Frédéric Léglise : Exploration de la Féminité

Frédéric Léglise : Exploration de la Féminité

Né en 1972 à Nantes, Frédéric Léglise est une figure emblématique de la peinture contemporaine. Actuellement basé à Paris, l’artiste a vu son œuvre profondément transformée par une correspondance amoureuse… C’est ce dialogue intime qui l’a poussé à créer des centaines d’aquarelles érotiques, inaugurant ainsi son exploration artistique centrée sur la figure féminine !

Frédéric Léglise : Peinture Figurative

“J’avais une histoire d’amour avec une femme que j’avais rencontrée au Beaux-Arts de Quimper… j’ai commencé à faire des centaines d’aquarelles érotiques qui nous représentaient tous les deux et je me suis rendu compte que ça me plaisait beaucoup plus. Quand elle est venue me voir au Beaux-Arts de Paris, qu’elle est venue à la maison, j’ai commencé à prendre des photos d’elle, à l’argentique à l’époque” explique-t-il lors d’une interview donnée à Icon-Icon, dans laquelle Frédéric Léglise revient sur la genèse de son oeuvre…

Souvent associé au mouvement du retour à la peinture figurative, une tendance qui valorise les techniques picturales traditionnelles tout en intégrant des éléments contemporains, l’œuvre de Frédéric Léglise est peuplée de portraits et de nus féminins, où simplicité et minimalisme règnent en maîtres.

Le processus créatif de Frédéric Léglise commence par des photographies de femmes de son entourage, qui servent de base à ses peintures. Cette méthode lui permet de capturer une intimité et une authenticité uniques.

La signature esthétique de Frédéric Léglise se distingue ainsi par des fonds immaculés, créant un espace intemporel autour de ses sujets. Ses œuvres sont rehaussées par une palette de couleurs vives et contrastées, parfois agrémentées de feuilles d’or. Cette utilisation de la feuille d’or a d’ailleurs valu à Frédéric Léglise une participation remarquée à l’exposition GOLD au Belvedere Museum de Vienne en 2012. Les motifs floraux, omniprésents dans ses peintures, ajoutent une dimension esthétique et symbolique à ces figures féminines.

Et c’est justement cette combinaison de minimalisme et de détails vibrants qui crée une tension visuelle captivante, attirant le spectateur dans l’univers intime et sensuel des modèles de Frédéric Léglise.

Un Focus sur le Corps Féminin

Le corps féminin est peut-être le cœur de l’œuvre de Frédéric Léglise. À travers ses toiles, il explore la beauté, la vulnérabilité et la force des femmes. Ses modèles, souvent représentés dans des poses naturelles et non conventionnelles, ajoutent une couche de réalité et d’authenticité à ses portraits.

Mais l’oeuvre de Frédéric Léglise est aussi et surtout remarquée pour ses autoportraits réalisés à partir de son ombre — une dimension introspective indéniable de son travail.

Alors forcément, Frédéric Léglise a su taper dans l’oeil de la scène artistique internationale. Il a participé à de nombreuses expositions en France et à l’étranger, notamment dans des musées et galeries renommés tels que le Frissiras Museum à Athènes, le MMSU à Rijeka, et La Maison Rouge à Paris. Son travail a également été présenté dans des foires d’art internationales comme la FIAC à Paris et Art Basel.

Parmi ses expositions les plus notables, “Self-Portraits of My Shadows” à Milan en 2011 et à Téhéran en 2019 a marqué les esprits. À Paris, c’est son exposition “Soft Pleasure” à la galerie Sabine Bayasli en 2020 qui a attiré l’attention pour sa présentation innovante et captivante de la féminité.

Frédéric Léglise expose ses œuvres dans des galeries de haut vol, comme la Galerie 1900-2000 en France, Art Works Paris-Seoul en Corée du Sud, et la Galerie Emilie Dujat en Belgique. C’est que ce travail de Frédéric Léglise, à la fois intime et universel, invite le spectateur à une réflexion sur la beauté et la sensualité des corps féminins dans leur diversité et leur complexité… Avec une délicatesse et une profondeur remarquables !