Gucci Montres Et Joaillerie, La Nouvelle Campagne 2016

gucci1.jpg

Alessandro Michele n’en finit pas d’inscrire un peu plus la maison Gucci dans l’avant garde esthétique. A l’instar des modèles phares de Gucci Montres et Joaillerie… La montre Diamantissima est désormais déclinée en nacre et cuir mat, ou maille milanaise en acier, tandis que la GG2570 rend hommage aux années 70 avec chic et élégance. La bague Icon, œuvre phare des années 20 de Guccio Gucci est revisitée et entièrement sertie de diamants… une pièce hypnotique !

Une première , le directeur artistique met en clip une campagne Montres et Joaillerie. A Glen Luchford revient l’honneur de mettre en images Madison Stubbington et Laurie Harding et leurs modèles Icon, Diamantissima et GG2570, dans une atmosphère poudrée, fleurant bon l’aristocratie du baroque Italien. Glen Luchford, ancien photographe du mythique magazine The Face, est un habitué des shooting Gucci. Et, depuis qu’Alessandro Michele est aux commandes de la création, les collaborations s’enchainent. Explorant cette fois-ci un peu plus l’insouciance juvénile des premières campagnes réalisées pour le nouveau directeur de Gucci, l’artiste s’attache à exposer les premiers émois, cristallisés autour de la notion du beau.

Ici, sous la direction d’Alessandro Michele, Glen Luchford transfigure un peu plus cet esthétique pointu mais nonchalant pour introduire la nouvelle collection Gucci Montres et Joaillerie. Atours singés à la manière d’une flore bucolique, explorée ici sous le prisme d’un amour aussi fragile qu’imagé – fleurs écloses, rubis bleu, saphirs et diamant gris sur lit d’or jaune, la collection de bijoux se nomme le Marché des Merveilles. Au rythme d’une musique envoûtante, la caméra de Glen Luchford embarque ensuite l’oeil vers les nouvelle montres Gucci – collection GG2570 qui, au poignet, donne une allure plus baroque que minimal. Un délice de style, à découvrir dès la rentrée prochaine.

La Nouvelle Parure Diamantissima en Or Rose de Gucci

diamantissima_set_bb_hr_650_440.jpg
Une collection qui se compose comme une toile Diamante, ce tissu au poétique motif croisé saisit par de petits diamants bruns entrecroisés sur un fond écru. Dans les années 30, pour parer à la pénurie de cuir, Guccio Gucci imagine ce motif diamants ; premier imprimé iconique de la maison Florentine, la toile Diamante, rapidement, orne ses bagages en toile. Motif qui précède et annonce le mythique logo GG, il est un design exclusif qui, dans les années 1950, atteint le statut d’incontournable. Pourtant, il fallut attendre Frida Giannini pour raviver tout le glamour d’un ornement tombé en désuétude : en parcourant les archives de la griffe, le designer rend hommage à l’un des plus anciens motifs de Gucci. Un incontournable qui aujourd’hui rencontre cette collection de joaillerie au caractère unique.
Si le luxe se reconnaît à l’assortiment de précieuses matières, au caractère singulier de chacune des créations, et à l’attention méticuleuse apportée aux détails, la ligne Diamantissima relève incontestablement de cela. Confectionnés à la main par des orfèvres italiens, le bracelet rigide, le collier avec pendentif, les boucles d’oreille et la bague composent l’exquisité d’une parure rendue possible par la technique de l’émaillage “cathédrale“. Désigné ainsi pour la ressemblance du résultat final avec les vitraux d’une cathédrale, ce procédé a permis à Frida Giannini de confectionner avec la plus grande délicatesse des pièces au raffinement sans égal. Toutes les pièces sont confectionnées individuellement à la main, et l’émail, lui, est introduit avec le même savoir-faire artisanal à l’italienne. C’est dans sa forme la plus luxueuse que le motif iconique de Gucci se décalque en or rose 18 carats. Ces atours sont conçus pour être portés les uns avec les autres, l’un sans l’autre, mais toujours avec une grâce qui idéalement se prête aux tenues de tous les jours.
Dans une recherche d’harmonie, la forme des boucles d’oreille répond à celle du pendentif, lors même que la bague Diamantissima saisit les courbes fluides et emblématiques de l’ensemble de la collection. Comme un point d’orgue à cette sublimation, le bracelet rigide s’orne de cabochons de forme pyramidale ; proche des studs, voilà là la touche toute chic et audacieuse d’une parure d’un rose éternellement féminine.