Fauteuil Barcelona Knoll : Icône !

Fauteuil Barcelona Knoll : Icône !

Le Fauteuil Barcelona, ou Barcelona Chair, De Ludwig Mies Van Der Rohe compte pour être la chaise, et plus globalement l’une des pièces de design les plus recherchées au monde. Une icône du design international qui traverse les époques, dans sa version en cuir et acier. 

Chaise Barcelona : Icône du Bauhaus

Figure iconique du Bauhaus, Ludwig Mies Van der Rohe imagine, à l’origine, cette chaise pour meubler le pavillon Allemand lors de l’Exposition Universelle de Barcelone en 1929. Une pièce de l’histoire du design qui distille l’esprit et la signature Mies Van der Rohe — à qui l’on doit le fameux adage : ‘Less is More’. 

Le Fauteuil Barcelona est une chaise iconique qui raconte une révolution esthétique, culturelle et politique. Pièce de la modernité absolue, ce fauteuil en cuir noir capitonné et taillé dans l’acier a écrit une nouvelle page de l’histoire du design. Et on la doit à Ludwig Mies Van der Rohe.

Fauteuil Barcelona Knoll prix Bahaus

« Dieu est dans les détails » aimait à dire le designer derrière l’icône. Autrement dit, une pièce n’est accomplie et belle que par à la qualité impeccable de ses détails. Et derrière son apparente simplicité, le Fauteuil Barcelona révèle un travail géométrique qui tient presque du casse-tête.

Son armature en acier, gracile, aux extrémités en ciseaux parallèles, épouse doucement la forme du sol sous ses deux coussins de cuir perpendiculaires. Et c’est l’association du cuir et de l’acier qui lui donne ce cachet.

En peau de porc surpiquée à la main, le Fauteuil Barcelona demande plusieurs heures de travail… « Une chaise est un objet très difficile à faire. Tous ceux qui ont déjà essayé d’en faire le savent. Il y a une infinité de possibilités et beaucoup de problèmes – la chaise doit être légère, elle doit être solide, elle doit être confortable. C’est pratiquement plus facile de construire un gratte-ciel qu’une chaise » précisait le designer.

L’Histoire Du Fauteuil Barcelona : Le Pavillon Allemand De L’Exposition Universelle 1929

Le Fauteuil Barcelona ainsi imaginé en 1929, a prouvé son design intemporel. Cette année là, le gouvernement allemand mandate donc l’architecte pour représenter l’Allemagne lors de l’exposition Universelle de Barcelone. Mies Van der Rohe n’est pas encore connu pour l’adage « Less is more » mais déjà son sens de l’esthétisme épuré au profit du fonctionnalisme se ressent dans le pavillon qu’il érige à la gloire du savoir-faire allemand.

Ludwig Mies Van der Rohe a ensuite cherché à concevoir le mobilier qui habillerait le pavillon. Membre clé de l’école du Bauhaus, il considérait, comme d’autres modernistes, que le mobilier moderne devait être pratique et accessible aux masses tant financièrement qu’esthétiquement. 

« Je ne m’oppose pas à la forme, mais seulement à la forme comme but  » assène l’ingénieux designer en 1927. 

Sans doute, la Barcelona Chair est l’exception qui confirme la règle. Car Ludwig Mies Van der Rohe, fonctionnaliste devant l’Éternel, rompt ici avec ses principes de praticité pour ne privilégier que l’esthétisme. 

Fauteuil Barcelona Knoll prix

Le pavillon lui-même n’a pas de fonction. Sa seule tâche étant de représenter la vivacité des Ecoles d’architecture en Allemagne — il ne sert ainsi qu’à montrer, à la manière d’un show-room. Avec le Fauteuil Barcelona, Ludwig Mies Van der Rohe pousse le vice du design pour le design un peu plus loin encore.

Ses matériaux onéreux – cuir et acier – et sa fabrication complexe donnent à ce Fauteuil Barcelona un cachet iconique.

Ainsi destiné à servir de trône pour le roi d’Espagne Alfonso XIII et son épouse Victoria Eugénie de Battenberg, Ludwig Mies Van der Rohe s’inspire de la chaise pliante des pharaons et du tabouret en forme de croix des romains. 

Un an après l’exposition, Ludwig Mies Van der Rohe s’explique : « Ça devait être une chaise importante, une chaise élégante et onéreuse. Ça devait être monumental. On ne pouvait tout simplement pas se servir d’une chaise de cuisine. »

Peine perdue, le couple royal s’assoit à peine sur ce trône de cuir. Malgré tout, Ludwig Mies Van der Rohe a vu juste et le succès de son fauteuil Barcelona a été immédiat. Un succès toujours d’actualité tant la chaise, aujourd’hui produite par la maison Knoll, est toujours très recherchée. Disponible ici, en livraison, par ailleurs.

Dans les années 1970, le designer austro-américain, Victor Papanek, a remarqué que de nombreux jeunes architectes épargnaient afin de pouvoir s’offrir le luxe d’un Fauteuil Barcelona. Posséder un des fauteuils de Ludwig Mies Van der Rohe revêt ainsi plus du trésor personnel que d’une fin fonctionnelle.

Fauteuil Barcelona Knoll prix

En 1950, Mies Van der Rohe redessine pourtant son modèle avec de l’acier inoxydable. L’ensemble conserve son élégante silhouette mais tandis que les morceaux de l’original étaient boulonnés ensemble, l’acier permet d’avoir un cadre en une seule pièce de métal fluide. 

Trois ans plus tard, l’architecte cède ses droits exclusifs à la compagnie allemande Knoll Studio. Conçu à des fins royales, réservé à une classe aisée, c’est pourtant grâce à ses imitations industrielles que le Fauteuil Barcelona est enfin devenu accessible au plus grand nombre… Comme le désirait Mies Van der Rohe.

Une pièce de l’histoire du design donc, produite par Knoll, la Barcelona Chair est à découvrir ici en livraison.