Coco Mademoiselle, Un Parfum Espiègle et Excessif

coco-mademoiselle-chanel-icon-icon-sebastien-girard.jpg

C’est au tournant du XXIe siècle que la maison Chanel comprend toute l’importance de protéger, pour les pérenniser, les savoir-faire ancestraux du plein-pays français. Dans cette quête, la maison de Coco acquiert nombre d’ateliers et notamment à Grasse, les terres mêmes de la parfumerie. En 2001 donc, Chanel se place comme garant de la haute parfumerie, et confie à Jacques Polge de réviser l’équation du parfum Coco. Ainsi porté par le baroque et l’Orient qui composent le fond de la fragrance, le nez de la maison initie un jus inédit. Imaginé comme une envolée fraîche et vive, Coco Mademoiselle révèle toute sa délicatesse à travers un bouquet floral inattendu… Cette petite touche boisée fait inlassablement penser à la « nature après la pluie ».

Et c’est bien là que se niche et se forge la personnalité du Coco Mademoiselle. Déposé au creux du cou, le parfum incarne l’audace, la fougue et l’extrême élégance de Gabrielle. Il est la signature orientale de Chanel. Coco Mademoiselle c’est la traduction olfactive de ce que le tailleur est pour la mode et la couture – un classique au goût du jour. Icône sensuelle de la parfumerie contemporaine, le Coco Mademoiselle distille évidemment tout de la rose et du jasmin de Grasse. Espiègle et provocant, tout à la fois léger et excessif, il demeure aujourd’hui encore le meilleur parfum pour attester et affirmer d’une féminité sans compromis. Et il n’y a qu’à remarquer ses égéries.

En 2001 lors de son lancement, nulle autre que Kate Moss incarne cette ode à la liberté de Gabrielle Chanel. Depuis 2007, l’image du parfum est liée à la délicatesse et l’allure très altière de Keira Knightley. Avec elle, Mademoiselle Coco se fait séductrice. Dans ses tribulations parisiennes, la femme Coco aime à séduire, charmer, danser, jouer, bref elle aime conquérir la vie. Iconique car subrepticement provocant, ce parfum devient très vite le préféré des femmes qui osent ; celles qui aiment à s’envelopper d’un parfum enivrant, et ô combien ensorcelant. Oui, la femme Coco Mademoiselle est ainsi libre, spontanée, sensuelle et belle à s’en damner. Mythique, tout simplement.

Coco Mademoiselle Eau de Parfum Intense, et Son Égérie

coco-mademoiselle-eau-de-parfum-intense-icon-icon-sebastien-girard.jpg

C’est une fois de plus dans les très raffinées terres de Grasse que la parfumerie Chanel est allée puiser l’essence de sa nouvelle senteur. Coco Mademoiselle Eau de Parfum Intense est en effet le produit de la contribution active de la maison auprès de la culture ancestrale du jasmin et de la rose dans ces terres de Côte d’Azur. Et, de la même façon que la maison de la rue Cambon tient à pérenniser les savoir-faire Haute Couture, Chanel tient à protéger le patrimoine légendaire de Grasse. Aujourd’hui, c’est dans ce flacon au rose chaud et envoûtant que la maison de Mademoiselle enferme une puissante fragrance qui fleure bon un oriental boisé et ambré. Coco Mademoiselle Eau de Parfum Intense est en effet le jus d’une femme libre, et éminemment sensuelle.

            Une femme de caractère qui, dans cette senteur ambrée au caractère corsé, aime à laisser derrière elle un sillage profond et addictif – chaleureux et absolu. L’eau de parfum est composée autour d’une overdose de patchouli soulignée par la chaleur d’un accord ambré de vanille et de fève tonka. Dans son cœur se distille évidemment tout de la rose et du jasmin de Grasse. Associée à la fraicheur contrastée d’agrumes, la partition de Coco Mademoiselle Eau de Parfum Intense se fait espiègle et provocante, légère et excessive. Olivier Polge, le parfumeur de la maison, précise avoir voulu « rester proche de la formule d’origine, tout en lui offrant une dimension nouvelle. J’ai eu envie d’augmenter les proportions de fraction de patchouli. De pousser à l’extrême. De déployer sa puissance sur la peau sans dénaturer la fraîcheur en tête. »

            Et c’est Keira Knightley que la maison Chanel choisit une nouvelle fois pour incarner Coco Mademoiselle. Toute à la fois indépendante et attachante, espiègle et un brin provocante, l’actrice britannique partage nombre de qualités avec la Dame aux Camélias. Joueuse et frondeuse, insolemment libre, Keira Knightley prête ainsi son attitude, sa personnalité et ses traits à cette Eau de Parfum Intense qui, comme elle, évolue au rythme des saisons de la vie.

 

Coco Mademoiselle, Quelques Dates Clés

Depuis la création du parfum, de nombreux produits de beauté dérivés sont apparus tels que : le déodorant, le parfum pour les cheveux, la crème pour le corps, la brume fraîche et le savon pour le bain.

Mars 2017 : À nouveau, la maison Chanel décide de décliner la fragrance cette fois ci en Huile Velours pour le corps en édition limitée.

4 Février 2016 : Chanel lance une petite nouveauté, la « touche de parfum » senteur Coco mademoiselle, une nouvelle façon de se parfumer à l’aide d’un flacon rappelant la forme de celui d’un rouge à lèvre, cependant c’est une édition limitée.

À la même date et à l’occasion de cette campagne de publicité, Chanel décline le flacon en version Extrait grand format (900ml) mais sur demande uniquement.

2014 : Chanel ouvre sa première boutique beauté dédiée spécialement à l’univers du maquillage et des parfums de la marque.

Mai 2014 : Chanel lance en édition limitée deux produits : Coco Mademoiselle la mousse de Parfum pour le bain et Coco Mademoiselle gommage Doux pour le corps.

21 mars 2014 : Campagne publicitaire  « Where is she now ? » par Joe Wright avec Keira Knightley pour la troisième fois, accompagnée de Danila Kozlovsky.

2011 : À l’occasion des 10 ans du parfum, la marque décide de sortir des éditions limitées du flacon de parfum. Un pour L’eau de Toilette Coco Mademoiselle rechargeable et un pour L’eau de Parfum Coco Mademoiselle.

23 Mars 2011 : Keira Knightley et Alberto Ammann jouent dans la campagne publicitaire spéciale pour les 10 ans du parfum sous l’objectif de Joe Wright.

Septembre 2007 : Sort la première publicité de Joe Wright avec Keira Knightley pour le parfum Coco Mademoiselle. 

16 Septembre 2007 : Keira Knightley devient la nouvelle égérie du parfum Coco Mademoiselle.

2002 : La maison Chanel lance l’eau de toilette « Coco Mademoiselle ».

2001 à 2006 : Kate Moss est l’égérie du parfum choisie par la maison de Couture.

2001 : Coco Mademoiselle est créé par Jacques Polge, nez de la maison Chanel depuis   1978, 90 ans après le N°5. Le parfum est composé en notes de tête d’orange et de bergamote, en notes de cœur de rose et de jasmin, pour finir en notes de fond sur du patchouli et de la vanille. 

Boy de Chanel – Le Nouveau Parfum

bb.jpg

Il est un fait que les industries tendent à maintenir une vision stéréotypée de la société, des sexes ou des genres… Voilà que la maison Chanel prend une fois de plus le contre-pied des idées et, dans une bouteille monolithe, enferme le jus Boy, une eau sans genre imaginée par Olivier Polge. La formule ainsi s’esquisse en découvrant une photographie de Boy et Coco: leur allure, leur amour fou visible à l’œil nu… Il fallait une essence pour traduire cette passion de douze années aujourd’hui figée sur des clichés dégarnis par le temps.

Deuxième opus olfactif du nez pour la gamme Les Exclusifs de Chanel, Olivier Polge offre une nouvelle interprétation d’un geste aussi anodin que sempiternel – une femme vêtue des vêtements de son homme. Pour autant, le parfumeur ne souhaitait pas créer un parfum unisexe, mais plutôt rendre féminin un accord olfactif typiquement masculin en le faisant porter par des femmes. Bien ancré dans des codes masculins donc, l’eau Boy s’amuse à renverser les codes olfactifs.

L’accord fougère, emblème des fragrances dites viriles s’accompagnent principalement de lavande, avec des notes de coumarine. En observant de plus près Gabrielle, Olivier Polge se rend compte à quel point elle était somptueusement féminine dans des vêtements masculins. C’est pour cela qu’en notes de fond, le nez s’éprend du pamplemousse, de la rose et du géranium. Mais ici, il s’assouplit auprès des muscs et d’une douceur amandée pour finalement éveiller la composition au rang de chic universel.

 

Chance Eau Vive – La Nouvelle de Chanel

pa2010_10_0069_1.jpg

Audacieuse, Chance de Chanel l’est. Coco elle-même ne cessait de l’invoquer : la chance ne s’adresse qu’à ceux qui savent la reconnaître et la saisir. A l’instar du parfum, la chance ou Chance agit comme une bouffée d’optimisme, un tourbillon de bonheur piqué de mystère. C’est cet esprit qui, transcendé par l’espiègle Jean-Paul Goude avec le top Rianne van Rompaey, s’incarne dans le spot visuel Chance de Chanel : il faut dire que les mots riment à merveille. Et l’affiliation a quatorze ans déjà.

Chez Chanel la chance a son parfum éponyme. Capturée dans un flacon aux courbes douces mais graphiques, très chic et gracieuses, la fragrance est un porte-bonheur, une partition olfactive et joyeuse ! Trois variations existent : Chance Eau Vive est la dernière-née, la première à être signée du parfumeur Olivier Polge en collaboration avec le Laboratoire Parfums de la maison de la rue Cambon.

Et cette création donne des ailes et de l’élan ! Une vitalité intense qui transporte les chanceux jusqu’aux confins des rêves éveillés. Cette vitalité s’imprègne, se diffuse et se fait sienne à mesure que son dynamisme relève les épreuves. Les notes zestées des agrumes donnent ainsi immédiatement le ton frais et vitaminé du parfum, avant que ne s’installent le jasmin et les muscs blancs, puis une senteur de vétiver frais autour de l’accord cédré irisé, ici pour raviver l’éclat d’un jour osé.

Chance Eau Vive est disponible en avant-première dans les boutiques Chanel Mode de Paris – à partir du 15 janvier auprès de tous les revendeurs.

Le Parfum Chance de Chanel

Chanel s’absorbe dans un univers ludique pour son parfum Chance. En constante évolution, d’une dynamique imprévisible, découvrez la surprenante collection de Chanel Chance pour revenir à l’ode d’un nouveau parfum.

Numéro 5 et sa Nouvelle Egérie

marilynchanel.jpg
Cette fragrance si particulière que Coco Chanel elle-même avait rêvé comme « un parfum de femme à odeur de femme » peut aujourd’hui, plus qu’hier, compter sur la figure de la femme par excellence pour promouvoir sa mythique senteur. Marilyn Monroe, dont la beauté est, à jamais, figée sur pellicule devient donc l’égérie Chanel de cet intemporel. Un retour aux sources pour la maison de la rue Cambon. Un brin sulfureuse, glamour et féminine, Marilyn incarne la parfaite adéquation des valeurs avant-gardistes d’une des maisons les plus éminentes du siècle. Dans son nouveau rôle, sa voix si divine et envoutante ne tarde pas à aviver les souvenirs, l’audace et l’assurance d’une femme capable d’une authenticité comme on en fait plus. Mais, à bien y regarder, Marilyn Monroe était bien plus fragile et torturée qu’il n’y paraît. Finalement, lorsqu’on lui a demandé ce qu’elle portât pour dormir : « Je réponds : Chanel N°5, parce que c’est la vérité… Vous comprenez, je ne vais pas dire nue ! Mais c’est la vérité ! », on peut ici nettement percevoir que l’essence N°5 faisait plus qu’accompagner ses nuits. C’est comme si cette effluve la pénétrait de confiance, la rassurait pour, tout compte fait, l’investir dans son rôle de la femme fatale.
Une légende aussi séduisante que cette fragrance est reconnaissable entre mille. Une majestueuse composition où un bouquet aldéhydé de jasmin épouse une rose de mai, boisé de santal et de vétiver. Il y a un an, Chanel mandate l’agence Falabracks, dirigée par Thierry Demaiziere, pour mettre la main sur la bande magnétique où Norma se confie sur son rituel du soir. Aujourd’hui, la campagne publicitaire réalisée par Alban Teurlai renoue avec cette exclusivité de la maison Chanel, pour un spot totalement vintage. En noir et blanc, la vidéo de quelques secondes laisse voir une succession d’images où Marilyn déborde de sensualité. Des images d’archives qui ont été utilisées pour réaliser cette publicité au charme fou. La rencontre du N°5, parfum iconique et indémodable qui, depuis 1921, passe au travers des décennies sans rien perdre de son élégance et de son caractère, et de la grâce absolue de l’actrice, jeune et belle pour l’éternité. Une ode à l’immortalité des légendes diffusée sur les écrans le 17 novembre prochain.