délectent des saveurs sucrées de raisins tandis que la vigne crée le rythme exceptionnel de cette composition, parfaitement équilibrée » comme décrit par la maison Lalique.

@Christophe ARCHAMBAULT / AFP, Lalique dans l’orient express

La ligne Feuilles met elle en avant la forme poétique des feuilles de poivrier… Une liane grimpante qui vient ainsi orner des verres et des photophores dans des teintes non moins audacieuses ! « Cette liane grimpante avait déjà inspiré le dessin du moulin à poivre ou sel co-signé René Lalique et Peugeot de 1924, réédité pour l’ouverture de la Villa René Lalique » précise la maison.

Ultime objet du désir, peut-être, de cette collection Gaïa — la merveilleuse carafe dite Versailles. Conçue pour mettre en valeur la robe et les arômes des plus grands crus, cette carafe Versailles, couronnée d’un bouchon sculpté des mêmes motifs, se pose sur un piédestal en marbre… Tournure raffinée pour garantir de rafraîchir son contenant !

Maison Lalique

Taillée dans le cristal le plus pur, la carafe, comme l’ensemble des pièces de la collection Gaïa, ouvre ainsi les sens à l’extase la plus absolue ! Une extase qui, inspirée de la Nature, donne à découvrir le luxe et l’émotion au quotidien.