INTERVIEW : À La Découverte Des Champagnes Dacouar

INTERVIEW : À La Découverte Des Champagnes Dacouar

La Maison Dacouar, fondée en 2015, propose une collection exclusive de cuvées de champagne, aux allures décomplexées. 

Icon-Icon a fait la rencontre de M. Dacouar, co-fondateur de la marque éponyme qui puise ses racines dans son histoire familiale, et qui a à cœur de diffuser bien au-delà de nos frontières le meilleur de notre terroir et de nos traditions.

Rencontre avec M.Dacouar

Pouvez-vous revenir sur l’aventure maison Dacouar ? Comment décide-t-on de lancer sa propre maison de champagne ? 

Nous sommes partis il y a quelques années d’un constat largement partagé : la consommation du champagne est le plus souvent cantonnée, en France, aux grandes occasions. 

Notre ambition est simple : dépoussiérer un peu les vins de champagne, et mieux les faire connaître et apprécier des jeunes générations, en France mais surtout à l’étranger. 

Nous essayons donc de bousculer les grandes maisons, bien établies et souvent assez chères, avec une marque jeune, pop, abordable et de qualité !

Nous développons en parallèle toute une ligne de produits fins, élaborés par des Maîtres-Artisans. En suivant nos plus belles traditions locales, à partir de nos champagnes. Nous commercialisons aujourd’hui des confits, confitures et macarons au champagne, et travaillons aujourd’hui sur la création de chocolats à base de ganache au champagne. Et ça, c’est vraiment nouveau !

Vous pouvez retrouver nos champagnes en ligne, dans certaines boutiques spécialisées ainsi que dans des bars éphémères que nous organisons ponctuellement.

Collaboration Avec La Photographe Marlène Delcambre

Comment les champagnes Dacouar sont-ils assemblés ? Comment un champagne dont l’idée est de célébrer Paris s’associe à des terroirs de la Champagne ? 

Les assemblages de nos champagnes dépendent de nos cuvées. Pour le brut, nous travaillons principalement avec du pinot noir, qui est le cépage majoritaire sur la Côte des Bars, dans l’Aube, ou nos champagnes sont confectionnés. Le Blanc de Blancs, notre préféré, est composé d’un alliage de Chardonnay, de Pinot Noir et de pinot blanc. 

Nous ne cherchons pas spécifiquement à célébrer Paris, nous cherchons surtout à célébrer la France ! Nos champagnes se vendent dans le monde entier et c’est, pour nous, une priorité que de faire connaître et apprécier des produits français à de jeunes générations qui n’ont souvent pas les moyens d’acheter du champagne de certaines maisons concurrentes bien établies, et souvent les seules à exporter à l’international. 

Collaboration Avec La Photographe Marlène Delcambre

Lequel des champagnes Dacouar est pour vous le plus emblématique?

Sans aucun doute, le blanc de blancs ! Pour son assemblage, d’un fin alliage de Chardonnay et de Pinot Blanc, sa belle couleur dorée, et sa rondeur aromatique.

Nous avons eu, par ailleurs, l’idée de lancer en parallèle de nos cuvées, une ligne de produits délicats et originaux, élaborés à base de nos champagnes. 

Nous proposons ainsi trois Confits de vin, l’un au champagne brut, l’autre au Champagne Rosé et le dernier au Ratafia de champagne et aux Truffes. Ils accompagnent parfaitement des foie gras, grillades, noix de St Jacques, poissons, fruits de mer, gibier, fromages, chocolat, dessert, viande blanche et rouge. A sortir pour noël, ou avec un barbecue !

L’imagerie de la maison Dacouar détonne parmi les images habituellement liées au champagne — « résolument contemporaine », voici votre slogan. Comme travaillez-vous cette approche espiègle et décomplexée de tout ce que le mot « Champagne » peut inspirer ? 

Être contemporain, ce n’est pas un gros mot. C’est être dans son temps. Nous prenons le meilleur du passé, la méthode champenoise ; et le meilleur du présent : la possibilité pour chaque individu, ou qu’il se trouve, d’accéder au meilleur produit. 

Un film, un éditorial mode, un livre, une citation ou peut être une musique… Qu’est-ce qui vous a inspiré à décloisonner les codes esthétiques du champagne autour de cette approche résolument funky ? 

“Paris est une fête”, sans aucun doute. La soirée d’inauguration de notre marque s’était tenue un certain 13 novembre 2015, le soir des attentats du Bataclan. Ce livre a donc une certaine résonance, pour nous. 

Vous proposez aussi des cocktails autour du champagne maison Dacouar… Comment la mixologie s’insère dans cet univers finalement assez puriste, à l’habitude? 

Si vous aimez le champagne et les cocktails, faites des cocktails à base de champagne. Notre quotidien est régit par bien assez de règles pour qu’il faille, en plus, en rajouter de nouvelles. Faites-vous plaisir, c’est tout ce qui nous rendra heureux. 

Propos recueillis par Sébastien Girard, Président d’Icon-Icon 

Laissez une réponse

Your email address will not be published.