Damier et Monogram Louis Vuitton, En Op art Pour Le P/E 2021

Ce jeudi 7 Août 2020, Virgil Abloh a fait accoster sa collection Louis Vuitton à Shanghai — les iconiques monogram et damier, eux, se font Op art. 

La Collection Homme Louis Vuitton P/E 2021

« Zoooom et ses amis » Débarquent à Shanghai

Avant de présenter physiquement sa collection lors de ce défilé évènement tenu à Shanghai, la maison Vuitton introduisait le premier chapitre de la vision de Virgil Abloh… Dans un film très inspiré.

Intitulé « Zoooom et ses amis » ce premier jet laissait deviner une collection facétieuse. 

Les conteneurs avaient ainsi quitté Paris depuis le Pont-Neuf, non loin de la première boutique fondée par Louis Vuitton. 

On retrouve les silhouettes de la collection Printemps/Eté 2021 défilant sur un podium, qui file la métaphore… Sur les docks de Shanghai, le podium était en effet taillé sur-mesure à partir de véritables conteneurs d’expédition. 

Monogram Et Damier Habillent Les Hommes Louis Vuitton 2021

A défaut de pouvoir se rendre sur place, Virgil Abloh étayait ainsi dans sa note d’intention le propos de cette collection: « Un Pays des merveilles d’inclusivité et d’unité, où on imagine le monde à travers la vision intacte d’un enfant, pas encore gâchée par la programmation sociétale.[…] Ma voix est une multitude de couches et de références. »

Parmi les références citées dans cette collection haute en couleurs, tantôt pop ou saturées, c’est la grammaire iconique de la maison Vuitton que l’on remarque d’emblée. 

Monogram et damier, deux signatures clé de l’histoire de Louis Vuitton, viennent ainsi habiller le propos de Virgil Abloh. Car là où Louis Vuitton et son fils Georges avaient imaginé ces toiles pour contrecarrer la copie, et attester l’identité de la maison… Virgil Abloh signe des silhouettes attestant, elles, d’une nouvelle identité masculine. 

Ainsi trempé d’un graphisme psychédélique, le mythique damier (qui se raconte ici) trouve à habiller de facétie une veste coupée dans un cuir non moins exquis ! 

Dans une autre tonalité, c’est sur un tailoring, là aussi tout en facétie, que le damier distille son potentiel — allure et trompe l’oeil signent décidément l’identité masculine à venir. Détrempée de son sérieux, l’Homme Louis Vuitton 2021 s’amuse bien des références, sans ne rien perdre de son élégance ! 

Il n’y a qu’à voir l’utilisation faite de l’iconique monogram Louis Vuitton. Inspiré de la fusion du ska Jamaïcain et de la musique multiraciale constituant l’un des âges d’or de la musique Britannique des années 70 et 80, Virgil Abloh a insufflé le même esprit de mélange des teintes et des genres dans cette silhouette. 

Et c’est d’ailleurs l’idée même de cette collection — en finir avec les saisons, et les modes qui passent. Constituée à partir de stocks restants des précédentes saisons, la collection Printemps/Eté 2021 est ainsi le point de départ d’une nouvelle idéologie griffée LV. 

Virgil Abloh le confirme au détour d’une interview : « Je dis à mon consommateur que la valeur ne se détériore pas avec le temps. »

Une nouvelle façon de voir et faire du luxe donc; une vision qui s’ancre aussi dans une nouvelle façon de présenter les collections Homme de Louis Vuitton. 

Ceux-ci seront désormais itinérants. De quoi rendre hommage à l’esprit voyageur du fondateur… Lui qui a d’abord conçu ses mythiques malles pour accompagner les plus intrépides d’entre eux.