La Chaîne d’Ancre Hermès

Motif iconique depuis métamorphosé en bracelet, bague, créoles et autres montres, la Chaîne d’Ancre signait au siècle dernier l’entrée d’Hermès dans la modernité.

Hermès Et La Normandie

A l’aube des années 40, le sellier Hermès est depuis longtemps connu et reconnu pour incarner la quintessence du chic et du raffinement, notamment en matière d’équipements sportif et de voyage.

Largement inspiré du milieu équestre , les pièces Hermès ne sont pas encore celles que l’on connait aujourd’hui. Mais voilà qu’en 1937, Robert Dumas, gendre du fils du fondateur Thierry Hermès, va faire entrer la maison dans la modernité. Et c’est lors d’un voyage sur les côtes Normandes que tout va commencer.

Hermès, on le sait, aime à reproduire dans ses lignes la pureté et l’élégance d’éléments souvent peu estimés.

Lorsque Robert Dumas repère la singularité et l’enchevêtrement des maillons de la chaîne reliant un bateau à son ancre, il se doute surement de l’impact d’une telle inspiration.

L’idée du mythique Bracelet Chaîne d’Ancre vient bel et bien de cet emmêlement aussi chic que complexe. Mais voilà, si Robert Dumas veut transmuer cette idée en bijou, aucun bijoutier de l’époque ne souhaite travailler à sa réalisation. Aucun n’est prêt à le suivre.

Il faut dire que Robert Dumas insiste pour que son bracelet soit conçu en argent… Alors que l’époque ne jure que par l’or et le platine. Finalement, c’est un certain Monsieur De Perçin qui accepte de travailler ce métal un brin folklorique pour son temps…

L’Icône Chaîne d’Ancre, Une Signature Hermès

En 1938 donc, le bracelet Chaîne d’Ancre est né. Bijou à l’équilibre naturel, à l’allure si chic et facile… La Chaîne d’Ancre ne tarde pas à devenir le bijou à posséder.

Et comme beaucoup d’icônes de la maison, Hermès aime les faire réapparaître là où l’on ne les attend pas.

On retrouve ainsi la Chaîne d’Ancre déclinée en motif. Ça et là, des lignes d’assiettes en porcelaine au garde-temps Nantucket… Imprimé sur le carré de soie…  Servant de motif de découpe à des sandales… Ce jeu de formes et de volumes embellit et magnifie nombre d’objets signés Hermès. D’ailleurs déposé en 1970, ce design est une signature appartenant à la seule maison !

En 2011, c’est à partir des maillons Chaîne d’Ancre qu’Henri d’Origny imagine la montre Hermès Cape Cod.

La même année, Pierre Hardy s’inspire du fermoir du bracelet Chaîne d’Ancre pour dessiner des boucles d’oreilles en suspension… D’or, d’argent, et pavé de diamants… Pierre Hardy travaille même toute une collection de haute joaillerie autour la Chaîne d’Ancre et ses maillons —  c’est pour lui « un point d’ancrage créatif permanent. » Parmi ces pièces, ce sac fait d’un total de 1.160 diamants, soit 33,94 carats.

 Oui, le motif est à la fois versatile et ultimement raffiné. Robert Dumas avait vu juste!

Au point que la Chaîne d’Ancre est plus actuelle que jamais. Aperçue sur un blouson homme de la collection Hermès Printemps/Eté 2018… Ou mise en vedette pour le Printemps/Eté 2020, autour d’un collier Chaîne d’Ancre d’inspiration punk… Le motif incarne bien l’esprit poétique et facétieux de la maison Hermès!