Les Aviator De Ray-Ban

aviatorsmall.jpg

Avant d’appartenir à Ray-Ban, les Aviator sont des lunettes de soleil conçues par l’opticien américain Bausch & Lomb. C’est au début des années trente que l’opticien New-yorkais voit l’US Air Force lui passer commande. L’armée de l’air Américaine cherche en effet des lunettes de soleil particulièrement filtrantes pour ses pilotes, et ce, afin de les protéger durant leurs manœuvres en cas de forte luminosité. Par la nature de leurs verres, et leur monture métallique particulièrement fine, les Aviator Bausch & Lomb répondent parfaitement à ces caractéristiques et, en 1936, l’opticien est autorisé à les commercialiser. C’est d’abord sous l’appellation « Anti-Glare » que ces lunettes à la forme de verres si particulière sont éditées. L’année suivante, leur image est repensée, et, sous une nouvelle griffe, elles viennent se présenter au grand public – la marque Ray-Ban, spécialement créée pour l’occasion, sera à désormais à jamais indissociable du modèle.

Une ligne aérienne et une efficacité sans pareil qui ravit très vite les gueules du monde entier. Les personnalités à les avoir arborer seraient longues à citer ; il faut dire que leur look maîtrisé mais classieux, et la vision ultra-nette des lunettes en font rapidement l’apanage des gens en quête de liberté. Et cela fait 80 ans que le charme opère. Le double-pont et l’effet miroir des verres sont les détails chic d’une ligne plus moderne. Mais le modèle, lui, reste fidèle à sa légende : ses verres jaunes photochromatiques, sensibles à la lumière s’assombrissent en fonction de la luminosité et de la température.

Maiwenn, la Nouvelle Egérie de la Campagne Lunettes

icon_maiwenn_chanel_eyewear_glasses_lunettes_lagerfeld.jpg

Pour Karl Lagerfeld : « Les lunettes de soleil, c’est comme le fard à paupière: avec elles, tout paraît plus jeune et plus beau. » Bien plus qu’un accessoire, les lunettes sont pour Chanel, un produit de beauté.

La maison chanel révèlait, il y a peu, le nom de sa nouvelle égérie : Maiwenn, figure du nouveau cinéma français. La réalisatrice qui portait les montures emblématiques de la collection dans Polisse, son dernier film, a été choisie pour la campagne automne-hiver de Chanel Eyewear.

Chanel revient sur ce choix. « Par sa beauté naturelle, Maïwenn incarne à la perfection cette campagne élégante et féminine, dénuée d’artifices. » Karl Lagarlfeld a toujours choisi des égéries à contre-courant. Après Alice Dellal et son look punk pour le sac Boy, ou encore Vanessa Paradis et Inès de la Fressange, Maïwenn rejoint la « dream team » Chanel. Consciente de ce privilège, elle exprime son émotion : « En descendant l’escalier mythique du 31, rue Cambon, j’ai pris conscience que je faisais partie de la maison Chanel, ce qui m’a énormément émue. »

Il aura fallu peu de temps à l’enfant terrible du cinéma pour se faire apprivoiser par la mode. Maiwenn ne cache pas son inspiration pour la griffe : « Chanel, pour moi, c’est un mythe. »

En attendant les visuels de la campagne, Maiwenn raconte sa séance photo shootée par Karl Lagerfeld : « Les photos sont extrêmement simples (…). Une ambiance plateau de cinéma, je fais mine de chercher l’inspiration, de travailler sur mes lumières. » Des lunettes qui incarneront l’élégance et la simplicité qu’aimait tant Chanel.

Les Lunettes Prada

50ab8275a52ab.jpg

Le festival de Cannes est bien là. Le soleil est au rendez-vous. Les bolides vrombissants pas bien loin. Accrochez vos lunettes (de soleil) ! les dernières Prada, peut-être? Celles que Muccia Prada, esprit libre et personnage de la mode, nous offrait, pour notre plus grand plaisir rétininien, dans son dernier défilé inspiré des fifties.

Collection Ray-Ban Aviator

icon_icon_objects_of_desire_phare_emblematic_sunglasses_ray_ban_aviator_ambermatic_collection_75th_anniversary.jpg

À l’occasion de son 75e anniversaire, Ray-Ban imagine une collection capsule inspirée d’un de ses modèles emblématiques : l’Aviator. Équipée de verres jaunes photochromiques qui s’assombrissent en fonction de la lumière et de la température, la collection compte quatre modèles « Ray-Ban Classic Aviator », « Ray-Ban Classic Aviator avec embouts recourbés », « Ray-Ban Shooter », et « Ray-Ban Outdoorsman ».

Destiné aux pilotes de l’armée américaine, le modèle Aviator voit sa renommée grandir encore grâce au film Top Gun où Tom Cruise, le Lieutenant Pete « Maverick » Mitchell, incarne un jeune pilote de chasse hors pair. Depuis les icônes les plus glamours ont adopté l’Aviator : Megan Fox, Johnny Depp, Angelina Jolie, Jessica Alba et Kate Moss.

Baptisée Ambermatic, cette collection capsule est déjà disponible en boutique. Dépêchez-vous, seulement 18 000 exemplaires ont été édités pour le monde entier