Les Baskets Hogan, Les Pionnières Flashent Pour Noël

Les iconiques Hogan troquent leur discrétion habituelle pour une version très pimpante.

On connait les iconiques H de la maison Hogan pour avoir été les premières baskets luxe pensées pour la vie en ville. En 1986, la maison du groupe Tod’s, innove en effet autour d’une paire de baskets sobre mais exquise — un savant mélange entre le raffinement Italien et la praticité indispensable à la vie urbaine.

Depuis quelques saisons, les baskets de la maison Hogan s’acclimatent du style et de l’audace de l’époque. Inspirée de l’univers du cricket, l’icône penche tour à tour côté paillettes, galactique ou funky, mais conserve toujours ses huit œillets métalliques, et sa semelle contrastante.

Pour cette fin d’année, voici donc les icônes d’Hogan pimpantes et chatoyantes — en parfait écho avec l’esthétique mirifique de Noël. En boutique? Deux paires pour femme baptisées Maxi.I.Active et deux pour homme… Les premières répondent au nom d’Active One. En noir et gold. Les secondes reprennent les désormais populaire H365, mais cette fois en noir avec contrefort gold. Une vision glamour et festif du fonctionnel, à mettre aux pieds les plus chic de l’année !

Tod’s, Le Gommino Imperturbable

Une icône de mode se jauge à l’aune de sa capacité à épouser l’air du temps — le Gommino de Tod’s tient définitivement de cela!

En octobre dernier, la maison Italienne Tod’s annonçait la nomination de son nouveau directeur artistique — Walter Chiapponi ! A son propos, Diego Della Valle, président du groupe Tod’s, annonçait: « Walter Chiapponi est un designer italien talentueux qui est capable de combiner l’art de vivre Italien propre à Tod’s avec une touche de modernité, sans perdre de vue la qualité et le savoir-faire qui représentent l’ADN de la marque. » Et la pièce qui incarne toute la force tranquille de la mode à l’Italienne, c’est bien évidemment le Gommino.

La pièce phare de la maison tient, selon les mots du même Diego Della Valle, « comme un gant pour le pied. » Inspiré des souliers anti-dérapants, notamment très appréciés des coureurs automobiles, le Gommino a depuis conquis le monde avec ses 133 picots en caoutchouc ! Symbole de l’élégance à l’Italienne, le Gommino de Tod’s est aussi le fruit d’un pur savoir-faire. Exclusivement fabriqué dans les ateliers de Brancadoro, à quelques kilomètres de Milan, il est conçut dans une seule et même pièce de cuir. Cousu main puis doublé de la fameuse semelle de caoutchouc dotée des 133 picots iconiques, le Gommino se prête ainsi à toutes les visions créatives.

D’Alessandra Facchinetti à Alber Elbaz en passant par le nouveau directeur de la création, Walter Chiapponi, le Gommino se pare des plus belles matières, en distillant ce raffinement imperturbable propre aux Italiens. Il fut ainsi tour à tour espiègle dans les tons acidulés, serein et noble dans les cuirs les plus sophistiqués, collector dans une version en collaboration avec Ferrari… Depuis 1978, la pièce signature du patrimoine artisanal de Tod’s est l’idéal élégant, chic et créatif ! Pour hommes et pour femmes. Revu et corrigé dans une version chunky pour l’hiver 2020, il embrassera un aspect bestiaire (léopard, zèbre…) pour la femme du Printemps/Eté 2020. En attendant, la nouvelle boutique Milanaise récemment inaugurée sur la célèbre Via Montenapoleone offre une nouvelle expérience shopping. Baptisée Tod’s Studios, elle rassemble les pièces de la saison, certes, mais aussi un atelier de personnalisation et des expositions. Une façon de saisir un peu mieux l’impact du Gommino sur la culture Italienne !

Le Costume Cuir et son Gommino Très Seventies de Tod’s pour le Printemps/Eté 2019

todsss19-21091836.jpg

Au coeur du Pavillon d’Art Contemporain de Milan, Tod’s réjouissait son public avec son tout premier défilé coed — mêlant homme et femme, la maison de Diego Della Valle célébrait surtout le cuir et le charme de la Méditerranée. Les précieuses peaux ainsi déclinées dans la pure veine de l’élégance italienne, la vision du Printemps/Eté 2019 introduisait une femme à la fois raffinée et flegmatique, romantique et très sophistiquée. Côté vêtement, l’actuelle directrice artistique, Vanessa D’Amico, l’admet : « J’adore travailler la peau comme si c’était du tissu. Je suis aidée en cela par des artisans fantastiques. »

 

Sur le podium, Gigi Hadid arborait ainsi la pièce maîtresse du vestiaire Tod’s de la saison prochaine. Un costume taillé dans un cuir doux et souple, teinté d’un pêche captivant. À ses pieds, l’iconique Gommino transmet d’un seul coup d’oeil un savoir-faire brillamment renouvellé. Une version frangée de l’icône, retravaillée en forme de feuilles ! Le soulier aux 133 picots adopte ainsi toutes les nuances et la magie de la Méditerranée. D’ailleurs, on imagine si facilement la femme Tod’s du Printemps/Eté 2019 siroter des délices tout en admirant les paysages de Capri ou de la Côte amalfitaine… 

 

Le chic italien, doublé d’une qualité hors du commun, pousse ainsi Tod’s à travailler son cuir dans la souplesse et le romantisme. Une séduction tout en finesse qui achève de capturer l’aura et la magie de l’Italie. Une Italie qui, bien que fantasmée, transcrit dans les pièces Tod’s une désidérabilité infinie et un amour éternel de l’élégance. Un beau jamais tapageur.

Le Gommino Tod’s, une Affaire de Grand Prix

2-tods-ferrari-gommino-1small.png

La maison Tod’s partage plus d’une histoire avec les écuries automobiles; et tout a commencé avec l’iconique modèle aux 133 picots. Découvert lors d’un voyage aux États-Unis par Diego Della Valle, le Gommino reprend en réalité les lignes d’un soulier initialement utile à la conduite des voitures de course. Un soulier qui, sans l’apparition télévisée du charismatique PDG de Fiat, Giovanni Agnelli, n’aurait sans doute jamais connu un tel succès.

Bien plus tard, en 2001, c’est avec le non moins iconique constructeur automobile Ferrari que la maison choisit de s’associer. Il faut dire que Tod’s et Ferrari ont cela de commun qu’ils partagent un certain sens du luxe à l’Italienne – un certain amour des courses aussi. C’est ainsi que pourl’Automne/Hiver 2012, les deux noms s’associent une première fois pour mettre au monde une pièce exceptionnelle ; un Gommino alors pensé pour marquer l’arrivée des étapes de New Delhi et Abu Dhabi dans le Grand Prix de Formule 1 !

Scellé de l’étalon iconique coulé en encre noire, le mocassin reprend surtout la silhouette des sièges auto Ferrari ! Dans cette couleur rouge, les 133 picots gagnent en cachet. Et aujourd’hui à Monaco, alors que se court l’étape la plus glamour et la plus attendue du championnat de F1, Tod’s et Ferrari ont une nouvelle fois oeuvré à lier passion, artisanat et créativité dans des pièces Mocassins Gommino Tod’s For Ferrari. Des pièces au raffinement impeccable à découvrir dès à présent.

 

Le Gommino Accessoirisé Tod’s pour l’Automne/Hiver 2018

tods_gommino_2018_2019_icon_icon_sebastien_girard.jpeg

À Milan, la maison Tod’s faisait défiler une collection aux accents classiques — travail du cuir et matières précieuses, c’est une saison toute en fonctionnalité que développe la maison italienne. Il faut dire que depuis 2014, la maison de Diego Della Valle s’attache à définir son style autour d’une élégance quotidienne. Un casual chic qui puise dans les inspirations de sa mode : des lignes raffinées et une allure mesurée. La saison Automne/Hiver 2018/19 n’échappe ainsi que très peu aux gimmicks de la maison. Pensée pour une femme toujours en mouvement, la collection fait la part belle aux tonalités automnales dans un vestiaire très chic. Pièces vedettes de ce défilé : les chiots portés aux bras, et un nouveau Gommino accessoirisé ! 

Le soulier aux 133 picots, ici teint dans un jaune moutarde des plus captivants, vient en effet ponctuer une silhouette monochrome. Mais la pièce vedette de l’Automne/Hiver 2018/19 gagne en caractère lorsqu’elle joue aussi d’une superbe incrustation de détails. Thème canin oblige, le Gommino est complété de deux accessoires pensés pour le sac. Ainsi stylisée, la pièce maîtresse du vestiaire Tod’s donne encore un peu plus de substance à l’esprit casual chic. Conçu comme un soulier pratique, le Gommino accessoirisé de l’Automne/Hiver 2018/19 se fait l’illustration de tout le savoir-faire et la virtuosité des ateliers. 

Comme le résultat de la recherche d’une mode née comme un sens inné de la beauté et du luxe contemporain, ce Gommino est tout à la fois précieux, confortable et sublimé. Un classique revisité qui – si l’on en croit l’engouement suscité par le show – risque fort de convaincre un tout nouveau public appréciant la versatilité… Affaire à suivre. 

La Chemise-Pantalon Veau Velours Tod’s de l’Automne/Hiver 2018/19

tods-combinaison-veau-velours-icon-icon-sebastien-girard.jpeg

Pour l’Automne/Hiver 2018/19, la maison Tod’s a choisi de centrer le propos de sa collection autour de son équation iconique.  Lignes fonctionnelles, élégance quotidienne et matières nobles — Tod’s introduit un luxe et une mode contemporaine pensés autour d’une palette chaleureuse : caramel, camel et moutarde. Renouant ainsi avec la quintessence de son style, la maison de Diego Della Valle propose nombre de pièces iconiques de son vestiaire ; évidemment revisitées au prisme d’une nouvelle saison.

Une collection pensée pour une femme toujours en mouvement. C’est ainsi que la Chemise-Pantalon veau velours voit le jour. Elément clé d’un vestiaire fonctionnel, les lignes se font pourtant raffinées et, avec le savoir-faire légendaire qu’on lui connait, Tod’s parvient à sublimer le vêtement de travail à coup de matières précieuses. Confortable et stylisante, la Chemise-Pantalon veau velours de l’Automne/Hiver 2018/19 illustre en effet tout de la griffe Tod’s — et notamment l’esprit casual chic si cher à la maison. 

Pratique et élégante, tout simplement. 

Les Iconiques de Tod’s en Campagne avec Kendall Jenner

13_d2_bts_narrative_kendall_14262.jpg

            C’est la douce lumière d’une fin de journée à la plage qui donne tout son caractère à la nouvelle campagne publicitaire Tod’s. Mettant en vedette ses pièces incontournables de la saison Printemps/Eté 2018, la maison invite ainsi ses aficionados à échapper un instant à la vie avec aux pieds une version frangée et hautement désirable des mythiques mocassins Gommino. Kendall Jenner est ainsi la nouvelle égérie de la maison pour cette saison – une position qu’elle partage avec Roberto Bolle, danseur étoile italien connu du public depuis ses débuts sur la scène du Royal Ballet en 1990.

            La campagne prend des accents vintage quand l’allure ternie et hautement poétique de la Super 8 vient capturer ce spot émotionnel. Un spot publicitaire tourné par Baron & Baron. Une plage éclairée par le coucher du soleil – existe-t-il meilleure toile de fond pour inspirer le lien étroit entre cette nouvelle collection Tod’s et toute la magie d’un été italien ? Une campagne aux accents années 70 qui pourtant, introduit des pièces à l’élégance intemporelle – des pièces Tod’s à la qualité et à l’allure irréprochable.

            Dos nu imprimé avec un jean légèrement effiloché, jean blanc et top coupé dans un cuir couleur sable – les pièces introduites par Kendall Jenner éclairent une nouvelle fois le raffinement hors tempo de la maison de Diego Della Valle. Côté homme, Robert Bolle présente la silhouette phare de la maison : veste en daim marron et jean ; et chemise en jean avec pantalon chino bleu marine… Une idylle à vivre en Tod’s, sur la sublime côte Amalfitaine, joyau de l’Italie du Sud.

 

Les Tod’s Gommino et Sac Double T Circus d’Anna Dello Russo

tods-circus-6.jpg

La rédactrice du Vogue Japan, Anna dello Russo signe ici une collection capsule à l’image de son personnage : chic mais déjantée ! En faisant la part belle à l’univers du cirque, l’Italienne a ainsi composé une série de pièces aussi drôles que désirables – une édition limitée pour Noël à savourer sans résistance. Il faut dire que la patte d’Anna dello Russo a déjà conquis la planète mode, et ce depuis longtemps déjà. Le temps d’une collection, voici surtout que les pièces classiques de la maison Tod’s se réinventent, ou plutôt, se dévergondent au contact de son style déluré. C’est ainsi que le mythique Gommino de la griffe, élément phare des silhouettes élégantes, s’en trouve tout bouleversé… La figure du clown est en effet twistée sur l’icône qu’est la paire de mocassins aux 133 picots…

« Aller au cirque est comme d’entrer dans un monde parallèle. Il en va de même pour la mode : elle vous permet de vous métamorphoser » précise Anna dello Russo. Et justement, les icônes de la maison de DiegoDella Valle s’en trouvent à leur tour bousculer quand les teintes vives et les imprimés irrévérencieux viennent s’accaparer ce design si aisément concordant. C’est notamment le fameux sac double T qui ici décalque la figure d’un clown aussi hilarant que touchant. Un éléphant vient se métamorphoser en sac, tandis que d’autres pièces de petite maroquinerie s’amusent à leurs tours – décidément, cette collection a tout de festif !

Étoiles, rayures et diamants, plumes et paillettes, nez et bouches, la collection Tod’s Circus titille l’étonnement jusqu’à la fascination… Un régal pour les yeux compléter par la perfection du savoir-faire Tod’s – le prestige et l’humour marchent désormais d’un même rythme. Voici sans aucun doute les pièces les plus désirables de cette fin d’année. Un vestiaire déjà disponible, à découvrir dans les boutique Tod’s et les espaces Pop-Up qui lui sont dédiés. 

Le Rêve Italien de Tod’s pour le Printemps-Eté 2018

tods.jpg

Le Padiglione d’Arte Contemporanea avait des airs de bords de mer la semaine passée. A l’occasion de son défilé, Tod’s avait en effet comme apporté le parfum de ces jours passés sur les flancs montagneux et aérés de la péninsule Italienne. Cette Italie, Diego della Valle la comprend comme vénérée et enchantée, à la manière des cinéastes et autres acteurs ayant prôné sa grandeur. C’est ainsi que les belles ayant défilé sur le podium Tod’s avaient sur la peau comme les rayons du soleil et, dans les cheveux, cette aisance que le vent souvent y souffle. Des belles portées par Kendall Jenner qui ouvre alors le show.

Ainsi l’Italie, c’est aussi et surtout la qualité impeccable qui se dégage de ses cuirs – et l’élégance simple mais aérienne de son style. Justement, Tod’s célèbre pour le Printemps/Eté 2018 la nonchalance Italienne, et la qualité irréprochable de son savoir-faire. A défaut d’un seul directeur artistique, la collection est l’oeuvre d’un collectif composé de cinq personnes… Le résultat ? Une collection indémodable aux couleurs de la Méditerranée. Le cuir, bien évidemment, est au cœur de cette ligne – une ligne où l’icône absolu de la maison, le mocassin, se réinvente de mille et une façons.

Tantôt hybride avec une semelle en gomme façon sneakers, tantôt gipsy avec ses franges oversize… Il s’habille aussi de toile denim dans sa version Double T, quand il ne vient pas enchanter le mouvement du pas dans sa version Yorky. Ici, le voilà qui sublime de sa luminosité le pyjama tout fait de cuir. Un cuir traité en finesse, évidemment brillant. L’ensemble de la nouvelle collection Printemps/Eté 2018 honore le casual chic dont Tod’s s’est fait le maître. Le savoir-faire des ateliers se devine ainsi dans l’aplomb de ses finitions. Une élégance certaine mais discrète, et des silhouettes éminemment désirables – la saison prochaine signe un retour aux sources pour une maison née en 1978 avec l’intention d’ancrer définitivement l’héritage Italien dans les hautes sphères de la mode.

Le Pop-Up du Faubourg Saint Honoré de Tod’s Honore Le Sac Sella

tods_sella_bag.jpg

Le Sella de Tod’s incarne à merveille la philosophie, l’ADN et l’esthétique tant adorés et défendus par la maison de Diego Della Valle : la distinction mesurée mais décomplexée. Lignes graphiques et tenue minimale, le voici tout droit produit pour une féminité active et sportive. Et le Sella a un secret ; son allure multiple et changeante – le Sella dans sa nouvelle version se pense comme l’élément clé d’une tenue. Mini, petit ou grand, la pièce Tod’s se décline dans une multitude de teintes, dans un cuir lisse avec double anse, charme anneaux et porte-clefs, fermeture à glissière, bords en cuir verni, bandoulière amovible, et poches plaquées ! Du Chic et de l’intemporel, le Sella est évidemment le fruit d’un savoir-faire 100% Made in Italy.

Le 2 octobre dernier, Tod’s inaugurait aussi son nouveau Pop-Up dédié au sac – dans sa boutique du Faubourg St Honoré, le must have de la saison se coulait d’ailleurs dans un set up à son image. Le sac en cuir effet poulain s’inspire en effet des techniques de fabrication des maîtres selliers ; et c’est tout naturellement que l’on retrouve la dynamique des montures ici exposée. Des chevaux au galop, interprètes du luxe et de la liberté, dénotent ainsi de la fougue stylistique du Tod’s Sella Bag.

En veau poney coloré ou en matelassé tricolore graphique, les lignes déjà distinctives du Sella ouvrent ici un chapitre de plus dans l’élégance intemporelle doucement bâtie par Tod’s. Et pour incarner le chic et la classe du Sella, la maison avait invité muses, égéries et célébrités pour un cocktails très exclusif. Naomi Campbell, Isabelle Adjani, Zanita Whittington, Chriselle Lim, Danielle Bernestein, Derek Blasberg, Giovanna Battaglia ou encore Inès de la Fressange – toutes les élégantes répondaient présentes, un Sella au bras !