Love Cartier: Un Bracelet Nommé Désir

Love Cartier: Un Bracelet Nommé Désir

Le Love de Cartier est un bracelet unique en son genre — une icône de la joaillerie qui n’est pas seulement désirée pour sa beauté, mais pour sa symbolique révolutionnaire. Et c’est à Aldo Cipullo que l’on doit d’avoir imaginé cette oeuvre clé de l’histoire de la joaillerie !

Love Cartier: Aldo Cipullo, Andy Warhol et Le New-York des Années 60

La trame esthétique du bracelet Love de Cartier n’est pas à chercher du côté de la place Vendôme. Non, le mythique joaillier de la rue de La Paix n’a en effet pas directement commandé ce bijou à nul autre pareil.

C’est en effet du côté du New-York effervescent des années 60 qu’il faut aller en chercher les racines esthétiques. Oui, l’esprit audacieux et créatif d’Aldo Cipullo bouillonnait en effet au rythme d’une époque moderne et éminemment révolutionnaire.

Ce fils de bijoutier Italien évoluait en effet dans les milieux artistiques et underground de New-York. Dans les années 60, la ville Américaine estl’épicentre de ceux qui veulent changer le monde, l’art et la vie !

En cela, Aldo Cipullo baigne dans ce bain culturel qui porte haut de nouvelles valeurs. Aldo Cipullo fréquente la Factory de Warhol, et ses étoiles à l’avant-garde d’une libération sans précédent dans l’histoire !

Des valeurs de libération des moeurs, et notamment sexuelles… Valeurs que l’on retrouve encore chantées dans le groove incomparable de James Brown. Oui, l’époque est alors au renouveau et à la modernité — radicale mais élégante ! Et si luxe il y a, celui-ci se devait d’être décontracté, comme déchargé du poids du passé… Aussi glorieux était-il.

C’est donc ce New-York graphique et ultra-moderne; ce New York qui vante tant les lignes claires et précises du Bauhaus qui enfante l’idée du bracelet Love dans l’esprit du joaillier Italien. Un bracelet qui, encore, trouve sa raison d’être dans un épisode très personnel d’Aldo Cipullo.

Love Cartier: Un Bracelet à la Symbolique Eclatante

 « Je me sentais très triste. Je voulais quelque chose que personne ne pouvait me retirer. Je cherchais un symbole d’amour permanent. »

C’est à la suite d’une rupture amoureuse qu’Aldo Cipullo se met en tête de confectionner un bijou à la symbolique tranquille. Des « menottes d’amour modernes » selon l’expression même Aldo Cipullo.

Et c’est justement le milieu et l’époque dans lesquels il évolue qui le guident vers un bijou à la simplicité aussi espiègle que géniale !

Inspiré par les quincailleries Américaines qu’il aimait visiter avec son frère, Aldo Cipullo a alors l’idée géniale d’introduire la trivialité des clous et des vis dans un bijou au luxe certain. En 1968, en plein Youthquake, pour reprendre l’expression de Diana Vreeland… En plein coeur du premier Summer of Love porté par la vague Peace and Love… Aldo Cipullo présente un prototype du bracelet à la maison Tiffany’s.

Un bracelet sans prétention avec pour motifs des petites vis, permettant à celui-ci de se fermer par un tournevis… Mais la pièce manque de grandiose et le joaillier New-yorkais refuse le projet.

Un an plus tard, c’est sur le bureau de Michael Thomas, le tout jeune président de la maison Carier à New-York, que le projet atterrit.

Parfait pour la maison qui a fait de l’audace et de l’espièglerie l’essence de son luxe à la fois grandiose mais détaché des codes !

Et voici comment Cartier, en 1969, amorce une révolution tonitruante dans le monde de la joaillerie… Une nouvelle ère de modernité allait en effet s’ouvrir sur la façon dont on conçoit, porte et comprenant les bijoux… Aussi luxueux soient-ils !

Love Cartier: Un Bracelet Etonnant

« Ce que les gens veulent aujourd’hui, ce sont des symboles d’amour qui se verrouillent de manière semi-permanente ou qui sont au moins difficiles à enlever. Après tout, les symboles d’amour devraient illustrer l’infini » Aldo Cipullo.

Minimaliste et fonctionnel, beau et chargé de symboliques — le bracelet Love va devenir un manifeste. Mixte et unisexe, non plus rond mais oval pour épouser tous les poignets… Ce bracelet dévoile encore l’intention profondément romantique de conserver les souvenirs d’un amour perdu…

Car les petites vis du bracelet constituent plus que de simples ornements — les deux parties du bracelet sont bel et bien vissées ensemble. Le tournevis fourni avec le bracelet permet de le fermer, et de l’ouvrir…

En 1971, soit un an après sa commercialisation sur le marché Américain, Aldo Cipullo ironisait ainsi quant à l’émotion qui se dégage d’un tel atour: « Je suis devenu un grand connaisseur en matière d’écrous, de vis et autres clous. Cette quincaillerie, aussi dure soit-elle en apparence, possède une certaine chaleur. La joaillerie doit dégager de la chaleur. »

Love Cartier: Un Bracelet Légendaire

Si le bracelet Cartier constitue aujourd’hui l’une des icônes absolues du répertoire joaillier international, c’est que, dès son lancement en 1970, le Love a su séduire les monstres sacrés de son époque… Pour reprendre une expression de Jean Cocteau.

En 1970, lors d’un dîner organisé par Cartier, la pièce est ainsi offerte à des couples mythiques du moment ! A commencer par Elizabeth Taylor et Richard Burton — le couple qui a mis sur le devant de la scène plus d’un atours légendaires.

Ce même soir, le bracelet Love est encore offert à Ali McGraw et Steve McQueen, et Sophia Loren et Carlo Ponti…

Aussi au duc et la duchesse de Windsor — qui le refusent ! Le bracelet Love de Cartier, alors jugé trop moderne, finit, selon la légende, par être offert en cadeau à leur valet de chambre.

Mais c’est bien l’apparition du bracelet sur Elizabeth Taylor, en 1972, qui achève d’en faire une bijou légendaire. L’actrice étant connue pour son goût inimitable et insatiable pour les beaux atours le porte dans le film Une belle tigresse.

Et Aldo Cipullo lui-même confiera avoir vu le film quatre fois pour avoir le plaisir d’admirer sa création sur cette icône plus que mythique !

Dès lors, le bracelet Love ne peut qu’avoir la destinée fulgurante des icônes qui ont changé l’histoire. En 1979, Cartier le produit serti de diamants. En 1983, la chanteuse Tina Turner porte le bracelet Love lors de son come-back triomphal. C’est le seul bijou qu’elle portait… C’est dire l’aura et la symbolique de résilience que porte ce bijou hors du temps et définitivement hors norme !

En 2017, le bracelet Love est si désiré que la maison Cartier en fait le prétexte d’une collection. Ainsi décliné en plusieurs autres bijoux tels que des bagues, des colliers, ou encore des boucles d’oreilles… La collection Love se taille sertie de diamants ou autres pierres précieuses, en or jaune, rose, gris, et en platine !

Son système d’ouverture par tournevis? Et bien les anecdotes ne manquent pas à ce sujet… On raconte, par exemple, que de nombreux d’hôpitaux New-yorkais ont en leur possession l’un de ses tournevis. Pour pouvoir ouvrir le bracelet, le cas échant.

C’est sans doute pour cela qu’en 2017, Cartier édite un nouveau bracelet Love… Un bracelet qui, s’il garde tout de son indéboulonnable ancêtre, ne nécessite pas l’aide d’une seconde personne pour l’ouvrir et le fermer !

Finalement, c’est bien la campagne Love de Cartier de 2020 qui résume la puissance d’une telle création joaillière. La campagne, interrogeant adroitement: « How Far would you go for love ? » Autrement dit, jusqu’où iriez-vous par amour?

Telling You More About… Le Bracelet Love De Cartier

Le Bracelet Love de Cartier

Love De Cartier

Love de Cartier : la Promesse d’un Amour Éternel 

Love De Cartier