Le Web Vert-Rouge-Vert, Le Sceau Gucci

Reconnaissable en un clin d’oeil, la signature Gucci raconte l’histoire du fondateur, et l’inspiration au coeur de sa maison.

1921. Lorsque Guccio Gucci fonde sa maison à Florence, l’homme a déjà derrière lui une expérience, une inspiration et une vision claire de la mode. Ancien employé de l’hôtel Savoy de Londres, Guccio Gucci y a côtoyé l’aristocratie Britannique. Il en retient une allure et surtout, une série d’éléments hippiques qui vont nourrir sa création. Parmi eux, le web — ceinture enserrant le ventre du cheval de façon à maintenir la selle bien en place. C’est ce web qui, des années plus tard, vient former la bande vert-rouge-vert. Les teintes? Le rouge fait écho à la veste des chasseurs de renards Britanniques. Le vert aux riches propriétaires de la campagne.

Dans les années 50, la Riviera Italienne figure l’épitomé du glamour et de la sophistication — Gucci en devient la maison phare! Et lorsqu’en 1964, Gucci introduit une version de son sac Jackie estampillée du web vert-rouge-vert, la signature est faite. On la retrouve sur nombre de collaborations comme pour dénoter d’un luxe inouï. En 1979, Gucci x Cadillac. En 2010, sur l’iconique Aqua Riva. Elle estampille même la première montre Gucci, en 1989. De simple motif, le web Gucci est devenu un code très efficace.

Tom Ford la change alors en pièce à part entière — devenue ceinture à l’Automne 2000. Frida Giannini explore sa pertinence autour de matières inédites. Quant à la tornade créative qu’est Alessandro Michele, c’est dans une veine freak and chic qu’il déploie tout son potentiel. Là encore associé au reste de la grammaire Gucci, le web ponctue nombre de pièces dans une veine tantôt streetwear tantôt graphique, mais toujours très, très flamboyante! Et c’est bien la force de la bande vert-rouge-vert; sorte de fil d’Arianne de la maison Gucci, scellant de glamour tous ce qui en sort.

Portofino, Icône Romantique de la Jet Set

Un ancien village de pêcheur niché au coeur de la Riviera, Portofino n’a qu’un mot pour plaire à la jet set— la discrétion.

« Ce petit village s’étend comme un croissant de lune autour d’un calme bassin. » Les mots de Guy de Maupassant capturent toute la finesse et l’enchantement de Portofino. Un petit village devenu lieu de villégiature iconique de la jet set — une histoire d’amour, d’amitié et de plaisir qui a su attirer plus d’un illustres visiteurs. L’amitié, d’abord. Lorsque l’acteur phare de ‘My Fair Lady’, Rex Harrison découvre Portofino, il y acquiert un domaine et ne tarde à y inviter ses amis. Clark Gable, Greta Garbo, Truman Capote, Maria Callas et Aristote Onassis.

L’amour, ensuite. En 1958 Fred Buscaglione chante ‘Love In Portofino’, véritable hymne à la Dolce Vita. Mais version jet set. C’est ici que Liz Taylor a vécu ses huit lunes de miel. Au coeur du Belmond Hotel Splendido, l’hôtel iconique de Portofino inauguré en 1901, qui compte dans son livre d’or les figures phares de la jet set. Hemingway, mais aussi le Duke et la Duchesse de Windsor. Pour ne citer qu’eux.

Tous sont venus trouver à Portofino l’enchantement. Au détour de ses petites rues, colorées et nichées dans une végétation luxuriante et simplement magnifique… Une magnificence que capture le film ‘Par-Delà Les Nuages’ de Michelangelo Antonioni et Wim Wenders — l’histoire d’une destination mirifique qui sert de théâtre aux histoires les plus folles. De la villa hantée qui fut le tombeau de Lord Carnarvon, lors même qu’il venait de déterrer celui du Pharaon Toutankhamon, en passant par la série de films Dior Cruise 2012 réalisée par Ellen von Unwerth… Portofino a tout de la destination romantique et légendaire!

Martini Prend sa Terraza

martini.jpg

Cinq, c’est le nombre de soirées organisées par Martini pour faire découvrir l’Aperitivo dans la plus pure tradition italienne. A l’occasion de soirées-évènements autour de concerts live inédits, de cocktails estivaux signés Martini et de généreux antipasti, Ma Terrazza promet des moments uniques dans une atmosphère de Riviera. Les plus belles terrasses de Paris, Annecy et Bordeaux seront ainsi transformées en trattorias à l’italienne. Parmi eux, l’atelier d’Eleonora promet une expérience gourmande. Aux côtés de la food interpreter/ blogueuse Eleonora Galasso, tout en dégustant un cocktail Martini – Moon Tonic ou Martini Prosecco – le temps sera venu de découvrir tous les secrets et la tradition de l’Aperitivo, un authentique concept italien.

Partout en France, les “Piaggios Bars” et “Bar Trucks” au look vintage envahiront les terrasses des établissements partenaires. Leur rôle : recréer des trattorias afin de vous faire vivre l’esprit de l’Aperitivo. Le rendez-vous est donné : du 16 au 26 juin à cinéma Paradiso, sous la nef du Grand Palais. Surtout, la soirée de lancement du jeudi 18 juin à l’Electric Paris, avec deux showcases très attendus : celui de Jeanne Added et The DØ. Il n’y plus qu’à s’inscrire !

L’Hôtel Eden Roc, la « Splendeur de la Riviera »

hotel-du-cap-eden-roc-luxury-dream-hotels-3_0_0.jpg

C’est en 1870 que la construction de l’hôtel Eden Roc prit fin. Bâti dans le pur style Napoléon III par le fondateur du Figaro, Hippolyte de Villemessant, la demeure se destine aux écrivains en mal d’inspiration. Mais c’est à Antoine Sella que l’hôtel doit sa dimension mythique qui, de sa superbe, donna à l’Eden Roc la réputation d’un établissement prestigieux. En 1914, Antoine Sella annonce en effet l’ouverture du Pavillon Eden-Roc, et de sa luxueuse piscine d’eau de mer creusée dans la roche. Il n’en fait pas plus pour attirer les souverains, maharajas, hommes d’affaires et artistes sur la Côte d’Azur ; non seulement l’hiver – la saison phare à l’époque – mais aussi, à partir des Années folles, l’été. Francis Scott Fitzgerald en témoigne d’ailleurs dans son roman Tendre est la nuit :  » C’est un grand hôtel au crépi rose […]. Une rangée de palmiers évente avec déférence sa façade congestionnée, tandis qu’une plage aveuglante s’étend à ses pieds. Un petit clan de gens élégants et célèbres l’a choisi récemment pour y passer l’été. « 

L’hôtel obtient sa cinquième étoile le 30 septembre 2009. Mais l’endroit s’est déjà mué en une véritable succursale du festival de Cannes. Souvent, les hommes de l’ombre dans les coulisses s’activent afin de satisfaire chacune des demandes des résidents temporaires. Noyé dans un parc luxuriant de 9 hectares plantés de pins d’Alep, le palace se compose de deux parties : l’Hôtel du Cap (la partie Napoléon III, qui domine le parc) et l’Eden-Roc (qui surplombe la mer). Il a toujours vécu dans le paradoxe. Un paradoxe qui, de Fred Astaire, Charlie Chaplin, Yves Montand, les Beatles, Cary Grant, Blake Edwards, Valéry Giscard d’Estaing, Liza Minelli, ou Frank encore Sinatra, a su subjuguer et se faire rencontrer les personnalités de tout bords. Marlène Dietrich lisant le journal dans sa chaise longue, Pablo Picasso en short et espadrilles croquant le paysage sur un coin de table, Gary Cooper, chemise nouée au nombril – il serait ans doute plus aisé de lister ceux qui n’y ont jamais séjourné. Pour Arielle Dombasle, « le magnétisme de cet endroit réside dans le ravissement permanent qu’il procure, mais aussi ce sentiment intérieur très fort de goûter à la nostalgie d’une époque de calme, de luxe désinvolte et secret… » C’est ainsi, l’Eden-Roc appartient tout simplement à ces établissements mythiques qui ne veulent pas vivre comme les autres.

Les Slippers de Tod’s

tods_espadrilles_limited_edition_ss15_groupage.jpg

Le processus de fabrication des produits Tod’s relève d’une méthode unique dans laquelle artisans et spécialistes perpétuent une tradition, une coupe, et un travail hérités. Mais la Maison Tod’s est aussi et surtout une rencontre entre la tradition respectée et l’innovation adoptée. C’est ainsi que chacun des objets réalisés devient une pièce unique, un chef d’œuvre de cuir fabriqué à la main, reconnu et apprécié dans le monde entier.

Cette saison, le soulier star de la maison est indéniablement le slipper floral. Pour cette collection ultra limitée, Tod’s use de couleurs inspirées des lieux mythiques de la Riviera. Entre l’espadrille et le Gommino, les slippers Tod’s se teintent de bleu et blanc à l’image de Capri, de rouge amarante comme Saint-Tropez, d’émeraude pour Porto Cervo, de blanc et d’ardoise pour le littoral chic de Forte dei Marmi. Une pièce déjà iconique à découvrir à partir du mois de mai dans les boutiques Tod’s de Saint-Tropez, Capri, Porto Cervo et Forte dei Marmi.

Enlevez Vos Gants !

50cf294751375.jpg

Du nude, de l’or, du foncé. Nos manucures se parent de bijoux et nous subliment jusqu’au bout des doigts. On habille nos ongles d’or et de paillettes pour les fêtes. Le rouge reste tout de même la valeur sure de cette saison, avec toujours plus de teintes.