Les Go-Go Boots d’André Courrèges

Milieu des années 1960. De Londres à New York, la rue vibre au pas d’hommes et de femmes férus de mode et de musique — le Youthquake envoie toute une jeunesse avide de liberté sur les pistes des discothèques ! À Hollywood, sur le Sunset Strip, en 1964, la première discothèque américaine emprunte son nom à la toute première discothèque, créée à Paris, rue de Seine, en 1947 — le Whisky a Go-Go. C’est là, à Hollywood, qu’en 1966, sous l’influence du LSD, Jim Morrison livre en live la version œdipienne de la chanson The End. À l’intérieur, des danseuses en minijupes et bottes mi-mollet font le spectacle perchées dans des cages suspendues au-dessus de la piste de danse. La fascination est totale : bientôt, aux quatre coins du monde, les filles copient le style éminemment moderne de celles que l’on surnomment déjà les go-go danseuses. À leur pied : des bottes imaginées à Paris, par André Courrèges.

Collection Hiver 1964, « Space Age ». André Courrèges fait défiler sur son podium futuriste une paire de bottes coupée dans un vinyle blanc. Les Go-Go Boots sont nées. Avec elles, la silhouette phare des années à venir : plus la jupe est mini, plus la chaussure grimpe sur la jambe. Enfilé, lacé ou zippé, le soulier prend sa forme iconique dans une version monochrome, à bout carré et talon bas complétée d’une simple encoche. Mais en Mars 1966, les Go-Go Boots deviennent un phénomène planétaire aux pieds de Nancy Sinatra ! La légende est née.

Le morceau ‘These Boots Are Made for Walkin’ fait le tour des radios — à l’écran le clip frais et très en phase avec l’époque fascine autant qu’il fait des émules. Celui que l’on surnomme « Le Corbusier de la mode » vient de donner aux femmes le symbole d’un pouvoir nouvellement acquis. Nancy Sinatra, fille de Frank, elle, chante leur hymne. Et c’est toute une nouvelle génération de femmes indépendantes qui voit dans les Go-Go boots l’icône de leur émancipation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *