La montre Heure H, la Nouvelle Version d’un Temps Indéfectible

9513401lpmw-9513560-article-hermes-jpg_4442598_980x426.jpg

De 1997 à 2003, Martin Margiela fut aux commandes de la direction artistique de la très noble manufacture Hermès. En douze ans de collections, le designer aujourd’hui le plus influent de sa génération a su poser la base d’une palette neutre jouant avec texture du blanc, de l’ ivoire, du beige, du brun et du noir – et aujourd’hui encore, la maison ne jure que par celle-ci. Pourtant, la plus grande introduction de l’Anversois demeure un accessoire depuis devenu iconique pour l’ADN Hermès : le bracelet double tour. Pensé pour la Cape Code en 1997, il ne tarde pas à rejoindre le vocable de l’icône de l’horlogerie Hermès – la montre Heure H, composée un an plus tôt sous l’impulsion du dessinateur Philippe Mouquet.

Hermès s’empare ainsi du temps qui de fait devient lui-même un objet résultant d’un savoir-faire exigeant. La montre Heure H se pense et se comprend alors comme la complice de ceux qui la portent. Et c’est entre les lignes d’une lettre multiple qu’enfin Hermès capte le cours du temps. Il faut dire que la montre Heure H a de quoi se passer des normes – le quotidien devient un espace de jeu et, l’instant suspend sa course effrénée pour protéger le destin d’un temps bien à soi. En plus de 20 ans d’existence, le garde-temps a su se hisser au rang d’icône de l’horlogerie : singulière, sérieuse mais fantaisiste, la montre Heure H est un symbole de mordant rivalisant de créativité et de moderisme avec la montre Arceau , autre icônes d’Hermès.

Un style et une audace joyeuse qui aujourd’hui se réinventent presque dans une version sublimée d’une laque blanche ou noire – ce H iconique qui ainsi se recouvre d’un verni translucide. Cette beauté des paradoxes, la montre Heure H la cultive depuis longtemps déjà – mais c’est dans les nouvelles couleurs de son bracelet que le garde-temps gagne en espièglerie. Et il en existe huit déclinaisons qui, avec cette habilité propre à la noblesse d’Hermès, viennent enchanter les pigments et la profonde sobriété du cadran. La vivacité des rouge, orange, jaune et bleu rencontre tantôt le simple tour ou le double tour ! Une nouvelle version d’un temps indéfectible disponible en deux tailles.

La Reverso One Duetto Jewelry, allégorie de Haute Joaillerie

3352120_recto_soldat.jpg

Un an après la célébration en grande pompe de son 85ème anniversaire, la manufacture Suisse Jaeger-LeCoultre revient cette année avec une toute nouvelle version de sa mythique Reverso qui avait rendu un hommage à René Magritte. . Imaginée en 1931, la Reverso est très vite devenue emblématique d’une atmosphère feutrée et libérée des années 30, avec en prime la magnificence de lignes inspirées Art Déco. Aujourd’hui, c’est dans une version coulée dans l’or rose que la Reverso One Duetto Jewelry entend bien s’imposer – icône inventée pour les officiers Anglais de l’Inde britannique aimant se divertir au cricket, voici le garde-temps qui entend bien rendre hommage à la féminité, le tout appliqué Art Déco.

Dans un habit d’une élégance rare aux lignes révérées, la nouvelle interprétation en or rose de la montre Reverso One Duetto Jewelry se comprend comme le fruit d’un travail d’artisans joailliers. Son caractère, la Reverso le porte haut et, c’est au poignet que cet atour peut se targuer d’allure n’importe quelle silhouette ! Ce modèle s’inscrit avec aisance dans les pièces les plus précieuses de la collection Reverso – mais, c’est avec majesté que le garde-temps respect la philosophie de simplicité Jeager Le-Coultre. Ici aussi la forme naît de la fonction. Lignes étirées et cadran rectangulaire, la nouveauté se niche aussi et surtout dans le bracelet.

Les artisans ont en effet réalisé un bracelet en or rose arborant des maillons géométriques sertis de diamants d’une grande originalité, pour un poids total de 18 carats. Un véritable bijou imaginé autour de mailles s’entrelaçant parfaitement pour épouser en souplesse le mouvement du poignet. Un travail d’une telle minutie qui fait écho au dessin du verso de la montre – une gravure de losanges offrant un aspect graphique renforcé par le délicat sertissage de petits diamants taille brillant… Sur le cadran, c’est la douceur de la nacre de Bali qui vient un peu plus éveiller les sens quand, la nouvelle Reverso One Duetto Jewelry se présente dans une version on ne peut plus mythique de la Haute Joaillerie.

La Nouvelle Bell & Ross BR03-94 AeroGT Orange

bellross1.jpg

L’an dernier, la manufacture Bell & Ross s’inspirait de ses mythiques montres d’aviation pour imaginer le concept-car Aero GT – une voiture au design futuriste et aux lignes épurées imaginée par le directeur artistique et co-fondateur de la manufacture, Bruno Belamich. Cette supercar était alors inspirée de son partenariat exclusif en F1 avec Renault Sport. C’est en cette occasion que les deux entités avaient alors édités deux pièces commémoratives : les BR 03-92 Aero GT et BR 03-94 Aero GT, chacune produite à 500 exemplaires. Aujourd’hui, Bell & Ross réitère l’expérience mais dans un cheminement inverse puisque c’est cette même supercar qui inspire une montre originale : la BR03-94 AeroGT, couleur orange.

Nouvelle version inédite de son chrono, la BR 03-94 Aero GT Orange se veut ainsi l’archétype de la montre de pilote. Une montre conçue autour d’un design très contemporain qui émane directement du cockpit de la concept-car AeroGT. Un petit bijou de technologie qui vient un peu plus attester de la puissance créative de Bell & Ross. En reprenant le concept avant-gardiste qui avait façonné le véhicule, c’est dans la même couleur orange que le garde-temps est aussi imaginé. La nouvelle BR03-94 AeroGT Orange présente ainsi un mécanisme dédié à la mesure des temps courts ; deux compteurs du chronographe fixés sur un verre teinté gris, affichant les heures et les demi-heures… Pensée pour être utilisée lors de conduites nocturnes par temps impraticables, la bonne visibilité est conservée grâce à des index et des aiguilles recouverts de matière photo-luminescente.

Si elle conserve le boitier de 42 mm de côté en acier aux finitions polies et satinées, la BR 03-94 Aero GT Orange abrite le calibre automatique BR-CAL.319 doté de 42 heures de réserve de marche. Le bracelet, en veau noir, se perfore aussi d’un passepoil orange et toile synthétique ultra-résistante noire – un clin d’oeil évident à l’univers de la F1. Le cadran en saphir teinté s’ouvre également sur le mouvement squeletté pour offrir une vue des plus spectaculaire sur l’engrenage de l’appareil. Un objet à fort caractère donc, lui même édité à 500 pièces seulement.

La Montre Arceau Très Grand Modèle d’Hermès

hermes3.jpg

Lorsqu’en 1978 Henri d’Origny imagine pour la manufacture Hermès une montre empreinte de rigueur et de style, il fait entrer dans le répertoire de la maison une pièce qui joue avec bonheur du paradoxe entre fantaisie et classicisme. En y insérant une typographie de chiffres inspirée du mouvement si fascinant d’un cheval lancé au galop, Henri d’Origny compose un axe du temps bien différent de ce qui se fait alors. Et la noblesse des matériaux utilisés ne fait qu’ajouter au cachet de la pièce – la montre Arceau est ainsi née de ce malin plaisir à se jouer des codes établis pour vivre son propre temps. Il faut dire qu’Hermès travaille depuis longtemps déjà à magnifier tous les objets du quotidien… Les artisans de la maison donnent ainsi corps à des pièces issues d’un savoir-faire exigeant, pratique et fonctionnel, mais qui conserve la légèreté de l’inattendu. D’ailleurs, sur la montre Arceau, ce sont ses attaches asymétriques qui en forgent toute la beauté.

Ainsi, Hermès aime à faire du quotidien un espace de jeu où le caractère toujours s’accompagne des manières – avec la montre Arceau, c’est l’inaltérabilité de l’instant qui devient un moment privilégié. En réalité, le temps, chez Hermès, est aussi un objet. Plutôt que de mesurer, séquencer ou tenter de contrôler le cours du temps, la maison impose sa singularité en ancrant un autre temps, destiné à éveiller les émotions, ouvrir des parenthèses, le tout pour façonner des espaces de fantaisie… Et c’est en cette époque charnière que la manufacture a décidé d’introduire deux versions inédites de son garde-temps aussi rêveur qu’iconique.

En bleu laqué ou coulé dans un ton noisette, les derniers nés de la famille Arceau s’inscrivent dans un format grand modèle. Au cœur de ces bijoux bat le calibre de Manufacture Hermès H1837. Une mécanique une fois de plus orchestrée non pas pour chercher à dompter le temps, mais pour insuffler la cadence à chaque instant ! L’on savoure alors le temps comme un objet de désir… Ici, il s’affranchit des contraintes, des lignes et gagne en style : habillé d’un bracelet en cuir d’alligator bleu abysse ou mat étoupe, le temps sillonne son propre chemin, dans les traces des gestes habiles des artisans de la maison. La montre Arceau ne cherche pas à maîtriser tous les codes : elle en invente de nouveaux. Une certaine idée du paradoxe donc, sublimée dans un classique de l’horlogerie ici élargi dans un boîtier de 40mm de diamètre.

 

La Tambour Slim Chapman, Nouvelle Expression de la Distinction

montretambour.jpg

C’est en 2002 que la manufacture Louis Vuitton lance sa toute première montre – la Tambour marque ainsi l’entrée du malletier dans le monde de l’horlogerie, et pas n’importe où puisque c’est à La Chaux-de-Fonds qu’il produit son garde-temps. En associant son nom à cet artisanat millénaire, Louis Vuitton s’ancre un peu plus dans la recherche de la tradition et, il n’en fallait pas plus pour faire de la première Tambour une icône de l’horlogerie. C’est sa forme distinctive de l’instrument de musique qui en inspire le nom – l’ambition était alors de concevoir et développer un mouvement, avec la Tambour comme cas et signature. « La montre Tambour est un garde-temps, elle protège le temps, de par sa présence, massive, mais également sa dimension iconique » déclarait alors Hamdi Chatti, Vice-Président Montres et Joaillerie de Louis Vuitton.

Avec la Tambour, Louis Vuitton se donne pour mission d’établir de nouvelles complications évidemment liées à l’univers du voyage… Plusieurs brevets furent ainsi déposés, notamment une facilité de lecture inouïe permettant à l’œil de n’avoir aucun aperçu du mouvement. Un chef-d’œuvre technique donc composé de 115 parties ! Dès 2002, la Tambour intègre ainsi dans son esthétique toutes les valeurs de la griffe: les douze lettres Louis Vuitton sont gravées dans le boîtier en face de chaque heure, le brun du cadran ou encore le jaune des aiguilles des secondes aime aussi à rappeler le fil ciré des sacs griffés LV.

En 2017, la maison introduit ainsi une version inédite de son icône horlogère : la nouvelle montre mixte Tambour Slim Chapman. Imaginée en collaboration avec les frères Chapman, le modèle s’affiche comme une pièce de monnaie gravé du motif éléphant iconique des artistes estampillé sur le cadran… Le garde-temps en acier de 39 mm embarque aussi un calibre à quartz, le tout plongé dans une allure mystérieuse mêlant allégrement perfection et savoir-faire Louis Vuitton. Les plasticiens Britanniques ont ainsi façonné le cadran argenté en forme de pièce de monnaie en relief entièrement poli à la main. Et pour ponctuer la sophistication de la nouvelle Tambour Slim Chapman, Louis Vuitton y intègre le bracelet en toile Monogram Savane Ink, nouvelle signature de la maison présente dans de nombreuses pièces de la saison Printemps/Eté 2017… Attention, must-have en devenir !

Les Speedy Tuesday d’Omega ont quitté la manufacture Suisse

speedy_tuesday.jpg

C’est en janvier 2017 que la manufacture Omega innove une nouvelle fois – mais cette fois-ci, il s’agit d’une approche toute différente de la relation au client. En lançant les montres édition limitée Speedy Tuesday, l’horloger Suisse rendait en fait hommage à l’habitude hebdomadaire de Robert-Jan Broer. Ce grand amateur de Speedmaster postait en effet tous les mardis sur Instagram, une photo du garde-temps ; accompagné du hashtag #speedytuesday, il ne se doutait pas qu’Omega bientôt célébrerait son enthousiasme. « Nous devions nous rapprocher de cette communauté qui nous suit en célébrant notre succès sur Instagram et en s’imposant comme des pionniers » précise  Raynald Aeschlimann, Président d’Omega.

Et c’est bel et bien la Speedmaster, rebaptisée Moon Watch après avoir accompagnée Niels Armstrong sur la Lune en 1969, qui inspire une nouvelle déclinaison. L’Omega Speedmaster Speedy Tuesday emprunte aussi ses lignes et couleurs à la célèbre Speedmaster Alaska Project III, imaginée pour la NASA en 1978. Ainsi, pour la première fois, c’est un collector qui fut directement mis à la vente sur Instagram. Moins de 5 heures furent nécessaires pour voir les 2012 exemplaires référencés trouver preneurs et, ce n’est qu’en ce mois de Juin que les modèles quittent enfin les ateliers Suisses d’Omega.

Dotée de son boitier de 42 mm en acier satiné mat avec verre hésalite bombé et insert de lunette en aluminium noir, la Speedy Tuesday est une montre captant toutes les caractéristiques iconiques de celles à qui elle rend hommage – à 12h, c’est un rare logo Omega vintage qui en dessine un peu plus l’exclusivité. En son cœur, c’est l’incontournable calibre chrono à remontage manuel, le mouvement 1861, qui fait battre son mouvement. Mais la Speedy Tuesday ne serait un collector si elle ne distinguait par un cadran noir de type reversed panda, avec compteurs argentés à grands chiffres recouverts de matière luminescente… Et puisque la montre fut pensée pour les aficionados de la manufacture, elle ne fut commercialisée ni chez les détaillants, ni même dans les boutiques Omega. Vendue sur Instagram, exclusivement, les heureux propriétaires peuvent aussi espérer la voir livrer dans un écrin de voyage en cuir spécialement conçu pour la Speedy Tuesday !

 

La Montre Pour Femme Leda, Signée Versace

_9104125.jpg

Donatella Versace le sait – le bon accessoire peut transfigurer un look, et l’amener dans les territoires de l’équation parfaite. C’est dans cet esprit que s’ancre l’esthétique des garde-temps de la collection Leda. Des garde-temps qui ont tout du caractère Versace : le cadran de 38mm, coulé en acier inoxydable, est ainsi agréablement encadré par une lunette grecque gravée. Gravée, la couronne l’est aussi d’un des emblèmes de la maison Versace – autre signe du détail et de l’attitude Versace, la lunette est finie avec une texture polie qui ressemble beaucoup à la clé grecque Leda, celle de l’infinie, du fait de la répétition des motifs…

Parmi cette collection disponible sur Watchshop.fr,  donc, la montre Versace Leda en plaqué or blanc et rose a a tout du l’attitude suprême de la griffe. Habitée d’un mouvement à quartz Suisse, les chiffres romains piquent de chic le garde-temps. Mieux, le design et l’originalité sans compromis de Versace s’incarnent dans ce cristal bleu – ce remontoir qui, subliment, vient approuver la qualité supérieure, le cachet d’une montre idéale à offrir en ce Noël 2016.

Le Reverso Capturée Dans Le Yearbook Jaeger-LeCoultre, Pour Ses 85 Ans

yb1.jpg

Cela fait dix ans que la manufacture Jaeger-LeCoultre met à l’honneur tout l’art de la photographie au fil des pages de son Yearbook. Justement, pour ses dix ans, et les 85 ans de la Reverso, la manufacture met au cœur de son récit toute la trame de son mythique garde-temps autour d’un thème cher au savoir-faire  Jaeger : révéler l’inattendu.  L’icône horlogère de la maison se trouve ainsi enrichie de surprises, où les reportages suivent le fil rouge du mécanisme Reverso lui-même.

Il faut dire que la Reverso ne cesse de surprendre en se retournant sur elle-même pour laisser apparaître un autre visage. Dès sa création, ces caractéristiques devinrent intemporelles : la montre et son boîtier réversible, ses aiguilles et ses index à l’intense couleur bleue, s’ancrent dans le temps d’une époque avide de renouveau. Créée à une époque où tous les efforts étaient concentrés sur le progrès technique, la Reverso associe esthétisme et prouesse technique. Dès lors, ce savant mélange d’élégance et de sportivité comblent toutes les aspirations de la manufacture.

Et c’est exactement sur cela que revient en photo et sur papier glacé la dixième édition du Yearbook. Une forme de maturité esthétique atteinte là aussi puisque l’ouvrage lui-même est surprenant – il faut le retourner pour poursuivre sa lecture ! Une première partie fait explorer une multitude de faces cachées à travers des clichés aussi esthétiques que déroutants. La seconde, elle, met en scène les deux visages de la Reverso en célébrant son inspiration Art déco, puis en permettant à des duos d’artistes d’y exprimer toute l’ambiguïté de sa double facette. Enfin, le photographe Laziz Hamani s’attache à mettre en images le rapport entre le polo et la Reverso – une mise en scène là encore inspirée par l’histoire !

 

Le 85ème Anniversaire De La Montre Iconique Reverso À Venise

reverso.jpg

Jaeger-LeCoultre, maison de haute horlogerie a au cours des dix dernières années, tissé des liens forts avec l’industrie du cinéma – passionnée, la maison a ainsi soutenu l’art cinématographique comme aucune autre. Il n’est donc pas étonnant de voir aujourd’hui de voir la Mostra de Venise servir de contexte à la célébration des 85 ans de la mythique montre Reverso.

Au programme de la soirée du 6 Septembre dernier : un dîner de gala réunissant des invités de marque tenu à l’Arsenal de Venise. Ce fut ainsi Daniel Riedo, CEO de Jaeger-LeCoultre, qui se chargea de l’accueil de près de 200 invités ; parmi eux, Sonia Bergamasco, Daniel Brühl, Jorge Viladoms, Eva Riccobono, Chiara Mastroianni, Gemma Arterton, Nelly Karim – et Christian Louboutin pour invité d’honneur.

Créée en 1931, la Reverso est très vite devenue emblématique. C’est dans une atmosphère de cabaret, dans un décor inspiré du style Art Déco du garde-temps que l’évènement pris place. Mieux, afin de faire résonner l’ambiance festive de l’époque, nombreux numéros vinrent ponctuer le spectacle, tandis que l’artiste Jorge Viladoms, ami de la maison, jouait des morceaux au piano, pour la plus grande joie des invités. Finalement, la célébration des 85 ans de la Reverso fut aussi l’occasion de présenter aux invités la collection de montres Reverso: One, Classic et les modèles Tribute – mais surtout, les nouvelles créations Reverso by Christian Louboutin… Des bracelets Couture créés par Christian Louboutin pour habiller la montre Reverso One Haute Joaillerie… Des pièces somptueuses et hautement désirables.