Le Rendez-Vous de Roger Vivier et Marilyn Monroe

50d07cf041376.jpg
Marilyn Monroe disait : « Le véritable amant, c’est celui qui d’une légère caresse sur les cheveux, d’un simple sourire ou même d’un regard perdu dans le vague vous fait chavirer de bonheur ». Fragile, féminine, incandescente. Autant de termes qui habilleront éternellement cette icône incontestée, autant de termes qui inspireront toujours les créateurs. 
Pour sa collection Rendez-Vous sortie ce mois de décembre 2012, Roger Vivier rend hommage à Marilyn en proposant des pièces iconiques revisitées. On retrouve la pochette rectangulaire Pilgrim et le petit sac à rabas Prismic. Les fameuses pochettes Prisme et Navette à la forme mystérieuse de diamants taillés sont présentes. Inventeur et sculpteur du talon aiguille, Roger Vivier propose également dans cette collection les escarpins d’Orsay, hauts de 12 cm. La célèbre boucle reste d’actualité, poinçonnée telle un paraphe.
Chacune de ces pièces est déclinée selon divers thèmes d’inspirations et diverses matières, afin de transcrire au mieux l’essence-même d’une Marilyn. Bruno Frisoni, le directeur artistique, la devine tendre, passionnée et inconstante. Elle incarne l’esprit amoureux. Les imprimés d’un coucher de soleil éthéré et vaporeux s’ajoutent ainsi au rouge écarlate et fougeux d’un coquelicot d’organza. Ils croisent sequins, dentelle, python ou croco enchâssés dans une géométrie stricte et sobre. « Cubiste », à fleur de peau, à fleur d’amour, au ciel aérien, la collection dessine et façonne une icône délicate, ardente et sensuelle, incarnation de toute femme.
Eclectique et « nomade », Rendez-Vous est une série de peintures-sculptures dont on ne peut que tomber amoureux.

The Fetish Box Clutch par Diane Von Furstenberg

Fetish-Box-Clutch-Diane-Von-Furstenberg.jpg
The Fetish Box Clutch se dessine sous le crayon de Yavan Mispelaere pour Diane Von Furstenberg. Luxe et fantaisie se mêlent pour incarner l’inessentiel quotidien : la montre, le dé, l’oeil ou la bouche se changent en minaudière, prenant enfin allure d’accessoire.
Depuis 1974, ses modèles révolutionnent l’histoire de la mode : l’iconique robe portefeuille traduit l’audace et, sans surprise, celle-ci se retrouve sur les femmes de caractère. La collection Rendez-vous de cet automne s’inscrit dans le même registre où l’humour enraille la mode conventionnelle : neuf modèles de minaudières surréalistes faites comme des boîtes secrètes.
Proposées en un nombre très limité – de 25 à 50 exemplaires numérotés pour chaque modèle – elles sont réalisées à la main, dans les ateliers italiens de la maison. Cuir, cristaux et broderies se marient aux motifs fantaisistes : du cœur rouge en perles au cadran d’horloge, en passant par l’imprimé nuage ou téléphone, l’intérieur s’orne d’un miroir en forme d’oeil stylisé qui, probablement, saura porter chance et protection à sa propriétaire.