La Vodka Kaspia, L’Extase A Un Nom…

La Vodka Kaspia, L’Extase A Un Nom…

Alors que la vodka Kaspia se décline en coffret très spécial pour cette fin d’année, l’occasion est donnée de revenir sur ce nectar qui, dit-on, émerveille les sens comme nul autre. 

L’Histoire De La Vodka Kaspia? La Transmission D’Une Recette Séculaire 

L’arrivée à Paris des Russes exilés par la révolution Bolchévique a conduit à plus d’une introduction aux délices de la Grande Russie.

Parmi ceux que Marcel Proust a qualifié de « charmante invasion », on nomme des géants de la trempe de Marc Chagall, Serge Lifar ou encore Nijinski… Tous ont en commun d’avoir importé avec eux leur tradition, leur vision innovante, et une sensibilité à l’air du temps qui souffle en bourrasque sur le Paris d’alors. 

Parmi eux encore, un homme, Arcady Fixon importa, d’abord au coeur du quartier de l’Opéra puis à la Madeleine, l’ultime ravissement de l’art de vivre. Le caviar Kaspia, dont l’histoire se conte mieux ici. LINK

Mais voilà, le caviar se déguste d’une façon très précise. Et la tradition impériale admettait surtout d’accompagner son appréciation avec de la vodka. Pas n’importe laquelle. Et pas n’importe comment. 

Une Vodka Différente

Ce sont bien les effluves de la vodka blanche qui, une fois associées au caviar, font s’envoler les papilles vers des cieux pour beaucoup inédits. Une vodka blanche donc qui, givrée au possible, a la délicatesse de rafraîchir le palais entre deux bouchées. De cette façon, chacune d’elles peut envahir les papilles, comme la toute première fois. 

Seulement, cette vodka blanche, que l’on dit être un don de dieu, n’est pas chose facile à obtenir. 

Ainsi lorsque Arcady Fixon a inauguré son premier comptoir de dégustation Kaspia en 1927, c’est un autre Russe exilé qui va lui révéler la formule originelle de cette vodka blanche — une formule si jalousement gardée… 

C’est bien en découvrant l’atmosphère éminemment raffinée du lieu Kaspia que l’homme, touché par la filiation avec la Grande Russie tout juste perdue, a décidé de partager avec Arcady Fixon la formule de cet élixir. 

Indispensable au cérémonial de dégustation du caviar à la slave, cette vodka blanche prend alors le nom de Vodka Kaspia. Dès lors, elle est exclusivement produite par la maison, en Pologne — le berceau de la vodka lui assurant son exceptionnelle pureté !

Qu’est-ce qui fait alors tout le sublime de cette vodka? Le meilleur seigle, d’abord. Le procédé de distillation, ensuite. Mais c’est surtout l’eau de source qui concourt à composer cette eau-de-vie hors du commun. Une eau puisée à une profondeur de 220 mètres, dans des roches formées à l’époque du Crétacé. Soit entre -145,5 millions d’années et -65,5 millions d’années. C’est dire…

La Vodka Kaspia, Icône Gastronomique 

Toute à la fois puissante et délicate, la vodka Kaspia emporte les arômes du caviar vers l’extase gustative. D’une douceur rare, subtile et piquante… Elle twist la dégustation pour la rendre définitivement gastronomique.  

Mieux, ouvrir une bouteille de vodka Kaspia, c’est presque lire dans ses effluves, la légende de l’art de vivre Kaspia. Un opéra de saveurs qui fait exploser sur les papilles la grandeur du caviar. 

On décèle presque l’âme des Ballets Russes, et les inspirations des peintres et des poètes, des couturiers et des artistes qui semblent avoir été touchés par la fulgurance…

Mais voilà, jusqu’en 2020, on ne pouvait savourer l’accord vodka/caviar Kaspia qu’au 1er étage du comptoir iconique de la Place de la Madeleine. 

Et c’est encore Ramon Mac-Crohon, le directeur de cette grande maison, qui le détaille le mieux: « Notre vodka, créée en 1927, était jusqu’alors exclusivement servie à la table du restaurant. J’ai souhaité écrire une histoire autour de ce spiritueux emblématique, et le distribuer chez des cavistes, dans les grands hôtels, dans le monde entier. »

Ainsi capturée dans une bouteille non moins fascinante, coulée dans un verre qui rappelle le blanc immaculé des steppes — elle est frappée du logo Kaspia.

Un logo qui rappelle une fois de plus la filiation quasi-organique entre les clients du lieu, et l’âme de cette maison… C’est en effet l’un de ses habitués, le peintre Lakovlev, qui le dessina en 1929, d’abord sur une table du restaurant. Un navire mystérieux et flamboyant — un navire haut en couleurs, surtout ! A l’image de ce lieu obsessionnel pour la mode, tant il distille sophistication et esprit fantasque… 

Alors, dès lors que Caviar Kaspia propose sa légendaire vodka à la vente, cela ne pouvait que relever d’un événement majeur pour les gourmets du monde entier. 

C’est pour les ravir plus encore que Caviar Kaspia propose cette fois sa vodka en coffret. 

Un coffret évidemment recouvert de ce bleu iconique — un coffre où la vodka Kaspia est accompagnée d’un carafon de service en verre craquelé, et de quatre verres à shot. 

Ici se révèle bien l’âme de Caviar Kaspia. Définitivement admirable !