Star Wars, Une Saga Iconique

Sabres lasers, Obi-Wan, R2-D2, Yoda, Luke, Princesse Leia ou Chewbacca… L’épisode 9 étant enfin sur les écrans, retour sur les éléments iconiques d’une saga devenue légendaire.

Plus de 40 ans après la sortie du premier Star Wars (1977) l’univers du space opéra, qui a tant demandé à son créateur George Lucas, compte désormais parmi les mythes fondateurs de notre temps. Une oeuvre iconique donc qui doit son succès à la présence d’objets et de personnages aussi charismatiques que mémorables.

Des Ewoks Au Sabre Laser : Un Univers Bien Peuplé

Si en une phrase la saga de Star Wars il fallait résumer, ceci nous écririons : la bataille entre le bien et le mal, entre l’Alliance Rebelle et l’empire du côté obscur. A sa tête, l’empereur Palpatine; son bras droit? Nul autre qu’Anakin Skywalker, Jedi ayant sombré dans le côté obscur, devenu depuis Dark Vador.

Mais dans ce capharnaüm, de drôles de personnages viennent rythmés une narration déjà bien inspirée.

Combien n’ont rêvé à approcher ces nounours sur pattes apparus pour la premier fois dans Le ‘Retour du Jedi’, sorti en 1983? Les Ewoks, ces êtres à double tranchant qui ont bien failli faire de Luke, Han et Leia leur repas, sans l’intervention de C-3PO… Leur objet d’adoration.

Justement, dans Star Wars, les robots parlent entre eux, communiquent avec les humains et, bien souvent, parviennent à leur sauver la vie. L’humanoïde C-3PO ou le droïde R2-D2 furent tout le long des 9 épisodes qui composent la saga des alliés de taille aux héros de cette histoire — Han-Solo, Chewbacca, Princesse Leia et Luke Skywalker.

Force, Maître Spirituel et Combattant du Bien: Le Tout Dans Des Vaisseaux Sur-Puissant

Pas moins de trois trilogies furent nécessaires au dénouement d’une histoire initialement écrite par George Lucas en pleine guerre froide — une histoire où la Force, énergie qui relie toute chose, n’appartient ni au bien ni au mal.

Tantôt aux prises avec l’Empire, la Force vire du côté obscur avec Dark Vador. Tantôt apaisée et défendue par les Jedi, dont le plus grand d’entre tous est Maître Yoda… La guerre des étoiles fut aussi et surtout une guerre de vaisseaux.

Le plus iconique d’entre tous? Le vaisseau Faucon Millenium. Celui-là même qui dans l’épisode 9, ‘L’Ascension de Skywalker’, fut l’oeuvre des designers de Porsche et de Lucasfilm. La fusion d’un langage esthétique qui rappelle tout l’impact de Star Wars sur l’imaginaire collectif.

Star Wars et la Culture Populaire

A quoi reconnait-on une icône? A son impact sur les spectateurs. Car à l’instar de nombreux films iconiques de notre époque, l’univers Star Wars ne se cantonne pas aux salles obscures. Sortis des salles de cinéma, les personnages et objets iconiques de Star Wars font légion lors des Comic Con ou autres évènements riches en références cinématographiques. Mieux, devenu un jeu très apprécié sur console, Star Wars a aussi inspiré des artistes de renoms, tel le groupe IAM… et Ridley Scott. « Lucas avait rendu l’impossible réel, c’était la première fois qu’on voyait un futur sale, habité. Avec Alien, j’ai voulu aller encore plus loin  » confie le réalisateur qui, quelques années plus tard, en viendra à réaliser Blade Runner.

Mais tout cela eut lieu bien après que le président des Etats-Unis Ronald Reagan ne nomme sa Strategic Defense Initiative (SDI) ‘Star Wars’. Un impact qui se mesure sans même avoir besoin d’évoquer les incursions langagières de la saga dans la vie de tous les jours. Devenue un véritable phénomène de société, célébré par la mode et notamment l’innovante Pat McGrath, Star Wars est bien l’épitomé d’une icône culturelle…