La Terre Battue de Roland Garros, Un Revêtement Iconique

papier-peint-terrain-de-tennis.jpg

« Roland-Garros est l’un des joyaux de la capitale. Nous avons la chance d’organiser à Paris l’un, si ce n’est le plus beau tournois de tennis au monde et il va l’être encore plus dans les années à venir. Dans le cadre du Nouveau Roland-Garros, le tournoi est actuellement en pleine mutation afin de répondre aux attentes des différents publics du stade. Les spectateurs pourront découvrir à l’occasion du prochain tournoi de nouveaux aménagements, qui promettent d’être magnifiques » a rappelé Guy Forget. Et il est une chose à jamais indissociable du tournoi Parisien – sa terre battue.

Dans l’atmosphère de l’orée du bois de Boulogne, le Stade Roland Garros fait figure de jardin-arène où la terre ocre fascine le monde depuis 1928. Pourtant, c’est à Cannes, en 1880, que deux frères, les Renshaw, plusieurs fois champions de Wimbledo, ont pour la première fois utilisé une poudre de terre cuite pour recouvrir les courts en gazon… Impossible avec une telle chaleur de jouer sur pelouse ! Depuis devenue la véritable signature du tennis Français, la terre battue favorise un jeu un brin plus technique, et éminemment plus chic ! Lorsqu’on l’interroge à propos de ce que signifie de jouer sur terre battue, le champion Rafael Nadal précise: « Ça te permet d’avoir plus d’options de jeu. »

Accentuant les effets, favorisant aussi le spectacle d’un tennis moins direct et plus tactique, la composition même de la terre battue relève d’un profond raisonnement. Constituée de cinq couches d’environ 80 centimètres d’épaisseur au total, la terre voit se succéder cailloux épais, graviers, une couche de mâchefer (résidus de roche volcanique), et du calcaire compacté… Au-dessus, une fine couche de brique pilée est comme saupoudrée sur une épaisseur de deux millimètres ! Un assemblage qui, depuis la finale de la coupe Davis de 1928, a servi de terrain favori à l’affrontement des plus grands champions. Un affrontement qui, au terme du premier jour de cette édition, a vu la qualification des Français Gilles Simon et Benoît Paire, de Novak Djokovic ; l’élimination de Kristina Mladenovic et Stan Wawrinka… Une édition qui s’annonce une nouvelle fois riche en rebondissements.

Laissez Guerlain Souffler Sur Votre Teint

g042580.jpg

 

 Au début, il y a eu la terre. Une terre mordorée, une terre ocre qui s’offre à l’immensité de certains déserts ; qui s’offre aux rayons venant y déposer de lumineuses ondulations. Puis, vint Guerlain. On raconte que toutes les vingt secondes, une poudre terracotta Guerlain est vendue dans le monde.

C’est la complice des bonnes mines naturelles, celle qui accompagne, en toutes saisons, les femmes dès 1984. Et, les hommes depuis 1988. Dépourvue de nacre dans sa version masculine, elle répond à la nouvelle définition de la « beauté » : dans les années 80, le teint, s’il veut charmer, doit être halé, mais surtout pas d’UV… La maison Guerlain mise alors sur une poudre bronzante ultra-fine, capturée dans un boîtier de noir laqué. Comme une caresse, elle s’applique avec délicatesse ; celle-ci permise par une gestuelle que Guerlain prend soin d’affiner en intégrant un mini pinceau et un tamis : la poudre est à disposer sur les pommettes et l’arrête du nez, de façon aérienne.

Cet été, elle se décline en une édition limitée grand format, Terracotta Route des Îles. Dans un poudrier en bois luxueux et respectueux de l’environnement se révèlent un large miroir et une poudre bicolore : l’alliance de la teinte best seller 03 de Terracotta subtilement irisée, qui réchauffe naturellement toutes les carnations, et de la it-couleur de l’été, une teinte abricot réhaussée d’or qui illumine le bronzage. Les couleurs se mélangent à l’envie pour réchauffer le teint et sublimer l’éclat naturel du bronzage ou s’appliquent séparément selon l’intensité désirée. Sur la peau, elles fusionnent en un voile modulable, soyeux, si fin, que le résultat est impeccable et reste fidèle tout au long de la journée.

Comme à son habitude, elle épouse les carnations foncées ou plus claires : l’union du luxe et du raffinement pour rester bronzé toute l’année.