Les Journées de la Mode Célèbrent YSL à Oran

posts-62.jpg

Du 11 au 18 mai 2013 se tiennent à Oran en Algérie les Journées de la Mode qui vont rassembler créateurs Français et Algériens avec un focus sur l’illustre YSL.

Parler d’YSL à Oran c’est un peu comme un retour aux sources, un voyage dans la ville qui a vu naître et grandir celui pour qui « s’habiller est un mode de vie ». Du 1er août 1936 jusqu’à ses 19 ans, YSL grandit à Oran avant de venir faire ses armes à Paris aux côtés de Christian Dior.

Ensuite c’est l’ascension et la création de sa propre maison de couture avec son compagnon Pierre Bergé en 1962. A l’occasion de ce rendez-vous de la mode organisé par l’Institut Français d’Algérie, il reviendra lors d’une conférence sur la vie, l’œuvre du couturier et l’héritage qu’il a légué au monde de la mode.

YSL c’est l’invention des pièces iconiques qui rendent la femme moderne à partir des années 60 : caban, trench-coat, smoking, saharienne ou tailleur-pantalon font souffler un vent de dynamisme et de liberté sur le vestiaire féminin. Une exposition de photographies et le film « Yves Saint Laurent et Pierre Bergé, l’amour fou » compléteront cette rétrospective. Un bel hommage de l’eternel compagnon de route de l’artiste pour qui « Chanel a donné la liberté aux femmes. Yves Saint Laurent leur a donné le pouvoir ».

 

La Dentelle Solstiss Sublime les Robes dans Gatsby

posts-70.jpg

Solstiss semble vivre ses propres années folles. Après avoir brodé la robe Alexander Mcqueen de Kate Middleton d’une dentelle des plus délicates pour son mariage en 2011, le fabricant français de dentelle a participé à la création des costumes du film Gatsby Le Magnifique de Baz Luhrmann. 

À l’image des soirées de Gatsby lui-même, les costumes du film de Baz Luhrmann ne manqueront pas d’entraîner le spectateur dans un tourbillon de plumes, de strass et de perles, aussi délicats que sémillants. Catherine Martin, la femme derrière l’homme qui réalise l’adaptation cinématographique du livre s’en est donné à cœur joie pour retransmette à l’écran toute l’effervescence folle et Art Déco des années 20. Cocorico ! C’est avec Solstiss, entreprise française de dentelle depuis 1879 que la chef costumière a décidé de collaborer. Robes de mousseline graciles se sont ainsi vues subtilement sublimées par la dentelle du Maître français qui devient sur les frêles épaules de Carey Mulligan, un labyrinthe de motifs floraux et géométriques.

Enrichis de cristaux, de paillettes et de rubans, les costumes deviennent au long du film la métaphore filée de toute l’effervescence et l’insouciance des Années Folles.

Loin de faire dans la dentelle, c’est justement 1 400 mètres de ce délicat tissu et 210 dessins différents qu’a produit l’entreprise française pour les besoins du film. Alliant savoir-faire et innovation de pointe, la Maison basée à Caudry a reçu en 2011 l’illustre titre d’Entreprise du Patrimoine Vivant récompensant les entreprises françaises pour l’excellence de leurs compétences traditionnelles et industrielles prouvant ainsi que le savoir-faire à la française est toujours à son solstice.