Les Nouveautés Du 71ème Championnat Du Monde De F1

Avant le départ de la première étape du 71ème championnat du monde de F1, retour sur ce que les écuries iconiques ont mises en piste.

Le Grand Prix d’Autriche, Première Etape du Championnat De F1.

Dimanche 5 Juillet, à 15:10, les voitures les plus puissantes au monde s’élanceront à la conquête du Circuit de Spielberg. Et cette toute première course de la saison de F1 s’annonce disputée !

D’autant que sur la ligne de départ, on compte trois champions du monde en activité — Kimi Räikkönen, Lewis Hamilton et Sebastian Vettel.

Mercedes, Valtteri Bottas et Lewis Hamilton

Dans le contexte particulier qu’est celui de l’année 2020, les constructeurs légendaires n’ont peut-être pas été en mesure d’apporter nombre de révolutions technologiques, mais le GP d’Autriche s’annonce tout de même très captivant.

Après avoir équipé ses modèles AMG de sa technologie F1, Mercedes s’élance ainsi à la conquête du Circuit de Spielberg, avec quelques nouveautés.

Les séances d’essais libres, puis les phases de qualification qui ont suivi semblent porter l’avantage à Mercedes… Au volant de la Mercedes F1 W11, Lewis Hamilton brille une nouvelle fois par son adresse au volant d’un bolide tout en aérodynamique.

Au coeur de la Mercedes F1 W11 notamment, un nouveau système de direction, le DAS, aussi puissant que controversé. Le DAS permet en fait aux pilotes de tirer ou pousser sur la colonne de direction de la monoplace en roulant, ce qui modifie directement l’angle d’attaque des roues avant…Autrement dit, le DAS permet de replacer les roues avant parfaitement dans l’axe dans les lignes droite !

« C’est une nouvelle idée, ça s’appelle DAS (Dual Axis Steering) et offre une nouvelle dimension à la direction, pour le pilote, et nous espérons que ce sera utile. Mais nous garderons pour nous la manière précise dont nous l’utilisons et pourquoi nous l’utilisons » expliquait ainsi James Allison, le directeur technique de l’écurie Allemande, à Barcelone, en février dernier lors des testing.

Cette nouvelle monoplace de Mercedes – écurie victorieuse de tous les championnats depuis 2014 – abandonne aussi sa teinte argentée au profit d’un noir élégant et engagé.

« Nous souhaitons utiliser notre voix et notre plateforme mondiale pour défendre le respect et l’égalité. La Flèche d’Argent courra en noir pendant toute la saison 2020 pour montrer notre engagement envers une plus grande diversité au sein de notre équipe et de notre sport » précise Toto Wolff, à la tête de Mercedes.

Ferrari, Sebastian Vettel et Charles Leclerc

Le mythique rouge Ferrari va lui aussi déferler sur le circuit du GP d’Autriche. Mais c’est pour la troisième course de 2020, en Hongrie, le 19 juillet, que les nouveautés vont être introduites.

En effet, la Scuderia Ferrari sera alors en mesure d’introduire la version B du concept de la SF1000 — une voiture Ferrari équipée, cette fois, d’un V6 turbo hybride Type 065 1.6L

« D’autres équipes ont apporté des évolutions pour ce week-end mais, pour nous, c’était impossible. Il y a beaucoup de changements et nous avons dû mener une analyse très approfondie » détaille Ferrari.

Mattia Binotto et son équipe technique ont ainsi fait le choix de réduire la vitesse maximale de la SF1000 pour privilégier une tenue accrue de route dans les virages.

Un savoir faire et une force de remise en question qui ont déjà conduit Ferrari vers les sommets, par le passé — à l’instar de l’iconique Ferrari 458, véritable merveille d’une époque.

Racing Point Futur Aston Martin: la RP20

Avant de prendre définitivement le nom d’Aston Martin F1 en 2021, Racing point présentera sur la ligne de départ une livrée rose des plus dynamiques.

Ce rose étonne peut être, mais le dernier bolide à sortir de l’écurie Racing Point avant que celle-ci n’adopte définitivement l’identité Aston Martin peut bien créer la surprise !

En parlant de surprise justement, le constructeur derrière les iconiques voitures de James Bond a en effet de quoi faire… Lawrence Stroll, l’homme à la tête de Racing Point, a conclu avec Aston Martin une sorte de fusion qui marquera son retour en F1 — un retour qui, on le sait, aboutira indubitablement à offrir au monde de la route de nouvelles icônes !

« Je suis incroyablement enthousiaste à l’idée de voir quelles technologies passeront du programme sportif aux voitures de route. Cela sera particulièrement pertinent pour les voitures de route à moteur central lancées dans l’avenir » détaille encore Lawrence Stroll.

Finalement, le GP d’Autriche qui s’élancera Dimanche 5 Juillet à 15:30 risque de tenir en haleine plus d’un spectateurs. Son tracé ne comprenant que quelques virages, le circuit du GP d’Autriche est une affaire de performance du châssis et d’aérodynamique.

La première étape de ce 71ème Championnat du Monde de F1, un peu spécial, reposera aussi et surtout sur le savoir faire sans faille de son chronométreur officiel. Nul autre que l’horloger de la précision et de la performance — la maison Rolex !

La Technologie F1 de Mercedes Equipe Ses Modèles AMG

Le moteur e-Turbo développé par Mercedes pour ses voitures F1 va bientôt équiper les modèles AMG de série — une percée technologique à la hauteur de la légende Mercedes !

Mercedes: La Driving Performance Doublée De La Puissance De La F1

Mercedes-AMG, Des Voitures De Caractères

Si l’écurie Mercedes brille par ses exploits en F1, le constructeur a depuis longtemps conquis les routes et les coeurs. Avec ses voitures taillées pour l’aventure, Mercedes est passé maître dans l’art de concevoir des bolides élégants mais puissants.

Ainsi, les Mercedes-AMG – filiale depuis 1999 – distillent le panache des voitures siglées du plus ancien constructeur automobile au monde. Les Mercedes-AMG sont peut être des voitures de sport, mais elle sont surtout des bijoux de technologie faits pour renverser ce qui est techniquement possible.

L’esthétique de Mercedes-AMG se comprend d’un coup d’oeil — la prestance de la calandre dit tout du design dynamique d’une voiture imaginée pour l’exceptionnel.

Et si la “Driving Performance“ des Mercedes-AMG se comprend à l’aune des performances Mercedes sur les circuits, leur allure fuselée, c’est au bureau de design d’Affalterbach qu’on la doit.

Des proportions sportives, des traits acérés et une fougue incomparable — les Mercedes-AMG diffusent leur esprit autour d’une gamme complète de voitures luxueuses mais musclées.

Preuve si l’en fallait une — la nouvelle percée technologique de Mercedes concède une performance inédite. Les Mercedes-AMG vont bientôt être équipées du moteur le MGU-H, dit e-turbo… Une technologie tirée de ses avancées en Formule 1.

Tobias Moers, le directeur de Mercedes-AMG, sur le point de rejoindre Aston Martin en Juin 2020, le confirmait: « Nous avons clairement défini nos objectifs pour un futur électrique. Afin de les atteindre, nous nous appuyons sur des composants discrets et très novateurs ainsi que sur des assemblages. Avec cette initiative, nous complétons stratégiquement notre technologie modulaire et l’adaptons à nos exigences de performance.

Dans un premier temps, cela comprend le turbochargeur électrifié – un exemple du transfert de la technologie de la Formule 1 vers les voitures de route, au moyen duquel nous allons amener les moteurs à combustion turbocompressés à un niveau d’agilité jusqu’alors inaccessible. »

La Puissance de la F1 Dans Les Prochaines Mercedes-AMG de Série

Développé depuis 2014 pour les circuits, le MGU-H dit moteur e-turbo, est ainsi sur le point d’entrer dans une nouvelle phase de développement. Le but est clair: intégrer les avancées de la F1 dans les futurs modèles Mercedes-AMG.

Ainsi, équiper les voitures de sport Mercedes avec le MGU-H ne revient par à flirter avec la puissance de la F1, mais plutôt à minimiser la latence du turbo — dans le but de le coupler à des régimes moteur moins élevés…

Glissé dans des systèmes hybrides légers 48V, le MGU-H distille sa puissance électrique autour d’un moteur électrique réduit, d’environ 4 centimètres.  Ce petit moteur donc, une fois placé entre la roue de la turbine et celle du compresseur, va entraîner la turbine, avant qu’elle ne reçoive les gaz d’échappement.

Provoquant ainsi une réponse instantanée, le moteur vibre à la moindre sollicitation de l’accélérateur. Appelé aussi e-turbo, il signe le savoir-faire Mercedes en matière d’innovation automobile.

« Ce turbo résout le conflit entre un petit turbo très réactif qui atteint ses performances très tôt, et un gros turbo avec un pic de performance à haut régime mais qui souffre de lag » précise la maison dans un communiqué.

L’agilité Mercedes de la F1 dans les prochaines Mercedes-AMG de série… L’e-turbo aura de quoi perpétrer le ravissement de la Driving Performance Mercedes, pour des générations à venir !