Spécial Saint-Valentin: L’Argenterie, ou Comment Sublimer Le Quotidien

Spécial Saint-Valentin: L’Argenterie, ou Comment Sublimer Le Quotidien

Comment magnifier une journée dédiée à l’amour, sous toutes ses formes? En s’appuyant sur les arts de la belle table. De grandioses maisons telles Puiforcat, Degrenne ou encore Odiot y concourent en effet…

En temps de pandémie, la Saint-Valentin prend une tournure plus intime encore. Lové au coeur de son intérieur, il s’agira sans doute de sublimer l’instant en magnifiant ce que l’on connaît déjà… Pour ce faire, les amoureux peuvent aisément piocher dans le répertoire grandiloquent des arts décoratifs, où l’argenterie tient une place à part.

Initiée il y a de cela des siècles, inspirée par l’aristocratie Française, le goût d’apparat de l’Empire ou encore, plus récemment, par le design moderne… L’argenterie distille en maître la maîtrise des plus beaux savoir-faire. Et c’est vers les maisons les plus adroites que l’on peut allègrement se tourner, pour sublimer les habitudes du quotidien. Pour soi-même ou en cadeau d’exception, voici les maisons au prestige révéré.

La Maison Puiforcat, Un Savoir-Faire Majestueux

Héritière d’une dynastie d’orfèvres, la maison Puiforcat fut fondée en 1820, rue Chapon à Paris. Traversant les époques, les modes et les usages, le prestige de cette maison hors norme est parvenu jusqu’à nous sous la forme d’un style emblématique — un style initié par Jean Puiforcat, un admirateur du sculpteur et peintre Maillol.

C’est lui qui, héritant de la maison, en a définit le style. Devenu une référence, ce style encense les lignes pures et architecturales. Prônant encore « l’Art de vivre orfèvre » , le coeur de ce savoir-faire se comprend dans des pièces pensées pour sublimer l’art du goût, et de la décoration.

La maison Puiforcat délivre ainsi des pièces taillées pour un art de vivre global. Inspiré de l’Art Déco, le style Puiforcat se lit dans des objets se destinant au bel usage maison !

De la préparation au dressage, et jusqu’à la dégustation, les objets du désir signés Puiforcat accompagnent l’élaboration des instants les plus mémorables. C’est d’ailleurs en ce sens qu’en 2011, la maison s’associait au Chef triplement étoilé Pierre Gagnaire et au designer Gabriele Pezzini pour imaginer la ligne ‘Les couteaux d’orfèvre’.

Les couteaux d’orfèvre

Et c’est peu dire que cette Saint-Valentin en sera d’autant plus sublimer, en cette année 2021, qu’elle jouira de l’élégance des objets de la maison Puiforcat.

 Dans son répertoire, on remarque ainsi la collection de couverts Monthélie. 14 pièces réalisées à partir d’un modèle de la collection de Louis-Victor Puiforcat. Ce grand amateur d’orfèvrerie du XIXème siècle avait en effet le goût du grandiose.

Portés par l’artisanat hors pair de la maison, ces couverts portent à la rêverie. Taillés en métal argenté, ils arborent de délicieuses fantaisies… Un manche est décoré de guirlandes de fruits, de feuilles, de pampres de vigne. Un enchantement bucolique !

Autres objets à remarquer, les plats dit Géométrie. « Un ensemble d’assiettes de présentation et de dessous de bouteille en métal argenté, dont les finitions polies miroir et les lignes sobres magnifient les porcelaines les plus fines » note la maison. De quoi saupoudrer cette Saint-Valentin d’une sophistication idyllique.

La Maison Odiot, Sacrément Admirable

Si le nom de la maison Odiot résonne aujourd’hui parmi les plus prestigieux, c’est d’abord dans l’histoire de France qu’il faut en renvoyer l’écho. Fondée en 1690, nombre des pièces imaginées par la maison Odiot trônent aujourd’hui au coeur du Musée des Arts Décoratifs de Paris.

Parce que Jean-Baptiste-Claude Odiot, héritier de la maison en 1785 – qui déjà compte parmi les fournisseurs de la cour du Roi – est reconnu pour avoir été l’orfèvre le plus doué de son temps.

C’est d’ailleurs lui qui, en 1801, est chargé par Napoléon Bonaparte de réaliser son épée consulaire. Très vite, l’ofèvrerie devient la plus fréquentée des cours royales Européennes — la maison Odiot délivre en effet de somptueux services pour la table… Et des ensembles plus prestigieux encore !

On lui doit aussi d’avoir composé le berceau du Roi de Rome… Alors, en 2021, la maison Odiot a tout pour satisfaire à la plus admirable des tables de Saint Valentin.

@ELISA RAMIREZ

En cela, on note dans ce répertoire ô combien éclatant — une coupe aux anses Zéphyr… En argent enchanteur !

@ELISA RAMIREZ

Un Rafraîchissoir, soit un sceau à Champagne, renversant par sa grandeur. Celle-ci est poussée jusque dans des anses en Serpent. De quoi porter les meilleurs champagnes rosé, pour cette occasion qui, de fait, devient plus spéciale encore… Tout bonnement mirifique !

@ELISA RAMIREZ

Et la majesté de l’art de la table Odiot se comprend mieux dans la résonance de ces éléments… 2 ronds de serviettes Vigne, en argent ou vermeil, qui reprennent le magistral motif des anses Serpent !

@ELISA RAMIREZ

Autres objets du désir signés Odiot, 2 ronds de serviette chêne, en vermeil là encore… A cela viennent s’ajouter d’autres ronds de serviette dits Laurier, ce prodigieux symbole de victoire.

@ELISA RAMIREZ

La Maison Christofle, Argenterie De Palace

La maison Christofle distille toute la magie de son savoir-faire depuis 1830… dans des pièces de table à la splendeur Epinal !

De l’Hôtel particulier de la Païva à l’argenterie choisie par Monsieur Ritz en personne pour ponctuer le luxe de son palace… L’art de la table comme incarné par celui de la maison Christofle tient de l’extraordinaire.

Convier l’être aimé autour d’une table dressée autour de pièces Christofle, c’est finalement élever l’instant vers les cimes de la perfection. Très Inspirante ! Une expérience culinaire mémorable autour d’un luxe intemporel en somme…

C’est le glamour discret typiquement Français que portent en eux les iconiques couverts Christofle. Ornés en argent et en or.

Avec un savoir-faire exquis, la maison Christofle s’est en effet spécialisée dans l’art de la table d’exception, et les accessoires pour la maison. Et puisque la pandémie mondiale nous oblige à repenser nos intérieurs, voici peut-être un présent adéquat. La devise de la maison le précise mieux encore: « le meilleur attire le meilleur. »

La Maison Degrenne, Démocratiser La Splendeur

La maison Degrenne se définit elle même comme un artisan de l’art de vivre. Il est vrai que la maison, fondée en 1948 par Guy Degrenne, s’applique à repenser les arts de la table, en visant d’abord à démocratiser l’orfèvrerie…

En 2010, c’est ainsi la maison Degrenne qui est choisie pour incarner un art de vivre Français, à l’Exposition Universelle de Shanghai… Une maison depuis labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant !

En portant bien haut les valeurs de l’art de vivre à la Française, celle-ci est parvenue à s’imposer parmi les maisons les plus iconiques en la matière. Comment? En mêlant avec adresse le rêve de l’orfèvrerie aux nouvelles technologies rendant possible l’utilisation de matières différentes. L’acier inoxydable et la porcelaine, ici, ne supplantent peut être par la grandeur de l’argent ou de l’or, mais ils en portent la même émotion.

Car la maison Degrenne tient à tailler ses couverts, et autres pièces de table, avec une splendeur idéale ! « Parce que chaque instant peut être prétexte à émotion, nous cultivons l’art de vivre avec panache, humour et élégance. Nous ajoutons la touche d’allure qui rend la vie moins ordinaire. La pincée de culot qui rendra l’instant mémorable. Ensemble, cultivons l’Art du Moment. »

Et les mots de la maison Degrenne ne pouvaient mieux résonner qu’à l’approche de cette Saint Valentin si particulière. On ne peut ainsi qu’être sensible aux gourmandises auxquelles invitent les pièces de table signées de l’élégance Degrenne.

A commencer par la collection Verlaine, où l’on remarque le couteau à steak manche orfèvre lame-scie…

La fourchette à gâteau Verlaine… Aussi chic que pratique ! C’est encore la petite cuillère Blois, idéale pour accompagner café et thé, ou pour déguster les desserts les plus divins. La voir suffit en effet à inspirer des desserts aussi fous que délicieux. L’art de vivre à la Français en somme…

C’est finalement le raffinement des savoir-faire de telles maisons qui inspire à la volupté… tant ces pièces d’argenterie portent en elles un puissant pouvoir d’inspiration !