L’Antre du Smoking, de la Saharienne, de la Blouse Transparente, Se Visite

L’Antre du Smoking, de la Saharienne, de la Blouse Transparente, Se Visite

C’est dans un hôtel particulier, style Second Empire, du XVIe arrondissement, que le mythe d’un des couturiers français les plus audacieux a commencé. D’un oeil averti, Yves Saint Laurent avait cette capacité ô combien convoitée – il pouvait sentir, bien avant les autres, la mode de demain. Confiant la gestion de ses talents à Pierre Bergé, son compagnon de toujours, l’homme se donne pour tâche de révolutionner la mode pour bouleverser les moeurs de toute une époque. La rue l’intéressait bien plus que les salons. Ses choix artistiques font de lui l’un des seuls artiste-couturier ; de cette alchimie sont nés le smoking pour femmes, la saharienne, la collection “pop-art“, le caban, la robe Mondrian et ce qui restera longtemps oublié comme venant de lui : les seins coniques, bien avant que Jean-Paul Gauthier ne se les approprie. De son studio, Yves Saint Laurent a réifié les mouvements d’émancipation féminine qui secouaient alors la France, donnant une longueur d’avance aux femmes qui, au moins sur le plan vestimentaire, se trouvaient, à l’orée des sixties, placées au même niveau que les hommes.

Il a marqué de son empreinte le XXe siècle, et aujourd’hui, l’antre de son génie respire sa trace : l’exposition Entre couture et culture est l’occasion de pénétrer dans l’envers de la création d’Yves Saint Laurent. Comme si rien, finalement, ne pouvait entraver l’immortalité de l’oeuvre d’un artiste, ses croquis originaux, encore annotés des directives à destination de l’atelier, seront offert à vue du public. Le visiteur pénètre sans détour dans l’univers emblématique et anecdotique d’un imaginaire : planches de collections, modèles haute-couture, photos de défilés ; l’oeuvre de monsieur Saint Laurent se livre d’une façon pérenne, comme il a fait que la femme qui dévoile ses secrets le fasse avec la sécurité et l’audace de l’éternité. Dans la bibliothèque, s’entrechoquent croquis de mode, paper dolls, croquis de costumes et de décors pour le music-hall, le ballet, le cinéma, et le théâtre, affiches et une bande dessinée, s’étalant au milieu des grigris, et de l’unique bureau, fait d’une table sur tréteaux, qui trône au milieu du studio. Là, le faste des défilés s’efface devant l’atmosphère dépouillée de l’endroit ; là où les plus belles pièces de la mode française ont vu le jour avant de se voir concrétiser en référence absolue du vêtement… Un lieu qui sans doute abrite encore l’inspiration de l’homme, dont votre guide se fera l’honneur d’en être le traducteur.

Yves Saint Laurent : entre couture et culture

5 avenue Marceau 

75116 Paris 

Jusqu’au 30 septembre 2013 

…Telling You More About… Le Smoking Saint Laurent

Smoking Et Buste de Claude Lalanne Pour Saint Laurent PE 2021

Blouse See-Through, Smoking Et Esprit Hippie Pour Le Printemps/Eté 2020 De Saint Laurent

Le Smoking Saint Laurent

Le Smoking Saint Laurent Version Automne/Hiver 2017-2018

Cannes: Le Smoking Saint Laurent de Vincent Lacoste

Le Smoking Saint Laurent

Le Smoking par Yves Saint Laurent

La Veste de Smoking Saint Laurent Automne-Hiver 2015-2016

Le Smoking Saint Laurent

Le Smocking Yves Saint-Laurent par Hedi Slimane Printemps-Été 2014 Prêt-à-Porter

Le Smoking : une Pièce de Mode Constamment Réinventée

YSL Le Smoking Exhibition

Le Smoking Selon Pierre Bergé, Compagnon d’YSL

La Photographie du Smoking Yves Saint Laurent Par Helmut Newton

Laissez une réponse

Your email address will not be published.