Les Appareils Photos Iconiques

Si derrière nombre de photos cultes il y a un talent, les appareils photos, aussi, sont des objets iconiques. Leica, Canon, Nikon ou encore Hasselblad figurent au panthéon.

Les Nikon de Peter Lindbergh, Martin Parr ou Steve McCurry

C’est l’une des photos les plus iconiques de notre temps — Steve McCurry a shooté « Afghan Girl » 1982 avec son Nikon FM2. S’il est certain que son habileté a beaucoup joué à faire la photo parfaite, il est amusant de constater l’impact des appareils Nikon dans nombre de travaux photographiques, devenus cultes !

Il faut dire que la maison Nikon existe depuis 103 ans maintenant. Plus d’un siècle que le fabricant Japonais innove et accompagne l’oeil de photographes audacieux… A l’instar de Peter Lindbergh (1944-2019).

Le photographe de mode utilisait un Nikon 810. Ses portraits forts en réalisme sont devenus canoniques. Et pour cause: Peter Lindbergh a toujours refusé de retoucher ses images. Avec son Nikon 810, souvent en objectif 70-200 mm, il pouvait se permettre de retoucher les grains de ses photos pour en faire sortir de nouveaux canons de beauté.

Naomi Campbell pour Vogue Italia, en 1988. Kate Moss pour Harper’s Bazaar US, en 1994. Jeanne Moreau pour Vogue Italia en 2004. La mythique photo qui fit entrer le mannequinat dans l’ère des supermodels, en 1989, avec la Une du Vogue… C’est lui et son Nikon 810. Toujours en noir et blanc.

Peter Lindbergh s’est inspiré de l’approche documentaire de la photographie. Et c’est bien au photographe Martin Parr que l’on doit les plus adéquates. Photographe Britannique, il documente avec piquant et un fort oeil stylistique les travers risibles de notre époque.

Pour ses format 35mm, Martin Parr utilise un Nikon 60mm avec macro lens combiné à un SB29. Un corpus d’oeuvres très intéressant !

Hasselblad, Richard Avedon, la Lune et Abbey Road

Le fabricant Suédois peut en effet se targuer d’être le première appareil photo à être aller sur la Lune. Dès 1969, les appareils photo Hasselblad sont en effet utilisés par les astronautes de la NASA. Réputés pour leur qualité et leur légèreté, c’est à un Hasselblad 500 EL que l’on doit cette photo de l’astronaute William Anders… Baptisée « Earthrise ».

La couverture de l’album Abbey Road entrée dans la mémoire collective?  Un travail de Iain Macmillan, en 1969, fait avec un Hasselblad. Et ce n’est pas le seul travail mémorable rendu possible grâce à un Hasselblad.

Le mythique photographe de mode Richard Avedon (1923-2004) avait fait siens les Hasselblad 500cm et Hasselblad 150mm f/4 lens. Parmi ses photos iconiques qui ont marqué l’histoire de la mode, ‘Dovima et les éléphants’ (1955), vêtue en Dior pour Harper’s Bazaar. Les campagnes cultes et culottées pour Gianni Versace.

Ou encore les nombreux éditoriaux fait pour le Vogue Américain, avec la grandiose Veruschka. Un nombre incroyables de photos que l’on ne peut résumer ici…

Le Canon d’Helmut Newton

Un tel sujet sur les appareils photo iconiques ne pourrait être complet sans revenir sur l’œuvre colossale et révolutionnaire d’Helmut Newton (1920-2004). Ses nues ont marqué les esprits. Et c’est avec un simple appareil photo reflex Canon 35 mm avec tous les paramètres automatiques, et un simple flash accroché au sommet de son appareil qu’il les a pour la plupart réalisés.

A une époque où les photographes de mode visaient le grain fin, photographiant avec des appareils photo de moyen et grand format pour atteindre la perfection, Helmut Newton, lui, visait l’authentique.

« En photographie de rue – j’aime « le régler et l’oublier » en plaçant mon appareil photo en mode «P» (programme), où l’appareil photo choisit automatiquement l’ouverture et la vitesse d’obturation. J’ai réglé mon ISO élevé (1600–3200) pour m’assurer de ne pas avoir de flou dans mes photos. J’ai placé la mise au point automatique de mon appareil photo au centre. Et puis je shoot » résumait-il. Une prouesse de l’oubli rendu ainsi possible par un appareil performant donc, le reflex Canon 35 mm.

Le plus légendaire? Le Leica

Utilisé par Robert Capa durant ses reportages de guerre. Cette image ‘Mort d’un soldat républicain’ fut si parfaite, qu’elle a longtemps été décriée pour avoir été préparée. Montée de toute pièce. Robert Capa l’a évidemment shooté sur le vif.

Un Leica IIIA a été utilisé pour cette illustre photo de la libération, « V-J Day In Times Square » de Alfred Eisenstaedt, en 1945.

Il a servit à Henry Cartier Bresson pour capturer Paris la nuit dans le noir et blanc qu’on lui connait tous aujourd’hui. En 1960, le portrait de Che Guevara par Alberto Diaz Gutiérrez… Avec un Leica encore que Marc Riboud prend la photo qui va s’ériger en symbole universel du pacifisme… Une fleur contre les fusils, image magistrale d’une jeune fille de 17 ans, faisant face à des soldats devant le Pentagone. Une fleur à la main.

Le peintre de la Tour Eiffel, par Marc Riboud prise en 1953. Mohammed Ali immortalisé par Thomas Hoepker en 1966. La photo de Nick Ut prise en 1972 illustrant la barbarie de la guerre du Vietnam…

Brigitte Bardot sur le tournage de ‘Et Dieu Créa La Femme’, de Vadim, dans les années 60, par Edward Quinn. Le Leica est encore là.

Nombre des photographes ayant contribué à la réputation du magazine Life, avaient entre leur main un appareil photo Leica. Une icône légendaire qui, à l’instar des Canon, Nikon et Hasselblad, ont fait entrer des visions inédites, révolutionnaires, parfois choquantes mais toujours pertinentes, dans l’histoire de l’humanité.

Nikon et Mini Countryman Partent à La Découverte du Monde

nikon.jpg

Avec Mini, nous avons trouvé le partenaire idéal car nous partageons de nombreuses valeurs comme l’authenticité et l’enthousiasme pour partir à la découverte du monde » explique Birgitta Olson, General Manager Nikon. Il faut dire que d’un côté, la KeyMission encourage drôlement l’esprit d’exploration ; de l’autre, la Mini invite depuis longtemps déjà à bousculer, à repousser les limites loin des sentiers battus. Ainsi, la rencontre des deux ne pouvait être que le fuit d’un esprit d’exploration et de partage – mais en 360° !

Ainsi, grâce à ce partenariat, la Mini Countryman se voit intégrée d’une KeyMission 360 – avec cet outil, Mini peut désormais offrir de nouvelles perspectives, et des expériences immersives ! Avant même que les voitures soient physiquement dans les showrooms, le parcours de collecte d’expériences va mener les deux nouveaux compères vers la création de nouvelles histoires, forcément hors du commun. Aussi, l’innovation phare opérée par la KeyMission 360 en matière d’optique et d’imagerie est clairement démontrée par les vidéos 360 ° de la MINI Countryman… Une nouvelle façon d’envisager la route !

Coolpix A par Nikon

posts-5-1-1.jpg

Attendu avec impatience par les amateurs de photographie, Nikon a relevé le défi d’intégrer un capteur APS-C dans un compact tenant dans une poche. Avec cet appareil, alliant technologie et confort d’utilisation d’une façon inédite, vous ne passerez à côté d’aucune situation pouvant donner lieu à une belle photographie.

 Nikon nous offre avec son appareil photo Coolpix A une qualité d’image impressionnante avec un format très compact. Ce modèle, qui fait partie d’une gamme plus large, a été lancé en grandes pompes par la star de Bollywood, Priyanka Chopra, à New Delhi. Il a été lancé au Printemps car ses concepteurs considèrent qu’il constitue la meilleure saison pour exploiter les capacités du Coolpix A. La numérisation de plus en plus importante de la photographie a été le paramètre primordial dans l’élaboration de cet appareil. Désormais, on peut photographier chaque instant de notre vie, capturer des émotions, des sentiments. Le Coolpix A grâce à sa petite taille permet à chacun de l’emporter facilement afin d’améliorer sa ‘mémoire émotionnelle’ au fil du temps. La réactivité et la spontanéité permettent de répondre à toute situation, pour ne pas laisser par exemple passer l’idole que vous ne verrez peut-être qu’une fois dans votre vie.

 Au niveau des caractéristiques, ce Coolpix A propose des photos haute résolution et des vidéos Full HD 1080p avec un son stéréo. Cela est permis grâce à un capteur DX-format CMOS et des lentilles NIKKOR qui assurent une grande qualité d’image, même dans des situations sombres, ce qui rend l’utilisation du flash souvent optionnelle. La conception japonaise confère en outre un boitier en métal et une finition de qualité supérieure aux compacts classiques. L’ergonomie et la prise en main sont facilitées par des petits détails bien pensés. Par exemple, une légère partie bombée sur la face avant permet de positionner son majeur afin de bien avoir en main l’appareil. L’objectif sort d’environ un centimètre après allumage. C’est ainsi que l’appareil est très compact et peut facilement tenir dans une poche. Pour apprécier les photos, un écran LCD de 7,5 centimètres se situe à l’arrière de l’appareil, ce qui permet une lecture confortable grâce notamment à un affichage clair même en basse lumière.

 Enfin, le Coolpix A est compatible avec de nombreux accessoires de chez Nikon. On pourra ainsi améliorer la qualité de l’image en ajoutant un viseur optique. Un pare-soleil est également disponible pour obtenir des photos plus claires avec un meilleur contraste. Un adaptateur sans fil est aussi disponible afin de transférer des photos sur un Smartphone ou sur une Tablette afin de les partager directement sur les réseaux sociaux. La sortie au format mini-HDMI et une prise USB permettent également, grâce à un câble, de profiter des photos et vidéos sur une TV HD. De nombreux autres accessoires sont disponibles comme une télécommande radio sans fil qui permet de contrôler à distance les principales fonctions de l’appareil. En conclusion, ce Coolpix A propose les qualités d’un réflex numérique avec la taille d’un compact afin de ‘capturer plus’ pour ‘ressentir plus’ selon la devise de la gamme Coolpix.